Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où et quand vont sortir les coffrets EB10.5 ...
Voir le deal

Lettre de poilu

3 participants

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  livaste Jeu 10 Juil - 11:08

Relis ce qu'écrivent les chercheurs !
Et ne ramène pas tes arguments à ma personne , je vais très bien , je suis bien dans mes pompes , je n'ai jamais été dépressive !
mais effectivement je sais ce qu'est la dépression , la vraie , pas la déprime de la femme qui s'ennuie dans son foyer , j'ai vu des gens en mourri , des gamins , des adultes , amors , je crois que tes ramarques stigmatisant les malades de cette maladie , je ne peux pas les supporter !
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  Invité Jeu 10 Juil - 11:12

Bien sûr qu'on en meure de dépression. Et des chercheurs il y en a ds les deux camps !

Relis tout ce que j'ai écris. Je ne peux en dire plus si tu ne m'as pas comprise. Sinon je vais me répéter ça ne me dérangerait pas, mais bon c'est lassant pour ceux qui lisent. Je répète que je ne stigmatise pas, j'ai essayé (j'ai perdu !) de te démontrer qu'il y a d'autres façons aujourd'hui de guérir. Ce sont des mécanismes différents de guérison.

Et ce que tu dis démontre très bien que la psychanalyse de papa est dépassée face aux maux de notre époque. Pour le reste merci de ne pas déformer mes propos (comme tu le fais souvent Wink ) pour en dire d'autres...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  livaste Jeu 10 Juil - 11:19

je vais être obligée de verrouiller , puisque tu ne discute pas , tu assènes !
pour commencer tu mélanges tout , il n'était pas question de psychanlyse mais de médecine !
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  livaste Jeu 10 Juil - 11:22

Prédisposition génétique à la dépression.
Des chercheurs australiens ont étudié, sur une période de 25 ans, les relations entre les évènements de la vie, les gènes et la dépression. Les résultats montrent qu'une tranche de la population possède des prédispositions génétiques à la dépression.



La dépression est déclenchée par des événements majeures de la vie : décès d'un proche, séparation, etc... Cependant, les formes du gène impliqué dans le transport de la sérotonine modifieraient les chances de développer la maladie.

Il existe une forme longue et une forme courte du gène 5-HTTLPR. Les personnes qui ont la forme courte du gène et qui subissent deux à trois événements graves ont 80% de chances de développer une dépression. Dans les mêmes conditions, les personnes au gène long n'ont que 20% de chance d'avoir une dépression.

Nous héritons de deux formes de ce gène par nos parents. Sur la population étudiée, 21% cumulaient deux gènes courts, 26% deux gènes longs et 53% une combinaison court/long.

Avoir le 5-HTTLPR dans sa version courte ne déclenche pas de dépression mais la facilite. La détection de ce gène pourrait aider à se prémunir de la dépression... mais pourrait aussi dénoncer les dépressifs potentiels aux assurances... et ça, c'est moins drôle.
Source: ABC
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  Invité Jeu 10 Juil - 11:23

Oui , on en déjà parlé de ça, et je ne t'ai jamais dit que ce n'était pas vrai !

Mais verrouille livaste, verrouille, ce ne sera pas la première fois ... Je n'ai rien asséné, j'ai juste essayé de te montrer les choses d'une autre façon ... pas grave

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  Invité Jeu 10 Juil - 11:24

Je comprend ce que veux dire Fraise et je ne crois pas qu'elle stigmatise les gens qui souffrent de cette maladie... Seulement dans ses différentes formes cliniques, la dépression peut s'apparenter à un choix même si dans certains cas il peux y a voir une base génétique ou physiologique (thyroïde, SCI,... et j'en passe).

Pour ma part, je pense que Fraise n'a pas entièrement tord. Parfois, j'ai du mal à croire que les psychiatres (comme souvent le reste de la médecine) ne sont que les spadacins de l'industrie pharmaceutique. Le % de français sous médicaments est affolent... Néanmoins, attention aux charlatans....

Je crois que la psychiatrie reconnait qu'il faut un investissement (voir un choix du patient) pour arriver à faire fonctionner une thérapie. A partir de là, comment nier une certaine responsabilité du patient dans son état...?

La psychiatrie a également été attaqué à juste titre par certains courants comme cloisonnement des mots et des catégories, et dans son incapacité à permettre la libération du discours (F. Guattari) nécessaire pourtant à la thérapie. Comment croire que la psychiatrie est toute puissante quand elle échoue dans la majorité des cas?

La dépression est un phénomène physique (baisse de pression dans les artère et donc incidence sur la circulation du sang-dynamique des fluides et sur le système nerveux) qui participe d'un état de mal psychologique et qui trouve parfois sa cause dans ce mal. A moin de faire une césure entre souffrance et douleur et donc rétablir un thomisme scientifique sans fondement, n'est il pas préférable d'affirmer l'unité de l'individu et une certaine responsabilité dans son développement?

Pour finir, j'aimerais que l'on évite les noms d'oiseaux. On est bien sur ce forum alors profitons en pour discuter calmement.

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  Invité Jeu 10 Juil - 11:31

Loin de moi l'idée d'"accuser" niaisement des personnes malades livaste, c'est bien mal me connaitre. C'est dans le mécanisme de guérison que mes posts interviennent. Uniquement. Pas dans le dénigrement de la maladie c'est évident .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  Invité Jeu 10 Juil - 11:32

Il faut croire qu'il y a trop de vécu dans ce sujet pour que la discussion reste zen. Neutral

Fraise ne juge pas les dépressifs, il ne faut pas mal interpréter ses propos. Chacun dirige sa vie, ce qui n'empêche pas que certains ont moins de chance que d'autres mais au final on est seul mettre de son avenir. Un type qui va se retrouver en fauteuil roulant va avoir de bonnes raisons de tomber dans la dépression par exemple, mais même si le soutiens des autres est très important, seul lui pourra trouver la force de s'en sortir en définitive.

Par contre je rejoins Livaste sur le coté "secte", du moins au niveau de la forme du discours.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  livaste Jeu 10 Juil - 11:33

La psychiatrie qui est une branche de la médecine , ne fait que ce qu'elle peut .
Tu ne reprocherais pas à un oncologue la mort de son patient , tu ne reproches pas au cardiologue la mort de son patient , pourquoi reprocher aux psychiatres leurs échecs ?
Auncun médecin , quelque soit sa spécialité ne peut affirmer qu'il guérra son malade !
est ce que tu vas rendre le cancereux ou le cardiaque responsables de leur mort ?
c'est terrible , on est au 3 eme millénaire , la connaissance a fait des progrès , mais je m'aperçois qu'on est encore prêts de tenir pour responsables les malades atteints d'une maladie mentale !
on n'est pas vraiment sortis des périodes où ces malades étaient " possédés " , on a simplement remplacé le possédé par le " c'est de leur faute " !
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  Invité Jeu 10 Juil - 11:34

Personne ne dit que c'est de leur faute.
Mais il est impossible de guérir un malade contre sa volonté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  Invité Jeu 10 Juil - 11:36

Il me semble évident qu'il faut le consentement du patient et investissement de sa part pour obtenir une guérison ou une amélioration. Dans le cas des "injonctions de soin" que tu dois bien connaître Livaste, beaucoup de psy se plaigne et justifie leurs absences de résultat par le caractère obligatoire des soins.

Quand au débat sur l'inné et l'acquis, il existe parfois des combinaisons génétiques qui participent du déclenchement de la dépression. Mais il existe plusieurs type de dépression... Voir simplement, les conflits de définition sur la cyclotimie, les TOC ou plus encore la notion archi-moderne de Borderline.

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  livaste Jeu 10 Juil - 11:37

Il est vrai Pastaga , comme je l'ai dit , que j'ai vécu cela , à plusieurs reprises , hélàs .
Alors j'ai beaucoup cherché , j'ai discuté avec des amis psychiatres , qui ont tous été unanimes sur le fait que la vraie dépression profonde est dificilement traitable puisqu'elle est inscrite dans la personnalité , contrairement à la d"pression réactionnelle , qui elle survient après un évènement dramatique .
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  Invité Jeu 10 Juil - 11:38

saco a écrit:Il me semble évident qu'il faut le consentement du patient et investissement de sa part pour obtenir une guérison ou une amélioration. Dans le cas des "injonctions de soin" que tu dois bien connaître Livaste, beaucoup de psy se plaigne et justifie leurs absences de résultat par le caractère obligatoire des soins.
saco

C'est tout ce que j'essayais de dire ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  Invité Jeu 10 Juil - 11:39

Livaste, je sors. Si je t'ai blessée de quelque façon, par qq messages pardonne moi , ce n'était vraiment pas mon intention.

mais bon je ne peux renier mes convictions personnelles non plus Wink

Je te souhaite une belle journée ensoleillée flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  Invité Jeu 10 Juil - 11:41

Fraise a écrit:
saco a écrit:Il me semble évident qu'il faut le consentement du patient et investissement de sa part pour obtenir une guérison ou une amélioration. Dans le cas des "injonctions de soin" que tu dois bien connaître Livaste, beaucoup de psy se plaigne et justifie leurs absences de résultat par le caractère obligatoire des soins.
saco

C'est tout ce que j'essayais de dire ...

Je sais mais parfois il arrive qu'il y est des incompréhensions et le sujet n'est pas exempt de polémique depuis les films de Depardon, les livres de Foucault, Deleuze,... l'apparition des sectes new age, la crise de l'institution psychatrique, l'école américaine, le tout génétique, le tout psychologique, et j'en passe.

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  livaste Jeu 10 Juil - 11:51

je crois que le tout psychologique a fait beaucoup de mal , après avoir fait évoluer les consciences .
je préfère nettement maintenant discuter avec des psychiatres , j'en ai dans mes amis , qui ont à la fois la connaissance médicale et une connaissance psychologie ( ma copine est medecin psychiatre , docteur aussi en psychologie ).
elle ainsi que d'autres connaissances ont une approche plus " complète " du malade que le psychologue qui restera sur le plan " hypothèse "
Et cette différence , on la retrouve sur d'autres problèmes comportamentaux , par exemple sur les problèmes de sadisme , d'agressivité ....
Mais je me méfie surtout des apprentis sorciers , auto proclamés psybricoleurs ou pédagos bricoleurs qui peuvent faire un mal énorme sur des gens en souffrance .
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  shimmy Jeu 10 Juil - 12:15

Pastaga a écrit:Je comprends ce que veux dire Fraise. La dépression est une maldie mais le salut en peut venir que de la personne qui est dépressive. A un moment donné pour s'en sortir il faut qu'elle même décide de le faire.
Certaines personnes, même si c'est involontaire, se "complaise" dans la souffrance et l'appitoiement sur soi même. Je ne juge pas en disant cela, c'est un constat.

Non, la personne dépressive est inhibée et ne peut même avoir envie de sortir de sa dépression....

Pendant la descente, il y a un passage ou le déprimé peut se suicider, après, il est tellement bas, qu'il ne le fera même plus!

Par contre, sous traitement, quand son "humeur" remonte, il repasse par le stade suicide.
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 78
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  livaste Jeu 10 Juil - 12:45

c'est exact Shimmy .
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  shimmy Jeu 10 Juil - 12:50

oui la dépression est une souffrance morale, c'est vrai. Et c'est un état que la personne choisit de laisser entrer dans son esprit. Inconsciemment, c'est un choix.

Non, la dépression est un dysfonctionnement de la chimie du cerveau.....

Je parle de la vraie dépression, pas de la déprime suite à un décès ou un chagrin d'amour!
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 78
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  Invité Jeu 10 Juil - 14:54

Franchement je suis choquée par vos propos sur la litanie "celui qui veut peut s'en sortir", même en cas de dépression post traumatique, même si celle-ci est plus facile à appréhender car la cause est connue. Enfin je rejoins totalement Shimmy et Livaste.
C'est exactememnt le même problème que pour l'anorexie, tant que les gens croiront que c'est une question de volonté, on n'y arrivera pas. Qu'il y ait des gens qui se complaisent, certes, mais de là à en faire de telles généralités, je trouve cela honteux, et je pèse mes mots.

par ailleurs, c'est un procèdé chimique, je ne sais pas si vous avez par exemple entendu parler de sérotonine.
Et air de pape ou pas, je trouve pitoyable le discours "y'a un moment faut se bouger".

Y'a des gens qui en meurent, de dépression, et pas que par suicide...


Par ailleurs faut pas confondre psychothérapeutes/psychologues et psychiatres, qui sont, eux, des médecins...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  Invité Jeu 10 Juil - 15:35

N'importe quel psychiatre, qui est un médecin- je sais Anna- te dira que pour obtenir des résultats en matière de trouble névrotique- et donc encore plus pour les troubles de la personalité, les maladies mentales,... et bien il faut un certaine investissement du patient dans le processus.

Après, je ne dis pas et je ne dirais jamais que le malade est responsable de sa maladie. Jamais, je ne dirais pas. Par contre, je dis que:

Tout le monde n'est pas égal socialement, génétiquement... et le suicide peut-être expliqué par des allèles génétiques comme le disait le président Sarkozy. Ces allèles comme le montre le texte de Livaste peuvent participés ou facilités les dépression, qui peuvent facilités les suicides.


saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  Invité Jeu 10 Juil - 15:42

Mais pas plus ni moins que pour n'importe quelle autre maladie, je n'en démorderais jamais. Ne pas guérir ou mettre du temps à guérir ne signifie nécessairement en rien que consciemment ou non, on se complaît. de toutes façons, l'enive, la volonté etc sont tout simplement inhibées dans beaucoup de dépressions. Vraiment je vais rester polie mais ce genre de discours m'inspire en très grand mal (et je souhaite aux personnes dépressives de ne pas avoir ce type de discours dans l'entourage, c'est ce qu'il y a de pire).

Par ailleurs, je n'ai pas de participation dans les cabinets psys, très personnellement je conchie les psychologues thérapeutes, et je n'ai jamais eu à faire à des psychiatres, qui ,je suis certaine, font leur boulot comme n'importe quels autres médecins, avec des bons et des mauvais.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  Invité Jeu 10 Juil - 15:52

Pas mieux que saco. Tout a été dit

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  Invité Jeu 10 Juil - 15:54

Anna a écrit:Franchement je suis choquée par vos propos sur la litanie "celui qui veut peut s'en sortir", même en cas de dépression post traumatique, même si celle-ci est plus facile à appréhender car la cause est connue. Enfin je rejoins totalement Shimmy et Livaste.
C'est exactememnt le même problème que pour l'anorexie, tant que les gens croiront que c'est une question de volonté, on n'y arrivera pas. Qu'il y ait des gens qui se complaisent, certes, mais de là à en faire de telles généralités, je trouve cela honteux, et je pèse mes mots.

par ailleurs, c'est un procèdé chimique, je ne sais pas si vous avez par exemple entendu parler de sérotonine.
Et air de pape ou pas, je trouve pitoyable le discours "y'a un moment faut se bouger".

Y'a des gens qui en meurent, de dépression, et pas que par suicide...


Par ailleurs faut pas confondre psychothérapeutes/psychologues et psychiatres, qui sont, eux, des médecins...

C'est très bien que tu sois choquée Anna. Il n'y a que comme ça que les choses avanceront !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  Invité Jeu 10 Juil - 15:55

Non, j'aime pas être choquée, mon coeur est fragile...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre de poilu - Page 2 Empty Re: Lettre de poilu

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum