Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

ils ont du travail , ils ne galèrent pas , mais ils refusent quand même les contrôles

3 participants

Aller en bas

ils ont du travail , ils ne galèrent pas , mais ils refusent quand même les contrôles Empty ils ont du travail , ils ne galèrent pas , mais ils refusent quand même les contrôles

Message  livaste Mar 1 Sep - 7:39

Roissy : des incidents entre chauffeurs de taxi et policiers
01.09.2009, 07h19 | Mise à jour : 09h18


«Dès cette nuit, j'ai demandé à la Direction générale de la police nationale et aux services de la préfecture de police de paris de diligenter une enquête». Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux n'a pas tardé à réagir ce matin aux incidents qui ont éclaté mardi matin très tôt entre des chauffeurs de taxi et les policiers devant les aérogares de Roissy (Seine-Saint-Denis).


Conséquence : le terminal T3 a été bloqué momentanément par les chauffeurs avant la levée du blocus vers 04h30 du matin. C'est le contrôle d'un chauffeur par la brigade spéciale taxi (NDLR : les boers) qui a déclenché les hostilités.

Un porte-parole officieux des taxis a expliqué que le commissaire principal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) est venu rencontrer les chauffeurs de taxis en colère et que le chauffeur interpellé à été relâché« entraînant ainsi la levée du blocage.

Un contrôle d'un chauffeur met le feu aux poudres

L'incident a éclaté à la suite d'une opération de contrôle d'un chauffeur, a indiqué la source aéroportuaire. Selon un chauffeur de taxi, M. Tarek Moktad, «les policiers ont procédé au contrôle musclé de l'horodateur d'un véhicule, un chauffeur a été blessé par un tir de flahsball, il a été interpellé ce qui a provoqué la colère de la profession».

Cela a débuté à une heure du matin», a détaillé Brice Hortefeux au micro d'Europe 1 : «Il s'agissait en réalité d'une enquête de la brigade qui est chargée de la surveillance des taxis, qui enquêtait sur un véhicule qui était signalé comme volé. Très concrètement c'était un propriétaire de véhicule qui avait un litige avec un conducteur», a précisé le ministre. «Cela a dégénéré, il y a eu d'ailleurs des jets de projectiles sur les forces de police qui ont riposté».

Brice Hortefeux diligente une enquête

Les relations entre la brigade de police spécialisée dans le contrôle des taxis -les boers- et les chauffeurs sont mauvaises depuis plusieurs mois, a ajouté M. Moktad. «Les policiers nous empêchent de fumer, de jouer aux cartes, de faire la prière, nous sommes 300 taxis présents et nous sommes décidé à bloquer le terminal toute la nuit, nous voulons que le préfet vienne ici afin de lui exposer la situation» avait ajouté M. Moktad. «On nous traite comme du bétail. Les boers sont là pour nous casser. Nous sommes juste en face du T3, il y a là-bas des taxis clandestins», assure un autre chauffeur sur les ondes de RTL, déplorant que la brigade spéciale ne les contrôle pas plus.

A cet égard, le porte-parole a précisé qu'une rencontre avec des responsables policiers était prévue «dans la journée, pour vider tous les abcès et normaliser nos relations».

leparisien.fr


tolérance eéro , la police est interdit de controler les taxis de Roissy !!!

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

ils ont du travail , ils ne galèrent pas , mais ils refusent quand même les contrôles Empty Re: ils ont du travail , ils ne galèrent pas , mais ils refusent quand même les contrôles

Message  livaste Mar 1 Sep - 7:42

il ne faut pas les controler arretez!

"fumer, jouer aux cartes, faire la prière" heu...je ne fais rien de tout ça au travail o_O Râlez taxis en colère! Les gens s'étonnent plus quand ils ne râlent pas. Profession en difficulté au vue des conditions économiques. J'ai trouvé la solution: faites autre chose.

cet internaute a fort bien résumé !!
Au fait , vous priez ,vous quand vous êtes au travail ??

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

ils ont du travail , ils ne galèrent pas , mais ils refusent quand même les contrôles Empty Re: ils ont du travail , ils ne galèrent pas , mais ils refusent quand même les contrôles

Message  Invité Mar 1 Sep - 8:25

On se faisait la rélfléxion hier quand nous sommes arrivés: il y avait porte Maillot une file de taxis: en jogging, la barbe longue, crades, à lire le Coran et à mépriser leurs clients. L'amie avec qui j'ai voyagé, qui est iranienne, me disait que quand elle pensait que son oncle, chauffeur de taxi en Allemagne, se galérait à se mettre en costard tous les jours...

La mafia des taxis parisiens est une catastrophe. Et il aurait été de bon ton de multiplier le nombre de licences pour que les gens aient le choix mais ils ont réussi à obtenir gain de cause.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ils ont du travail , ils ne galèrent pas , mais ils refusent quand même les contrôles Empty Re: ils ont du travail , ils ne galèrent pas , mais ils refusent quand même les contrôles

Message  shimmy Mar 1 Sep - 8:41

La majorité des taxis de Paris sont musulmans..........

Bientôt; il vont refuser de prendre les voyageurs ayant acheté de l'alcool au Duty free.
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 78
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

ils ont du travail , ils ne galèrent pas , mais ils refusent quand même les contrôles Empty Re: ils ont du travail , ils ne galèrent pas , mais ils refusent quand même les contrôles

Message  Georges Mar 1 Sep - 19:00

"...mais ils ont réussi à obtenir gain de cause."

Evidemment, ils ont un tel pouvoir de nuisance sur Paris que le gouvernement accepte ce qu'ils demandent. Pas mal de professions ont appris que la rue, même sous le régne de Nicolas 1er, est un bon moyen d'obtenir ce qu'on veut.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 74
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

ils ont du travail , ils ne galèrent pas , mais ils refusent quand même les contrôles Empty Re: ils ont du travail , ils ne galèrent pas , mais ils refusent quand même les contrôles

Message  Invité Mar 1 Sep - 19:05

Evidemment, et je ne le nie pas ou ne le conteste pas d'ailleurs, je serais bien mal placée. Razz

Mais cette profession à Paris est parasitée par des réseaux qui frisent la mafia, particulièrement autour du graal que représente CDG.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ils ont du travail , ils ne galèrent pas , mais ils refusent quand même les contrôles Empty Re: ils ont du travail , ils ne galèrent pas , mais ils refusent quand même les contrôles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum