Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -47%
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants ...
Voir le deal
47.93 €

Besson se mobilise pour le développement du télétravail

3 participants

Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Jeanclaude Mer 20 Juil - 18:03

Besson se mobilise pour le développement du télétravail

19/07/2011 | Mise à jour : 21:36

Encadré et bien organisé, le travail à domicile est bénéfique pour le salarié, l'entreprise et la collectivité.

Travailler de chez soi un à deux jours par semaine : un rêve inaccessible pour la plupart des Français, une réalité pour bon nombre de Scandinaves ou d'Américains. Alors que le télétravail dépasse 30 % en Finlande, en Suède ou aux États-Unis, qu'il atteint 18 % en moyenne en Europe, il accuse un vrai retard en France avec un taux de 9 %.

Pourtant, le télétravail est aujourd'hui grandement facilité par l'essor des réseaux haut débit et le boom des smartphones. Or les bénéfices sont multiples, pour le salarié, mais aussi pour les entreprises et pour la collectivité. Pour le salarié, il réduit le stress, les temps de transport, permet de gagner en efficacité et de mieux concilier vie professionnelle et personnelle. Pour l'entreprise, il est source d'économies de locaux et gain de productivité. C'est aussi un élément de flexibilité car il peut aider à étendre les services rendus aux clients, en permettant des plages horaires plus adaptées à leurs besoins. Enfin, pour la collectivité, le télétravail favorise l'aménagement du territoire, ­réduit les émissions de gaz à effet de serre et soulage la congestion urbaine. Ainsi, d'après les estimations, un jour de télétravail par semaine permettrait de réduire de 5 % les émissions de carbone.

Principal frein : le manager

Fort de ce constat, Éric Besson, ministre de l'Industrie, est bien décidé à résorber le retard de la France. Pragmatique, il a lancé une étude sur la pratique du télétravail dans les grandes entreprises. Les résultats de cette étude seront publiés en fin d'année. ­Menée par le cabinet de conseil Greenworking, cette étude a pour objectif de repérer les meilleures pratiques et d'identifier les facteurs clés de succès, afin de favoriser la diffusion du télétravail en France. Plus d'une douzaine de grandes entreprises ont déjà accepté de participer à l'étude.

Dans le secteur public, une négociation sur le télétravail est prévue en 2011. Dans le secteur privé, une dizaine d'accords ont été signés l'an dernier dans des grands groupes du CAC 40. Basés sur le volontariat, des dispositifs de télétravail ont ainsi été mis en place chez Renault, Alcatel-Lucent, Dassault Systèmes, EDF, France Télécom ou Microsoft. Chez Axa, qui compte 76 télétravailleurs, l'objectif est de passer à 200 personnes d'ici à la fin de 2012.

Mais les freins restent nombreux. Plus que juridiques, ils sont avant tout culturels. Certains salariés trouvent une justification plus dans leur présence au travail que dans leurs résultats. Mais ce sont surtout les managers qui y sont souvent opposés, craignant la perte d'une partie de leur pouvoir et de leur statut… Même si, au final, les résultats globaux de leurs équipes s'en trouvent améliorés.


http://www.lefigaro.fr/vie-entreprise/2011/07/19/09008-20110719ARTFIG00500-besson-se-mobilise-pour-le-developpement-du-teletravail.php


Personnellement j'ai toujours été favorable à cette forme de travail parfaitement adaptée notamment pour les femmes, ce qui ne limite pas cette facilité aux seules femmes bien évidemment !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 75
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  livaste Mer 20 Juil - 19:26

j'y vois un gros avantage , cela évite , de perdre des heures dans les embouteillage s, cela devrait aussi permettre d'éviter d'agglutiner des millions de salariés ,dans des métroploles sans âmes ,,puisque le télétravail peut se faire très loin de son entreprise .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Invité Mer 20 Juil - 19:33

Et pendant ce temps on emmerde les profs parce que, soit-disant, ils ne bossent pas assez sur place. On peut toujours chercher la cohérence là-dedans.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Jeanclaude Mer 20 Juil - 21:03

Aurélie a écrit:Et pendant ce temps on emmerde les profs parce que, soit-disant, ils ne bossent pas assez sur place. On peut toujours chercher la cohérence là-dedans.

Personnellement je vois aucun rapport avec le travail supposé des profs sur place ! On les entend partout crier haut et fort qu'ils ont un boulot fou chez eux ... faudrait accorder vos violons !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 75
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Invité Mer 20 Juil - 21:18

Bah justement! Evidemment que les profs travaillent énormément chez eux, mais ça, ça ne suffit pas aux politicards, qui y voient un signe de paresse. Il faut en plus qu'ils soient davantage présents dans l'établissement. Alors quand j'entends la droite préconiser le développement du télétravail, ça me fait rire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Jeanclaude Jeu 21 Juil - 7:17

Aurélie a écrit:Bah justement! Evidemment que les profs travaillent énormément chez eux, mais ça, ça ne suffit pas aux politicards, qui y voient un signe de paresse. Il faut en plus qu'ils soient davantage présents dans l'établissement. Alors quand j'entends la droite préconiser le développement du télétravail, ça me fait rire.

Les salariés de l'EN ne travaillent pas plus que les autres quoi qu'on en dise et quelle que soit l'argumentation. par contre, et c'est une évidence, ce ne sont pas les derniers à se plaindre de leurs conditions de travail. Ce sont les seuls qui bénéficient d'autant de congés payés, journées pédagogiques quand ça n'est pas purement et simplement " arrêt maladie" ! Qu'ils emmenènent du travail à la maison me semble tout à fait normal étant donné leur temps réel de présence à leur poste. Annonce moi quel est le temps de travail sur place d'un prof , mais je suis convaincu qu'il n'est pas 35 heures présent sur son lieu de travail et 5 jours sur 7 ! Exclamation

Et puis, si ce métier ne leur convient pas, car sauf erreur, ils l'ont choisi ce métier en connaissance de cause ... qu'il change pour venir dans le privé ! .... mais je doute fort que ce soit leur choix et pour cause Very Happy !

Pour ce qui est des salariés du privé, dont tu sembles vouloir discuter mais en même temps tout ignorer, le télétravail est une excellente mesure. Je l'ai expérimentée lorsque je travaillais et en étais parfaitement satisfait.

Que la proposition de "télétravail" vienne des gens de droite m'est complètement égal dans la mesure ou ce pricipe est très intelligent et humain. Il évite le stress, permet à des femmes, certaines hautement qualifiées de conserver leur travail en l'effectuant à leur domicile ( internet existe ), évite des coûts et du temps de transport, permet de conserver une vie de famille ....etc !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 75
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Bertolt_Brecht Jeu 21 Juil - 10:28

Je serai moins affirmatif que Jean-Claude pour ce qui est des profs car vu ce que j'en connais c'est comme partout, il y a des tire-au-flanc et des bosseurs (qui au-delà de leur simple temps de présence ramènent effectivement du boulot chez eux, participent à l'organisation et l'animation de leur établissement, aux sorties pédagogiques, etc...).
Le plus étrange étant que les plus râleurs et revendicatifs ne sont pas les bosseurs mais les tire-au-flanc...

Pour ce qui est du télétravail dans le privé, j'ai l'occasion de le pratiquer de temps en temps et c'est vrai que c'est franchement appréciable.
Ça permet une organisation vie professionnelle / vie privée autrement plus appréciable et pratique.
Dans mon cas de télétravail occasionnel, ça me permet par exemple de ne pas avoir à poser une journée ou une demie-journée quand je dois rester chez moi pour une raison ou pour une autre (livraison, rendez-vous, etc...).
Bertolt_Brecht
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 112
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Jeanclaude Jeu 21 Juil - 11:23

Bertolt_Brecht a écrit:Je serai moins affirmatif que Jean-Claude pour ce qui est des profs car vu ce que j'en connais c'est comme partout, il y a des tire-au-flanc et des bosseurs (qui au-delà de leur simple temps de présence ramènent effectivement du boulot chez eux, participent à l'organisation et l'animation de leur établissement, aux sorties pédagogiques, etc...).
Le plus étrange étant que les plus râleurs et revendicatifs ne sont pas les bosseurs mais les tire-au-flanc...

Pour ce qui est du télétravail dans le privé, j'ai l'occasion de le pratiquer de temps en temps et c'est vrai que c'est franchement appréciable.
Ça permet une organisation vie professionnelle / vie privée autrement plus appréciable et pratique.
Dans mon cas de télétravail occasionnel, ça me permet par exemple de ne pas avoir à poser une journée ou une demie-journée quand je dois rester chez moi pour une raison ou pour une autre (livraison, rendez-vous, etc...).

Je ne conteste pas qu'il puisse exister des "prof" qui assument le travail qu'ils ont choisi ( je dis bien qu'ils ont choisi ... ce qui n'est pas forcément le cas des gens du privé ! ) mais comme tu dis la majorité qui râle tout le temps est celle qui bien souvent bosse le moins !

Par contre je ne vois pas en quoi le télétravail peut gêner cette catégorie de personnel de l'Etat ... ? Si cette formule judicieuse d'organisation du travail les perturbe qu'ils nous disent au moins en quoi cette formule les gêne !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 75
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Invité Jeu 21 Juil - 12:29

Putain, mais tu n'en as pas marre d'accumuler les poncifs sur les profs Jean-Claude? Pour te la faire courte, les profs travaillent en général bien plus que 35h par semaine... Seuls les populistes dans ton genre (d'ailleurs, grâce à qui as-tu fait la carrière que tu as faite, dis?) disent le contraire, parce qu'ils n'y connaissent rien! Ce qui me fait marrer, et ce qui était justement l'objet de ma remarque, c'est qu'on développe le télétravail, donc le travail à domicile, dans le privé, et que tout le monde (moi y compris) trouve ça bien. Par contre, le fait que les profs bossent en partie chez eux, bah ça fait d'eux forcément des feignasses. Y'a pas un problème dans l'argumentation là?
Pour les "journées pédagogiques": ben mon coco, ça s'appelle le droit individuel à la formation, même si les formations sont souvent nulles dans l'EN. En tout état de cause, je ne connais pas un seul salarié du privé qui fasse ses formations sur ses jours de congé. Et toi?
Pour les congés: un enseignant est payé dix mois étalé sur douze, et sauf pour les agrégés, a un salaire pas terrible vu son niveau d'études.
Le discours des gens de ton espèce contribue à la perte d'autorité vertigineuse des enseignants, et ça a des conséquences dramatiques. Ce discours, c'est de la haine et de la jalousie à l'état pur venant de la part de gens qui n'ont ni les capacités de passer les concours (parce qu'il faut se les farcir) ni la volonté de subir ce que les enseignants peuvent subir au quotidien aussi bien de la part de la hiérarchie que des élèves.
Pis t'as raison, dans le privé, les gens sont OBLIGES de choisir l'emploi qu'ils occupent.... Non mais c'est consternant de bêtise ce que tu écris.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Invité Jeu 21 Juil - 13:53

Jean-Claude a écrit:
[justify]Les salariés de l'EN ne travaillent pas plus que les autres quoi qu'on en dise et quelle que soit l'argumentation. par contre, et c'est une évidence, ce ne sont pas les derniers à se plaindre de leurs conditions de travail. Ce sont les seuls qui bénéficient d'autant de congés payés, journées pédagogiques quand ça n'est pas purement et simplement " arrêt maladie" ! Qu'ils emmenènent du travail à la maison me semble tout à fait normal étant donné leur temps réel de présence à leur poste. Annonce moi quel est le temps de travail sur place d'un prof , mais je suis convaincu qu'il n'est pas 35 heures présent sur son lieu de travail et 5 jours sur 7 ! Exclamation

En fait tout cela vient d'une profonde méconnaissance du système et d'erreurs largement véhiculées à dessein, rarement corrigées.
- En effet, un enseignant n'est pas payé pour les deux mois d'été, quelque soit le niveau auquel il enseigne (de la maternelle au supérieur) il serait temps que les gens comprennent cela. Le salaire des enseignants est versé sur 12 mois mais est en fait à ramener sur 10 mois.
- Il reste donc en moyenne sept semaines de congés pour le premier et second degré, beaucoup, beaucoup moins pour le supérieur. Mais même concernant le premier et second degré, il faut bien comprendre que les enseignants, et notamment les jeunes, ne profitent pas pleinement de ces congés: copies à corriger, tout un tas de tâches administratives (livrets de compétence, cahiers de texte etc), cours à préparer, et je sais bien que pour qqn qui n'a jamais été confronté à ça, il est très difficile d'imaginer la somme de travail que cela demande, elle est pourtant réelle.
- Un enseignant du premier degré doit assuré 21heures de cours, un certifié 18, un agrégé 15. Bien sûr qu'un enseignant n'arrive par à 7h55 dans l'établissement pour commencer à 8h, et de même, il ne le quitte pas à 16h05 s'il finit à 16h. Les emplois du temps font qu'il y a ce qu'on appelle des trous et je suis prête à parier que la plupart des enseignants passent pas loin de 35 heures dans leurs établissements (photocopies, administratifs sans même parler de toutes les réunions, CA, conseils pédagogiques, conseils par discipline, conseils de classe, réunions préparatoires à toute sorte de projets, réunion parents-profs etc et j'en passe)
Mais malgré cela, la plupart ramène du travail à la maison. Sans compter que par rapport à bien d'autres métiers, celui-ci ne te laisse jamais en paix: tu t'endors, tu penses à ce que tu as mal fait, ce qui tu aurais pu mieux faire, ce que tu pourrais faire dans une semaine, dans un mois, ce que les gamins ont fait etc, etc. Ca paraît rididucle, mais c'est prouvé par de bien tristes statistiques. Et ce n'est pas le cas pour tous les métiers.
- Les journées de ofrmation font partie de ce qui est non permis, mais EXIGE d'un enseignant, et crois-moi, beaucoup s'en passeraient au cours de la carrière et les échangeraient contre une réelle formation à l'entrée dans le métier.

Comme le souligne Aurélie, un job pas si dur, bien payé, avec autant de congés, ça devrait attirer des centaines de milliers de français chaque année aux concours, dont certains sont parmi les plus exigeants de France. Après encore une fois, c'est dû à des mésinformations et je comprends bien que certains aient cette image, mais elle est tout sauf juste.

Pour le télétravail, je suis également entièrement pour, évidemment. Certaines professions le pratiquent déjà à outrance (traducteurs ou journalistes).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Jeanclaude Jeu 21 Juil - 16:07

Je remercie tous les profs sans qui je n'aurais pas pu faire une carrière en droit social et gestion des ressources humaines ( mais au fait ... c'est leur boulot ! ) Grâce à eux ( pas grâce à moi ) j'ai pu réussir ma vie professionnelle ! Merci monsieur le professeur ... je ne vous oublierai JAMAIS ! Very Happy

Vous commencez à me barber avec vos doléances ! Moi bêtement je regarde le calendrier et je décompte les jours de congés scolaires ... mais ce doit être une erreur de calculer ainsi !

Pour ce qui concerne les jours de congé de formation et bien si certains salariés effectuent ces journées de formation durant leurs maigres 5 semaines de congés payés !

Pour moi le débat est terminé en assumant tout ce que j'ai pu écrire précédemment qui doit être vrai sinon mes écrits n'auraient pas amenés autant de virulence dans les argumentations des gens concernés ! Very Happy

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 75
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Invité Jeu 21 Juil - 16:18

Jean-Claude a écrit:

Vous commencez à me barber avec vos doléances ! Moi bêtement je regarde le calendrier et je décompte les jours de congés scolaires ... mais ce doit être une erreur de calculer ainsi !

Tout à fait, c'est une erreur. J'enseigne par exemple dans le supérieur, si tu vois le calendrier, tu vas voir beaucoup de vacances...pour les étudiants. Les seules et uniques vacances que nous avons, là où nous enseignants ne devons pas être présents ou/et au travail, ce sont les deux semaines de noël et une semaine au mois d'avril. Soit trois semaines de congés payés par an.

Ah et pour le secondaire, une précision; le temps de tavail devant élèves (18h/semaine) date de 1950 en gros où on était parti du principe que pour une heure de présence devant les élèves, les profs ont 1,5heures de préparation en amont, et de correction en aval, alors calcule: ça fait 45h/semaine avec les 18h plus les 27 de travail autour (et en plus on ne compte pas le temps de réunions, conseils etc). A l'époque, la semaine était à 42h.

Et je te garantie que ce calcul d'une heure et demie pour une heure est sousestimé pour les jeunes profs.

Ca a changé pour quasi tout le monde, sauf pour les enseignants...

Donc: les profs ne sont pas payés pendant les vacances d'été ET leur base de travail est de 45h/semaine (soit plus que 35h nous serons d'accord)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Jeanclaude Jeu 21 Juil - 17:09

Anna a écrit:

Tout à fait, c'est une erreur. J'enseigne par exemple dans le supérieur, si tu vois le calendrier, tu vas voir beaucoup de vacances...pour les étudiants ( curieux mon épouse travaillait dans le secteur de la petite enfance au sein d'une crèche et à chaque période scolaire les parents prof retiraient leus enfants pour les garder eux-mêmes ! ). Les seules et uniques vacances que nous avons, là où nous enseignants ne devons pas être présents ou/et au travail, ce sont les deux semaines de noël et une semaine au mois d'avril. Soit trois semaines de congés payés par an. ... en clair vous n'avez que deux semaines de congés !

Ah et pour le secondaire, une précision; le temps de tavail devant élèves (18h/semaine) date de 1950 en gros où on était parti du principe que pour une heure de présence devant les élèves, les profs ont 1,5heures de préparation en amont, et de correction en aval, alors calcule: ça fait 45h/semaine avec les 18h plus les 27 de travail autour (et en plus on ne compte pas le temps de réunions, conseils etc). A l'époque, la semaine était à 42h. ... je suis con mais tu les trouves où tes 18 heures ? Et puis les heures de grève tu les comptabilise comment ? Par ailleurs la durée légale du travail en France n'est pas de 42 heures effectives !Et je te garantie que ce calcul d'une heure et demie pour une heure est sousestimé pour les jeunes profs. bien sûr surtout les profs d'histoire/ géo ! Very Happy
Ca a changé pour quasi tout le monde, sauf pour les enseignants...

Donc: les profs ne sont pas payés pendant les vacances d'été .... tu veux nous faire avaler ça ?. ET leur base de travail est de 45h/semaine (soit plus que 35h nous serons d'accord)

Je ne comprends absolument rien de ton baratin ! Ou si ! Je comprends que les profs travaillent au minimum 42 heures par semaine et n'ont que deux semaines de congés payés par an .... les pauvres et personne ne vous défend devant ces injustices !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 75
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Bertolt_Brecht Jeu 21 Juil - 17:21

C'est pourtant simple de comprendre que le traitement des professeurs est calculé sur dix mois (septembre à juin) même s'il est lissé et versé sur douze mois.
Les deux mois d'été (juillet et août) n'étant pas inclus dans le calcul du traitement, ce sont deux mois non travaillés et non payés, donc pas des congés payés.

Ou alors si tu veux considérer que comme le traitement des professeurs leur est versé sur douze mois les deux mois d'été sont des congés payés, il faut aussi considérer que les treizième, quatorzième et parfois quinzième mois de certains salariés du privés représentent des congés payés puisque ce sont des jours non travaillés mais payés.
Du coup, pour prendre au milieu, un salarié bénéficiant d'un treizième et d'un quatorzième mois serait considéré comme ayant 5 semaines + 2 mois de congés payés, soit 13 semaines. Sans compter les RTT s'il en a.

Si je prends mon cas, 6 semaines de congés payés + treizième mois + quatorzième mois + 20 RTT... Ouaouh !!! 18 semaines de congés payés ! Very Happy
Et je ne suis pas tenu de travailler pendant mes vacances en plus, même s'il m'arrive de le faire.

Et pour ce qui est des jours de grève, même si ça a été le cas un temps, je ne suis pas sûr du tout qu'ils soient toujours payés aux grévistes.
Il me semble que ça fait quelques années que ça ne fonctionne plus comme ça et que les jours de grève sont (à juste titre d'ailleurs) déduits des traitements.
Mais je m'avance peut-être là, il faudrait demander aux concernés.
Bertolt_Brecht
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 112
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Invité Jeu 21 Juil - 17:32

Alors je reprends calmement:
Le versement du salaire et le calcul des heures de travail des profs n'ont pas évolué depuis 1950. En 1950, la semaine était à 42h, les profs travaillaient donc autant que tout le monde. Entre temps, on est passé aux 39 puis aux 35 heures, mais le décret fixant légalement les heures de présence des profs du secondaire et le travail annexe devant les élèves n'a pas bougé, un prof certifié travaille toujours minimum 45heures par semaine.
Donc oui, un professeur certifié enseigne 18h par semaine, un agrégé 15. Je te renvoie à n'importe quel texte officiel, et ces chiffres ne sont pas des estimations, ce sont les temps réglementaires et légaux de présence devant élèves pour chaque corps. Me concernant, ce taux de présence devant les étudiants s'élève à 192h/an.

Pour ce qui est des deux mois de vacances d'été non payés, idem, tu peux trouvers cela dans le décret de 1950. Si tu ajoutes les douze salaires d'un enseignant, il faut ensuite le diviser par 10 pour savoir ce que nous gagnons réellement par mois. Et ce n'est pas beaucoup: par exemple, en restant dans le supérieur, je renonce à environ 500euros par rapport au salaire que je pourrais avoir dès maintenant si j'étais dans le second degré.
Donc oui nous touchons une paye en juillet et août car les accords ont été faits ainsi, mais cela correspond à une division du salaire annuel sur 10 mois, et non sur 12...

Tu me parles de crèche, je te parle du supérieur, tu conviendras donc qu'il y a un problème. Tout ce qui est pré-maternelle ne fait pas partie du même système. Et oui, dans le supérieur, nous avons trois semaines de congés payés, point barre. Il y en a plus dans le secondaire (environ 7 comme je l'ai déjà écrit). Mais nous avons tous un mois et demi à deux mois de vacances entre juillet et septembre. Seulement, ces vacances ne nous sont pas rémunérées!

Les heures de grève, comme partout, ne sont pas payées. Et c'est un droit dans ce pays, autant pour toi, que pour quelqu'un du privé, que pour les profs.

Alors certes, les profs ne sont pas les plus à plaindre, mais ils sont moins privilégiés que bien des cadres du privé ou autres cadres de la fonction publique, particulèrement au niveau salarial. Et les contre-vérités propagées par certains n'y changent rien.


Dernière édition par Anna le Jeu 21 Juil - 17:35, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Invité Jeu 21 Juil - 17:33

Bertolt_Brecht a écrit:C'est pourtant simple de comprendre que le traitement des professeurs est calculé sur dix mois (septembre à juin) même s'il est lissé et versé sur douze mois.
Les deux mois d'été (juillet et août) n'étant pas inclus dans le calcul du traitement, ce sont deux mois non travaillés et non payés, donc pas des congés payés.

Ou alors si tu veux considérer que comme le traitement des professeurs leur est versé sur douze mois les deux mois d'été sont des congés payés, il faut aussi considérer que les treizième, quatorzième et parfois quinzième mois de certains salariés du privés représentent des congés payés puisque ce sont des jours non travaillés mais payés.
Du coup, pour prendre au milieu, un salarié bénéficiant d'un treizième et d'un quatorzième mois serait considéré comme ayant 5 semaines + 2 mois de congés payés, soit 13 semaines. Sans compter les RTT s'il en a.

Si je prends mon cas, 6 semaines de congés payés + treizième mois + quatorzième mois + 20 RTT... Ouaouh !!! 18 semaines de congés payés ! Very Happy
Et je ne suis pas tenu de travailler pendant mes vacances en plus, même s'il m'arrive de le faire.

Et pour ce qui est des jours de grève, même si ça a été le cas un temps, je ne suis pas sûr du tout qu'ils soient toujours payés aux grévistes.
Il me semble que ça fait quelques années que ça ne fonctionne plus comme ça et que les jours de grève sont (à juste titre d'ailleurs) déduits des traitements.
Mais je m'avance peut-être là, il faudrait demander aux concernés.

Ah nos messages se sont croisés mieux vaut lire celui-là, c'est hachement mieux expliqué Very Happy
C'est exactement ça!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Bertolt_Brecht Jeu 21 Juil - 17:36

Anna a écrit:
Ah nos messages se sont croisés mieux vaut lire celui-là, c'est hachement mieux expliqué Very Happy
C'est exactement ça!

Et c'est toi la prof... Besson se mobilise pour le développement du télétravail  61571
Bertolt_Brecht
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 112
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Invité Jeu 21 Juil - 17:41

Exactement ce que je me disais! Laughing
C'est sûr que pour expliquer la politique coloniale de l'Allemagne y'a du monde, mais alors dès qu'il s'agit de choses plus concrètes, notamment de chiffres, apus personne Embarassed (même moi je ne comprends pas bien ma propre explication)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Jeanclaude Jeu 21 Juil - 17:46

Vous êtes tès sympathiques mais je ne comprends absolument rien dans vos explications ! Vous faîtes les maximum pour m'expliquer, j'en suis convaincu, il n'empêche que votre système est tellement une usine à gaz que je ne pige rien !
Peut-être ne suis-je pas assez instruit et pourtant je suis allé jusqu'à BAC +5 ! ( c'est vrai ... il y a des anées Very Happy )

Je termine ce débat sur les profs qui de toutes façons n'avait rien à voir avec le sujet de ce topic, sujet sur lequel tout le monde semble d'accord !

Allez bye et sans rancune Very Happy

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 75
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Bertolt_Brecht Jeu 21 Juil - 17:47

Anna a écrit:Exactement ce que je me disais! Laughing
C'est sûr que pour expliquer la politique coloniale de l'Allemagne y'a du monde, mais alors dès qu'il s'agit de choses plus concrètes, notamment de chiffres, apus personne Embarassed (même moi je ne comprends pas bien ma propre explication)

Tu devrais te lancer dans la politique.

Le temps que tu finisses ta réponse on a déjà oublié la question, tu as toutes les qualités requises Very Happy

Il y a un parti en déliquescence à reprendre si ça t'intéresse, le PS qu'il s'appelle... Besson se mobilise pour le développement du télétravail  159382
Bertolt_Brecht
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 112
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Invité Jeu 21 Juil - 18:35

Pour le PS, je crois qu'à part Sainte Rita...

JC: je t'accorde que mes explications sont fort peu claires, mais celles de BB le sont limpides. Very Happy

Et en fait on peut lier les deux sujets: peut-être qu'une solution serait aussi le télé travail pour les profs. Avec des élèves virtuels auxquels on s'adresserait via les écrans.

"Aujourd'hui, le théorème de Pythagore en direct de ma baignoire".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Bertolt_Brecht Jeu 21 Juil - 18:37

Tant qu'à faire cours de ta baignoire, autant expliquer aux élèves le principe d'Archimède Very Happy
Bertolt_Brecht
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 112
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Besson se mobilise pour le développement du télétravail  Empty Re: Besson se mobilise pour le développement du télétravail

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum