Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-20%
Le deal à ne pas rater :
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – Charge 65W
239 € 299 €
Voir le deal

Etrange et inquiétant enlèvement

Aller en bas

Etrange et inquiétant enlèvement Empty Etrange et inquiétant enlèvement

Message  livaste Lun 28 Sep - 19:33

Essonne : une femme enlevée, un suspect en garde-à-vue
28.09.2009, 19h14 | Mise à jour : 21h17



Un homme d'une cinquantaine d'année était en garde à vue lundi soir après l'enlèvement d'une femme de 42 ans dans l'Essonne. La quadragénaire a été enlevée lundi matin en faisant son jogging sur le territoire de la commune d'Oncy-sur-Ecole, à proximité de Milly-la-Forêt (Essonne).

C'est apparemment depuis le coffre d'une voiture où elle était enfermée que cette femme est parvenue à appeler la gendarmerie, indiquant qu'elle était menacée par un homme porteur d'un couteau vers 9 heures lundi matin.

Elle n'a pas été en mesure d'indiquer précisément où elle se trouvait, et la communication a été coupée.

La gendarmerie a d'abord cru à une disparition inquiétante et avait mis de gros moyens (une centaine de gendarmes, un hélicoptère et des cheveaux de la garde républicaine) dans la journée pour retrouver cette femme.

Selon les éléments communiqués par la gendarmerie, qui a lancé un appel à témoins, elle pourrait avoir été enlevée par le conducteur d'une 106 Peugeot grise pouvant être immatriculé à Paris (75). On ne sait pas, pour l'heure, si l'homme en garde-à-vue est le conducteur de la voiture recherchée.

La section de recherches de la gendarmerie de Paris a été chargée de l'enquête. La gendarmerie sollicite «toute personne qui aurait pu l'apercevoir ainsi que la Peugeot dans le secteur Milly-la-Forêt, Oncy-sur-Ecole, Malesherbes, Echilleuses». Les témoins peuvent contacter la gendarmerie au 01.60.79.65.00, précise l'appel à témoins.

Située à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Paris, la commune de Milly-la-Forêt, compte environ 4.500 habitants, et se trouve comme le village voisin d'Oncy-sur-Ecole, en lisière de la forêt de Fontainebleau.

leparisien.fr

c'est un étrange enlèvement , il est rare que la victime soit unne femme d'âge largement adulte .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Etrange et inquiétant enlèvement Empty Re: Etrange et inquiétant enlèvement

Message  Invité Lun 28 Sep - 21:19

peut-être qu'elle a tout inventée pour pouvoir disparaitre , refaire sa vie .... (une idée comme ça ) . Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etrange et inquiétant enlèvement Empty Re: Etrange et inquiétant enlèvement

Message  livaste Mar 29 Sep - 17:27

ESSONNE
Joggeuse enlevée : les enquêteurs «très inquiets »
L'homme placé en garde à vue depuis lundi nie toute implication dans l'enlèvement de cette femme de 42 ans. Les recherches se poursuivent en forêt de Fontainebleau.
44 réactions | RéagirB.M. | 28.09.2009, 19h14 |


Quelque 200 gendarmes poursuivent des recherches dans la forêt de Fontainebleau, plus de vingt-quatre heures après la disparition de Marie-Christine Hodeau, 42 ans, enlevée alors qu'elle faisait son jogging lundi matin près de Milly-la-Forêt (Essonne). L'homme de 47 ans placé en garde à vue lundi soir, l'était toujours ce mardi après-midi.

Il ne s'agit pas d'un proche de la disparue, selon une source proche de l'enquête.

«Il nie sa participation aux faits», a expliqué en milieu d'après-midi mardi Jean-François Pascal, le procureur de la République d'Evry lors d'une conférence de presse. Des «expertises techniques» sont en cours dans le véhicule de ce «principal suspect» et «son domicile a été perquisitionné», a-t-il dit, avant d'ajouter : «Nous sommes (...) très inquiets quant au sort de Mme Hodeau» mais «pas pessimistes».

Gardien d'une propriété d'Echilleuses, dans le Loiret, le suspect avait été condamné à onze ans de prison en 2002 pour viol, enlèvement et séquestration d'une mineure. Des faits commis en 2000 sur une jeune fille de son voisinage. Il était sorti de prison en 2007, après avoir bénéficié de réductions de peine et passé plus de sept ans en détention.

Elle téléphone au 17 enfermée dans le coffre de la voiture

Lundi matin, la quadragénaire a tout juste eu le temps de passer un coup de fil aux gendarmes alors qu'elle se trouvait enfermée dans le coffre d'une voiture. Au cours d'une conversation de deux minutes, elle a indiqué avoir été menacé par un homme armé d'un couteau avant d'être enlevée. Elle a pu donner la description de la voiture ainsi que son immatriculation. Son téléphone portable a permis de localiser la zone où elle se trouvait. Le propriétaire du véhicule a indiqué que le probable conducteur était son employé qui travaille dans sa propriété. L'homme a été interpellé à son domicile sans opposer de résistance. Sa femme qui a été mis en garde a vue a été remise en liberté.

Blonde, vêtue d'un débardeur orange et d'un cuissard, la victime mesure 1,80 m. La section de recherches de la gendarmerie de Paris* a été chargée de l'enquête.

*Pour tout renseignement à fournir à la gendarmerie dans cette enquête, contactez le 01.60.79.65.00.



Leparisien.fr

il y a de quoi être inquiet !
Ils ont retrouvé la voiture ... vide et abandonnée , qu'est donc devenue celel qui était enfermée dans le coffre ?

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Etrange et inquiétant enlèvement Empty Re: Etrange et inquiétant enlèvement

Message  livaste Mer 30 Sep - 10:16

L'ADN de la joggeuse est sur le suspect
AFP
30/09/2009 | Mise à jour : 12:00 |

L'ADN de la joggeuse de 42 ans enlevée lundi matin à proximité de Milly-la-Forêt (Essonne) a été retrouvé sous les ongles de l'homme de 47 ans placé en garde à vue dans cette affaire, a-t-on appris de source judiciaire.

Le récidiviste est retrouvé , sa voiture également pas la joggeuse .. Les chances de la retrouver vivante paraissent bien minces !

.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Etrange et inquiétant enlèvement Empty Re: Etrange et inquiétant enlèvement

Message  Invité Mer 30 Sep - 13:17

c'est bizarre comme affaire ; va t-il avouer où il l'a caché ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etrange et inquiétant enlèvement Empty Re: Etrange et inquiétant enlèvement

Message  Invité Mer 30 Sep - 17:43

Le suspect avoue avoir tué la joggeuse

Le suspect de 47 ans, mis en examen mercredi, a reconnu avoir étranglé la victime, dont le corps reste toujours introuvable.




Mis en examen mercredi après-midi pour "enlèvement et séquestration en état de récidive légale", le ravisseur présumé de Marie-Christine Hodeau a avoué dès son premier interrogatoire avec le magistrat instructeur avoir étranglé sa victime. Âgé de 47 ans, il devrait être placé en détention provisoire mercredi soir. Le corps de la joggeuse n'a toujours pas été retrouvé.

La disparition de Marie-Christine Hodeau, menacée d'un couteau et kidnappée dans le coffre d'une voiture lundi matin lors de son jogging près de Milly-la-Forêt (Essonne), pourrait relancer la polémique sur le suivi des criminels sexuels. Les antécédents judiciaires de son ravisseur présumé, interpellé non loin, à Échilleuses, puis placé en garde à vue prolongée, sont éloquents : avec un mode opératoire étrangement similaire, cet homme avait bâillonné, kidnappé et violé une fillette de 13 ans le 1er octobre 2000. Agissant déjà sous la menace d'une arme blanche et près de la commune d'Échilleuses, il avait embarqué sa victime à bord de son véhicule puis dans une forêt voisine. Interpellé deux jours plus tard, il avait été condamné le 18 juin 2002 à onze ans de réclusion. Au procès, les experts n'avaient remarqué «aucune anomalie mentale ou psychique de dimension psychiatrique aliénante». En revanche, ils avaient noté une «dépendance à l'alcool» entraînant un «penchant sexuel agressif inapproprié». Placé en liberté conditionnelle pour «bonne conduite» le 5 mars 2007, il a fait l'objet d'un contrôle judiciaire strict accompagné d'une obligation de soins liés à ses problèmes d'alcool. Depuis la fin de sa peine le 21 novembre dernier, il était enfin exonéré de tout contrôle…


Des résidus de peau

Mercredi, une source judiciaire a assuré que l'ADN de la joggeuse avait été retrouvé sous les ongles du suspect. Il s'agirait de résidus de peau de la disparue. Les enquêteurs savent aussi que lundi, à 9 h 10, Marie-Christine Hodeau a été enfermée de force dans le coffre d'une Peugeot 106 grise immatriculée à Paris depuis lequel elle a donné l'alerte en composant police-secours avec son mobile. Son appel, traité d'abord par un gendarme du central d'Évry, puis basculé vers la brigade de Milly-la-Forêt où elle répétait la même histoire, a duré 2 minutes 17 secondes avant d'être soudain interrompu. «En écoutant la bande, il semble à cet instant que le conducteur ait arrêté le moteur puis ouvert le coffre avant que le silence se fasse…», décryptait mardi le procureur adjoint d'Évry, Michel Lernoult.

L'ex-violeur, interpellé peu après dans une longère d'Échilleuses où il est gardien en compagnie de sa femme, a été vu par un témoin au volant de la 106 une heure avant l'appel. Le véhicule, dont lui seul avait les clés, a par ailleurs été filmé par la caméra de vidéosurveillance d'un supermarché au moment des faits.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/09/30/01016-20090930ARTFIG00065-la-joggeuse-kidnappee-en-foret-reste-introuvable-.php

maintenant , il faudrait qu'il dise où est cette femme ....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etrange et inquiétant enlèvement Empty Re: Etrange et inquiétant enlèvement

Message  livaste Mer 30 Sep - 18:35

on s'attendait à cette issue , hélàs.
Condamné à 10 ans , s'il avait exécuté se peine , il n'aurait pas eu l'occasion de tuer cette femme .
Je viens de voir au JT que ce type en conditionnel s'était établi dans le voisinage immédiat de la gamine qu'il avait enlevée et violée . Quand un salaud comme lui sort en conditionnel , comme l'indique le nom , il revient au Juge qui signe sa sortie d'assortir la libéralisation de conditions , et donc de lui impose de s'établir loin de sa victime , avec interdiction de la rencontrer sous peine de réincarcération ( le motif s'appelle un incident à la conditionnelle )
Ici encore , nous constatons la légèreté et le jean foutisme des juges !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Etrange et inquiétant enlèvement Empty Re: Etrange et inquiétant enlèvement

Message  Invité Mer 30 Sep - 18:48

ça fout les boules cette justice de merde .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etrange et inquiétant enlèvement Empty Re: Etrange et inquiétant enlèvement

Message  Invité Mer 30 Sep - 18:53

Le suspect avoue avoir étranglé la joggeuse en forêt

Trahi par une trace génétique de la victime retrouvée sur sa main, cet ex-violeur récidiviste a été écroué mercredi. Lors de son interrogatoire, il a fourni des déclarations fantaisistes sur le prétendu déroulé de l'enlèvement.


Après quarante-huit heures de dénégations obstinées et de déclarations fantaisistes lors de sa garde à vue devant les gendarmes, l'ex-violeur est passé aux aveux. Lors de son premier interrogatoire dans le bureau d'un magistrat instructeur d'Évry, Manuel R., récidiviste de 47 ans dont le contrôle judiciaire avait été levé en novembre dernier, a reconnu mercredi après-midi avoir enlevé et étranglé Marie-Christine Hodeau, la joggeuse disparue lundi matin dans un bois de Milly-la-Forêt. « Il a fini par dire ce que tout le monde attendait », a déclaré l'avocat du suspect, Me Laurent Caruso.

Au cours de cet interrogatoire, le suspect a fourni son scénario de l'enlèvement. Il prétend ainsi avoir enlevé la victime, sans motivation, ni connotation sexuelle. Toujours selon ses dires, il aurait attaché Marie-Christine Hodeau à un arbre, à l'aide d'un câble, tout en la laissant habillée. Une fois de retour chez lui, et pour une raison incompréhensible pour l'instant, il affirme avoir décidé de revenir sur les lieux de l'enlèvement. Sur le chemin du retour, il dit avoir croisé sa victime, qui aurait donc réussi à se détacher, pendant ce laps de temps. Pris de panique, il affirme l'avoir de nouveau enlevée pour cette fois l'entraîner dans un bois voisin et l'étrangler. Manuel R. raconte ensuite lui avoir pris les «affaires» que la joggeuse avait sur elle, pour les jeter dans une rivière.

Une autopsie possible sur le champ


Ce n'est qu'en début de soirée que ce père de quatre enfants a consenti à donner des indications sur l'endroit où reposait le corps sans vie de sa victime. Peu avant 20 heures, un convoi l'escortait en direction de la commune de Malesherbes. Si le corps de la victime venait à être retrouvé, les gendarmes appelleraient aussitôt les médecins légistes, afin qu'une autopsie soit pratiquée sur le champ.

Mis en examen et écroué pour « enlèvement et séquestration en état de récidive légale », l'ex-violeur devait être placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne). Ses lourds antécédents judiciaires ainsi qu'un faisceau d'indices concordants l'accablaient. Il a surtout été trahi par une preuve matérielle a priori irréfutable : une trace ADN de la quadragénaire disparue a en effet été révélée grâce à la technique dite du « tamponnoir » sur le plat de sa main gauche. L'assassin présumé de la joggeuse avait par ailleurs été repéré vers 8 h 30 au volant de la Peugeot de couleur grise immatriculée à Paris décrite quarante minutes plus tard par la victime quand celle-ci était encore enfermée dans le coffre du véhicule. Grâce à son téléphone mobile, elle avait pu ­alerter les gendarmes de la plate-forme d'appels d'Évry avant que l'appel ne soit basculé vers la brigade de Milly-la-Forêt. Comme en témoigne la bande enregistrée, la conversation a duré 2 minutes et 17 secondes au terme desquelles les enquêteurs ont entendu la voiture s'arrêter, le coffre-fort s'ouvrir, avant qu'un silence pesant ne se fasse soudain.


Localisée par un hélicoptère de la gendarmerie


Filmée par la caméra de vidéosurveillance non loin du parking d'un magasin Intermarché d'Oncy-sur-École (Essonne), commune voisine de Milly-la-Forêt, la Peugeot avait été localisée par un hélicoptère de la gendarmerie dans la cour d'une longère d'Échilleuses (Loiret) où l'assassin présumé de Marie-Christine Hodeau était employé comme gardien, tout comme sa compagne. Voyant la voiture vide et son moteur encore chaud, les militaires avaient cassé la vitre dans l'espoir de retrouver la disparue. En vain. Joint par sa femme sur l'injonction des gendarmes, le suspect était revenu de son plein gré dans la propriété une heure plus tard, au volant d'une BMW cabriolet acquise dans des conditions encore obscures. « Il a ensuite réfuté les évidences et s'est tu comme on apprend à le faire en prison… », remarquait hier un officier de gendarmerie.

En 2002, il avait été condamné à onze années de réclusion criminelle pour le viol, l'enlèvement et la séquestration d'une fillette de 13 ans à Échilleuses. Après sept années de détention, il avait bénéficié d'une libération conditionnelle pour bonne conduite. « Sa peine s'est achevée en novembre 2008 sans qu'aucun incident n'ait été signalé », précise-t-on de source judiciaire. Rien n'interdisait alors à cet homme de revenir à Échilleuses, où il s'est installé à quelques centaines de mètres du domicile de son ancienne victime. Hier, le père de la petite victime redoutait que l'homme confondu cette fois pour le kidnapping et le meurtre de Marie-Christine Hodeau ne soit l'auteur d'autres crimes.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/10/01/01016-20091001ARTFIG00004-le-suspect-avoue-avoir-etrangle-la-joggeuse-en-foret-.php

terrible ! ce type a 4 gosses !!!
Shocked ...pauvres gosses ....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etrange et inquiétant enlèvement Empty Re: Etrange et inquiétant enlèvement

Message  Invité Mer 30 Sep - 19:02

livaste a écrit:on s'attendait à cette issue , hélàs.
Condamné à 10 ans , s'il avait exécuté se peine , il n'aurait pas eu l'occasion de tuer cette femme .
Je viens de voir au JT que ce type en conditionnel s'était établi dans le voisinage immédiat de la gamine qu'il avait enlevée et violée . Quand un salaud comme lui sort en conditionnel , comme l'indique le nom , il revient au Juge qui signe sa sortie d'assortir la libéralisation de conditions , et donc de lui impose de s'établir loin de sa victime , avec interdiction de la rencontrer sous peine de réincarcération ( le motif s'appelle un incident à la conditionnelle )
Ici encore , nous constatons la légèreté et le jean foutisme des juges !
J'en reviens pas que des incidents pareils puissent se produire... Le gars a pu se réinstaller à un pâté de maison de chez son ancienne victime... Shocked
Et ne parlons pas de l'absence d'obligation de soins! Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etrange et inquiétant enlèvement Empty Re: Etrange et inquiétant enlèvement

Message  Invité Mer 30 Sep - 19:07

pourquoi les médias n'interviewent jamais ces juges laxistes pour avoir des explications de leur jugement débile ? Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etrange et inquiétant enlèvement Empty Re: Etrange et inquiétant enlèvement

Message  livaste Mer 30 Sep - 20:34

Le corps de la joggeuse retrouvé

Christophe Cornevin
30/09/2009 | Mise à jour : 22:17 | Commentaires 33 | Ajouter à ma sélection

Peu avant 20 heures, un convoi a escorté le suspect en direction de la commune de Malesherbes.
L'ancien violeur récidiviste, écroué mercredi, a reconnu avoir étranglé la victime, et a livré, lors de son interrogatoire, un scénario apparemment fantaisiste de l'enlèvement.


Après quarante-huit heures de dénégations obstinées et de déclarations fantaisistes lors de sa garde à vue devant les gendarmes, l'ex-violeur est passé aux aveux et a conduit les enquêteurs jusqu'au corps de sa victime présumée, mercredi soir, à proximité de Boissy-aux-Cailles, en Seine-et-Marne. Lors de son premier interrogatoire mercredi après-midi, dans le bureau d'un magistrat instructeur d'Évry, Manuel R., récidiviste de 47 ans dont le contrôle judiciaire avait été levé en novembre dernier, a reconnu avoir enlevé et étranglé Marie-Christine Hodeau, la joggeuse disparue lundi matin dans un bois de Milly-la-Forêt. « Il a fini par dire ce que tout le monde attendait », a déclaré l'avocat du suspect, Me Laurent Caruso.

Au cours de cet entretien, le suspect a décrit son scénario de l'enlèvement. Il prétend ainsi avoir enlevé la victime, sans motivation, ni connotation sexuelle. Toujours selon ses dires, il aurait attaché Marie-Christine Hodeau à un arbre, à l'aide d'un câble, tout en la laissant habillée. Une fois de retour chez lui, et pour une raison incompréhensible pour l'instant, il affirme avoir décidé de revenir sur les lieux de l'enlèvement. Sur le chemin du retour, il dit avoir croisé sa victime, qui aurait donc réussi à se détacher, pendant ce laps de temps. Pris de panique, il affirme l'avoir de nouveau enlevée pour cette fois l'entraîner dans un bois voisin et l'étrangler. Manuel R. raconte ensuite avoir pris les «affaires» que la joggeuse avait sur elle, pour les jeter dans une rivière.


«Geler la scène»

Ce n'est qu'en début de soirée que ce père de quatre enfants a consenti à donner des indications sur l'endroit où reposait le corps sans vie de sa victime. Peu avant 20 heures, un convoi l'a escorté en direction de la commune de Malesherbes, en Seine-et-Marne. Une demi-heure plus tard, les enquêteurs ont annoncé avoir retrouvé le cadavre de la joggeuse, dissimulé «dans un trou (...) sous des branchages», dans une zone boisée à proximité de Boissy-aux-Cailles.

La police technique et scientifique devait rapidement se rendre sur place pour «geler la scène» et commencer à procéder à l'autopsie du corps. Le juge d'instruction Mickaël Ghir, rattaché au tribunal de grande d'instance d'Evry, s'est lui aussi déplacé sur les lieux.

Mis en examen et écroué pour « enlèvement et séquestration en état de récidive légale », l'ex-violeur devait être placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne). Ses lourds antécédents judiciaires ainsi qu'un faisceau d'indices concordants l'accablaient. Il a surtout été trahi par une preuve matérielle a priori irréfutable : une trace ADN de la quadragénaire disparue a en effet été révélée grâce à la technique dite du « tamponnoir » sur le plat de sa main gauche. L'assassin présumé de la joggeuse avait par ailleurs été repéré vers 8 h 30 au volant de la Peugeot de couleur grise immatriculée à Paris décrite quarante minutes plus tard par la victime quand celle-ci était encore enfermée dans le coffre du véhicule. Grâce à son téléphone mobile, elle avait pu ­alerter les gendarmes de la plate-forme d'appels d'Évry avant que l'appel ne soit basculé vers la brigade de Milly-la-Forêt. Comme en témoigne la bande enregistrée, la conversation a duré 2 minutes et 17 secondes au terme desquelles les enquêteurs ont entendu la voiture s'arrêter, le coffre-fort s'ouvrir, avant qu'un silence pesant ne se fasse soudain.


Localisée par un hélicoptère de la gendarmerie

Filmée par la caméra de vidéosurveillance non loin du parking d'un magasin Intermarché d'Oncy-sur-École (Essonne), commune voisine de Milly-la-Forêt, la Peugeot avait été localisée par un hélicoptère de la gendarmerie dans la cour d'une longère d'Échilleuses (Loiret) où l'assassin présumé de Marie-Christine Hodeau était employé comme gardien, tout comme sa compagne. Voyant la voiture vide et son moteur encore chaud, les militaires avaient cassé la vitre dans l'espoir de retrouver la disparue. En vain. Joint par sa femme sur l'injonction des gendarmes, le suspect était revenu de son plein gré dans la propriété une heure plus tard, au volant d'une BMW cabriolet acquise dans des conditions encore obscures. « Il a ensuite réfuté les évidences et s'est tu comme on apprend à le faire en prison… », remarquait hier un officier de gendarmerie.

En 2002, il avait été condamné à onze années de réclusion criminelle pour le viol, l'enlèvement et la séquestration d'une fillette de 13 ans à Échilleuses. Après sept années de détention, il avait bénéficié d'une libération conditionnelle pour bonne conduite. « Sa peine s'est achevée en novembre 2008 sans qu'aucun incident n'ait été signalé », précise-t-on de source judiciaire. Rien n'interdisait alors à cet homme de revenir à Échilleuses, où il s'est installé à quelques centaines de mètres du domicile de son ancienne victime. Mercredi, le père de la petite victime redoutait que l'homme confondu cette fois pour le kidnapping et le meurtre de Marie-Christine Hodeau ne soit l'auteur d'autres crimes.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Etrange et inquiétant enlèvement Empty Re: Etrange et inquiétant enlèvement

Message  livaste Jeu 1 Oct - 21:36

Meurtre d'une joggeuse: la PJ d'Orléans se penche sur l'affaire Caroline Marcel

ENQUÊTE. L’auteur présumé du meurtre de Marie-Christine Hodeau serait-il également celui de Caroline Marcel? Cette mère de famille de 45 ans, elle aussi joggeuse, avait été retrouvée assassinée à Olivet, sur les bords du Loiret, en juin 2008. Son corps, qui avait passé une nuit dans l'eau, avait été repéré le lendemain de l'assassinat par des promeneurs. (Lire la suite...)

Jeudi, à l'occasion d'un point presse, le procureur d'Évry a évoqué la possibilité d'un recoupement des deux affaires. La police judiciaire d’Orléans, dont l’enquête était restée infructueuse, a confirmé à Libération que «des rapprochements étaient en cours»: «Il y a effectivement de fortes similitudes, mais aucune certitude ne peut être avancée pour l’heure. Nous ne sommes qu'au début des recherches».

Le suspect, un homme de 47 ans, avait déjà été condamné en 2002 à 11 années de réclusion criminelle pour le viol d'une mineur de 13 ans. En 2007, il avait bénéficié d'une libération conditionnelle.
Mourad Guichard

7 suivre ....

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Etrange et inquiétant enlèvement Empty Re: Etrange et inquiétant enlèvement

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum