Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Codes promo AliExpress : jusqu’à -50€
Voir le deal

Le tsunami de 2004 a eu un précédent il y a 600 ans

Aller en bas

Le tsunami de 2004 a eu un précédent il y a 600 ans Empty Le tsunami de 2004 a eu un précédent il y a 600 ans

Message  livaste Sam 1 Nov - 11:21

Le tsunami de 2004 a eu un précédent il y a 600 ans

Marc Mennessier
31/10/2008 | Mise à jour : 20:18 | .

Le 26 décembre 2004, un tsunami frappait l'Indonésie, le Sri Lanka, ainsi que le sud de la Thaïlande et l'île touristique de Phuket (ci-dessus).
En analysant des dépôts de sable sur le littoral thaïlandais et indonésien, des scientifiques ont retracé l'histoire des grands raz-de-marée dans l'océan Indien.

Le monstrueux raz-de-marée, ou tsunami, qui a ravagé les côtes de l'océan Indien le 26 décembre 2004, faisant plus de 220 000 morts dans onze pays riverains, notamment en Indonésie, en Thaïlande et au Sri Lanka, n'est ni le premier ni le dernier du genre. La revue britannique Nature a publié jeudi deux études géologiques qui prouvent, à partir de l'analyse de dépôts de sable dans le nord de Sumatra (Indonésie) et sur l'île thaïlandaise de Phra Thong, à une centaine de kilomètres de la station balnéaire de Phuket, que plusieurs cataclysmes d'une ampleur comparable se sont produits par le passé, le plus récent remontant à environ 600 ans en arrière.

Le tsunami de 2004, qui avait traversé l'océan Indien jusqu'aux côtes orientales de l'Afrique, provoquant la mort de pêcheurs somaliens, avait été engendré par un séisme de magnitude 9,2 sur l'échelle de Richter centré au large de la province d'Aceh, au nord de l'île de Sumatra. En abaissant de 13 mètres la plaque tectonique indo-australienne sous la plaque sondo-birmane, le tremblement de terre avait déclenché des vagues monstrueuses atteignant jusqu'à 35 mètres de haut et pénétrant à l'intérieur des terres sur parfois plus de deux kilomètres.

Ce fut notamment le cas à Aceh, la région la plus durement touchée par la catastrophe, avec près de 170 000 morts, où l'équipe dirigée par Katrin Moneke, de la Ken State University (États-Unis), a étudié les dépôts sédimentaires accumulés dans des marais côtiers, près de la ville de Meulaboh.

Ces dépôts enterrés sont constitués de sable marin apporté par le raz-de-marée. Leur couleur claire permet de les distinguer facilement des couches de tourbes beaucoup plus sombres, avec lesquelles ils alternent, pour former une sorte de mille-feuille.

Les petits réalisés par l'équipe de Katrin Moneke ont révélé l'existence de « deux grandes couches sableuses aux caractéristiques sédimentaires similaires » à la couche formée par le tsunami de 2004. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, les géologues en concluent qu'il s'agit «probablement» de la trace laissée par deux énormes tsunamis plus anciens.

Des strates de 2 800 ans

La datation au carbone 14 a montré que ces couches de sable se sont déposées respectivement entre 1290 et 1400 après J.-C. pour l'une, et entre 780 et 990 après J.-C. pour l'autre. Soit un intervalle de 500 à 700 ans entre chaque événement.

Surtout, le premier de ces deux tsunamis pourrait être le même que celui identifié en Thaïlande, selon la même technique, par la seconde équipe, composée de chercheurs venant, entre autres, des universités Chulalungkorn de Bangkok et Washington de Seattle (États-Unis) et qui serait survenu il y a de cela 550 à 700 ans. Brian Atwater, Kruawun Jankaew et leurs collaborateurs ont identifié plusieurs strates sableuses dont la plus ancienne date de 2 800 ans.

La conclusion de ces travaux est que le tsunami qui a immédiatement précédé celui de 2004 s'est produit aux alentours de l'an 1400. En revanche, le second événement identifié à Meulaboh n'a pas laissé de trace à Phra Long, ce qui suggère que son intensité était moindre ou son impact plus local. En outre, aucun dépôt ne correspond à des tsunamis moins importants mais historiquement documentés comme celui de 1881, car seuls les tsunamis les plus violents laissent des dépôts sédimentaires.

La fréquence extrêmement faible de ces cataclysmes, surtout dans des régions où l'histoire écrite ne remonte que quelques siècles en arrière, explique la difficulté à mettre en œuvre des politiques de prévention efficaces auprès des populations vivant dans les zones les plus exposées. Ce qui explique que nombre d'entre elles ont été prises au dépourvu lorsque les vagues ont brusquement déferlé ce 26 décembre 2004. Il n'est d'ailleurs pas interdit de se poser la question : se souviendra-t-on encore de ce drame en l'an 2600 ?

J'ai trouvé cette tude interessante .
Elle nous rappelle que mêmes les évènements ou les tragédies ,que nous pouvons connaître aujourd'hui , ne sont pas des premières , loin de là !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Le tsunami de 2004 a eu un précédent il y a 600 ans Empty Re: Le tsunami de 2004 a eu un précédent il y a 600 ans

Message  Invité Sam 1 Nov - 11:29

Bien évidemment, la nature ne nous a pas attendus, elle a eu raison. Very Happy
Ce qui change, ce sont les modes de vie et les densités de populations, qui font que ces phénomènes font un nombre de victimes massif.
Et encore, il faut se rappeler Pompéi ou le Krakatoa...La sédentrisation a poussé l'Homme a s'installer, à s'implanter dans des régions parfois dangereuses ou surexposées. Et forcément les littoraux, ou les alentours des volcans sont des lieux prisés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le tsunami de 2004 a eu un précédent il y a 600 ans Empty Re: Le tsunami de 2004 a eu un précédent il y a 600 ans

Message  livaste Sam 1 Nov - 11:38

tu as raison , et l'on continue aujourd'hui , en implantant l'habitat dans des leiux qui étaient désertés parce que connus des anciens !

Ici , un ami maçon me disait qu'ils construisent des lotissements dans des terrains jusu'alors vierges parce qu'inodables ; ils sont même oblgés d'employe la technique des pilotis .
c'est quand même stupide , les spéculateurs ont acheté à vil prix , des terrains malsains ( sans même prendre en compte l'érosion du rivage ) au plus grand mépris de la sécurité des habitants futurs !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Le tsunami de 2004 a eu un précédent il y a 600 ans Empty Re: Le tsunami de 2004 a eu un précédent il y a 600 ans

Message  Invité Sam 1 Nov - 13:58

Oui c'est aussi un exemple typique et il n'y a pas besoin d'aller loin pour constater que moults lotissements sont construits dans les bassins d'innondation.
Au Chili, la Région Métropolitaine, autour de Santiago, rassemble sur une infime partie du territoire national près de 7 millions de personnes. Il y a 16,5 M d'habitants, plus du tiers donc dans cette région du centre, confluent des plaques de Nazca et sud-amériacinaine, avec une activité passé volcanique intense (Santiago est entre la Cordillère des Andes et une autre cordillère), donc des terrains très fertiles, des protections naturelles etc. Le problème est que si les volcans sont éteints dans cette région, l'activité sisimique tectonique ne l'est pas. Tu as 7 millions de personnes qui vivent dans un des endroits du monde les plus exposés aux tremblements de terre (plus que le Japon, le plus grand jamais enregistré est celui de Valdivia d'ailleurs, avec tsunami aussi), et inutile de préciser que quasiment rien n'est aux normes.
Et rien que dans ce pays les exemples sont multipliables à l'envi, alors à l'échelle mondiale...Mais à part mettre la mise en place effective d'avancée technologique, que faire?

Quand on pense qu'il a fallu attendre qu'il y ait plus de 200.000 morts pour penser à installer un système d'alerte dans l'océan indien qui est en place depuis des années dans le Pacifique Sud.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le tsunami de 2004 a eu un précédent il y a 600 ans Empty Re: Le tsunami de 2004 a eu un précédent il y a 600 ans

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum