Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-20%
Le deal à ne pas rater :
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – Charge 65W
239 € 299 €
Voir le deal

Somalie - Les pêcheurs se sentent abandonnés face aux pirates

Aller en bas

Somalie - Les pêcheurs se sentent abandonnés face aux pirates Empty Somalie - Les pêcheurs se sentent abandonnés face aux pirates

Message  livaste Dim 14 Sep - 23:42

- le 14/09/2008 - 23h57

Les pêcheurs se sentent abandonnés face aux pirates
Au lendemain de l'attaque d'un thonier français à la roquette, Michel Barnier a demandé dimanche à François Fillon "une réunion interministérielle d'urgence".
Les pêcheurs présents dans l'océan indien estiment que les pirates, de plus en plus organisés, attaquent désormais à partir de "bateaux mère" d'où sont lancées des vedettes rapides.



"Ce qui était une piraterie locale près des côtes se transforme en industrie organisée, à partir vraisemblablement de bateaux mère". Yvon Riva, président d'Orthongel qui regroupe les producteurs de thon congelé, réclame plus que des assurances gouvernementales face à la recrudescence de la piraterie au large des côtes somaliennes, une piraterie qui atteint désormais les zones de pêche au thon qui s'étendent jusqu'au large des Seychelles.
Selon lui, depuis ces "bateaux mère", les assaillants lancent désormais des petites vedettes rapides pour aller à l'assaut des navires loin des côtes. Preuve en est l'attaque à la roquette subie ce week-end par un thonier de Concarneau. Cet assaut était le deuxième du genre en trois jours, un navire de pêche ayant subi une agression similaire jeudi soir dans cette zone de l'océan Indien réputée dangereuse. Un navire-citerne affrété par une compagnie japonaise a également échappé de justesse samedi à une attaque de pirates somaliens.

Le ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Michel Barnier, a demandé dimanche à François Fillon d'organiser "une réunion interministérielle d'urgence" à propos de la piraterie maritime, alors que les armateurs français de pêche au thon ont réclamé l'aide de l'armée et une réunion avec les pouvoirs publics à ce sujet. Résolue à faire pression, la CGT des marins du grand Ouest a réclamé plus de moyens pour la protection des navires français face à des actes de piraterie "de plus en plus fréquents". Le syndicat "exige que l'Etat français mette dans les plus brefs délais à la disposition de la Marine nationale tous les moyens nécessaires pour protéger nos marins nationaux, nos navires et tous les navires ayant un lien avec un armateur français".


Pas si simple que cela , ils sont dans les eaux internationales , et je suppose qu'il y a des lois strictes quant aux déplacements de la marine dans ces eaux !!


Quitter la zone de pêche ? Impossible

En attendant, la cinquantaine de navires de pêche européens actifs au large des côtes somaliennes ont décidé de rentrer à leur port d'attache de Mahé, aux Seychelles. Ronan Bargain, capitaine d'un thonier espagnol, s'inquiète : "On est bouté en dehors de notre zone de pêche. Les pirates ont désormais un rayon d'action sur plus de la moitié de cette zone", au moins aussi grande que la France.

Selon lui, les pêcheurs européens sont dans une impasse car ils ne peuvent se priver des ressources de thon de l'ouest de l'océan Indien, qui représentent environ 30% de la ressource mondiale, contre 55% pour le Pacifique et 15% seulement pour l'Atlantique. La vingtaine de navires français qui pêchent le thon albacore et listao dans les eaux tropicales de l'océan Indien emploient près d'un millier de pêcheurs, dont plus de la moitié originaires des pays riverains. A cela, s'ajoutent une trentaine de navires espagnols. Une flotte qu'il serait très difficile, voire impossible de redéployer pour échapper aux pirates.

D'après agence
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Somalie - Les pêcheurs se sentent abandonnés face aux pirates Empty Re: Somalie - Les pêcheurs se sentent abandonnés face aux pirates

Message  livaste Lun 15 Sep - 0:00

Puntland - Les pirates réclament la libération de leurs "collègues"


Les Somaliens qui ont détourné un yacht avec deux Français à bord le 2 septembre demandent également une rançon.-
le 14/09/2008 - 11h08



Deux Français sont toujours aux mains de pirates somaliens, depuis le 2 septembre dernier. A Bargal, dans le nord de la région semi-autonome du Puntland, la situation n'a pas évolué mais les ravisseurs réclament désormais le versement d'une rançon - qui serait de 10 millions de dollars - et la libération de leurs "collègues" capturés par des commandos français lors d'une opération en avril, selon un haut responsable du Puntland.

Le 11 avril, un commando des forces spéciales françaises était intervenu en territoire somalien, peu après la libération des trente membres d'équipage du voilier de luxe Le Ponant et avait capturé six hommes qui sont depuis en détention dans la région parisienne. "Nous avons envoyé un groupe d'Anciens et des responsables régionaux dans le village côtier où les pirates détiennent les ressortissants français en vue d'engager des négociations, mais il semble toujours qu'il soit trop tôt pour discuter d'un quelconque résultat", a ajouté ce responsable.

Détenus pendant des semaines

Les deux Français, un couple de retraités passionné de voile, avait décidé de consacrer ce nouveau chapitre de leur vie à la mer et se chargeait du convoyage des voiliers entre le Pacifique et l'Europe. Le voilier saisi par les pirates effectuait le trajet entre l'Australie et La Rochelle, où il devait être vendu.

Les pirates somaliens retiennent encore plusieurs navires et leurs équipages et les experts estiment que de nombreux actes de piraterie ne sont jamais rapportés. Les bateaux sont retenus parfois pendant des semaines et le plus souvent restitués après paiement d'une rançon par les gouvernements ou les armateurs.
La Somalie, pays pauvre de la Corne de l'Afrique ravagé par la guerre civile et sans gouvernement central depuis 1991, est devenu le point chaud de la piraterie planétaire ces derniers mois.
Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté le 2 juin une résolution permettant l'entrée de navires de guerre dans les eaux territoriales somaliennes. Les ministres européens des Affaires étrangères devraient entériner lundi la création d'une "cellule de coordination chargée de soutenir les actions de surveillance et de protection menées par certains Etats membres au large des côtes de la Somalie".

D'après agence
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum