La retraite tout confort des parlementaires.

Aller en bas

La retraite tout confort des parlementaires. Empty La retraite tout confort des parlementaires.

Message  shimmy le Jeu 15 Avr - 6:24

Cotisations très rentables, avantages variés… les députés et les sénateurs bénéficient d’un régime hors norme. Eux-mêmes trouvent qu’il y a de l’abus!

Qui dit mieux ? En moyenne, un député perçoit une pension mensuelle de 2 700 euros net, un sénateur de 4 442 euros. Officiellement aligné sur celui des fonctionnaires, le régime des parlementaires, vieux de plus d’un siècle, se révèle d’une générosité sans équivalent.
Depuis la réforme Fillon de 2003, les parlementaires doivent justifier de quarante annuités pour toucher, à partir de 60 ans, une retraite à taux plein. Ils peuvent toutefois atteindre cette durée en vingt-deux ans et demi en cotisant double (2 fois 7,85%) pendant les quinze premières années, puis 11,77% pendant cinq ans, puis 7,85% (la cotisation simple) le reste du temps.

« C’est la Rolls des régimes spéciaux, » dénonce l’association Sauvegarde Retraites dans deux études très fouillées.

En pratique, à part quelques dinosaures de l’hémicycle, tel l’UMP Didier Julia (76 ans et député depuis 1967), rares sont les élus à atteindre ce plafond. La durée moyenne d’un mandat de député est de 7,5 ans ; celle d’un sénateur, de 10 ans. Mais comme la pension est calculée en fonction du nombre d’annuités acquises, un mandat de cinq ans à l’Assemblée nationale (et de six au Sénat) suffit pour percevoir autour de 1 500 euros par mois (1 932 euros pour un sénateur). Pour deux mandats, ce chiffre atteint 3 000 euros, et 4 500 euros pour trois.

« C’est la Rolls des régimes spéciaux«

Quant à la réversion en cas de décès, elle crève les plafonds (66% pour le conjoint d’un sénateur, sans plafond ni conditions de ressources, contre 50% dans la fonction publique).

Ce traitement de faveur est d’autant plus appréciable pour ses bénéficiaires que la cotisation est modeste par rapport aux avantages. Largement déficitaire (577 cotisants pour 1 963 pensionnés), la caisse des députés est principalement alimentée par une subvention de l’Assemblée.

Celle des sénateurs, elle, est mixte (répartition/capitalisation) depuis 1905. Des placements financiers lui ont permis d’accumuler d’importantes réserves : 575 millions d’euros à la fin de 2008, de quoi financer 23 années de prestations.

Les parlementaires montreront-ils l’exemple ?

Conscients que ces avantages, justifiés par la précarité du mandat de parlementaire, paraissent exorbitants au regard du droit commun, les députés ont mis fin à certains abus, en 2007 : ils ne peuvent plus faire valoir leur droit à pension dès 55 ans (moyennant une décote), mais à 60 ans ; les fonctionnaires élus n’ont plus la possibilité de continuer à cotiser, en sus, à leur régime de retraite d’origine.

A partir de 2012, une règle similaire s’appliquera à ceux, issus du privé, ayant cessé leur activité. Les députés ont récemment décidé de passer à 41 annuités de cotisation, progressivement, d’ici à la fin de la mandature, en 2012. De leur côté, les sénateurs ont vu leur cotisation augmenter de 0,5% au 1er janvier 2010.

Ces mesures ne suffisent pas à faire taire les critiques. « On ne peut réformer les retraites sans commencer par les représentants du peuple. Nous devons montrer que l’effort est partagé, » ose le député Charles de Courson (Nouveau Centre). Le député UMP Richard Mallié, premier questeur de l’Assemblée, le confirme : « Si on demande un changement à nos concitoyens, la moindre des choses est de l’appliquer à soi-même.«

L’exécutif impuissant

« Je présenterai des propositions en temps voulu. » En 2007, le candidat Nicolas Sarkozy – comme Ségolène Royal – avait promis de « regarder » les privilèges des parlementaires, dont le principe de la double cotisation. En fait, le chef de l’État n’a aucun pouvoir. Ce sont les bureaux de chaque Chambre qui décident. En toute discrétion.

L’Express


shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 75
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

La retraite tout confort des parlementaires. Empty Re: La retraite tout confort des parlementaires.

Message  livaste le Jeu 15 Avr - 6:55

moi ,j'attends avec impatience de voir les propositions de ces élus du peuple , qui ne vont pas tarder.
En effet , nul n'oserait penser que ces politiques , de toutes tendances confondues , ne vont pas s'empresser de vouloir l'alignement de leurs retraites sur les notres .
S'ils ne l'ont pas fait jusqu'à présent , c'est qu'ils ne savaient pas ! Very Happy

Sérieusement , c'est scandaleux mais cela ne m'étonne pas , s'il y a bien une chose sur laquelle ils sont tous d'accord , c'est sur la défense de leurs privilèges et avantages .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30192
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

La retraite tout confort des parlementaires. Empty Re: La retraite tout confort des parlementaires.

Message  patriote reformiste le Jeu 15 Avr - 18:40

Il est vrai, Shimmy que les élus ne se sont pas trompés en votant leurs indemnités....On comprend aussi que les places sont bonnes et c'est ce qui justifient leur volonté d'y rester accrocher, en dépit de la volonté du peuple.

Si le peuple ne veut plus de nous, tripatouillons les modes de scrutin pour faire en sorte d'être toujours majoritaire.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La retraite tout confort des parlementaires. Empty Re: La retraite tout confort des parlementaires.

Message  livaste le Jeu 15 Avr - 18:46

euh , ceux qui sont à l'assemblée , ils ont été élus, par le peuple !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30192
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

La retraite tout confort des parlementaires. Empty Re: La retraite tout confort des parlementaires.

Message  Jeanclaude le Ven 16 Avr - 17:52

livaste a écrit:moi ,j'attends avec impatience de voir les propositions de ces élus du peuple , qui ne vont pas tarder.
En effet , nul n'oserait penser que ces politiques , de toutes tendances confondues , ne vont pas s'empresser de vouloir l'alignement de leurs retraites sur les notres .
S'ils ne l'ont pas fait jusqu'à présent , c'est qu'ils ne savaient pas ! Very Happy

Sérieusement , c'est scandaleux mais cela ne m'étonne pas , s'il y a bien une chose sur laquelle ils sont tous d'accord , c'est sur la défense de leurs privilèges et avantages .

Ils ont des avantages notoires et ne vont certainement pas les remettre en cause lors de cette ènième réforme des retraites ! D'autres ont aussi des avantages et ce sont souvent ceux que l'on voit le plus souvent dans la rue manifester pour conserver leurs AVANTAGES !

Si dans un premier temps on pouvait aligner tous les salariés ( public et privé )sous un même régime ce serait déjà bien ! Un fonctionnaire de l'Etat et un salarié du secteur privé sont loin d'être traité de la même manière sur le plan retraite. Que ce soit sur le montant de la retraite, sur la durée de cotisations ou la base de calcul !

Et puis vous oubliez aussi nos" fonctionnaires" de la CEE ... ! Leur retraite n'est pas mal non plus !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La retraite tout confort des parlementaires. Empty Re: La retraite tout confort des parlementaires.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum