Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-80%
Le deal à ne pas rater :
Souris gaming Acer Predator Cestus 350 (sans fil, filaire, 8 boutons) ...
19.99 € 99.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -47%
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
Voir le deal
7.99 €

Mali :Une religion de tolérance et d'amour !

Aller en bas

Mali :Une religion de tolérance et d'amour ! Empty Mali :Une religion de tolérance et d'amour !

Message  livaste Jeu 21 Juin - 15:27

Mali : la charia fait fureur à Tombouctou

Le Point.fr - Publié le 21/06/2012 à 13:07 - Modifié le 21/06/2012 à 13:23

Un jeune couple a reçu cent coups de fouet en public, trois mois après la prise du pouvoir des islamistes dans le nord du pays.


C'est une scène moyenâgeuse que l'on pensait exclusivement réservée à l'Iran, l'Arabie saoudite ou l'Afghanistan. Pourtant, trois mois après avoir pris le contrôle de la ville de Tombouctou, les islamistes touaregs d'Ansar Dine mettent à exécution leur volonté d'imposer la charia dans tout le Mali.
Cent coups de fouet : c'est le châtiment qu'ils ont infligé à Hamaradane, 23 ans, et à sa fiancée Zebou, rapporte Radio France internationale. Leur crime ? Avoir entretenu une relation hors mariage, qui a donné un enfant. Dénoncés pour adultère, puis arrêtés devant le domicile de la femme, les deux jeunes ont vite été présentés devant un cadi, juge traditionnel malien, qui a prononcé leur condamnation.

Et l'exécution de la peine ne s'est pas fait attendre. Mercredi, c'est en public que les deux jeunes ont été flagellés. "Ils ont été amenés sur la place ; on les a mis devant les gens. Ils n'ont pas été déshabillés, ils sont restés avec leur tenue et on a commencé à administrer à chacun d'eux cent coups de cravache", raconte un témoin de la scène à RFI. "C'était comme un spectacle, les gens ont regardé ça. C'est Ansar Dine qui a organisé la séance de coups de fouet", affirme de son côté à l'AFP Mohamed Ould Baby, un élu de la ville. "C'est la première fois que je vois ça", ajoute-t-il.

Charia "pure et dure"

Majoritairement musulman, le Mali n'en reste pas moins un pays laïque. Mais le coup d'État militaire du 22 mars dernier a changé la donne. Affaibli par la chute du président Amadou Toumani Touré, le pouvoir n'a rien pu faire contre les assauts des groupes touaregs au nord. Associés contre l'armée malienne, le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), un groupe touareg musulman - mais laïque -, qui lutte depuis cinquante ans pour arracher à Bamako l'indépendance du nord, et les touaregs islamistes d'Ansar Dine (Défenseur de l'islam, en arabe, NDLR) se sont emparés de Tombouctou, Gao et Kidal, les trois grandes villes du nord.

Et coup de théâtre, le 27 mai dernier, les deux organisations, aux intérêts pourtant divergents, ont annoncé leur fusion et proclamé la création de l'État islamique de l'Azawad. Une déclaration par la suite démentie par plusieurs ailes au sein du MNLA, faisant apparaître d'importantes dissensions sur l'application "pure et dure" de la charia. Des divergences qui pourraient rapidement être effacées. D'après Serge Daniel*, correspondant de l'AFP à Bamako, "le secrétaire général du MNLA, Bilal Ag Achérif, est favorable à une alliance avec les islamistes", assure-t-il au Point.fr. D'après le journaliste, cela s'explique par le fait que le secrétaire général du MNLA et le chef d'Ansar Dine, Iyad Ag Ghaly, sont issus de la même tribu.

Mariage de raison

D'ailleurs, dans une interview à Jeune Afrique, Bilal Ag Achérif a rejeté le qualificatif "laïque" définissant depuis toujours son organisation et a annoncé que la future Constitution de l'État de l'Azawad serait basée sur le Coran. Il faut dire que, sur le terrain, les hommes du MNLA feraient pâle figure face aux combattants d'Ansar Dine. "Derrière Ansar Dine se cache al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), qui arme, finance et dicte sa conduite", affirme Serge Daniel. Une force de frappe considérable dans une zone immense et faiblement peuplée, soit une cache parfaite pour le nouveau terrorisme international.

C'est cette inquiétante perspective qui a amené la France à soutenir une opération militaire de forces africaines au Mali, sous l'égide du Conseil de sécurité de l'ONU. Pendant ce temps, les Nord-Maliens paient déjà le prix du pouvoir islamiste. D'après l'AFP, un responsable de la police islamique de Tombouctou a affirmé qu'en plus du couple flagellé six femmes ayant eu des enfants hors mariage seraient prochainement "sanctionnées". "Pour nous, la charia doit être appliquée, que la population l'accepte ou non", affirme à RFI Sanda ould Boumana, représentant d'Ansar Dine à Tombouctou. "On ne demande pas l'avis de qui que ce soit. Nous ne sommes vraiment pas démocrates", précise-t-il.

Quant à Hamaradane et à sa fiancée Zebou, s'ils ont dû se faire soigner à l'hôpital de Tombouctou, ils ont eu la joie de revoir le cadi : leur bourreau les a mariés dans la soirée.


Scène moyennageuse ?? Certainement pas , au Moyen âge il n'y a jamais eu de jugement ni de sanction pour avoir donné la vie hors mariage , et au contraire , autant parmi le peuple que parmi la noblesse , un nombre impressionnant d'enfants sont nés hors mariage , le surnom de batard qui n'était même pas péjoratif en témoigne !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Mali :Une religion de tolérance et d'amour ! Empty Re: Mali :Une religion de tolérance et d'amour !

Message  livaste Sam 30 Juin - 14:34

Mali: des mausolées musulmans détruits
AFP Mis à jour le 30/06/2012 à 14:42 | publié le 30/06/2012 à 14:24


Ansar Dine, un des groupes islamistes armés contrôlant le nord du Mali, va détruire aujourd'hui "tous les mausolées" de saints musulmans de Tombouctou, ville inscrite cette semaine par l'Unesco sur la liste du patrimoine mondial en péril. Selon la mission culturelle de Tombouctou, 16 mausolées de cette ville à la lisière du Sahara surnommée "la cité des 333 saints" sont sur la liste du patrimoine mondial.

Le porte-parole d'Ansar Dine s'était lui-même peu auparavant exprimé directement à l'AFP sur ces destructions, en laissant entendre dans un français approximatif qu'il s'agit de représailles à la décision de l'Unesco, annoncée jeudi, de placer Tombouctou, ville du patrimoine mondial de l'humanité, sur la liste du patrimoine en péril. "Dieu, il est unique. Tout ça, c'est haram (interdit en islam). Nous, nous sommes musulmans. L'Unesco, c'est quoi?", a-t-il dit, ajoutant que Ansar Dine réagissait "au nom de Dieu".

«Un acte qui va choquer»

D'après Dalil Boubakeur, recteur de la Grande mosquée de Paris, "les grands religieux de Tombouctou et d'autres villes de la région font partie du patrimoine musulman et font l'objet d'une grande vénération qui va bien au delà de leur mort, mais l'Islam le plus intransigeant estime que ces mausolées ne doivent pas être des lieux de pèlerinage". Selon lui, "cet acte gratuit qui n'a aucune utilité" va "choquer la très grande majorité des musulmans de la région".

L'Unesco a déploré un acte "tragique".

D'après plusieurs témoins, les islamistes ont complètement détruit tôt ce matin le mausolée du saint Sidi Mahmoud, dans le nord de la cité. Ce site avait déjà été profané début mai par des membres d'al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), autre groupe armé contrôlant le Nord, avec l'appui d'hommes d'Ansar Dine. Des témoins les ont également décrits en train de détruire le mausolée d'un autre saint, Sidi Moctar, dans l'est de la ville.

En annonçant sa décision de placer Tombouctou sur la liste du patrimoine mondial en péril, de même qu'un site historique de Gao (nord-est), l'Unesco avait alerté la communauté internationale sur les dangers qui pèsent sur cette ville mythique du nord du Mali.

Des sauvages , moins évolués que les hommes de la préhistoire !
Et nos élus gauchistes les invitent à s'installer chez nous , n'est ce pas mélanchon et compagnie , où dans 10 ans ils pourront détruire nos cathédrales !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum