Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
One-Punch Man Tome 25 en édition Collector : ...
Voir le deal
9.90 €

une proposition de taxe scélérate :Vers une nouvelle taxe pour l'électroménager

3 participants

Aller en bas

une proposition de taxe scélérate :Vers une nouvelle taxe pour l'électroménager Empty une proposition de taxe scélérate :Vers une nouvelle taxe pour l'électroménager

Message  livaste Jeu 1 Déc - 16:20

Vers une nouvelle taxe pour l'électroménager
Mots clés : Taxe, Électroménager, FRANCE, Nathalie Kosciusko-Morizet,

Par Olivia Derreumaux, Marie Visot, Elsa Bembaron
Mis à jour le 01/12/2011 à 15:13 | publié le 01/12/2011 à 11:35


Figaro.fr
Après l'écoparticipation, les appareils ménagers pourraient entrer dans le périmètre d'un dispositif de bonus-malus écologique. Ce dispositif qui sera tranché en début de semaine financerait l'achat d'appareils peu énergivores pour les plus démunis.

Après l'automobile, les appareils électroménagers ? Selon le Parisiende ce jeudi, les lave-linge, téléviseurs, climatiseurs et autres lampes pourraient en effet être bientôt soumis à leur tour à un système de bonus-malus que la ministre de l'environnement Nathalie Kosciusko-Morizet annoncerait lundi prochain (le 5 décembre). Selon nos informations, ce dispositif permettant de financer des bons de réduction sur les appareils les moins énergivores, pour les ménages les plus défavorisés, serait une «véritable usine à gaz» et les services de Bercy y seraient plus que réticents. Au ministère de l'écologie, on affirme «qu'il s'agit d'arbitrages engageant une série de mesures» et que «rien n'est tranché».

Sur le papier, le principe peut paraître simple : pour chaque de gros électroménager acheté, une taxe de 0,02 euro par kWh serait appliquée. Les recettes ainsi récoltées (estimées à près de 124 millions d'euros selon l'Ademe, l'agence à l'origine du dispositif) seraient reversées aux foyers défavorisés sous forme d'un «chèque vert» de 150 euros qui sera destiné à financer l'achat de réfrigérateurs et de congélateurs les moins gourmands en énergie (classe A +++ et A ++). Mais, inconvénient immédiat de la mesure : les appareils les plus économiques sont généralement plus chers et seraient donc plus pénalisés !

Le consommateur, principal contributeur
Si les termes de « contribution de solidarité énergétique » et de « bonus de solidarité énergétique » sont évoqués, le dispositif semble toutefois bien différent de celui du bonus-malus écologique mis en place dans le secteur automobile depuis 2008. Dans le cas des voitures, l'État et les acquéreurs de véhicules les plus polluantes financent ensemble le dispositif. En 2010, cette écotaxe a coûté environ 710 millions d'euros aux pouvoirs publics, et quelque 500 millions en 2011 (les conditions d'octroi du bonus ont été durcies le 1er janvier 2011, et le seront de nouveau l'année prochaine).
Au contraire, dans le cas de l'électroménager, c'est bien le consommateur qui devrait mettre majoritairement la main à la poche. Aucun malus n'est prévu en cas d'achat d'appareils très énergivores, tous les produits étant taxés à la même hauteur. Le bonus concernera seulement les foyers éligibles aux tarifs sociaux et de l'électricité, pour les inciter à acheter les appareils les moins consommateurs d'énergie. Selon l'Ademe, cette nouvelle taxe coûtera au consommateur en moyenne 5,8 euros pour un réfrigérateur, un congélateur, un lave-linge ou un lave-vaisselle, et jusqu'à 30 euros pour un climatiseur. Parmi tous les produits entrant dans le périmètre de la nouvelle taxe, ce sont les lampes qui rapporteront le plus (près de 69 millions d'euros par an). La facture pour l'État devrait rester limitée à 15,2 millions d'euros.

«C'est le consommateur qui va payer pour cette mesure», s'inquiète pour sa part Eric Surdej, le président de LG France, qui souligne que « le parc installé d'appareils électroménagers consomme encore trois à sept fois plus d'électricité que les modèles les plus récents». Autrement dit, un ménage qui accepte de payer un appareil environ 5 à 10 % plus cher pour un appareil affichant une performance énergétique A ++ et au delà, voit sa consommation d'électricité réduite en moyenne de 30 % pour cet équipement (par rapport à l'ancien). «Le principal intérêt de ce dispositif est d'inciter le consommateur à réfléchir à ce qu'un appareil consomme, au moment de l'achat», ajoute Eric Surdej.

Rappelons que les appareils ménagers et électroniques sont déjà soumis depuis 2006 à l'« éco-participation » ou éco-contribution, qui finance le coût de collecte et de recyclage des déchets électriques et électroniques (0,01euro pour un téléphone portable par exemple, 13 euros pour un réfrigérateur).

:

Donc je résume , quand on achètera une lampe , une télé, on payera un supplément pour payer la lampe , la télé de ceux qui sont assistés !
Je me demande si la ministre ne serait pas à la solde des autres partis , en tout état de cause , voilà qui va apporter des voix au FN !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

une proposition de taxe scélérate :Vers une nouvelle taxe pour l'électroménager Empty Re: une proposition de taxe scélérate :Vers une nouvelle taxe pour l'électroménager

Message  Sylvain Franois Jeu 1 Déc - 19:17

A cette vitesse la on sera à 40 nouveaux impôts et taxes avant la fin du quinquennat Sarkozy ! Pour un président et un parti qui n'arrête pas de nous dire qu'ils sont contre les créations et/ou augmentations des impôts et taxes, c'est pas mal ! ! !

Sylvain Franois
adhérent
adhérent

Masculin Nombre de messages : 65
Age : 58
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

une proposition de taxe scélérate :Vers une nouvelle taxe pour l'électroménager Empty Re: une proposition de taxe scélérate :Vers une nouvelle taxe pour l'électroménager

Message  plume Jeu 1 Déc - 19:23

Il essaye de rentrer dans le livre des records Laughing
plume
plume
Admin
Admin

Nombre de messages : 1296
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

une proposition de taxe scélérate :Vers une nouvelle taxe pour l'électroménager Empty Re: une proposition de taxe scélérate :Vers une nouvelle taxe pour l'électroménager

Message  Invité Dim 4 Déc - 13:44

IL SEMBLE QUE CETTE IDÉE SOIT MORTE NÉE.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

une proposition de taxe scélérate :Vers une nouvelle taxe pour l'électroménager Empty Re: une proposition de taxe scélérate :Vers une nouvelle taxe pour l'électroménager

Message  livaste Dim 4 Déc - 15:53

j'espère bien .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

une proposition de taxe scélérate :Vers une nouvelle taxe pour l'électroménager Empty Re: une proposition de taxe scélérate :Vers une nouvelle taxe pour l'électroménager

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum