Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Le programme de Mélanchon

2 participants

Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Le programme de Mélanchon

Message  Invité Mar 13 Sep - 9:08


Mélenchon propose le smic à 1700 euros et un salaire maximum


Par LILIAN ALEMAGNA

Jean-Luc Mélenchon et les communistes ont leur propre Livre rouge. Et ce même si la couverture du bouquin tire sur l’orange… Le Front de gauche et son candidat à la présidentielle publient ce mercredi en librairie leur programme pour la présidentielle - L’humain d’abord (Librio).

Petit format (95 pages), petit prix (2 euros), l’accessoire militant ramasse les mesures déjà inscrites dans les programmes des différents partis qui composent le Front de gauche: neuf chapitres présentés sous formes de fiches pratiques avec des propositions pour «agir tout de suite» et celles, plus détaillées - parfois un peu trop sommaires - que Mélenchon et le PCF veulent mettre en débat dès la Fête de L’Humanité organisée à La Courneuve (Seine-Saint-Denis) ce week-end.

En exclusivité Libération.fr publie des extraits de ce programme.

Social: lutte contre «l’insécurité»

- 35 heures, augmentation du Smic, «salaire» et «revenu maximum»

«Nous voulons rétablir le droit au travail, à l’emploi et au repos dans une nouvelle répartition des richesses. Pour cela, nous établirons les 35heures effectives, le droit à la retraite à 60 ans à taux plein, le Smic à 1700 euros et un salaire maximum dans les entreprises publiques et privées […] L’écart entre le plus bas et le plus haut salaire ne [pourra] dépasser 1 à 20. Ainsi, les patrons ne pourront gagner plus sans d’abord augmenter les salariés du ’’bas de l’échelle’’. Par la fiscalité, nous établirons un revenu maximum fixé à 20 fois le revenu médian (soit aujourd’hui 360 000 euros par an).»

- Retour à la retraite à 60 ans

«Nous rétablirons également le droit à la retraite à 60 ans à taux plein (75% du salaire de référence) pour toutes et tous avec la prise en compte de la pénibilité de professions particulières donnant droit à des départs anticipés. Aucun salarié ne touchera de retraite inférieure au Smic. Le financement des retraites sera assuré en particulier par une cotisation nouvelle sur les revenus financiers des entreprises, au même taux que les cotisations employeurs sur les salaires.»

- Encadrement des CDD et des contrats en interim

«Le recours aux intérimaires et contrats à durée déterminée [sera] strictement encadré. Un quota maximal d’intérimaires et de contrats à durée déterminée égal à 5% des effectifs dans les grandes entreprises et 10% dans les PME sera instauré sauf dérogation justifiée.»
Logement: «priorité nationale»

- Construction de 200 000 logements sociaux

«Nous engagerons un plan d’urgence national pluriannuel de construction de 200 000 logements publics sociaux par an pendant cinq ans comprenant un volet spécifique de logements étudiants et pour les jeunes. Nous porterons donc le budget logement à 2% du PIB […] Le financement des crédits alloués au logement social sera assuré par le relèvement du plafond du Livret A à 20 000 euros, […] Nous taxerons la spéculation financière et immobilière avec la création d’une taxe ’’contribution logement’’de 10% sur les revenus financiers.»

- Blocage et encadrement des loyers

«Dans un premier temps nous bloquerons les loyers dans le public et encadrerons leur évolution dans le privé par le plafonnement des prix à la vente et à la location, en fonction de la tension dans les territoires. Dans un deuxième temps, pour garantir l’égalité d’accès de tous à un logement de qualité, la mixité sociale de l’habitat, et permettre la baisse des loyers pour le plus grand nombre, nous nous fixerons l’objectif que la proportion du loyer et des charges dans le budget des familles n’excède pas 20% de leurs revenus.»
Fiscalité: taxer les riches, les banques, les entreprises

- Revenir sur les exonérations accordées aux entreprises

«Nous en finirons avec les 30 milliards d’euros annuels d’exonérations de cotisations sociales patronales, dont on a pu constater l’inefficacité pour l’emploi, et avec les exonérations fiscales […] Nous taxerons les revenus financiers des entreprises. Nous modulerons l’impôt sur les sociétés et le taux des cotisations sociales afin d’inciter les entreprises à développer la valeur ajoutée, les formations, les salaires et l’emploi, en pénalisant les entreprises qui délocalisent, développent leurs placements financiers, ou se servent des nouvelles technologies pour supprimer des emplois et dégrader les conditions de travail.»

- Réforme de la fiscalité

«Nous établirons une fiscalité qui redonne toute sa place à un impôt sur le revenu réellement progressif. […] Nous supprimerons le bouclier fiscal et nous augmenterons le rendement de l’ISF. Une loi antiévasion fiscale permettra l’imposition des revenus des Français à l’étranger.»
Environnement: ok pour la «planification», pas sur une sortie du nucléaire

- Nationalisation du secteur de l’énergie

«Nous réaffirmons l’exigence de la maîtrise publique, sociale et démocratique du secteur de l’énergie, seule garante de la transparence, de l’indépendance, de l’expertise et de la qualité des installations et des exploitations. Nous créerons un pôle 100% public de l’énergie comprenant EDF, GDF, Areva et Total renationalisé.»

- Un référendum pour régler la question du nucléaire

«Nous proposerons un débat public national immédiat sur la politique énergétique en France. Ce grand débat devra permettre la remise à plat des choix énergétiques et du nucléaire et préparer le remplacement des énergies fossiles […] Il se terminera par un référendum. Dans le domaine du nucléaire civil, l’ensemble des possibilités – dont la sortie du nucléaire ou le maintien d’un nucléaire sécurisé et public – sera alors tranché.»

Sécurité: «Prévention, dissuasion, sanction»

«Nous devrons impérativement stopper la baisse des effectifs de la police et recruter. Les forces de police devront conduire leur action dans le cadre d’une déontologie fondée sur le respect des personnes […] Nous redonnerons toute sa place à la police de proximité. L’aide de l’État aux actions de prévention et d’aide sociale, destinée aux collectivités territoriales et au mouvement associatif, sera doublée, sous forme de subventions ou d’investissements directs de l’État dans les services publics les plus touchés.»

Institutions: une «VIe République»

- Limitation des pouvoirs du chef de l’Etat

«Nous voulons rétablir la primauté de l’Assemblée nationale sur l’exécutif. Les pouvoirs exorbitants du président de la République doivent être supprimés dans le cadre d’une redéfinition générale et d’une réduction de ses attributions. Le gouvernement sera responsable devant l’Assemblée nationale. Nous proposerons la suppression du Sénat ou sa réforme profonde […] La proportionnelle sera rétablie pour toutes les élections. La parité sera garantie par la loi, le cumul des mandats strictement limité en nombre et dans le temps.»

- Création d’une «assemblée constituante»

«Une Assemblée constituante distincte de la nouvelle Assemblée nationale, ayant pour mandat de rédiger un projet de Constitution nouvelle pour une VIe République, sera élue au suffrage universel, dès 2012. Elle sera élue à la proportionnelle intégrale sans seuil, avec la parité. Les parlementaires en exercice ne pourront s’y présenter et les élu(e)s de la Constituante ne pourront être candidats aux élections suivantes.»

Europe: désobéir au traité de Lisbonne

«Nous nous engagerons dans la mise en chantier d’un nouveau traité qui serait adopté en France par référendum […] Sans attendre cette échéance, nous agirons pour développer des politiques européennes nouvelles, libérées de l’emprise des marchés financiers […] Notre désobéissance fera tache d’huile dans l’Union et dans la zone euro. […] Nous agirons pour le réaménagement négocié des dettes publiques, l’échelonnement des remboursements, la baisse des taux d’intérêts les concernant et leur annulation partielle. Nous exigerons des moratoires et des audits sous contrôle citoyen. La France proposera une refonte des missions et des statuts de la BCE.»

Education: plus de moyens, plus de profs, plus d’élèves

«Nous construirons une école émancipatrice qui permette l’élévation pour tous du niveau des savoirs acquis et des qualifications reconnues. Pour ce faire, nous allongerons le temps scolaire: droit à la scolarité dès 2 ans, scolarité obligatoire de 3 à 18 ans […] Nous stopperons les suppressions de postes et engagerons un plan de recrutement dans l’Éducation nationale sous statut de la fonction publique d’État rétablissant, notamment, tous les postes supprimés.»

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  Invité Mar 13 Sep - 9:17

Quand je vois ce programme, je me dis que vraiment, c'est dommage que Mélenchon soit aussi détestable. Il y a un tas de choses intéressantes...
Je crois que je vais faire abstraction de mon dégoût du personnage et voter Front de gauche au premier tour.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  livaste Mar 13 Sep - 9:25

mon dieu , ne me dis pas que tu crois qu'il suffit de déclarer " tout le monde au même revenu" pour que le bonheur soit sur terre ??
C'est la plus grande stupidité qu'il puisse être ce non programme !!cela revient à rendre tout le monde aussi pauvre que les soviétiques !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  Invité Mar 13 Sep - 9:26

C'est d'ailleurs pour cela que Mélanchon ne déclare pas "tout le monde au même revenu"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  Invité Mar 13 Sep - 9:43

Je ne crois pas à ça livaste, et comme le dit Anna, ce n'est pas ce que dit Mélenchon. Je pense qu'il faut nous sortir un peu du moule que nous imposent les deux partis habitués à gouverner...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  Invité Mar 13 Sep - 9:44

Nous taxerons la spéculation financière et immobilière avec la création d’une taxe ’’contribution logement’’de 10% sur les revenus financiers.»

en gros, si on investit dans l'immobilier pour se préserver à la retraite, c'est Mal! interdiction d'investir car c'est considérer comme spéculatif, donc petit à petit le logement social sera étatique, et uniquement étatique... à bas la loi sceller social qui permettait d'investir tout en aidant une famille. Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  Bertolt_Brecht Mar 13 Sep - 9:45

Tout n'est pas crédible ou réalisable (retraite à 60 ans à 75 %, 35 heures effectives, nationalisations et plafonnement des salaires des patrons notamment) mais tout n'est pas à jeter non plus (notamment la question de l'encadrement des loyers et la réforme de la fiscalité).

Pour ce qui est de l'EN, avant de rétablir les postes supprimés il serait à mon sens déjà bon de mieux affecter et utiliser les postes existants.
C'est le préalable pour définir clairement les besoins de l'EN et pour éviter soit un manque de personnel, soit une hémorragie budgétaire.
Bertolt_Brecht
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 112
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  Invité Mar 13 Sep - 9:49

Nous proposerons la suppression du Sénat ou sa réforme profonde […] La proportionnelle sera rétablie pour toutes les élections. La parité sera garantie par la loi, le cumul des mandats strictement limité en nombre et dans le temps.»

le sénat est un contrepouvoir face à l'assemblée; pour voter une loi . j'imagine que si le sénat était à gauche, il ne proposerait pas ça. Rolling Eyes

pour la proportionnelle, je suis d'accord, les gens votent, il serait normal que le résultat réel soit représentatif .
quand à la parité, vont-ils mettre des femmes parce qu'elles sont ce qu'elles sont ou parce qu'elles sont compétentes?...
le cumul des mandats , je n'ai pas d'opinion la dessus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  Invité Mar 13 Sep - 9:56

Je voulais faire un fil avec toutes les propositions sur l'EN, franchement, il n'est pas possible de travailler bien avec les postes existants, ils sont trop peu nombreux, il suffit de voir le nombre de non-titulaires travaillant pour l'EN. Pour moi, il faut absolument repasser par une augmentation des postes, et par là-même, par une véritable formation.

Pour les salaires, c'est vraiment quelquechose qui moi me parle. Il n'est pas normal d'avoir en France des patrons dont le salaire annuel s'élève en millions avec deux chiffres. Je pense que c'est une mesure applicable, mais évidemment pas en cinq ans, là dessus je suis d'accord.

Pour l'immobilier, avant même de penser à l'investissement, moi je pense surtout à pouvoir me loger. Et franchement, à Paris, c'est quand même difficile, voire très difficile à moins d'avoir de la chance. Cela n'interdit pas l'investissement, je pense juste qu'il faut savoir ce que l'on veut. Moi ça me rend malade de voir le nombre d'immeubles à Paris non occupés parce que leurs proprios, souvent des banques etc, font de la spéculation.
Donc l'encadrement des loyers me paraît, à l'instar de BB, une mesure nécessaire.

Pour la retraite à 60 ans, je suis d'accord, ça n'est pas nécessairement souhaitable, exception faite des métiers dangereux. (je ne parle pas de "pénébilité", on a déjà vu que la notion est vaste).

Pour la parité, je pense qu'à compétence égale, il faudra privilégier l'embauche d'une femme. C'est ce qui se fait de manière très limpide en Allemagne par exemple. Mais à compétence égale, nous sommes d'accord.

Pour la proportionnelle, cela fait des lustres que ça aurait dû être introduit. Seulement, ça va gêner les deux grands partis.

Pour le cumul des mandats, l'interdiction stricte et absolue est une bonne idée pour moi. Ca nous évitera paut-être de payer de députés qui ne sont JAMAIS à l'Assemblé, ça évitera à l'Europe de faire de même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  Invité Mar 13 Sep - 10:02

s'ils ne sont jamais à l'assemblée, c'est qu'ils sont peut-être occupés sur le terrain... doit-on élire des porte-paroles de députés pour avoir la certitude qu'ils feront acte de présence?

pour la proportionnelle, je suis pour bien entendu mais, en sachant que là la France stagnera à mort! faire passer une loi ce sera un exploit, les débats seront violents, et au final si Mélenchon passait, il ne pourrait pas faire aboutir 99% de son programme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  Invité Mar 13 Sep - 10:06

franline2 a écrit:s'ils ne sont jamais à l'assemblée, c'est qu'ils sont peut-être occupés sur le terrain... doit-on élire des porte-paroles de députés pour avoir la certitude qu'ils feront acte de présence?

Dans ce cas, il faut remettre en question le fonctionnement de l'AN. Il faut voir certains débats qui ont lieu dans un hémicycle déserté. Puis tout le monde se pointe pour le vote, purement partisan, sans même avoir assisté aux débats. C'est franchement inquiétant, ce sont d'ailleurs des images que l'on évite de diffuser trop massivement, parce que franchement...On ne peut pas être sur le terrain et dans le débat, ça, c'est sûr, mais est-il acceptable que notre système législatif repose sur des textes non débattus par ceux qui les votent??

Quand on sait qu'en réfléchissant en catégories socio-pros, les députés représentent à peine 10% de la population... Rolling Eyes C'est un autre argument pour la proportionnelle d'ailleurs.


Dernière édition par Anna le Mar 13 Sep - 10:12, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  Invité Mar 13 Sep - 10:11

Ce qui me parle le plus dans ce programme:
-l'augmentation des postes dans l'EN. Et il faut faire vite parce que ce n'est pas tant d'une mauvaise répartition des personnels (c'est vrai qu'elle n'est pas gégène d'ailleurs) dont souffre l'école que d'une saignée irresponsable dans l'indifférence générale (et il faut être fou pour accepter ou laisser passer ça, c'est incroyable que presque personne ne réagisse).
- le salaire maximum
-certaines nationalisations (eh oui)
-l'interdiction du cumul des mandats
- l'encadrement des loyers
- lutter contre le traité de Lisbonne

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  Bertolt_Brecht Mar 13 Sep - 12:39

Anna a écrit:Je voulais faire un fil avec toutes les propositions sur l'EN, franchement, il n'est pas possible de travailler bien avec les postes existants, ils sont trop peu nombreux, il suffit de voir le nombre de non-titulaires travaillant pour l'EN. Pour moi, il faut absolument repasser par une augmentation des postes, et par là-même, par une véritable formation.

Je reste d'avis qu'avant de recruter et de former une réorganisation est nécessaire.
Recruter pour recruter, hormis le fait que ça crée de l'emploi, ne sert à rien si on recrute en dépit du bon sens.

Pour les salaires, c'est vraiment quelquechose qui moi me parle. Il n'est pas normal d'avoir en France des patrons dont le salaire annuel s'élève en millions avec deux chiffres. Je pense que c'est une mesure applicable, mais évidemment pas en cinq ans, là dessus je suis d'accord.

Ça ne me pose aucun problème, sous certaines conditions.
Je suis contre un plafonnement des salaires des dirigeants d'entreprise.
Je suis en revanche pour l'encadrement de ces salaires. Qu'un patron qui développe son entreprise, crée de l'emploi, investit dans la recherche et le développement, dégage des bénéfices et ramène de l'argent dans les caisses de l'Etat par le biais de l'impôt sur les sociétés et autres taxes touche un salaire de plusieurs millions ne me pose aucun problème, à plus forte raison s'il est lui-même actionnaire de son entreprise et que c'est son argent qu'il investit à la base.
Qu'un patron qui délocalise, engrange des pertes et licencie à tour de bras touche le même salaire de plusieurs millions ou touche une prime de départ pharaonique quand il s'en va (une sorte de récompense pour avoir plié l'entreprise, la fameuse prime de non résultat), là ça me pose franchement plus de problème.

Pourquoi, plutôt que de plafonner pour tous, y compris ceux qui méritent leur salaire, ne pas plutôt indexer le salaire du dirigeant sur les résultats de l'entreprise, avec décôte basée sur le nombre de salariés licenciés, et interdire l'augmentation de ce dirigeant si elle n'est pas accompagnée d'une augmentation accordée aux salariés dans les mêmes proportion en terme de pourcentage ?
Bertolt_Brecht
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 112
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  livaste Mar 13 Sep - 13:48

quand on voit ses premières propositions totalement populistes , on voit bien où cela nous ménerait!
Il vit où le mec ?? Derrière le rideau de fer ??
Le salaire minima à 1700 euros , c'est le plus grand populisme qui puisse être énoncé !
Et il va payer comment les ouvriers ??
Avec des usines qui ne vendront nulle part ailleurs , et d'ailleurs nulle part en France ..
Parce que le prix de production sera tel que même avec 1700 euros , il faudra un siècle pour acheter un Clio !
Et que dire de ce qu'il restera quand mélanchon aura ponctionné la moitié desrevenus pour assurer des revenus décents à tous ceux qui rentrent tous les jours chez nous , des revenus décents aux Roms et à toute la population africaine .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  livaste Mar 13 Sep - 14:07

Comme j'expliquais plus haut , le rêve de mélanchon extrême gauchiste est de mettre tout le monde au même salaire vieille lune communiste s'il en fut ..

Ainsi , s'il était élu , le SMIC serait à 1700 euros par mois , je suppose que dans sa grande mansuétude il augmenterait jusqu'à ce niveau , les salaires et traitements de sinstits , des éuateurs , des infirmières ??
A titre indicatif , je vous rappelle les salaires des professeurs des écoles ...



Profs des écoles,

Début de carrière
1 342 €

10 ans de carrière
de 1 795 à 1 903 €

Ce sont les mêmes salaires pour les éducateurs ...


Donc , on met tout le monde au smic !!!!!

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  Invité Mar 13 Sep - 16:53

Bertolt_Brecht a écrit:

Je reste d'avis qu'avant de recruter et de former une réorganisation est nécessaire.
Recruter pour recruter, hormis le fait que ça crée de l'emploi, ne sert à rien si on recrute en dépit du bon sens.

Objectivement, il manque des milliers de postes. On supprime les RASED, n'en déplaise à certains, il y a bien des classes de 35 aussi bien en ZEp que dans les lycées d'élite. Seulement, faire une heure de cours avec 35 élèves de terminale à HIV, ce n'est pas exactement la même chose que faire une heure de cours à Montfermeil. Je trouve que dans les établissements sensibles, on devrait dédoubler les classes dans les disciplines où il en est besoin (en gros: histoire-géo, français, maths, anglais) dans les zones "sensibles".
La meilleure "répartition" en elle-même ne suffira pas (même si elle est nécessaire).



Ça ne me pose aucun problème, sous certaines conditions.
Je suis contre un plafonnement des salaires des dirigeants d'entreprise.
Je suis en revanche pour l'encadrement de ces salaires. Qu'un patron qui développe son entreprise, crée de l'emploi, investit dans la recherche et le développement, dégage des bénéfices et ramène de l'argent dans les caisses de l'Etat par le biais de l'impôt sur les sociétés et autres taxes touche un salaire de plusieurs millions ne me pose aucun problème, à plus forte raison s'il est lui-même actionnaire de son entreprise et que c'est son argent qu'il investit à la base.
Qu'un patron qui délocalise, engrange des pertes et licencie à tour de bras touche le même salaire de plusieurs millions ou touche une prime de départ pharaonique quand il s'en va (une sorte de récompense pour avoir plié l'entreprise, la fameuse prime de non résultat), là ça me pose franchement plus de problème.
Pourquoi, plutôt que de plafonner pour tous, y compris ceux qui méritent leur salaire, ne pas plutôt indexer le salaire du dirigeant sur les résultats de l'entreprise, avec décôte basée sur le nombre de salariés licenciés, et interdire l'augmentation de ce dirigeant si elle n'est pas accompagnée d'une augmentation accordée aux salariés dans les mêmes proportion en terme de pourcentage ?


Okay sur ce point. Mais il est inadmissible que des entreprises engraissent leurs actionnaires et leurs dirigeants dans des proportions parfois énormes, et que les salariés payent les pots cassés...Pire, il faut absolument trouver une parade au fait que certains s'en foutent plein le spoches en licenciant/délocalisant.

livaste a écrit:
quand on voit ses premières propositions totalement populistes , on voit bien où cela nous ménerait!
Il vit où le mec ?? Derrière le rideau de fer ??
Le salaire minima à 1700 euros , c'est le plus grand populisme qui puisse être énoncé !
Et il va payer comment les ouvriers ??
Avec des usines qui ne vendront nulle part ailleurs , et d'ailleurs nulle part en France ..
Parce que le prix de production sera tel que même avec 1700 euros , il faudra un siècle pour acheter un Clio !
Et que dire de ce qu'il restera quand mélanchon aura ponctionné la moitié desrevenus pour assurer des revenus décents à tous ceux qui rentrent tous les jours chez nous , des revenus décents aux Roms et à toute la population africaine .

Je crois que les propositions de BB peuvent permettre de répondre en partie à cette question.
Quand on travaille, on doit avoir de quoi vivre, et non survivre. Avec le SMIC actuel, ici (mais ce n'est pas exhaustif) c'est de la survie au mieux. L'argent, il est trouvable là où il est. Il s'agit juste d'une répartition un brin plus équitable.

Comme j'expliquais plus haut , le rêve de mélanchon extrême gauchiste est de mettre tout le monde au même salaire vieille lune communiste s'il en fut ..
Ce n'est pas ce qu'il dit, ne t'en déplaise. Assurer un salaire minimum va de paire avec une réévaluation des salaires autres. Les professeurs des écoles, professeurs certifiés, infirmières ou encore aides-soignantes sont clairement sous-payés. Je ne vois rien de choquant à proposer une révision de ces salaires sur la base de ce qui a été écrit plus haut.
Concernant l'EN: on devrait supprimer le corps des agrégés et payer tous les enseignants du secondaire sur la même base.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  livaste Mar 13 Sep - 17:24

Ce n'est pas ce qu'il dit, ne t'en déplaise. Assurer un salaire minimum va de paire avec une réévaluation des salaires autres. Les professeurs des écoles, professeurs certifiés, infirmières ou encore aides-soignantes sont clairement sous-payés. Je ne vois rien de choquant à proposer une révision de ces salaires sur la base de ce qui a été écrit plus haut.

mais réévaluer les autres salaires , ceux des enseignants , des autres fonctionnaires , des gens du privé , cadres , ne fait pas partie de son programme , la preuve, il n'en parle pas .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  Invité Mar 13 Sep - 17:31

Ca m'étonnerait bien, il ne s'agit ici que d'un article qui compile qqes extraits. J'achèterai le livret, je te dirai.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  livaste Mar 13 Sep - 17:42

Anna a écrit:Ca m'étonnerait bien, il ne s'agit ici que d'un article qui compile qqes extraits. J'achèterai le livret, je te dirai.

merci parce que je n'ai pas l'intention de lui filer ne serait ce que 1 euro ... Razz

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Le programme de Mélanchon Empty Re: Le programme de Mélanchon

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum