Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga Frieren en ...
10.95 €
Voir le deal

Tour de France

2 participants

Aller en bas

Tour de France  Empty Tour de France

Message  livaste Lun 11 Juil - 8:14

Tour de France - "C'est un scandale"
dim, 10 juil 20:54:00 2011


La double chute de Juan Antonio Flecha et Johnny Hoogerland, provoquée par un chauffeur de presse imprudent, a marqué le peloton dimanche. L'imprudence des pilotes est notamment pointée. Christian Prudhomme a qualifié l'accident de scandale et promis de prendre les "mesures nécessaires."



Il restait 37 kilomètres avant l'arrivée à Saint-Flour. Juan Antonio Flecha et Johnny Hoogerland caracolaient en tête de la 8e étape du Tour de France en compagnie de Thomas Voeckler, futur maillot jaune, Sandy Casar et Luis Leon Sanchez qui, moins d'une heure après, allait signer sa troisième victoire sur le Tour. A l'arrivée, les deux baroudeurs ont franchi la ligne avec plus de 16 minutes de retard sur leurs anciens compagnons de fugue. Leurs espoirs de succès se sont envolés sur une chute. Pas une chute comme il s'en produit chaque jour sur les courses. Non, un accident stupide, provoqué par un véhicule de presse qui n'a pas respecté les consignes de sécurité. "C'est un scandale", reprend Christian Prudhomme qui ne décolérait pas dans l'aire d'arrivée.

A Saint-Flour, sur un ton d'une rare détermination tranchant avec sa bonhomie habituelle, le directeur du Tour de France est revenu dans le détail sur ces évènements dommageables. "C'est une voiture d'assistance technique travaillant pour le Direct de France Télévision qui remontait derrière les échappés. A ce moment là, Thomas Voeckler a demandé un bidon. J'ai donc demandé sur Radio Tour au véhicule de presse de s'effacer et de laisser la priorité à la voiture du directeur sportif. Le conducteur n'a pas obéi et a continué à rouler et a heurté les coureurs sur une route étroite." En somme, la cause de cette double chute est bien le refus d'obtempérer du conducteur à une injonction du patron du Tour. Une faute qui ne demeurera pas impunie. " Cette voiture là et ce pilote là n'ont plus rien à faire sur le Tour", a-t-il tranché, très remonté.
Trop de voitures ?
La fermeté de Christian Prudhomme, qui a présenté ses "plus plates excuses" aux deux malheureux, et le geste du jury de la combativité, qui leur a conjointement décerné le dossard rouge, ne leur fera pas oublier leur mésaventure. Flecha, heurté de plein fouet par la voiture, est tombé très violemment sur le bitume. Hoogerland, qui a malgré cet incident récupéré le maillot à pois de meilleur grimpeur, a été propulsé sur la clôture barbelée d'un champ qui jouxtait la route. "C'est incroyable qu'un chauffeur prenne des risques comme ça", s'étouffe Hilaire van der Schueren, directeur sportif du coureur néerlandais au sein de l'équipe Vacansoleil. Luis Leon Sanchez, le vainqueur de l'étape, qui a échappée de peu à la course, estime pour sa part qu'un tel incident était prévisible. "Beaucoup de voitures de l'organisation, avec des invités, nous ont dépassés très vite, en nous frôlant. On sentait l'accident proche."

Du même avis que l'Espagnol, Sandy Casar doit sa non implication dans la chute à la qualité de ses réflexes. "La voiture est vraiment passée très vite sans même klaxonner. J'ai freiné avant qu'elle nous double parce que je voyais bien que cela allait toucher. On était sur une toute petite route, tous déjà très fatigués, avec des gens sur le bas côté", affirme le coureur de la FDJ, qui ne comprend pas qu'un tel évènement puisse se produire sur le Tour de France. "Que cela se produise dans la plus belle course du monde, c'est vraiment dommage", reprend à ce propos Luis Leon Sanchez.

"On prend déjà tellement de risques"
Ravi de voir Thomas Voeckler s'emparer du maillot jaune, Jean-René Bernaudeau, manager du Team Europcar, est également revenu sur l'accident: "C'est une grande injustice. Tout ce qu'on fait est déjà tellement fragile. Thomas gagne mais il aurait pu aussi être dans la chute et être contraint à l'abandon." Le héros du jour, de son côté, semblait particulièrement marqué par cette double chute. Voeckler sait qu'il a échappé de très peu au cauchemar: "On prend déjà tellement de risques, notamment dans les descentes. Quand Flecha est tombé, il m'a heurté la cheville. Je n'ai rien contrôlé. J'ai juste eu un coup de chance. J'aurai vraiment pu être à sa place à ce moment là".
Quatre jours seulement après la chute impressionnante du Danois Nicki Sorensen dont le vélo avait été trainé sur plusieurs dizaines de mètres par une moto de l'agence Getty Images qui avait eu l'imprudence de doubler le peloton dans un moment de grande tension, Flecha et Hoogerland ont donc été victimes de la deuxième chute de ce Tour de France provoquée par des véhicules de presse. "Deux accidents en quelques jours dus aux médias, c'est clairement deux accidents de trop", explique Christian Prudhomme sur un ton sentencieux. "Ça n'est évidemment pas tolérable", reprend-il avant de conclure en annonçant que la direction de course allait réfléchir pendant la journée de repos aux mesures nécessaires à mettre en place pour que plus jamais ne se reproduise de tels évènements.


Tour de France  25098 le pilote de la voiture !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Tour de France  Empty Re: Tour de France

Message  Jeanclaude Lun 11 Juil - 10:31

Le pilote est un "boulet" c'est une évidence et devrait être mis hors de la course. Mais pour avoir moi-même pratiqué le cyclisme ( il y a des années Very Happy hélas ! ) il en est d'autres qui devraient se farcir une belle amende ce sont tous ces cornoiauds qui courent à côté du coureur au risque de le faire tomber ou ceux qui se placent sur le bas-côté pour prendre une photo. Un compétiteur lancé à 50 km/h ( voire plus ) ne peut absolument pas le voir.

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 75
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Tour de France  Empty Re: Tour de France

Message  livaste Lun 11 Juil - 14:21

Nous sommes d'accord .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Tour de France  Empty Re: Tour de France

Message  Jeanclaude Dim 24 Juil - 16:28

Tour de France : Cadel Evans, premier vainqueur australien

Cadel Evans (BMC) a remporté le Tour de France, dimanche à Paris, au terme de la 20e étape gagnée au sprint sur les Champs-Elysées par le Britannique Mark Cavendish (HTC). Evans est le premier Australien vainqueur du Tour. Grâce à lui, son pays est le douzième représenté au palmarès du Tour de France. Evans a mis fin à la série de cinq succès espagnols depuis 2006.

Jusqu'à présent, les coureurs américains (LeMond, Armstrong) étaient les seuls non-Européens à avoir gagné la plus grande course du monde.

La victoire de Cadel Evans marque l'avènement à 34 ans d'un champion atypique, discret et patient, qui a bâti sa réussite sur sa persévérance au travail bien loin des clichés du héros flamboyant. Le coureur australien ne renonce jamais. Et son moteur est l'affectif. Samedi, les yeux bleus pleins de larmes, il a dédié sa victoire à son ancien entraîneur Aldo Sassi, décédé d'une tumeur au cerveau en décembre dernier.

Evans ne parle jamais de ses doutes. Pourtant, après avoir brillé en VTT dont il a remporté deux Coupes du monde (1998, 1999), sa deuxième carrière de cycliste sur route a été ardue et sinueuse. «Ma volonté de travail n'a jamais changé, elle est la même depuis mes 18 ans», assure-t-il de sa voix aiguë.

Il découvre le vélo dans une communauté aborigène

Il a découvert le vélo très tôt, durant ses premières années dans une communauté aborigène du nord du pays puis dans une zone rurale de Nouvelle-Galles-du-Sud. Mais sa passion a bien failli s'arrêter net à huit ans à cause d'un coup de sabot d'un cheval en pleine tête qui l'a laissé dans le coma pendant une semaine. Une opération lourde au cerveau lui a laissé une grande cicatrice sur le crâne. Pour réussir dans le cyclisme, il s'est exilé en Suisse à partir de 1998, en Romandie puis dans le Tessin. Il a trouvé le salut dans le travail.

Ses meilleurs résultats ont longtemps été des deuxièmes places: dans le Dauphiné 2007 et 2008, la Flèche Wallonne 2007 et surtout dans le Tour de France en 2007 et 2008. Beaucoup y ont vu la reconnaissance de son talent mais surtout de ses limites. L'Australien a finalement vaincu les préjugés en 2009 avec son titre de champion du monde à Mendrisio, à quelques kilomètres de son domicile. Lui affirme que ce mois de septembre 2009 n'a pas constitué un déclic.

Il soutien la cause du Tibet

Son palmarès s'est pourtant étoffé à partir de ce moment-là avec notamment des victoires dans la Flèche Wallonne en 2010, dans Tirreno-Adriatico et le Tour de Romandie en 2011. Après des passages chez T-Mobile et dans l'équipe belge Silence (ex-Davitamon et Predictor), son arrivée dans la formation américano-suisse BMC, construite autour de lui et sa personnalité, a été capitale. Elle a enclenché chez lui un cercle vertueux de la confiance.

Evans n'est pas un champion centré sur lui-même. Il a d'ailleurs épousé la cause du Tibet pour que «ce qui est arrivé à la culture aborigène ne se répète pas». «Il est facile à vivre par rapport à d'autres coureurs de son niveau. Il est toujours sympathique et prévenant avec ses équipiers, même à l'approche du Tour de France qui est un rendez-vous essentiel», estime Jacques Michaud, membre de l'encadrement de l'équipe BMC.

L'Australien a préparé sa saison pour le Tour de France: il a limité ses jours de course, préféré se préparer par des courses à étapes, notamment le Dauphiné dont le contre-la-montre épousait le parcours de celui de la Grande Boucle. C'est là qu'il a atteint son but et laissé la déception du deuxième à Andy Schleck, qui lui succède à la place du malheureux depuis 2009.

http://www.leparisien.fr/tour-de-france-2011/tour-de-france-cadel-evans-premier-vainqueur-australien-24-07-2011-1543710.php


Un post qui ne peut amener de réflexions désagréables Mad

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 75
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Tour de France  Empty Re: Tour de France

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum