Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

Le syncrétisme futur du chaudron FN " très fécond " !

Aller en bas

Le syncrétisme futur du chaudron FN " très fécond " ! Empty Le syncrétisme futur du chaudron FN " très fécond " !

Message  La bête blonde Teuton Sam 15 Jan - 12:05

http://www.marianne2.fr/Fleury-Dans-moins-de-10-ans-Marine-Le-Pen-est-ministre_a201651.html


Marianne : Marine Le Pen est-elle en train de mettre en œuvre une normalisation du FN ?
Cynthia Fleury : Je pense qu’il y a un double phénomène de normalisation du FN, par
l’intérieur et l’extérieur. Primo, le renouveau droitiste de la droite
est en train d’orchestrer la normalisation du Front national, sans
qu’il ait grand-chose à faire. Deuzio, l’arrivée d’une nouvelle figure
au FN, qui a le nom sans la figure de l’emploi, permet de fait une
réactualisation du mouvement. Un exemple de la normalisation du FN par
l’extérieur ? La charte du Collectif de la Droite populaire qui
construit son discours sur le fait de briser la ligne qui séparait
idéologiquement les droites. Mariani, Luca et les signataires de cette
charte ont brisé cette frontière qui faisait de l’extrême-droite un
parti de l’extrême et non pas un parti de la droite. On a désormais une
droite à côté de la droite, un grand mouvement qui peut aller de l’UDF
de centre droit en passant par une aile du Parti radical jusqu’à ce
qu’on appelait l’extrême-droite et qu’on n'appellera plus
l’extrême-droite d'ici 5 ou 10 ans. Elle deviendra une droite
populaire, populiste, une droite qui brise un tabou et réintègre dans
la famille de la droite ceux qui en étaient exclus depuis des
décennies. Cette normalisation se fait moins par le discours de Marine
Le Pen que par celui de l’UMP. Marine Le Pen garde (tout en les
revisitant) ses fondamentaux mais organise aussi sa normalisation. Elle
flirte avec la provocation mais ne l’assume pas jusqu’au bout, elle
organise sa réhabilitation sur le front social, en insistant sur les
petites gens. Son fonds de commerce n’est plus xénophobe mais
populiste, précaire, quasiment prolétaire.

Peut-elle devenir une sorte de Gianfranco Fini à la française ?
La mue de Fini s’est faite depuis beaucoup plus longtemps, sa réussite
correspond à 30 ans de transformation. Il aurait fallu que Marine Le
Pen soit là il y a déjà 20 ans, sauf que le phénomène de l’accélération
historique et médiatique fait qu’elle ne mettra pas 20 ans pour réussir
mais 10. Dans moins de 10 ans, elle est ministre. Elle est une pièce
maîtresse de la saga politique des prochaines années, sauf si elle
accumule bien sûr les dérapages. Bien sûr, elle n’est pas une pièce
maîtresse par ses idées à elle, car toutes ses idées pourraient être
déconstruites mais personne ne prend le temps de cela. C’est la
banalisation des idées droitistes des autres qui la fait avancer. Moins
elle fera de saillies, plus elle avancera.

Une alliance du FN avec la droite parlementaire vous paraît-elle envisageable ?
Marine Le Pen est-elle de capable de penser l’alliance ? Je crois que oui,
même si beaucoup affirment le contraire à cause d’une soit disant
tradition de non alliance du FN. Mais c’est une autre histoire, la
tradition de non alliance était celle de son père. De plus, son père
n’a pas refusé l’alliance de gaieté de cœur, il a été banni, exclu, ce
n’était pas une position de principe mais une position de fait. Je ne
vois pas pourquoi Marine Le Pen, née avec une autre histoire, une
mondialisation qui réactive à tout va les relents droitistes, aurait
besoin d’aller piocher dans le nazisme. Elle est tranquille avec ce qui
existe aujourd’hui. Elle n’a pas besoin d’aller s’abîmer avec ça. Si
elle le fait, elle commettra une erreur tacticienne.

Marine Le Pen est-elle en mesure d’attirer un électorat plus large que l’électorat droitiste ?
Je ne crois pas qu’elle puisse parvenir à elle toute seule à attirer un
électorat plus large parce que l’image du Front ancienne version est
encore très forte. Dans 5, 10 ans, je ne dis pas mais en 2012 c’est
trop tôt. Le grand moment pour elle c’est 2017, quand elle aura déjà
été à la tête de son parti, qu’elle aura créé un nouveau visage du FN,
et qu’on pourra analyser cette mue. De plus, pour augmenter son
audience et son pouvoir, il faut un contexte : une gauche qui n’accède
pas au pouvoir en 2012 ni en 2017, une croissance économique et sociale
délétère, une Europe au rabais, etc. Ces dernières années, Marine Le
Pen est passée de « fille de » à héritière. C’est déjà pas mal. Pour
l’instant, elle s’assume encore comme héritière totale. Fini n’a pas
assumé le tout et ça a été sa force. Après le Congrès de Tour, je ne
vois pas ce qui empêcherait Marine Le Pen d’organiser sa mue. Surtout
que ne pas le faire serait idiot, cela reviendrait à mettre en danger
la pérennité du FN. Oublions Fini, prenons les Tea party, elles
influenceront certainement Marine Le Pen qui trouvera beaucoup à glaner
dans cet autre type de relent droitiste. Aujourd’hui, il n’y a que des
syncrétismes, on est dans un moment d’idéologies basses, qui ne sont
que des bricolages. Le chaudron du FN est un chaudron pour un
syncrétisme futur à mon avis, hélas, très fécond.
La bête blonde Teuton
La bête blonde Teuton
Candidat
Candidat

Masculin Nombre de messages : 269
Age : 37
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum