Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

4 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  livaste Mer 21 Juil - 21:09

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles


Par Christophe Cornevin

21/07/2010 | Mise à jour : 20:35

Éric Le Douaron deviendra préfet de L'Isère le 30 juillet. Il remplacera Albert Dupuy, qui y était en poste depuis 2008.
À la tête des départements sensibles, Nicolas Sarkozy privilégie les hommes proches du terrain au détriment de ceux issus de l'École nationale de l'administration.


Engagé dans une «véritable guerre» à la délinquance, Nicolas Sarkozy muscle sa force de frappe en nommant une nouvelle génération de préfets de choc à la tête des départements les plus symboliques. Des hommes «solides, efficaces, proches du terrain» non plus issus de l'École nationale de l'administration comme cela fut longtemps la tradition, mais des plus hauts rangs de la police. Celui qui fut à deux reprises ministre de l'Intérieur n'a jamais oublié que la lutte contre les trafiquants ou les émeutiers demeure avant tout une affaire de professionnels de la sécurité. Ce changement de casting, que le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a aussi appelé de ses vœux, constitue une minirévolution.

Moins d'une semaine après les graves exactions commises à Grenoble, le chef de l'État a décidé mardi de bombarder Éric Le Douaron comme nouveau préfet de l'Isère, en remplacement d'Albert Dupuy qui était en poste depuis décembre 2008. Ancien cadre de la police où il a passé plus de trente années de carrière, Éric Le Douaron est, à 59 ans, l'archétype de l'homme à poigne. Après avoir grimpé tous les échelons de la Préfecture de police de Paris jusqu'à prendre le commandement stratégique de l'ex-Police urbaine de proximité, ce technicien reconnu s'était illustré en réduisant les poches de délinquance dans la capitale avec une méthode pragmatique, quartier par quartier, rue par rue. Et en mettant fin par son action déterminante aux deux nuits d'échauffourées qui avaient embrasé Villiers-le-Bel en 2007.

Tour à tour patron de la police aux frontières, puis de la Direction centrale de la sécurité publique, où il a peaufiné sa fine connaissance des violences urbaines, Éric Le Douaron, actuel préfet de département de la Meuse, ne manquera pas d'appliquer ses «recettes» aux quartiers sensibles de l'Isère. Et à ceux de Grenoble, ville considérée comme l'un des berceaux du grand banditisme français.

Pacification de territoires
Cette nomination s'inscrit dans le droit fil de celle, tout aussi symbolique, du préfet Christian Lambert en Seine-Saint-Denis. L'arrivée depuis le 20 avril dernier de cet ancien «grand flic» dans ce chaudron explosif participe à une même stratégie de pacification de territoires, où l'autorité de l'État doit être restaurée. Sans attendre, l'ex-patron du Raid et «tombeur» d'Yvan Colonna a mis les mains dans le cambouis, ciblant les caïds de la drogue et menant des opérations coups de poing dans les halls d'immeubles sur tout le département. À un rythme de seize par jour pour déstabiliser les gangs qui empoisonnent la vie des cités. Cet inédit commando de superpréfets était déjà étoffé par l'affectation de Jean-Louis Fiamenghi, lui aussi figure tutélaire du Raid et ex-chef du service de protection des hautes personnalités (SPHP), au poste très sensible de directeur de cabinet de l'actuel préfet de police de Paris, Michel Gaudin.

Pour compléter ce redoutable casting, Nicolas Sarkozy a décidé de se doter d'un conseiller pour les affaires de sécurité, en la personne du préfet Joël Bouchité. Spécialiste du renseignement, il ne fut autre que l'ultime directeur central des RG avant que ces derniers ne fusionnent avec la DST.

Aiguillonnés par l'arrivé de Brice Hortefeux Place Beauvau, les préfets de département ont désormais tous pour «priorité absolue » de s'impliquer dans les questions de sécurité. Ce qui n'était pas forcément dans leur culture devient un impératif.

La gauche va hurler , comment il ose nommer des homme " à poigne " en place de bobo politiquement correct venus de l'ENA !
pas de doute la gauche va manifester !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  Invité Jeu 22 Juil - 8:03

Surtout, comment croire que les amis de Sarkozy sont des hommes de poigne (gag). Un gag de plus... Le blabla de Cornevin et de la presse aux ordres (les chiens de garde).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  Jeanclaude Jeu 22 Juil - 10:00

pssssst ... les Préfets ( même de choc Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Icon_biggrin ) ne sortent pas tous de l'ENA ... tant critiquée !

Les préfets ne sont pas nommés uniquement par le Président tant bien même s'appellerait-il Sarkozy !
Nommé directement en conseil des ministres, par décret du président de la république, sur proposition du premier ministre et du ministre de l'Intérieur, le préfet est un fonctionnaire qui représente l'Etat dans le département ou la région. Il a toutes les compétences de l'Etat (ordre public, organisation des élections, application des lois et règlements, protection de l'environnement), coordonne l'ensemble des secours (police, SAMU, pompiers, gendarmerie) et les autres forces de défense et sécurité.
Il a de multiples missions, de la représentation de l'Etat jusqu'à la direction de ses services déconcentrés. Comme "délégué du gouvernement", il représente le premier ministre et chacun des ministres. L'Etat, c'est lui ! Il met en oeuvre les politiques gouvernementales de développement et d'aménagement du territoire à l'échelle du département. C'est lui qui contrôle les actes des collectivités territoriales. Il représente l'Etat lors des cérémonies officielles, se charge de faire circuler l'information des ministres concernant les événements locaux et des élus locaux sur les politiques du gouvernement.
La sécurité, la salubrité et la tranquillité publiques lorsque la question dépasse le ressort d'une commune, la réglementation de la circulation automobile sur les routes nationales hors agglomération, l'organisation et la mise en œuvre des opérations de secours en cas de catastrophes naturelles relèvent de ses compétences. Il dispose de la force publique (police nationale, gendarmerie, voire forces armées dans certains cas). Il est chargé de la réglementation de l'activité des citoyens, qui couvre de nombreux domaines : les élections (vérification des conditions d'organisation des scrutins, de la révision des listes électorales...), la déclaration des associations, la délivrance des titres d'identité et l'urbanisme (contrôle des permis de construire, des plans d'occupation des sols..).
De plus, le contrôle de légalité a posteriori des actes des collectivités locales est de son ressort. Il vérifie que les actes pris sont conformes à la loi. C'est le préfet qui ordonne de payer une dépense publique dans le département. La notation des chefs des services extérieurs est de lui. L'exercice de son métier exige des études qui mènent à la haute fonction publique, mais il faut aussi avoir démontré tout au long de son parcours professionnel des capacités à la décision et l'action de terrain.
Par ailleurs, il peut avoir plusieurs casquettes. Préfet du département, il est en charge de l'action de l'Etat dans cette portion du territoire. Préfet de région, c'est lui qui coordonne l'action des préfets de départements et est responsable des grands projets économiques de l'Etat dans la région (routes, ponts, contrat de plan avec le conseil régional). Préfet de zone, il coordonne l'action des préfets de département en cas de crises graves qui menacent les populations (catastrophes naturelles, mouvements sociaux importants, guerres).
Enfin, le préfet est tenu à l'obligation de loyauté à l'égard du gouvernement. Il doit également faire preuve de neutralité et de réserve dans ses décisions, ses prises de position et sa façon de s'exprimer. La mobilité géographique et professionnelle est une des caractéristiques de son métier, qui exige du sang froid et des qualités humaines. Sa disponibilité être totale !


http://www.kelformation.com/fiches-metiers/prefet.php

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 75
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  Invité Jeu 22 Juil - 13:16

Ah ça pour nommer des copains ayant une rhétorique guerrière, il y a du monde. Par contre, remettre en cause une politique bassement comptable consistant à ne pas remplacer un fonctionnaire de terrain sur deux, y'a personne.
Il ne s'agirait surtout pas de préserver un service public de qualité aux dépends des avantages des copains. Bref, pour l'instant, c'est une mesure poudre aux yeux de plus.
J'imagine très bien les priorités de ces préfets à poigne: principalement débusquer et pourchasser les emmerdeurs non sarkozystes susceptibles de déplaire au prez lors d'une de ses fameuses "visite-surprise"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  livaste Jeu 22 Juil - 16:20


Administrateurs civils et sous-préfets



Administrateurs civils et sous-préfets


Le corps des administrateurs civils est un corps interministériel. Il représente la majorité des postes offerts à la sortie de l'ENA.

Fonctions et missions : concevoir, mettre en oeuvre, et évaluer les politiques publiques dans les différents ministères et les établissements publics administratifs. Animer des équipes, assurer la cohérence des actions, assurer des fonctions de représentation.

Les sphères de l’action publique traitées par chaque ministère ou administration centrale étant très variées, chaque fonction a bien évidemment sa spécificité et suppose un intérêt marqué pour ledomaine choisi.



Formation et carrière
La majorité des préfets et sous-préfets sont issus des promotions de l'École nationale d'administration (ENA). Aujourd'hui pourtant, avec seulement deux-tiers d'énarques3, les membres du corps préfectoral viennent d'horizons plus variés (comme les facultés de droit ou encore l'armée...).
Les sous-préfets sont choisis pour la plupart parmi les administrateurs civils issus de l'ENA ou d'autres fonctionnaires dont le recrutement est également assuré par l'ENA. Des fonctionnaires des « corps techniques », des administrateurs territoriaux, des magistrats de l'ordre judiciaire, des commissaires de police peuvent aussi être nommés sous-préfets. Le corps des sous-préfets peut aussi constituer un corps de débouché pour les conseillers d'administration de l'intérieur et de l'outre-mer et les directeurs de préfecture.
Les préfets sont majoritairement choisis parmi les sous-préfets et les administrateurs civils. Toutefois, le Gouvernement peut nommer librement, sans considération de leur statut antérieur, jusqu'à un tiers des préfets.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  Invité Jeu 22 Juil - 16:39

Si la seule nouveauté intéressante est la nomination de préfets non issus du sérail, c'est quand même un peu court non? D'autant que si tu y vois une velléité de changer les choses, on pourra (et je penche plutôt pour cette interprétation) y voir un jeu de pouvoir habile de la part du président, qui en bombardant des gens non initiés à ce genre de postes très exposés fait d'une pierre deux coups: il se fait des obligés et des larbins qui suivront aveuglément ses directives.
Ce doit être une pratique courante depuis des lustres, en tout cas je le suppose, mais du coup, il n'y a pas franchement de quoi pavoiser, non?
Et si on arrêtait de mettre du clinquant en haut de l'échelle (qui doit coûter bonbon en terme de rémunération en plus) pour regarnir un peu les effectifs sur le terrain?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  Invité Jeu 22 Juil - 18:43

Un éclairage intéressant sur les pratiques de Sarkozy (cela dit, ce n'est sans doute pas le premier à faire ainsi) en la matière:
http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/07/22/la-valse-des-prefets-s-accelere-depuis-2007_1391194_823448.html#ens_id=1390910
Vraiment très instructif...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  livaste Jeu 22 Juil - 21:10

Tu as raison , il n'est pas le premier mais c'est normal , un préfet est censé faire appliquer les directives du gouvernement dans leur régions , il est donc normal qu'ils " sautent " quand ils s'en montrent incapables , ou quand ils n'y mettent pas la volonté nécessaire !
Il ne faut pas oublier qu'ils sont grassement payés pour être les relais régionaux du gouvernement , et j'ajouterai , il n'est pas necessaire de sortir vos mouchoirs pour pleurer sur leur sort , rassurez vous , ils peuvent continuer , pour certains à buller sans pointer au chômage !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  livaste Jeu 22 Juil - 21:14

petit rappel sur ce qu'est un préfet !

Quelle est la fonction d’un préfet ?
mis à jour le 14.12.2009

Institués par Napoléon en 1800, les préfets ont vu leur rôle profondément transformé par la décentralisation. Jusqu’en 1982, ils remplissaient une double mission à la tête du département : ils représentaient l’État et détenaient le pouvoir exécutif. En 1982, ils ont dû céder ce pouvoir aux collectivités territoriales. Leurs attributions ont été alors redéfinies, puis précisées par la loi du 6 février 1992 et plus récemment par le décret du 29 avril 2004.

Le préfet reste le "dépositaire de l’autorité de l’État dans le département". Il demeure responsable de l’ordre public : il détient des pouvoirs de police qui font de lui une "autorité de police administrative". Il est le représentant direct du Premier ministre et de chaque ministre dans le département. Il met en oeuvre les politiques gouvernementales de développement et d’aménagement du territoire à l’échelle du département. Chef de l’administration préfectorale, il dispose d’un cabinet et d’un secrétariat général. L’organisation-type d’une préfecture comprend trois directions (réglementation, affaires décentralisées, action de l’État). Le préfet est assisté dans chaque arrondissement par un sous-préfet.

Le préfet est chargé de contrôler les actes des collectivités territoriales

Le préfet exerçait auparavant un contrôle "a priori" sur les actes des collectivités, qui a été supprimé par la loi du 2 mars 1982. Désormais, il exerce une tutelle « a posteriori » et ne peut que déférer les actes des autorités qu’il contrôle au tribunal administratif, qui apprécie s’il doit en prononcer l’annulation en tant qu’actes « contraires à la légalité ». Dans la pratique, le nombre de saisines de la justice administrative est faible (environ mille cinq cents déférés préfectoraux chaque année pour plus de 6 millions d’actes transmis).

Dialoguer avec la rédaction

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  Georges Ven 23 Juil - 9:53

Pour moi, le préfet est inutile, son rôle devait être tenu par le président du conseil général.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 74
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  Invité Ven 23 Juil - 14:41

Georges a écrit:Pour moi, le préfet est inutile, son rôle devait être tenu par le président du conseil général.

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Affraid Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Affraid Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Affraid Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Affraid Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Affraid Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Affraid Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Affraid Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Affraid

Un décentralisateur zélé qui est contre l' harmonie sur les territoires. Qu'est ce que tu fais du principe d'égalité, de l'autorité de l'Etat, du mot république? Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Icon_scratch

On est dans une république unitaire encore malgré les tentatives de destruction du PS et de l'UMP. Aujourd'hui même les collectivités locales refusent les nouveaux transferts de compétences.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  livaste Ven 23 Juil - 20:36

Georges , le préfet représente l4Etat et que cela te convienne ou pas , la loi est la même sur l'ensemble du territoire , heureusement .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  patriote reformiste Dim 25 Juil - 11:50

Encore une declaration puèrile....Limoger un préfet au pretexte de vouloir le remplacer par un autre plus "réactif" en réalité plus proche du pouvoir est du changement cosmétique.

En effet, le préfet n'a d'autorité que sur les effectifs et les moyens dont il dispose, par conséquent, une fois de plus la volonté de detourner l'attention des français prend le pas sur les mesures drastiques qu'il conviendrait de mettre en oeuvre. PArler est une chose aisée, mais agir efficacement en est une autre.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 41
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  Invité Dim 25 Juil - 14:29

Pour une fois, j'adhère complètement à ton propos. Ce genre de changements de chefs, c'est de la poudre aux yeux.
Pour prendre un exemple beaucoup plus trivial, c'est un peu comme un club de foot qui face à un manque de résultats chroniques (qui a dit PSG? ver) change systématiquement d'entraîneur tous les 6 mois sans remettre en cause le système (joueurs, mode de gestion...). Ca satisfait un certain nombre de gens provisoirement, bien que cela ne change strictement rien au fond du problème.
Il faut en finir avec cette politique ridicule du fusible!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  livaste Dim 25 Juil - 21:45

Pas d'accord avec toi , Aurélie , un préfet doit être responsable du son secteur , c'est pour avoir des résultats qu'il est largement payé !
Ce n'est pas une rente qui lui est servi à vie , ce n'est pas parce qu'i est dans le secteur public qu'il ne doit pas avoir de résultats !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  Invité Lun 26 Juil - 11:42

Dans ce cas là, le gouvernement devrait être responsable de l'explosion de la dette et de la délinquance. La politique du résultat, c'est une politique qui vise à masqué la réalité et non une politique d'amélioration du quotidien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  patriote reformiste Lun 26 Juil - 11:53

Livaste...D'accords avec toi quant à la responsabilité du préfet, mais ce dernier n'est que le representant de l'Etat. Et le préfet n'est en rien décisionnaire des effectifs dont il dispose. C'est le Gouvernement et plus particulièrement le ministre de l'intérieur qui fixe les effectifs du secteur.

Et la politique securitaire de cette equipe se traduit par l'instauration d'un M. Securité privé et de la reduction de la police nationale. PAs etonnant de voir la delinquance s'accroître dans les quartiers.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 41
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  Invité Lun 26 Juil - 12:05

patriote reformiste a écrit:

Et la politique securitaire de cette equipe se traduit par l'instauration d'un M. Securité privé et de la reduction de la police nationale. PAs etonnant de voir la delinquance s'accroître dans les quartiers.

Bien dit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  Invité Lun 26 Juil - 13:17

livaste a écrit:Pas d'accord avec toi , Aurélie , un préfet doit être responsable du son secteur , c'est pour avoir des résultats qu'il est largement payé !
Ce n'est pas une rente qui lui est servi à vie , ce n'est pas parce qu'i est dans le secteur public qu'il ne doit pas avoir de résultats !
Je n'ai pas dit non plus que les préfets n'étaient responsable de rien. Mais que veux-tu qu'ils fassent avec des effectifs qui se réduisent comme peau de chagrin? Leur marge de manoeuvre est réduite. Là dessus je rejoins entièrement patriote.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  livaste Lun 26 Juil - 21:21

faut pas exagerer Aurélie , la France est sans doute le pays occidental ayant le plus grand nombre de fonctionnaires de police , ayant d'ailleurs le plus grand nombre de fonctionnaires tout court !
Je ne crois pas qu'il faille encore augmenter , démultiplier ce nombre , cela ne servirait à rien , puisque le grand problème est que nos forces de police ne peuvent rien faire , ne peuvent que subir sans riposter , sauf à se prendre toutes les hurlements de la gauche criant à la " bavure " !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  Invité Lun 26 Juil - 22:06

Moi je me méfie des propos consistant à dire que la France est le pays qui a le plus de fonctionnaires, voire qui en a trop. Il faut voir la gestion des effectifs, c'est cela qui est important. Et franchement, quiconque a un minimum les pieds sur terre reconnaît sans peine que sur le terrain, dans certaines zones selon la profession concernée, on manque cruellement de fonctionnaires: profs, personnel soignant, policiers, etc.
Parce que dans les cas récents qui nous occupent en ce moment, on voit une fois de plus qu'une présence massive sporadique des forces de l'ordre ne servent au mieux qu'à enfermer un réseau pour laisser la place à un autre.
Alors certes, la question de la riposte autorisée par la hiérarchie (parasitée par quelques pleutres, comme il se doit) se pose; encore que je pense que la frontière est très difficile à tracer entre réponse coercitive adéquate et escalade dangereuse; mais ce qui est prioritaire à mon sens là tout de suite, c'est une présence importante et quotidienne dans ces zones-là.
Actuellement, tu sais bien que ce n'est hélas pas possible...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  patriote reformiste Mar 27 Juil - 11:46

Il faut se mefier de la logique numérique, effectivement car certains services sont en sureffectifs et d'autres en manquent cruellement.

Reduire les effectifs de police et ensuite dénoncer la montée de l'insécurité est de la pure demagogie, mais je ne crois pas que les français se laissent prendre à de telles manoeuvres !

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 41
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  Georges Mar 27 Juil - 11:55

Des policiers et gendarmes il y en a, mais une grande partie d'entre eux sont occupés à des taches administratives. Nous avons également des gardes mobiles qui attendent tranquillement dans leurs casernes les prochaines manifs à réprimer, une bonne parti d'entre eux pourrait être affecté dans les gendarmeries préfectorales, du moins dans celles qui sont encore ouvertes. C'est comme les ambassades, consulats... ne pourraient-ils pas être gardé par des militaires au lieu de policiers ?

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 74
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  Invité Mar 27 Juil - 12:35

livaste a écrit:faut pas exagerer Aurélie , la France est sans doute le pays occidental ayant le plus grand nombre de fonctionnaires de police , ayant d'ailleurs le plus grand nombre de fonctionnaires tout court !
Je ne crois pas qu'il faille encore augmenter , démultiplier ce nombre , cela ne servirait à rien , puisque le grand problème est que nos forces de police ne peuvent rien faire , ne peuvent que subir sans riposter , sauf à se prendre toutes les hurlements de la gauche criant à la " bavure " !

Ils ne peuvent que subir pour cause de code de procédure pénal et de mode d'intervention. Ce n'est pas la gauche qui est au pouvoir mais M. Sarkozy.

Pour le reste, il faut différencier "police judiciaire" et "police administratif" dans les missions des policiers.

On ne peut qu'être d'accord avec Aurélie, sur le fait que supprimer un fonctionnaire sur deux par idéologie sans tenir compte, ni du contexte est une des belles conneries de M. Sarkozy.

M. Sarkozy est responsable de la sécurité depuis 10 ans dans ce pays et il ne fait que des slogans et de la provocation. Ce qu'il y a besoins c'est une réforme du droit, une prise réflexion plus amples sur le concept de sécurité (école, urbanisme, immigration, conditions de vie,...), la fin du laxisme.

On est devant un échec pathétique et on nous sert "c'est la faute à la gauche, aux juges, au FN, à Bayrou, aux lapins et aux mariens". De qui se moque-t-on?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  Invité Mar 27 Juil - 12:37

Oui Georges c'est exactement ça, la mauvaise répartition des effectifs se joue aussi (voire surtout dans certains cas) au sein même du corps de fonctionnaires concernés. Par contre, je ne pense pas que le problème vienne avant tout des unités de gendarmerie mobile. Quoi qu'on pense des missions qu'on leur confie, on a besoin de forces capables de se déployer rapidement à n'importe quel endroit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des préfets de choc à la tête des départements sensibles   Empty Re: Des préfets de choc à la tête des départements sensibles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum