Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -30%
-30% Lego Classic – La valisette de construction ...
Voir le deal
10.49 €

SIBÉRIE - Découverte d'une 3e espèce humaine vivant voilà 30.000 ans !

Aller en bas

SIBÉRIE - Découverte d'une 3e espèce humaine vivant voilà 30.000 ans ! Empty SIBÉRIE - Découverte d'une 3e espèce humaine vivant voilà 30.000 ans !

Message  livaste Mer 24 Mar - 18:53

Publié le 24/03/2010 à 19:02 - Modifié le 24/03/2010 à 19:20 Le Point.fr
SIBÉRIE - Découverte d'une 3e espèce humaine vivant voilà 30.000 ans !
Frédéric Lewino


Plus on est de fous, plus on rit, c'est certain, mais de là à imaginer qu'une troisième "espèce" humaine côtoyait Cro-Magnon et Neandertal, voilà seulement 30.000 ans, du côté des monts Altaï, en Sibérie du Sud... c'est un coup de tonnerre dans le monde feutré de la paléontologie.

Cette incroyable découverte remonte à 2008, quand des paléontologues russes mettent la main sur l'os d'un petit doigt dans la grotte de Denisova. Poursuivant leurs fouilles, ils trouvent des pierres taillées et un fragment de bracelet fabriqué avec des pierres vertes. Mais qui étaient ces hommes si coquets ? Une datation indique qu'ils auraient vécu voilà 30.000 à 48.000 ans. Sans doute des hommes modernes ou des Neandertal, dont d'autres campements ont été retrouvés à proximité. Comment le savoir ? Le petit doigt ne peut rien dire à l'oreille des chercheurs, car il est bien trop minuscule pour qu'ils sachent à qui l'attribuer. Seul espoir pour le faire parler : qu'il ait conservé des traces d'ADN, ce qui semble hautement improbable, car, dès les premiers jours suivant le décès, les chromosomes commencent à s'émietter comme des confettis. Alors, après plusieurs millénaires... Pourtant, l'os - comme les dents - offre une protection épatante à l'ADN, pouvant retarder la désintégration totale de plusieurs dizaines de millénaires. C'est pourquoi nos Russes s'adressent à l'institut Max Planck de Leipzig, Mecque de la paléogénétique. Le généticien Johannes Krause, qui a déjà travaillé sur Neandertal, relève le défi. C'est son article scientifique qui est publié cette semaine par la revue Nature .

Krause explique qu'il est parvenu à extraire des fragments d'ADN mitochondrial (celui contenu par les mitochondries), qu'il a pu comparer à leurs homologues chez l'homme moderne et Neandertal. Et là, stupéfaction : le grand nombre de différences qu'il relève entre les trois ADN l'amène à conclure que l'homme au petit doigt n'était ni un homme moderne ni un Neandertal, mais un très lointain cousin. Un homme nouveau ! Nous voilà donc avec trois Homo, dont l'ancêtre commun aurait vécu, selon les calculs de Krause, il y a 1 million d'années (entre 770.000 et 1,313 million d'années, très exactement). "Cette datation mérite cependant d'être confirmée", note Véronique Barriel, paléogénéticienne au Muséum d'histoire naturelle de Paris. "Elle repose sur des hypothèses qui ne font pas un consensus dans la communauté scientifique."

Quoi qu'il en soit, jouons au Docteur Bones pour tenter de reconstituer l'histoire de l'homme au petit doigt. Il y a donc 1,9 million d'années, Homo ergaster décide de quitter l'Afrique pour tracer la route. Il découvre l'Europe et l'Asie, où il prend le nom d'Homo erectus. Quelques centaines de milliers d'années plus tard (entre - 0,7 et - 1,3 million d'années), il aurait engendré les ancêtres de l'homme au petit doigt. Où ? Impossible à dire pour l'instant. En tout cas, ces nouveaux Homo auraient fini par atteindre la Sibérie et les monts Altaï. Simultanément, ou plus tard, ceux des erectus, qui avaient choisi de s'installer en Europe, engendrent à leur tour les néandertaliens, qui s'éparpillent sur tout le continent, jusqu'en Sibérie. Enfin, il y a quelque 50.000 ans, des Homo sapiens originaires d'Afrique auraient eu à leur tour des fourmis dans les jambes. Ils font leur baluchon, embrassent la famille restée au pays et envahissent le monde entier.

Voilà comment, 30.000 ans en arrière, trois sortes d'hommes, les néandertaliens, les hommes modernes et les hommes de Denisova se retrouvent ensemble dans les monts Altaï. Ces hommes étaient-ils de la même espèce, de la même race ? "Il faut rester très prudent à ce sujet", explique Marylène Pathou-Mathis, paléontologue au Muséum d'histoire naturelle de Paris.

De quelle nature était cette cohabitation ? Pacifique ou guerrière ? Ignorance sexuelle ou échange de partenaires ? Nous n'en savons encore rien. La seule certitude, c'est que l'homme de Denisova a fini par être rayé de la carte. A-t-il été, comme Neandertal, la victime de l'homme moderne ? Cela ne serait pas pour nous étonner.

Voilà une publi qui demande confirmation, mais si cette confirmation arrivait , ce seraot un sacré chambardement dans les hyôthèses jusqu'ici retenues .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

SIBÉRIE - Découverte d'une 3e espèce humaine vivant voilà 30.000 ans ! Empty Re: SIBÉRIE - Découverte d'une 3e espèce humaine vivant voilà 30.000 ans !

Message  Invité Mer 24 Mar - 19:28

j'aime bien quand il y a des découvertes comme ça qui peuvent remettre en cause des idées bien arrêtées, des certitudes .
j'ai hâte d'en savoir plus !!ça ne changera rien dans ma vie mais , c'est une sacré découverte .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum