Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -40%
Machine à café avec broyeur KRUPS ...
Voir le deal
357.99 €

Mais ils sont fous ces Allemands...

Aller en bas

Mais ils sont fous ces Allemands... Empty Mais ils sont fous ces Allemands...

Message  Bertolt_Brecht Ven 7 Aoû - 7:37

En Allemagne, un salarié licencié pour avoir rechargé son téléphone dans l'entreprise

Berlin Correspondante

Mohammed Sheikh, un ouvrier originaire du Pakistan, a été licencié, le 5 juin, pour avoir rechargé la batterie de son téléphone portable et avoir pris des photos sur son lieu de travail. Son employeur, une fabrique d'emballages d'Oberhausen, dans la Ruhr, l'accusait d'avoir volé de l'électricité, soit un coût pour l'entreprise de 0,014 centime d'euro par chargement, a calculé un ingénieur.

Ce père de trois enfants avait quatorze ans d'ancienneté dans l'entreprise. La justice avait prévu de juger l'affaire en octobre, mais, après que la presse l'eut rendue publique, mercredi 5 août, l'employeur de l'ouvrier pakistanais est revenu sur le licenciement.

Le cas de ce salarié fait écho à une autre affaire qui avait fait grand bruit au début de l'année : celle d'une caissière d'un supermarché berlinois renvoyée pour avoir encaissé à son profit deux bons de retour de consigne pour des bouteilles en verre d'une valeur de 1,30 euro. Son licenciement, confirmé le 24 février par le tribunal de travail de Berlin-Brandebourg, avait fait scandale. Plusieurs responsables politiques de droite comme de gauche s'étaient émus de ce jugement.

Tout récemment, un éboueur licencié pour avoir récupéré un lit d'enfant jeté à la poubelle a eu plus de chance : le 30 juillet, le tribunal de Mannheim a estimé qu'il n'y avait pas eu de préjudice pour l'employeur et il a ordonné sa réintégration dans l'entreprise.

Pour les syndicats allemands, le contexte de la crise favorise ces licenciements absurdes. "Vu le nombre de chômeurs, les entreprises peuvent se permettre de se séparer de l'un de leurs employés pour une bagatelle. Cela a un effet préventif sur les autres salariés", souligne Thorsten Walter, expert au DGB, la Confédération des syndicats allemands.

"UN TEXTE TROP SENSIBLE"

De fait, la plupart des juges donnent raison aux entreprises en se référant au jugement "Bienenstich" de 1984. A l'époque, la Cour fédérale du travail avait confirmé la décision d'un employeur qui avait licencié sa vendeuse après qu'elle eut mangé un Bienenstich, une pâtisserie à la crème, sans la payer, pendant son service. Les juges avaient considéré qu'un simple vol, même minime, suffit pour congédier un salarié.

Pourtant, "les cours de justice auraient la marge de manœuvre pour statuer autrement", assure Gregor Thüsing, directeur de l'Institut du droit du travail à l'université de Bonn. En effet, la législation reste vague sur cet aspect. Les syndicats proposent de modifier la loi, pour permettre une différenciation entre des délits minimes et les actes de vol plus graves. L'expert ne table pas sur une initiative politique : "La loi sur le licenciement est un texte trop sensible."

En revanche, la justice pourrait être amenée à préciser l'interprétation de la législation. Car, jeudi 30 juillet, la cour fédérale du travail a accepté la demande d'appel de la caissière berlinoise. "Cela démontre une certaine volonté de différenciation", explique M. Thüsing.

Cécile Calla
Le Monde

A motif égal, même pas la peine d'essayer de licencier en France...
Et encore heureux, sinon j'aurais été viré depuis longtemps car non comptant de recharger mon mobile au bureau, j'y recharge aussi mon lecteur mp3, j'envoie des courriers perso, je fais des photocopies perso, je passe des coups de fils perso, etc...

Pour le coup, mon employeur pourrait me demander de lui restituer mes salaires Mais ils sont fous ces Allemands... 61571
Bertolt_Brecht
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 112
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Mais ils sont fous ces Allemands... Empty Re: Mais ils sont fous ces Allemands...

Message  Invité Ven 7 Aoû - 9:10

Ach, il y a dé rèkleuh, et en Allémagneuh, on né plaissanteuh pas avec les rèkleuh...

Qu'ils sont cons.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum