Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-47%
Le deal à ne pas rater :
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants de 2 à 6 ans
47.93 € 89.99 €
Voir le deal

Somme - En garde à vue pour avoir reçu un SMS

Aller en bas

Somme - En garde à vue pour avoir reçu un SMS Empty Somme - En garde à vue pour avoir reçu un SMS

Message  livaste Dim 3 Mai - 14:12

Somme - En garde à vue pour avoir reçu un SMS


A Abbeville, un jeune homme de 29 ans a passé 24 heures en garde à vue après qu'il a reçu un SMS tendancieux, envoyé par un collègue.
"Pour faire dérailler un train, t'as une solution ?", disait le SMS. Le jeune homme a été entendu pour "non dénonciation de crime".

D.So. - le 03/05/2009 - 15h53



Avis aux amateurs de SMS : sachez qu'un message reçu sur votre téléphone portable peut vous coûter 24 heures de garde à vue. C'est en tout cas ce qui est arrivé à un jeune menuisier de 29 ans à Abbeville, dans la Somme. Selon le Courrier picard qui révèle l'information, tout a commencé jeudi 16 avril, lorsque le jeune homme est invité à se présenter au commissariat de la ville. Une fois sur place, c'est la stupeur. Les policiers lui parlent "d'affaire criminelle, de terrorisme, et d'une garde à vue qui pourrait durer dix jours", raconte-t-il au Courrier picard.

L'objet de toutes ces suspicions ? Un SMS envoyé par un collègue, dans lequel ce dernier lui demandait : "Pour faire dérailler un train, t'as une solution ?". Repéré par l'opérateur de téléphonie mobile, qui prêtait alors au jeune homme un téléphone le temps que le sien soit réparé, le message est aussitôt signalé au bureau du procureur. "L'opérateur a le droit de consulter ces messages et le devoir d'alerter les autorités s'il estime qu'un crime ou un délit est susceptible d'être commis", explique le procureur d'Abbeville, Eric Fouard, au Courrier picard.

"Un vulgaire criminel"

Le jeune menuisier est alors placé en garde à vue pour "non dénonciation de crime". Son erreur ? Ne pas avoir alerté les autorités après avoir reçu le SMS tendancieux. Aux policiers, il donne le nom de l'auteur du message incriminé. Celui-ci est alors amené au commissariat après avoir vu son domicile perquisitionné. Les deux hommes seront finalement libérés 24 heures plus tard. "J'ai eu l'impression de devenir un vulgaire criminel", se souvient le menuisier encore sous le choc.

Mais pour les autorités judiciaires, on ne rigole pas en matière de terrorisme. Encore moins depuis l'arrestation des membres du "groupe de Tarnac", soupçonnés d'avoir saboté des lignes TGV en novembre 2008. Une affaire pour laquelle seul Julien Coupat reste incarcéré à ce jour.

Il y a une moralité à cette affaire , prenez garde à ce que vous balancez , même si c'est de l'humour !!

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum