Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

2 participants

Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Invité Lun 2 Fév - 16:38

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Partie 1


un plan de relance est une intervention massive de l’Etat dans l’économie afin de « booster » le système productif et par là même, l’économie d’un pays. Cette intervention, selon la pensée économique (bref !! le cercle des économistes), se fait soit par une dépense budgétaire massive dédiée à l’investissement (comme une politique de grands travaux : construction de ponts, routes, infrastructures, écoles etc.), soit par des réductions de la fiscalité (baisse d’impôts comme aux USA ou baisse de la TVA) ou augmenter les prestations sociales. Bien entendu il est possible de combiner ces différentes options qui s’orientent vers deux directions : l’investissement et l’augmentation du pouvoir d’achat. En général les différents Etats des pays industrialisés mettent l’effort sur ces 2 directions simultanément. Chacune de ces directions (investissement ou augmentation du pouvoir d’achat) offrant son avantage et bien sûr son inconvénient.

Le surplus de pouvoir d’achat


L’avantage d’augmenter le pouvoir d’achat est que l’effet est quasi immédiat, notamment en ce qui concerne la baisse de la TVA ou de l’augmentation des prestations sociales. Cet élément de rapidité est important dans cette période d’incertitude et de dégradation accélérée. Il faut agir vite. La période de transition du pouvoir aux USA a un peu bloqué les initiatives. Mais l’inconvénient majeur d’un surplus de pouvoir d’achat est une forte déperdition dans l’effet sur l’économie réelle : le surplus de revenu donné par l’Etat aux ménages ne va pas forcement amener ceux-ci à acheter des produits fabriqués dans le pays et donc encourager la croissance. Les ménages risquent bien de dépenser ce surplus en produits importés, comme des ordinateurs, des produits textiles etc… favorisant les pays structurellement exportateurs comme la Chine, le Japon ou l’Allemagne.

L’investissement

L’avantage d’engager l’effort de l’Etat dans des dépenses d’investissement, c’est que celles-ci induisent une faible déperdition : en construisant des infrastructures publiques (ponts, tunnels routes etc.) ce sont les entreprises du pays (certes du BTP), qui en profitent. L’inconvénient est que la mise en œuvre est longue. Ainsi le plan, Obama sur l’investissement n’entrera pas en vigueur avant fin avril, voire même cet été si le congrès américain est d’accord pour voter ce plan. Il en est de même pour le plan de relance français.

La population n’en verra pas immédiatement les effets et donc peu mal interpréter l’effort étatique… Pas très rentable politiquement. En plus de cela la situation est urgente et se dégrade rapidement.

Conclusion : les principaux Etats occidentaux choisissent (dans des proportions diverses) d’engager leur plan de relance aussi bien en direction de l’investissement que de l’augmentation du pouvoir d’achat.
http://economiepourtous.com/2009/01/20/114/

ils oublient de dire que d'investir entraine la création d'emplois puisqu'il faut de la main d'oeuvre pour agir ! et que ces travaux étant longs justement , permet de maintenir des emplois assez longtemps !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Georges Lun 2 Fév - 16:44

Ces fameux travaux n'entraineront pas forcément de l'embauche, car un bon nombre de ces entreprises emploient du personnel à moins de 35 heures, et le patronat utilisera au maximum les heures suplémentaires, qui leur couteront moins cher que d'embaucher des chômeurs, ainsi que l'intérime.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 74
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Invité Lun 2 Fév - 16:51

les chantiers sont tellement diversifiés qu'ils devront embaucher !
ces travaux concernent tous les départements !
mais avec ton pessimisme habituel qui consiste a faire peur , faire croire que la France entière est chômeuse .... on va finir par se tirer une balle dans la tête ! pale
je préfère me fier a ma propre logique c'est plus sain !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Invité Lun 2 Fév - 16:55

Plan de relance : la SNCF prévoit 8.000 embauches en 2009

La SNCF s’engage dans le cadre du plan de relance de l’économie mis en place par le gouvernement. Le président du groupe Guillaume Pépy a ainsi annoncé aux côtés du premier ministre que la SNCF allait investir 700 millions d'euros supplémentaires entre 2009 et 2010, mais aussi embaucher jusqu’à 8.000 personnes en 2009 dont 1.500 parmi des chômeurs victimes de la crise.

Pour relancer l’économie française, la SNCF s’est engagée vendredi par la voix de son président Guillaume Pépy et en présence du Premier ministre François Fillon à embaucher en 2009 "près de 8.000 personnes", à la fois dans l'établissement public et dans ses filiales. Près de 4.500 personnes seront recrutées à la SNCF elle-même. Et grande nouveauté, entre 1.000 à 1.500 cheminots seront embauchés parmi des chômeurs venus d'autres secteurs industriels et notamment l'automobile. Une fausse-bonne nouvelle pour la CGT-cheminots, qui estime qu’"environ 7 à 7.500 cheminots partent à la retraite" chaque année.

Autre mesure prévue par la SNCF : elle va investir 700 millions d'euros supplémentaires entre 2009 et 2010. "On a donné des instructions aux entreprises publiques pour qu'elles investissent plus: 700 millions pour le ferroviaire d'investissements supplémentaires", a expliqué François Fillon lors d'une visite au Technicentre de Pantin (Seine-Saint-Denis) où sont entretenues les rames du TGV-Est. Cette somme doit permettre "la rénovation des voies, la rénovation des gares, l'achat de nouvelles rames", a précisé le Premier ministre. Matignon a également précisé que le surcroît d'investissement serait, pour la SNCF, de 400 millions d'euros en 2009 et 300 millions en 2010. Ainsi, le transporteur ferroviaire recevra 15 nouvelles rames de TGV en 2009, au lieu de 11 prévues. Un effort comparable sera appliqué au matériel TER et Transilien (Ile-de-France).

La SNCF lancera aussi "des travaux en plus dans les gares" et pour améliorer son bilan environnemental.
http://www.europe1.fr/Info/Actualite-France/Economie/Plan-de-relance-la-SNCF-prevoit-8-000-embauches-en-2009/(gid)/191687
comme d'hab la CGT toujours pas content ! Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Georges Lun 2 Fév - 16:56

Comme ces chantiers doivent être mis en route dans les semaines qui viennent, d'ici deux mois le chômage devrait baisser. Attendons et on verra.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 74
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Invité Lun 2 Fév - 17:06

L’extension du contrat de transition professionnelle comme remède à la crise




Lors de son déplacement à Valenciennes, le 25 novembre dernier, le chef de l’Etat a présenté plusieurs mesures afin de pallier l’augmentation des licenciements économiques.
Parmi ces mesures, l’extension du recours au chômage partiel ou technique a été proposée (les propositions de Nicolas Sarkozy sur le chômage partiel), ainsi que l’élargissement du dispositif du contrat de transition professionnelle.

Le contrat de transition professionnelle :

Le contrat de transition professionnelle est un dispositif de reclassement des salariés, licenciés pour motif économique, expérimenté depuis 2006 dans 7 bassins d’emploi.

# Le chef de l’Etat a annoncé que 18 nouveaux bassins d’emploi particulièrement touchés par la crise, tels que Niort et Sandouville, bénéficieraient du contrat de transition professionnelle.


# En pratique, le contrat de transition professionnelle remplace la convention de reclassement personnalisé*.


# Il est réservé aux salariés licenciés pour motif économique dans les entreprises de moins de 1000 salariés.


# Durant ce contrat d’une durée de 12 mois, le salarié licencié bénéficie de mesures d’accompagnement et alterne entre périodes de formation et de travail.
Le bénéficiaire du contrat de transition professionnelle perçoit également une allocation de transition égale à 80% de sa rémunération brute antérieure.



Selon les données émises par le gouvernement, fin septembre, 1000 personnes ont bénéficié du contrat de transition professionnelle.

*Rappel sur la convention de reclassement personnalisé :

La convention de reclassement personnalisé est applicable aux salariés licenciés pour motif économique dans les entreprises de moins de 1000 salariés.

D’une durée de 8 mois, la convention de reclassement personnalisé permet au salarié licencié de mener des actions d’orientation, d’évaluation des compétences professionnelles et de formation afin de favoriser son reclassement.

De plus, le salarié perçoit une allocation spécifique de reclassement d’un montant égal à :
- 80 % de son salaire journalier durant les 91 premiers jours ;
- 70 % de son salaire journalier passés les 91 premiers jours.
Dans tous les cas, cette allocation ne peut être inférieure au montant de l’allocation chômage auquel le salarié peut prétendre.


http://www.juritravail.com/archives-news/licenciement-economique/1078.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Invité Lun 2 Fév - 17:10

Plan de relance: présentation de deux dispositifs d'aides intéressants pour les entreprises innovantes

Le 30 janvier 2009

Ces dispositifs concernent l'aide à l'embauche pour les très petites entreprises (TPE) et le dégrèvement de taxe professionnelle pour les investissements nouveaux.
Nous vous proposons ce mini-dossier avec un focus sur deux dispositifs d'aides prévus dans le cadre du plan de relance de l'Economie.



Aide à l'embauche dans les TPE

Les TPE de moins de 10 salariés peuvent bénéficier d'une aide de l'Etat pour les embauches réalisées entre le 4/12/2008 et le 31/12/2009, attribuée par Pôle Emploi. L'aide concerne l'embauche d'un salarié en CDI ou d'un salarié en CDD d'une durée supérieure à 1 mois, le renouvellement d'un CDD d'une durée supérieure à 1 mois, la transformation d'un CDD en CDI, la réembauche d'un salarié recruté au titre de la priorité de réembauche, la réembauche d'un salarié reprenant le travail suite à démission pour élever un enfant ou la réembauche d'un salarié reprenant le travail dans le cadre du cumul emploi-retraite.
L'aide s'applique aux rémunérations versées pour les mois de janvier 2009 à décembre 2009, pour les salariés dont la rémunération est comprise entre 1 SMIC et 1,6 SMIC.
L'aide est calculée en multipliant la rémunération mensuelle brute par un coefficient, au maximum de 0,14 et qui se calcule selon la formule suivante : (0,14/0,6)x(1,6x(montant mensuel du SMIC/rémunération mensuelle brute hors heures supplémentaires ou complémentaires)-1].


Dégrèvement permanent de taxe professionnelle pour les investissements nouveau
x

Les entreprises qui acquièrent ou réalisent, entre le 23/10/2008 et le 31/12/2009, des investissements répertoriés comme immobilisations corporelles peuvent bénéficier d'un dégrèvement de la cotisation de taxe professionnelle.
Les immobilisations corporelles éligibles concernent les équipements et biens immobiliers, les biens exonérés de la taxe foncière sur les propriétés bâties et évalués et imposés à la taxe professionnelle dans les même conditions que les équipements et biens immobiliers (outillages, autres installations et moyens d'exploitation des établissements industriels).
Le dégrèvement est permanent et s'applique chaque année et aussi longtemps que les biens créés ou acquis font partie de la base d'imposition de l'entreprise à la taxe professionnelle.

- Plus d'informations sur les aides qui peuvent vous concerner au titre de l'innovation
- Plus d'informations sur les aides qui peuvent vous concerner au titre de la prévention ou du traitement des difficultés

Thématique :
Financement, Gestion des ressources humaines
Rédigé par :
Thomas Pourchayre - CRCI Rhône-Alpes

http://www.innovation.rhone-alpes.cci.fr/informez-vous/dossiers/plan-de-relance-presentation-de-deux-dispositifs-d-aides-interessants-pour-les-entreprises-innovantes-2639.html?RH=INN-REG-FR

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Invité Lun 2 Fév - 17:28

Georges a écrit:Comme ces chantiers doivent être mis en route dans les semaines qui viennent, d'ici deux mois le chômage devrait baisser. Attendons et on verra.

Le plan de relance appliqué «dès cette semaine»


François Fillon a détaillé lundi le plan de relance de l'économie française, dont 10 des 26 milliards d'euros prévus seront injectés dans les prochains jours à travers 1.000 projets concrets retenus par le gouvernement.

Chiffré, détaillé, prêt à entrer en application. François Fillon a lancé lundi à Lyon «la phase concrète» du plan de relance de l'économie de 26 milliards d'euros avec notamment 1.000 chantiers retenus «pour dynamiser» l'économie. A l'issue d'un comité interministériel d'aménagement et de compétitivité des territoires (CIACT) qui réunissait les deux tiers du gouvernement, le premier ministre a martelé l'obligation d'«une mobilisation nationale urgente et concrète pour faire face à la crise qui est engagée. Au nom de cette mobilisation, j'invite tous les Français à se serrer les coudes et à croire en leurs capacités de rebond».

Dans les faits, «tous les crédits annoncés sont nouveaux, donc ajoutés au budget de l'Etat, et vont venir alourdir le déficit de 2009». «Les investissements que nous avions prévus de faire en cinq ou dix ans, nous allons les réaliser en deux ans !», assure François Fillon. Ce plan, annoncé par Nicolas Sarkozy le 4 décembre dernier et appliqué «sur tout le territoire national», comprend trois parties : 11 milliards d'euros pour «améliorer la trésorerie des entreprises», 11 milliards d'opérations financées directement par le budget de l'Etat, et 4 milliards par les grandes entreprises publiques pour moderniser et développer les infrastructures ferroviaires, énergétiques et les services postaux.

700 millions d'euros de soutien à l'embauche

Dans ce programme, 400 millions seront consacrés au réseau routier, 300 millions au ferroviaire, et 170 millions au portuaire et au fluvial. Soit un total de 870 millions pour les infrastructures de transport. L'enseignement supérieur et la recherche bénéfieront, eux, de 731 millions de crédits supplémentaires, afin notamment d'assurer la rénovation de «2000 logements étudiants et de 100 établissements d'enseignement supérieur». Enfin, 620 millions seront affectés à la rénovation du patrimoine, «par exemple le financement de travaux sur 250 monuments historiques ou édifices culturels».

Les collectivités locales, qui critiquent depuis des années le désengagement de l'Etat, percevront le Fonds de compensation de la TVA 2008 dès cette année, au lieu de 2010. Cette enveloppe représente «au moins» 2,5 milliards d'euros, selon François Fillon. En contrepartie, les collectivités s'engagent à accroître leur dépense d'équipement en 2009. De même, le chef du gouvernement a annoncé un renforcement de l'équipement numérique des écoles, en collaboration avec l'Association des maires de France (AMF). Un investissement de 50 millions pour aider environ 5.000 petites collectivités à se doter d'«écoles numériques interactives».

De leur côté, les très petites entreprises recevront 700 millions d'euros de soutien à l'embauche. Pour les personnes privées d'emploi, notamment dans le secteur automobile, l'indemnisation du chômage partiel sera augmentée. Les salariés licenciés économiques seront accompagnés «via les conventions de reclassement personnalisé et les contrats de transition professionnelle, dont le nombre passera de 7 à 25».

«Prime de solidarité active» pour les plus modestes

François Fillon a ensuite annoncé le déblocage de 340 millions d'euros pour «un programme exceptionnel de construction de 100 000 logements supplémentaires sur deux ans», et le doublement du prêt à 0% «pour l'achat de logements neufs par les primo-accédants». 350 millions d'euros serviront par ailleurs pour la rénovation urbaine, alors que d'autres crédits sont destinés à lutter contre «l'habitat indigne» et «la précarité énergétique».

Enfin, le gouvernement a décidé de créer «une prime de solidarité active (PSA)». Un dispositif qui mobilisera 760 millions d'euros «à destination de 3,8 millions de ménages à revenus modestes répondant aux conditions d'attribution, ce qui équivaudra à 200 euros par foyer concerné».

Le premier ministre présidera un comité de pilotage pour s'assurer de la bonne mise en oeuvre de ce «plan d'investissement exceptionnel». Au total, selon le ministre de la relance Patrick Devedjian, environ 10 milliards d'euros sur les 26 milliards seront directement injectés, «dès cette semaine», dans les 1.000 projets retenus pour bénéficier des investissements publics. «Cette crise mondiale n'est ni de droite, ni de gauche. Les réponses que nous lui apportons ne sont pas partisanes, estime ainsi François Fillon. Ce sont des réponses de bon sens, des réponses opérationnelles !»

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Invité Lun 2 Fév - 21:35

les économistes de gauche sont tous a pestiférer le plan français , alors qu'il y a peu ils critiquaient la dette .... USA nouveau copain héro depuis l'élection Obama mais lui il a raison d'investir dans les infrastructures .... et baisser les impôts .... si nous le faisons alors on est des méchants qui ne pensent pas aux pauvres(ce qui est totalement faux) .... il a le droit Obama d'endetter a mort le pays et refiler la dette aux chinois ...mais si nous relancons la consommation comme le souhaite la gauche , l'argent partirait là bas , en aucun cas cela aiderait a notre croissance !.... a croire qu'ils souhaitent l'enrichissement des chinois !

j'ai vraiment du mal a suivre la logique de la gauche ! Question

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  livaste Lun 2 Fév - 21:43

Si nous relançions la consommation , artificiellement , ce sont les produits chinois qui seraient acheté , que ce soit v^étements , chaussures , matériel electroménager ou autre , en fait , nous nous endetterions pour enrichir les chinois !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Invité Lun 2 Fév - 21:46

exact !!! c'est fou comme ils persistent a faire croire que c'est la solution ! Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Invité Lun 2 Fév - 21:51

livaste a écrit:Si nous relançions la consommation , artificiellement , ce sont les produits chinois qui seraient acheté , que ce soit v^étements , chaussures , matériel electroménager ou autre , en fait , nous nous endetterions pour enrichir les chinois !
Vous en avez pas marre de retranscrire le discours du gouvernement mot pour mot. Oui, tout le monde a une seule chose en tête , lorsque son pouvoir d'achat sera revenu : s'acheter un blackberry. Mais franchement. Rolling Eyes
A l'occasion, certains vont peut être pouvoir s'acheter un petit peu de viande pour mettre dans le frigo.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  livaste Lun 2 Fév - 21:52

t'en a pas marre de réciter les tracs trotskystes ?
si encore tu les comprenais !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Invité Lun 2 Fév - 21:56

livaste a écrit:t'en a pas marre de réciter les tracs trotskystes ?
si encore tu les comprenais !

Tu en a pas marre de ne pas répondre sur le fond, cela te gène ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Invité Lun 2 Fév - 21:57

livaste a écrit:t'en a pas marre de réciter les tracs trotskystes ?
si encore tu les comprenais !
Une petite insulte au passage. ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Georges Lun 2 Fév - 21:59

livaste a écrit:t'en a pas marre de réciter les tracs trotskystes ?
si encore tu les comprenais !

Inutile de s'énerver, et attendons les résultats de ce fameux plan et la sortie du deuxième. Et puis nous avons les européennes à préparer, et nous verrons ce que pése vraiment l'UMP avec leurs caniches du nouveau centre.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 74
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Invité Lun 2 Fév - 22:00

David a écrit:
livaste a écrit:Si nous relançions la consommation , artificiellement , ce sont les produits chinois qui seraient acheté , que ce soit v^étements , chaussures , matériel electroménager ou autre , en fait , nous nous endetterions pour enrichir les chinois !
Vous en avez pas marre de retranscrire le discours du gouvernement mot pour mot. Oui, tout le monde a une seule chose en tête , lorsque son pouvoir d'achat sera revenu : s'acheter un blackberry. Mais franchement. Rolling Eyes
A l'occasion, certains vont peut être pouvoir s'acheter un petit peu de viande pour mettre dans le frigo.

oui , qui t'a parlé d'un blackberry ? d'ailleurs ce n'est pas chinois mais canadien ! Very Happy et si je voulais m'offrir un jouet de cette nature effectivement ma préférence irait aux canadiens plutôt qu'aux chinois !
pour la viande peu chère il y a Carnivor , Lidl ,ED , Leader price , Aldi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Invité Lun 2 Fév - 22:02

Georges a écrit:
livaste a écrit:t'en a pas marre de réciter les tracs trotskystes ?
si encore tu les comprenais !

Inutile de s'énerver, et attendons les résultats de ce fameux plan et la sortie du deuxième. Et puis nous avons les européennes à préparer, et nous verrons ce que pése vraiment l'UMP avec leurs caniches du nouveau centre.

deja il faut effectivement attendre , vous voudriez des résultats directs , de suite ...c'est absurde ! aussi difficile soit la situation , il est nécessaire d'attendre plutôt que de nous voir dépenser des milliards a perte et se retrouver plus endetté que jamais ! ce qui ne ferait qu'aggraver la situation !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  livaste Lun 2 Fév - 22:03

Georges a écrit:
livaste a écrit:t'en a pas marre de réciter les tracs trotskystes ?
si encore tu les comprenais !

Inutile de s'énerver, et attendons les résultats de ce fameux plan et la sortie du deuxième. Et puis nous avons les européennes à préparer, et nous verrons ce que pése vraiment l'UMP avec leurs caniches du nouveau centre.

moi je n'attends pas de savoir ce que pense bobo et ses roquets ou perroquets !


Dernière édition par livaste le Lun 2 Fév - 22:22, édité 1 fois

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Invité Lun 2 Fév - 22:07

http://www.generation-nt.com/tutoriel-tuto-dossier-smartphone-blackberry-article-119261-1.html

Dans le petit monde des smartphones, les Blackberry tiennent une place à part. La société qui les fabrique, le canadien Research in Motion, a été l'une des premières à s'intéresser à la messagerie mobile, en proposant une solution à la fois logicielle et matérielle permettant de recevoir automatiquement ses e-mails sur un appareil mobile.
Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ? Empty Re: C’est quoi un plan de relance ? Les solutions adoptées seront-elles suffisantes ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum