Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-80%
Le deal à ne pas rater :
Souris gaming Acer Predator Cestus 350 (sans fil, filaire, 8 boutons) ...
19.99 € 99.99 €
Voir le deal

Paléontologie - Le génome du mammouth laineux décodé à 50%

Aller en bas

Paléontologie - Le génome du mammouth laineux décodé à 50% Empty Paléontologie - Le génome du mammouth laineux décodé à 50%

Message  livaste Mer 19 Nov - 20:57

Il s'agit du séquençage le plus étendu jamais réalisé pour une espèce éteinte. Les chercheurs ont pu le décoder à partir de poils de cette espèce disparue.
"Ce que je veux apprendre en faisant cela, a déclaré Webb Miller, c'est comment sauver des espèces existantes en danger", comme le diable de Tasmanie, a expliqué le responsable de l'équipe de chercheurs.

- le 19/11/2008 - 18h00



Les scientifiques ont travaillé sur des poils de plusieurs animaux, dont un datant d'environ 20.000 ans (à 90% mammouth) et l'autre (à 58% mammouth) de 50.000 ans !
Une équipe de scientifiques américains et russes dont les travaux sont publiés dans la revue britannique Nature (de jeudi) ont réussi à décoder à 50% le génome du mammouth laineux, une espèce disparue il y a des milliers d'années. Il s'agit du séquençage le plus étendu jamais réalisé pour une espèce éteinte, s'est félicité dans une interview à l'AFP le responsable de l'équipe, Webb Miller, de l'Université d'Etat de Pennsylvanie.

A partir des poils de ces animaux, les chercheurs ont obtenu quelque 4,17 milliards de paires de bases non abîmées, analysables, dont 3,3 milliards appartenaient au mammouth laineux (Mammuthus primigenius). Les auteurs de l'étude estiment que le génome de ce mammouth comprendrait au total 4,7 milliards de paires de bases, soit environ 1,5 fois la taille du génome humain.
Les 50% décodés ont révélé des gènes communs à ces animaux et aux éléphants d'Afrique actuels. Ceci permet de comparer l'évolution de ces deux types de pachydermes et de montrer qu'ils ont divergé de 0,6%, soit la moitié du taux de divergence entre le chimpanzé et l'homme, notent les auteurs de l'étude.

Recréer un mammouth ?

Le décodage du génome d'espèces éteintes pourrait montrer des différences entre espèces non détectables avec des fossiles, et même permettre de déterminer les facteurs ayant mené à leur extinction, selon les chercheurs. "Ce que je veux apprendre en faisant cela, a déclaré Webb Miller, c'est comment sauver des espèces existantes en danger", comme le diable de Tasmanie. Cette même équipe avait déjà publié il y a un an dans la revue Science une partie de l'ADN de mammouth à partir de ces poils.

Evoquant la possibilité de recréer un mammouth à partir de son ADN, Webb Miller a estimé que le séquençage de ce génome "est un grand pas dans la bonne direction". Mais il faudrait encore connaître les derniers 50% de ce génome, produire des chromosomes synthétiques et les transférer dans un oeuf provenant d'un éléphant. Les génomes de 28 espèces de vertébrés ont été décodés à ce jour, dont ceux de l'Homme, du chimpanzé, de la souris, du rat ou du chien.


Bon , mais de là à recréer un u, faudrait pas jouer aux apprentis sorciers !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum