Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon Japon : le display Pokémon Go de retour en stock sur ...
Voir le deal

Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington

Aller en bas

Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington Empty Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington

Message  Invité Jeu 11 Sep - 18:02



Les vives tensions en Bolivie, qui ont déclenché une crise diplomatique entre La Paz et Washington, se sont aggravés jeudi et des affrontements entre partisans du président Morales et opposants ont fait au moins deux morts dans le nord du pays andin.

Alors que les manifestations anti-gouvernementales se poursuivent dans cinq régions du pays, de violents affrontements entre partisans de M. Morales et militants d'opposition ont fait jeudi au moins deux morts et une dizaine de blessés dans le département de Pando (nord) ont annoncé les autorités régionales.

Les télévisions locales font état de quatre victimes tandis que le ministère de l'intérieur interrogé par l'AFP, a confirmé la mort d'une personne

Le président socialiste Evo Morales avait exigé mercredi l'expulsion de l'ambassadeur américain, accusé d'encourager les divisions. Le chef de l'Etat bolivien, allié du président vénézuélien Hugo Chavez, a réclamé le départ de l'ambassadeur des Etats-Unis, Philip Goldberg, accusé de fomenter la "division de la Bolivie".





"La décision de président Morales est une grave erreur qui a sérieusement mis à mal les relations bilatérales" a rétorqué jeudi le porte-parole du département d'Etat, Sean McCormak.

En signe d'apaisement, le ministre bolivien de la présidence, Juan Ramon Quitana, a assuré jeudi que la déclaration de persona non grata de l'ambassadeur Philip Goldberg n'entraînait pas "nécessairement" la rupture des relations diplomatiques.

Le gouvernement de gauche, confronté à de violentes manifestations de l'opposition, a dénoncé une "menace de guerre civile" de la part de "groupes fascistes". Laughing

Evo Morales, premier président indigène de l'histoire de la Bolivie, tenant de l'anti-libéralisme Razz , est confronté depuis des mois à la fronde de cinq des neuf gouverneurs provinciaux, qui refusent un projet de constitution qualifiée d'"étatiste et indigéniste" par les opposants de droite et réclament la reconnaissance des autonomies régionales.



Ce projet doit être soumis à un réferendum le 7 décembre.

Des affrontements se sont déroulés jeudi matin dans la région de Pando (nord) entre des paysans partisans du président Morales et des groupes de jeunes opposants. Deux personnes ont été blessées par balles dans la banlieue de Cobija (20.000 habitants), la capitale de Pando, non loin de la frontière brésilienne, selon des radios locales.




Depuis mardi, des manifestations émaillées de violences, notamment de la part de groupes étudiants, ont éclaté dans les provinces de Santa Cruz, dans l'est du pays, et Tarija (sud), en soutien aux gouverneurs autonomistes de ces régions.

Rapidement, Hugo Chavez a apporté son soutien au dirigeant bolivien. "Le président Morales se trouve à la tête de son peuple, défendant la souveraineté de la Bolivie et nous serons avec lui", a-t-il assuré.

L'ambassadeur américain, Philip Goldberg, était depuis plusieurs mois dans la ligne de mire des autorités.

Il n'a pas spécialement "le profil bas et incarne une diplomatie dure", a déclaré à l'AFP Hervé Do Alto, chercheur en sciences politiques basé à La Paz, estimant que la décision de le déclarer persona non grata faisait partie d'"un processus qui n'a rien de surprenant".

A plusieurs reprises, le gouvernement s'en était pris à l'ambassadeur à propos du rôle que les Etats-Unis entendent jouer dans la lutte contre la culture de la coca, qui sert à la fabrication de la cocaïne.





Le gouvernement a été particulièrement irrité par une récente rencontre entre l'ambassadeur américain et le gouverneur de Santa Cruz, Ruben Costas, le plus farouche opposant libéral au président Morales. Laughing

"On lui reproche aussi des réunions privées à Santa Cruz", ajoute un diplomate à La Paz.

L'opposition bolivienne a poursuivi mercredi son mouvement de protestation contre la politique d'Evo Morales, au lendemain de manifestations violentes qui ont éclaté en particulier à Santa Cruz, la région la plus riche de la Bolivie, et à Tarija, celle qui détient les principales ressources en hydrocarbures.

Une explosion, qualifiée d'"acte terroriste" par les autorités, a endommagé mercredi un gazoduc du sud de la Bolivie alimentant le Brésil. Des groupes de jeunes manifestants ont par ailleurs provoqué l'arrêt de la livraison de gaz naturel à l'Argentine et partiellement au Brésil, en occupant une station de pompage d'un gazoduc du sud de la Bolivie. Dernière mise à jour le: Jeudi 11 Septembre 2008, 18:45



depuis quand l'opposition n'a plus le droit de parlementer avec d'autres pays ....? Suspect depuis quand l'opposition n'est plus en droit de se défendre ouvertement , et depuis quand le peuple (la population ) n'a plus le droit de s'exprimer contre son gouvernement ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington Empty Re: Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington

Message  Invité Ven 12 Sep - 14:57

et ça continu chez Hugo Chavez .....



«Allez au diable, yankees de merde», a lancé Hugo Chavez pour accompagner ce geste de «solidarité» avec la Bolivie et un nouveau chantage au pétrole.

Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington Coeur-
«Allez au diable, yankees de merde». C'est dans son inimitable jargon fleuri que le président vénézuélien Hugo Chavez a notifié aux Etats-Unis sa décision d'expulser leur ambassadeur à Caracas.
«A partir de ce moment, l'ambassadeur yankee à Caracas a 72 heures pour quitter le Venezuela, en solidarité avec la Bolivie», a-t-il déclaré lors d'un rassemblement de son parti à Puerto Cabello, à 120 km à l'ouest de Caracas. Le chef de l'Etat vénézuélien a ainsi exprimé sa solidarité avec son homologue bolivien, allié et ami, Evo Morales, qui a expulsé mercredi l'ambassadeur américain à La Paz en l'accusant d'alimenter la division et le séparatisme en Bolivie, confrontée à une grave crise politique. Des heurts violents ont éclaté le 9 septembre dans des régions tenues par l'opposition. Des affrontements entre militants pro-Morales et partisans de l'opposition ont fait au moins huit morts jeudi dans le nord du pays.

Nouveau chantage au pétrole



Le chef de l'Etat a également publiquement demandé le rappel immédiat de l'ambassadeur vénézuélien à Washington. Le Venezuela renverra un ambassadeur à Washington «quand il y aura un nouveau gouvernement aux Etats-Unis», mais pas tant que le président George W. Bush sera au pouvoir, a-t-il précisé.
Washington, qui a répondu à La Paz en expulsant à son tour l'ambassadeur bolivien aux Etats-Unis, s'est abstenu de tout commentaire sur la décision de Chavez. Un porte-parole du département d'Etat, Noel Clay, a souligné que «les Etats-Unis n'avaient pas été informés par les canaux diplomatiques appropriés».
Au cours de la même réunion publique, Chavez a également menacé de suspendre les fournitures de brut vénézuélien aux Etats-Unis s'ils agressent son gouvernement. Les Etats-Unis sont le premier client du Venezuela en la matière, mais le pays d'Hugo Chavez n'est que le cinquième fournisseur d'or noir des Etats-Unis.



ils n'aiment ces socialistes que les libéraux prennent leur place comme révolutionaires !!! Razz bizarrement eux , on le droit de manifester et gueuler quand ça les arrangent mais , les gens de droite , qui plus est libéraux eux , n'auraient pas le droit de s'indigner de cette politique qui a leurs yeux est merdique .... drôle de conception de la liberté de parole !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington Empty Re: Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington

Message  Invité Ven 12 Sep - 15:14

au fait , peut-on virer un ambassadeur comme ça de son pays ? parce qu'il me semble qu'une embassade est un bout de territoire du pays qu'elle représente .... Suspect en l'occurence , là c'est un petit bout d'USA et ses représentants ....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington Empty Re: Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington

Message  livaste Ven 12 Sep - 15:46

Convention
Le statut des diplomates est régi par la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques (1961).
La nomination du diplomate se fait par l'État accréditant, mais doit être approuvée par l'État accréditaire. Le diplomate doit demeurer agréé (persona grata) par le gouvernement accréditaire toute la durée de son mandat.

l'ambassadeur est accrédité par l'état qui l'héberge , et doit rester "persona grata " , l'état accréditaire peut donc mettre fin à son accréditation .
Cela se passe assez frequemment en période de crises et tensions ,il est alors mis fin l'accréditation , en représailles . Cela peut aussi arriver quand l'ambassadeur en question , qui jouit d'une immunité , a un comportement déviant par rapport aux lois .
Ce sont les ambassades qui sont intouchables , le spersonnels peuvent être réexpédiés .
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington Empty Re: Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington

Message  Invité Ven 12 Sep - 15:52

merci Livaste pour cette explication ! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington Empty Re: Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington

Message  Invité Dim 14 Sep - 17:01

La Bolivie se déchire ethniquement, c'est dangereux, je crois qu'il y a une réunion de crise à Santiago demain ou après-demain.
En ce qui me concerne, connaissant le continent et son histoire, je soutiens les revendications ethniques et méprise toute tentative étatsunienne d'y intervenir, ce qu'ils ont fait par le passé avec les résultats que l'on sait et ce qu'ils continuent de faire. Actuellement, certains pays sont repris en main par leurs habitants historiques, ça ne plaît pas aux toutes puissantes minorités blanches qui n'hésitent pas à user de moyens tout aussi critiquables que ceux de Chavez ou Morales.
Il faut arrêter de prendre les dirigeants des pays sudaméricains pour des enfants incapables et envisager d'accepter que ce qui est bon pour les USA ou les populations blanches ne l'est pas pour l'Amérique du Sud et les indigènes qui ont été martyrisés et continuent par ailleurs à l'être même dans le pays le plus riche de la région. Ortega a déjà penché en faveur de Morales, Lula devrait intervenir aussi, le Brésil étant je crois le premier importateur d'énergie bolivienne. Et la médiation de Bachelet me paraît être une bonne chose, surtout devant le silence assourdissant de Kirchner Fernandez.

Le pays est le plus pauvre du continent pour un réservoir de ressources naturelles énormes, mais quant les indigènes reprennent leur dû, les anciens magnats prennent peur et soufflent le feu autonomiste. Mouais, et elle fera quoi la région de Santa Cruz toute seule?

J'espère juste que les USA arrêteront un jour de foutre le bordel au sud du continent et que le sommet de Santiago va permettre d'ouvrir une solution.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington Empty Re: Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington

Message  Invité Dim 14 Sep - 17:09

ce que je leur reproche ce n'est pas d'être indigène et au pouvoir et de gauche Anna mais , le refus d'une opposition qui a tous les droits d'exister et , de vouloir l'isoler parce que ce sont les usa qui aident cette opposition .Quand on est en démocratie on accepte aussi l'existance de cette opposition même si elle est libérale , blanche , et riche et on accepte qu'elle puisse être soutenue.... la haine du blanc les aveugle !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington Empty Re: Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington

Message  Invité Dim 14 Sep - 17:23

Qu'une opposition soit plus que soutenue par l'extérieur, non, je ne crois pas que ce soit quelquechose d'acceptable, ce n'est pas normal. Que dirait-on ici si le PS recevait des financements et autres moyens considérables de la part d'un pays tiers, et riche?
Et j'insisite lourdement sur ce point, mais quand on sait où a mené l'aide étatsunienne aux oppositions à la gauche latine...
Le jour où je suis partie de Santiago, on commémorait les 35 ans du coup d'Etat de la Moneda...On peut comprendre les craintes. En tout cas, personnellement, je les comprends, et je ne force personne à faire de même cyclops , mais comme je connais un peu le sujet, je tenais juste à apporter mon avis geek

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington Empty Re: Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington

Message  Invité Dim 14 Sep - 17:36

il est intéressant et , je ne connais pas suffisement le contexte politique de cette région du monde pour me prononcer plus amplement .
mais j'ai des tendances socio-libérales ... pirat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington Empty Re: Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington

Message  Invité Dim 14 Sep - 19:46

L'Histoire du continent, de l'aire précolombienne aux derniers changements politiques et sociaux est fascinante Wink
Et je sais bien que tu as des tendances socio libérales mais moi j'ai des tendances ethnos révolutionnaires. ver

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington Empty Re: Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington

Message  Invité Dim 14 Sep - 21:33

Rassembler sur une ethnie, c'est le début du racisme et pas de la révolution. Non?

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington Empty Re: Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington

Message  Invité Dim 14 Sep - 21:36

C'était de l'ironie saco...
L'Histoire ethnique de la Bolivie, comme celle de ses voisins, est complexe. Je me positionne juste contre l'interventionnisme forcené et nuisible des USA qui considèrent toujours leurs anciennes républiques bananières comme des acquis à leur botte. Je me répète, mais l'Histoire aussi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington Empty Re: Les tensions en Bolivie font plusieurs morts et déclenchent une crise avec Washington

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum