Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Jeanclaude le Mar 29 Mar - 11:34

Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Créé le 29.03.11 à 12h13 -- Mis à jour le 29.03.11 à 12h48

La sortie du secrétaire général de l'UMP sur le Premier ministre suscite de nombreuses déclarations à droite...

Les luttes intestines s'intensifient au sein de la majorité après la charge de Jean-François Copé contre François Fillon, accusé lundi soir de ne pas jouer «collectif», à propos du débat controversé sur la laïcité prévu le 5 avril. L'attaque du secrétaire général de l'UMP contre le Premier ministre, fait rare sous la Ve République, suscite l'indignation des proches du chef du gouvernement.

Appel à la démission

Furieux contre Jean-François Copé, le député des Yvelines Etienne Pinte a appelé à la démission du patron de l’UMP sur Canal+ ce lundi matin, «s'il n'est pas d'accord avec le Premier ministre» sur le débat sur la laïcité. Il a estimé que «jamais sous la Ve République un secrétaire général d'un mouvement ne s'est attaqué de façon si violente et brutale à un chef de gouvernement», ajoutant que cette situation «».pose pour la première fois un problème institutionnel

Garder son calme: Ce serait le bon conseil du ministre des Affaires européennes Laurent Wauquiez ce mardi matin sur LCI et Twitter. Il a invité le patron de l'UMP à garder «son sang-froid». «Que le secrétaire général de l'UMP critique le Premier ministre, à un moment où on a besoin d'unité, n'est pas très responsable. Je crois que l'esprit de Jean-François est de travailler en équipe, il serait salutaire qu'on revienne à cet état d'esprit rapidement», a poursuivi le ministre.

La députée Michèle Tabarot, déléguée générale de l’UMP, a estimé ce mardi que les membres de la majorité «doivent plus que jamais être rassemblés autour de Jean-François Copé et entendre son appel à l’unité». Selon elle, «Jean-François Copé a simplement exprimé le regret de ne pas avoir entendu le chef du gouvernement défendre avec plus de clarté les lignes définies en concertation avec le président de la République, que ce soit concernant le vote au second tour des cantonales ou bien le débat sur la laïcité».

Chantal Brunel, député UMP de Seine-Marne, a souhaité quant à elle que «les querelles de famille» restent «dans le secret des familles», rapporte Reuters. «Laissons les divisions au Parti socialiste», a-t-elle déclaré. Question

Au Parti radical

Au Parti radical, le président Jean-Louis Borloo a affirmé ce mardi ne pas «imaginer l'hypothèse d'une tentative de sortie» de François Fillon de Matignon, dans son bras de fer sur la laïcité avec Nicolas Sarkozy et le patron de l'UMP Jean-François Copé. Quant à Dominique Paillé, ex-porte-parole de l'UMP, a estimé ce mardi que le secrétaire général de l'UMP devait présenter «publiquement ses excuses» à François Fillon, après ses attaques contre lui.

Plus virulent, le député Daniel Garrigue, porte-parole de République solidaire, le mouvement de Dominique de Villepin, a lancé ce mardi que «l'UMP est morte», incitant «ceux qui se sentent mal à l'aise dans la majorité à la quitter».

Lassitude

Contacté par 20minutes.fr, le député UMP Lionel Tardy redoute que la réunion des parlementaires UMP à l’Assemblée nationale, ce mardi à 11h30, soit consacrée à cette polémique. «C’est du n’importe quoi, cela parasite tout et il faut dire stop. La réunion du 5 avril, je m’en fous complètement. Je suis prêt à quitter la réunion s’il l’on ne discute pas des choses dont on devrait parler, c’est-à-dire de la préparation de l’agenda parlementaire».

A gauche

Le député socialiste de Paris Jean-Christophe Cambadélis a quant à lui déclaré ce mardi sur Canal + qu'il «n'aim(ait) pas Copé», avant de juger que cette querelle au sein de la majorité était «leur problème». «Ils sont dans la décomposition», selon l’élu socialiste.
http://www.20minutes.fr/article/696685/politique-debat-laicite-l-ump-morte-selon-depute-daniel-garrigue

Voilà matière à critiquer un " soi-disant gauchiste", mais un " gauchiste" qui s'informe !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Invité le Mar 29 Mar - 17:53

que ce soit clair ! si l'UMP fait l'impasse sur ce débat , ce parti n'aura plus ma voix! y en a marre des couilles-molles qui frissonnent au moindre sujet délicat à leurs yeux !... ils peuvent faire les sourd-aveugles mais, qu'ils ne s'attendent pas à ce que certains électeurs de droite fassent de même en 2012 ! Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Jeanclaude le Mar 29 Mar - 18:04

franline2 a écrit:que ce soit clair ! si l'UMP fait l'impasse sur ce débat , ce parti n'aura plus ma voix! y en a marre des couilles-molles qui frissonnent au moindre sujet délicat à leurs yeux !... ils peuvent faire les sourd-aveugles mais, qu'ils ne s'attendent pas à ce que certains électeurs de droite fassent de même en 2012 !

Il me semble en effet indispensable que ce débat se déroule mais à condition que ce débat soit uniquement sur un recadrage de la laïcité et non une " chasse aux immigrés " ayant pour seul but de récupérer des voix !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  livaste le Mar 29 Mar - 18:45

pourquoi donc le mot " laic " deviendrait i interdit , sous prétexte que les immigrés qui sont très nombreux chez nous , refusent cette notion , étrangère à leurs lois coraniques ??
Va t on devoir supprimer ce mot de notre devise , et ensuite , faudra t il aussi supprimer " égalité " puisque , selon ces mêmes lois coraniques , les femmes sont inférieures aux hommes ?
Et Liberté , peut on sans crainte prononcer et écrire ce mot ????Liberté de penser ce que l'on veut ??? Non , après réflexion, faut aussi le supprimer , car nul n'a le droit de contester le coran !!!!!

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Invité le Mar 29 Mar - 18:57

livaste a écrit:pourquoi donc le mot " laic " deviendrait i interdit , sous prétexte que les immigrés qui sont très nombreux chez nous , refusent cette notion , étrangère à leurs lois coraniques ??
Va t on devoir supprimer ce mot de notre devise , et ensuite , faudra t il aussi supprimer " égalité " puisque , selon ces mêmes lois coraniques , les femmes sont inférieures aux hommes ?
Et Liberté , peut on sans crainte prononcer et écrire ce mot ????Liberté de penser ce que l'on veut ??? Non , après réflexion, faut aussi le supprimer , car nul n'a le droit de contester le coran !!!!!

bon résumé !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Bertolt_Brecht le Mar 29 Mar - 19:53

Sauf que laïcité n'a jamais fait partie de notre devise.
Enfin, il me semblait, mais je peux me tromper, que notre devise était : "Liberté, Egalité, Fraternité".


Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 106
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Jeanclaude le Mar 29 Mar - 19:58

Bertolt_Brecht a écrit:Sauf que laïcité n'a jamais fait partie de notre devise.
Enfin, il me semblait, mais je peux me tromper, que notre devise était : "Liberté, Egalité, Fraternité".


Non du tout Bertolt ... aux dernières nouvelles notre devise nationale est bien : LIBERTE - EGALITE - FRATERNITE ... la laïcité n'entre pas dans ce cadre Very Happy

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Invité le Mar 29 Mar - 20:23

Bertolt_Brecht a écrit:Sauf que laïcité n'a jamais fait partie de notre devise.
Enfin, il me semblait, mais je peux me tromper, que notre devise était : "Liberté, Egalité, Fraternité".

non, sauf que certains voudraient un moratoire sur la LOI 1905 pour pouvoir se faire financer par l'ETAT officiellement, rien de moins ! et ça mettrait en péril notre dévise ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Jeanclaude le Mar 29 Mar - 21:09

franline2 a écrit:
Bertolt_Brecht a écrit:Sauf que laïcité n'a jamais fait partie de notre devise.
Enfin, il me semblait, mais je peux me tromper, que notre devise était : "Liberté, Egalité, Fraternité".

non, sauf que certains voudraient un moratoire sur la LOI 1905 pour pouvoir se faire financer par l'ETAT officiellement, rien de moins ! et ça mettrait en péril notre dévise ...

Qui sont ces " certains" ( tu peux nous fourrnir des sources pour avancer un tel argument ? ) ?
C'est quoi ce " moratoire et en quoi consiste-t-il ?
Qui veut se faire financer par l'Etat ? Les catholiques ... c'est déjà fat il y a belle lurette !

A un moment tu est complètement favorable à ce débat ( vois tes posts ) et tu dis même qu'il est impératif qu'il se déroule et maintenant tu portes des doutes et des craintes ... sur ce débat ! Quel jeu joues-tu ?

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Invité le Mar 29 Mar - 22:11

Boubakeur avait demandé un moratoire de 10 ou 20 ans sur la loi 1905.Cette demande date de janvier 2008...déjà ! Suspect
http://www.cfcm.tv/2008/01/28/dalil-boubakeur-propose-un-moratoire-sur-la-loi-de-1905/

Le président du Conseil du culte musulman, M. Boubakeur, propose un « moratoire » sur la loi de 1905


...............

Interrogé par Le Monde, M. Boubakeur lance l’idée d’un « moratoire de dix ou vingt ans » sur la loi de 1905, qui interdit tout financement public des lieux de culte, afin d’opérer un « rattrapage » des besoins de l’islam. « Il faut donner un peu de respiration aux associations qui gèrent les lieux de culte », juge-t-il.

Convaincu que « c’est aux fidèles de financer les mosquées », M. Alaoui, de l’UOIF, s’engage, lui, « à faire fonctionner le CFCM pour qu’il sorte de sa léthargie ». « Le CFCM a été trop frileux sur les sujets de société alors même que la République est aujourd’hui moins frileuse envers les religions », constate-t-il.

Au final, le choix, éminemment politique, du « représentant des musulmans de France » pourrait pourtant se jouer, comme en 2003 et 2005, sur la personnalité des candidats. Sans illusion sur le processus électoral enclenché dimanche, certains responsables du CFCM assurent déjà qu’en cas de blocage sur la désignation du président, l’arbitrage se fera à l’Elysée.
Stéphanie Le Bars

Et qui est à la tête du CFCM ? Boubakeur !!! Il devrait tenir compte lui, que les associations sont déjà financées par l'ETAT ! Suspect
quand à Monsieur Alaoui ...il devrait tenir compte que la société elle, redevient frileuse envers les religions...surtout quand cela concerne l'islam!!! Suspect

_______

Je rajouterais que ce n'est pas POUR RIEN qu'une pétition des 6 représentants des religions les plus pratiquées en France est sortie de nulle part comme par enchantement soi-disant par refus d'un débat victimiste(comme si les catho se sentaient visés!)...c'est bel et bien pour faire pression et pondre ce moratoire afin que chacune d'elles en profitent !


Dernière édition par franline2 le Mar 29 Mar - 22:45, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  livaste le Mar 29 Mar - 22:32

Les religions , bien sûr qu'elles vont sauter sur l'occasion , toutes ne rêvent que de prendre , reprendre ou conserver le pouvoir sur les individus !
pensez donc , puisque l'islam impose les lois coraniques , les autres religions voient l'occasion d'imposer aussi , qui des lois judaïques , qui des lois chrétiennes .
Or on sait qu'elles se rejoignent au moins sur certains points communs , supprimer le libre arbitre de l'individu pour imposer les " lois divines " qui ne s'accommodent pas de la liberté individuelle !.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Invité le Mar 29 Mar - 22:42

d'où la nécessité de PRESERVER la LAICITE en FRANCE !!! et DEBATTRE DE CE SUJET!

trop facile de victimiser une communauté pour en faire une autoroute d'émancipation financière par L'ETAT! alors le gouffre est déjà grand dans les caisses de l'Etat, les assoc' prennent déjà un sacré pactole donc, je ne vois pas au nom DE QUOI on refuserait ce débat ET remettre les idées en place des uluberlus qui s'y croient déjà ! Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Jeanclaude le Mer 30 Mar - 6:58

franline2 a écrit:d'où la nécessité de PRESERVER la LAICITE en FRANCE !!! et DEBATTRE DE CE SUJET!

trop facile de victimiser une communauté pour en faire une autoroute d'émancipation financière par L'ETAT! alors le gouffre est déjà grand dans les caisses de l'Etat, les assoc' prennent déjà un sacré pactole donc, je ne vois pas au nom DE QUOI on refuserait ce débat ET remettre les idées en place des uluberlus qui s'y croient déjà ! Suspect

Hors sujet je le sais ! mais tu sembles vouloir prétendre que les associations prennent une "grosse part" du budget de l'Etat ( en oubliant de dire que 12 boucliers blindés en forme de parapluie ont été acheés par l'Elysée moyennant la modique somme de 7 000 € pièce - antenne 2 ce matin ). Or je prétends que si certaines associations existent ce n'est que pour combler les lacunes de l'Etat et je ne prendrai comme exemple que les associations telles que "les restaurants du coeur" ou celles qui font de la prévention et de l'accompagnement de malades alcooliques ou drogués, le MILDT ayant perdu tout pouvoir depuis 2007.
Pour ce qui concerne les " restos" je peux t'assurer que la plus grosse partie de son budget ne vient pas de l'Etat loin s'en faut !

Pour le débat sur la laïcité je n'interviendrai pas ... ! Ce débat étant une idée de l'UMP ( contesté par certains UMPistes ) il est " forcément" nécessaire et utile Very Happy ! L'opposition a-t-elledroit de paroles dans ce débat ? J'en doute fort !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Jeanclaude le Mer 30 Mar - 7:30

Les représentants des six grands cultes français estiment, dans une tribune commune, que le contexte politique actuel n'est pas favorable à ce débat voulu par l'UMP.

C'est un nouveau coup porté au débat sur la laïcité. Après les remous au sein de l'UMP, c'est au tour des représentants des grandes religions de France d'exprimer dans une tribune commune leurs grandes réticences face à la tenue de ce débat qui doit être organisé par le parti majoritaire.

Dans ce texte publié mardi soir par le site internet du journal Le Parisien , douze représentants* des six grands cultes français, réunis au sein de la Conférence des responsables de culte en France (CRCF), formée en novembre, prennent leurs distances avec le débat sur la laïcité.

Les signataires de ce texte rappellent en préambule leur attachement à la laïcité, «pilier de notre pacte républicain». Mais ils préviennent : «Veillons à ne pas dilapider ce précieux acquis». «Il nous paraît capital, pendant cette période pré-électorale, de bien garder sereinement le cap en évitant amalgames et risques de stigmatisation», ajoutent-ils.

«N'ajoutons pas de la confusion»

S'exprimant «sans aucun esprit polémique ou partisan», les signataires du texte s'interrogent : «Faut-il dans le contexte actuel un débat sur la laïcité ?» Ils ne formulent pas à cette question de réponse définitive mais font état de leurs craintes. «L'accélération des agendas politiques risque (...) de brouiller cette perspective et de susciter des confusions qui ne peuvent qu'être préjudiciables», expliquent-t-ils. Si «le débat est toujours signe de vitalité», « un parti politique, fût-il majoritaire, est-il la bonne instance pour le conduire seul ? », demandent les signataires du texte. «N'ajoutons pas de la confusion dans la période trouble que nous traversons».

Les représentants des grandes religions reconnaissent cependant la nécessaire adaptation des cultes face aux évolutions de la société. «Nous ne manquerons pas d'être une force positive de propositions dans ce sens», concluent-ils, non sans rappeller l'importance de la production intellectuelle et les rapports établis sur le sujet.

* Parmi les signataires de ce texte figurent le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris et président de la Conférence des évêques de France, Mohammed Moussaoui, président du Conseil national du culte musulman, le pasteur Claude Baty, président de la Fédération protestante de France, le Grand Rabbin de France Gilles Bernheim, le Métropolite Emmanuel, président de l'Assemblée des Évêques orthodoxes de France et le révérend Olivier Wang-Genh, président de l'Union bouddhiste de France.

http://www.lefigaro.fr/politique/2011/03/29/01002-20110329ARTFIG00786-laicite-les-grandes-religions-desapprouvent-le-debat.php

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Georges le Mer 30 Mar - 10:54

Les six religions pratiquées en France viennent de faire un communiqué disant qu'elles sont contre ce débat.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Jeanclaude le Mer 30 Mar - 11:38

Georges a écrit:Les six religions pratiquées en France viennent de faire un communiqué disant qu'elles sont contre ce débat.

Tu me répètes ?

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Georges le Mer 30 Mar - 12:28

Jean-Claude a écrit:
Georges a écrit:Les six religions pratiquées en France viennent de faire un communiqué disant qu'elles sont contre ce débat.

Tu me répètes ?

Désolé, je n'avais pas lu ton texte avant de poster.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Jeanclaude le Mer 30 Mar - 12:58

Pas très grave Georges, mieux vaut deux informations sur un tel sujet monopolisé par l'UMP qu'aucune !

D'ailleurs je me demande un peu pourquoi l'UMP veut appeler cette réunion " débat " puisqu'ils seront les seuls à discuter, l'opposition étant exclue du champ de discussions !

Mais après tout déjà qu'entre eux ils ne sont pas d'accord inutile de jeter de l'huile sur le feu !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  livaste le Mer 30 Mar - 14:57

Jean-Claude a écrit:
Les représentants des six grands cultes français estiment, dans une tribune commune, que le contexte politique actuel n'est pas favorable à ce débat voulu par l'UMP.

C'est un nouveau coup porté au débat sur la laïcité. Après les remous au sein de l'UMP, c'est au tour des représentants des grandes religions de France d'exprimer dans une tribune commune leurs grandes réticences face à la tenue de ce débat qui doit être organisé par le parti majoritaire.

Dans ce texte publié mardi soir par le site internet du journal Le Parisien , douze représentants* des six grands cultes français, réunis au sein de la Conférence des responsables de culte en France (CRCF), formée en novembre, prennent leurs distances avec le débat sur la laïcité.

Les signataires de ce texte rappellent en préambule leur attachement à la laïcité, «pilier de notre pacte républicain». Mais ils préviennent : «Veillons à ne pas dilapider ce précieux acquis». «Il nous paraît capital, pendant cette période pré-électorale, de bien garder sereinement le cap en évitant amalgames et risques de stigmatisation», ajoutent-ils.

«N'ajoutons pas de la confusion»

S'exprimant «sans aucun esprit polémique ou partisan», les signataires du texte s'interrogent : «Faut-il dans le contexte actuel un débat sur la laïcité ?» Ils ne formulent pas à cette question de réponse définitive mais font état de leurs craintes. «L'accélération des agendas politiques risque (...) de brouiller cette perspective et de susciter des confusions qui ne peuvent qu'être préjudiciables», expliquent-t-ils. Si «le débat est toujours signe de vitalité», « un parti politique, fût-il majoritaire, est-il la bonne instance pour le conduire seul ? », demandent les signataires du texte. «N'ajoutons pas de la confusion dans la période trouble que nous traversons».

Les représentants des grandes religions reconnaissent cependant la nécessaire adaptation des cultes face aux évolutions de la société. «Nous ne manquerons pas d'être une force positive de propositions dans ce sens», concluent-ils, non sans rappeller l'importance de la production intellectuelle et les rapports établis sur le sujet.

* Parmi les signataires de ce texte figurent le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris et président de la Conférence des évêques de France, Mohammed Moussaoui, président du Conseil national du culte musulman, le pasteur Claude Baty, président de la Fédération protestante de France, le Grand Rabbin de France Gilles Bernheim, le Métropolite Emmanuel, président de l'Assemblée des Évêques orthodoxes de France et le révérend Olivier Wang-Genh, président de l'Union bouddhiste de France.

http://www.lefigaro.fr/politique/2011/03/29/01002-20110329ARTFIG00786-laicite-les-grandes-religions-desapprouvent-le-debat.php



Les religions , bien sûr qu'elles vont sauter sur l'occasion , toutes ne rêvent que de prendre , reprendre ou conserver le pouvoir sur les individus !
pensez donc , puisque l'islam impose les lois coraniques , les autres religions voient l'occasion d'imposer aussi , qui des lois judaïques , qui des lois chrétiennes .
Or on sait qu'elles se rejoignent au moins sur certains points communs , supprimer le libre arbitre de l'individu pour imposer les " lois divines " qui ne s'accommodent pas de la liberté individuelle !.


_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Invité le Mer 30 Mar - 17:09

Jean-Claude a écrit:
franline2 a écrit:d'où la nécessité de PRESERVER la LAICITE en FRANCE !!! et DEBATTRE DE CE SUJET!

trop facile de victimiser une communauté pour en faire une autoroute d'émancipation financière par L'ETAT! alors le gouffre est déjà grand dans les caisses de l'Etat, les assoc' prennent déjà un sacré pactole donc, je ne vois pas au nom DE QUOI on refuserait ce débat ET remettre les idées en place des uluberlus qui s'y croient déjà ! Suspect

Hors sujet je le sais ! mais tu sembles vouloir prétendre que les associations prennent une "grosse part" du budget de l'Etat ( en oubliant de dire que 12 boucliers blindés en forme de parapluie ont été acheés par l'Elysée moyennant la modique somme de 7 000 € pièce - antenne 2 ce matin ). Or je prétends que si certaines associations existent ce n'est que pour combler les lacunes de l'Etat et je ne prendrai comme exemple que les associations telles que "les restaurants du coeur" ou celles qui font de la prévention et de l'accompagnement de malades alcooliques ou drogués, le MILDT ayant perdu tout pouvoir depuis 2007.
Pour ce qui concerne les " restos" je peux t'assurer que la plus grosse partie de son budget ne vient pas de l'Etat loin s'en faut !

Pour le débat sur la laïcité je n'interviendrai pas ... ! Ce débat étant une idée de l'UMP ( contesté par certains UMPistes ) il est " forcément" nécessaire et utile Very Happy ! L'opposition a-t-elledroit de paroles dans ce débat ? J'en doute fort !


tu constateras par toi-même en lisant mon lien ci-dessous POURQUOI des élus UMP, PS ou PCF et autres... refusent ce débat !!!!! Suspect


.religionCoût de la mosquée de Bordeaux

Combien a coûté la mosquée de Bordeaux ?


Alain Juppé, maire de Bordeaux, a accordé à l’Association des musulmans de Gironde (AMG), un terrain de 8 500 m² pour y construire une mosquée au prix d’ 1 euro symbolique.

Si l’Association des musulmans de Gironde avait voulu l’acheter au prix du marché, elle aurait dû débourser 677 000 euros. Un bien joli cadeau d’Alain Juppé à l’Association des musulmans de Gironde.

L’Association des musulmans de Gironde est membre de l’UOIF, association connue pour son interprétation fondamentaliste de l’islam.

Cette mosquée de Bordeaux sera un complexe cultuel et culturel, précise la mairie, avec salle de prière, cafétéria, centre culturel, amphithéâtre, bibliothèque, salles de classe…

source: Le Livre noir des gaspillages de l’argent public 2011


Subventions à la grande Mosquée de Strasbourg
Quel est le budget de la grande Mosquée de Strasbourg ? Quel est le montant des subventions attribuées à la grande Mosquée de Strasbourg ?

Qui finance la grande Mosquée de Strabourg ?

Le financement de la grande Mosquée de Strabourg provient essentiellement des aides de la mairie, du conseil général et du conseil régional (10% pour chacune des collectivités).

Budget de la grande Mosquée de Strabourg :

Le financement de la grande Mosquée de Strabourg provient essentiellement des aides de la mairie, du conseil général et du conseil régional (10% pour chacune des collectivités).

Budget de la grande Mosquée de Strabourg :

Le budget de la grande Mosquée de Strabourg est estimé à 17 millions d’euros. ( Voir Qui paye les 17 millions de la mosquée de Strasbourg ? ).

Selon Olivier Bitz,”C’est une application dynamique du régime concordataire (qui concerne les cultes catholique, luthérien, réformé et israélite, ndlr) pour soutenir l’islam au nom du principe d’égalité”. Ce “rapport particulier aux religions permet de prendre le problème à bras le corps” plus facilement qu’ailleurs en France.

source: Libération



Ces élus qui subventionnent les mosquées


Maires ou conseillers généraux, de droite ou de gauche, du nord ou du sud, ils ont un point commun : ils soutiennent financièrement des lieux de culte musulmans. Au mépris de la loi. Avec notre argent.



Ce n’est plus une mode, c’est une lame de fond. Aucune région, aucun parti politique en place n’est épargné. Non seulement les élus locaux ne rechignent pas à subventionner les lieux de culte islamiques, quelle que soit leur tendance, et quels que soit les besoins locaux, mais ils s’en vantent, ne disputant la palme de celui qui a les meilleures relations avec la communauté musulmane.

C’est ce qui ressort de l’enquête que publie Joachim Véliocas, directeur de l’Observatoire de l’islamisation, a publié récemment.

Dans « Ces maires qui courtisent l’islamisme », il cite, documents et citations à l’appui, dans une série de courts chapitres, les édiles qui croient très stratégique et trouvent très démocratique de favoriser l’éclosion des mosquées et autres « centres culturels » musulmans. Avec notre argent.

Ainsi Alain Juppé, maire de Bordeaux, a-t-il pris la décision d’accorder à l’association des musulmans de Gironde (AMG), un terrain de 8 500 m2 pour y construire une mosquée. Prix : un euro symbolique. Si l’AMG avait voulu l’acheter au prix du marché, elle aurait dû débourser 677 000 euros. Précisons au passage que l’AMG est membre de l’UOIF, association connue pour son interprétation fondamentaliste de l’islam.

Le projet ? Ce sera un complexe cultuel et culturel, précise la mairie, avec salle de prière, cafétéria, centre culturel, amphithéâtre, bibliothèque, salles de classe…. Le maire de Bordeaux se vante d’avoir « d’excellentes relations » avec les « principaux leaders » de la communauté musulmane de Bordeaux. On les comprend.

A Marseille, le maire UMP Jean-Claude Gaudin a tenté d’utiliser la même procédure : il voulait mettre à la disposition des musulmans un terrain de 8 600 m2 pour un loyer de… 300 euros par an. Alors que le prix du marché était de 4 400 euros. Délibération annulée en avril 2007, à la suite d’une action en justice intentée par le MNR, le MPF et le FN.

La méthode employée, a souligné le Tribunal administratif de Marseille, était une entorse à la loi de 1905 et donc une subvention déguisée. « La loi de 1905, même s’il est admis qu’il ne faut pas y toucher, est particulièrement injuste », a commenté monsieur le Maire.

Mais la victoire juridique de 2007 n’aura fait que retarder l’échéance. La ville a réajusté le tir, faisant passer son loyer de 300 euros à 24 000 euros annuels, et le bail de 99 ans à 50 ans. La mosquée va bel et bien voir le jour.

Le conseil général des Bouches du Rhône (PS) quant à lui, n’a pas donné une « subvention déguisée » à l’Institut méditerranéen d’études musulmanes, mais une vraie, en espèces sonnantes et trébuchantes, de 7 500 euros. Pour l’heure aucune association n’a cru bon de porter plainte.

Pour couronner le tout, la mairie de Marseille finance chaque année la fête de l’Aïd el Kébir, en union de prières avec le conseil général des Bouches-du-Rhône et la région Provence Alpes Côte d’Azur.

A Massy, dans l’Essonne, le terrain n’est pas cher non plus. La mairie, dirigé par Vincent Delahaye (Modem) a cédé une parcelle de 3 200 m2 pour 100 000 euros à l’association des musulmans locale, soit 32 euros le mètre carré. La ville prend également à sa charge la dépollution du terrain, qui permettra l’érection d’une mosquée monumentale avec minaret.

Non loin de là, à Epinay-sur-Seine, le maire Hervé Chevreau (ex Modem) a inauguré, en avril 2009, un centre de 1 400 places que la Ville finance elle-même (2 millions d’euros). « Officiellement il s’agit d’une salle polyvalente mise à la disposition d’une association. En réalité la structure sert de mosquée », relate le quotidien 20 Minutes dans un article intitulé : « Obligé de tricher pour bâtir des mosquées ».

« C’est donc bien une subvention déguisée, a admis Hamid Bou Shaki, président de l’association IMS (intégration musulmane spinassienne), mais on le fait déjà pour les synagogues. Pourquoi y aurait-il deux poids deux mesures ? » L’argument, de fait, est imparable.

La marée de subventions touche toutes les régions, toutes les communes, toutes les couleurs politiques.

En juillet 2006, Jean-Marie Bockel, alors maire de Mulhouse (ex PS, aujourd’hui Gauche moderne), promet une subvention pour l’achat d’un terrain de 4 500 m2 à l’association des musulmans d’Alsace (AMAL) pour y accueillir une mosquée géante avec minaret. Promesse tenue le 15 septembre 2008, avec une subvention de 235 000 euros. Là encore, la loi de 1905 est violée.

Poursuivons.
François Grosdidier, député maire UMP de Woippy, en Moselle, a financé un grand « centre culturel islamique », à hauteur de trois millions d’euros ; ce centre accueille, depuis septembre 2008, 1800 fidèles.


En 2004, Fabienne Keller (UMP) a posé la première pierre de la grande mosquée de Strasbourg qui a coûté 6 millions d’euros aux habitants de la ville.


Laurent Cathala, maire PS de Créteil (Val de Marne), et la Région d’Ile-de-France ont déboursé un million d’euros pour financer les « espaces culturels » d’une mosquée qui a ouvert ses portes en décembre 2008.

Le 30 juin 2007, à Givors, le député UMP du Rhône Georges Fenech a posé la première pierre de la mosquée Khaled Ibn El Walid. Le terrain avait été vendu par la mairie communiste à l’association musulmane locale pour… 22 euros le mètre carré. Ce qui n’a pas empêché Georges Fenech de se faire battre aux municipales de 2008 par le maire sortant Martial Passi (PCF).


Quant à Bertrand Delanoë, qu’on ne présente pas, il ne sait plus quoi faire pour se mettre bien avec son électorat musulman. Depuis 2005, chaque année, il fête la rupture du ramadan avec forces loukoums, dattes et chorba – en 2008, comme l’Hôtel de ville n’était pas assez grand, il a loué le palais omnisports de Paris Bercy.

Le 19 octobre 2006, le maire parisien a inauguré le futur « institut des cultures d’islam », qui ouvrira bientôt ses portes dans le 18e arrondissement. « Cultures d’islam » ? Que les religieux se rassurent : il y aura bien des « salles dédiées à l’exercice du culte », rappelle le site www.paris.fr. Ce projet va coûter 20 millions aux Parisiens.


Voilà les faits, rapidement résumés. Que peut-on en conclure ?

D’abord que la démagogie communautariste ignore les frontières politiques. Il n’y a aucune différence entre les élus socialistes, UMP, centristes et communistes en la matière.

Ensuite que la loi de séparation des Eglises et de l’Etat de 1905 est constamment bafouée, dans l’indifférence générale et avec la bénédiction des pouvoirs publics. Pour tourner la difficulté, les élus font une différence entre « cultuel » et « culturel ». Subtil distinguo qui n’existe pas dans l’islam et qui rassure les jobards.

Mais bien pratique pour être en règle avec la loi : les collectivités locales soutiennent à tour de bras des projets « culturels »… avec des salles de prières dedans. Il faut être profondément ignorant de la nature de l’islam, ou complètement idiot, pour s’en étonner.

Enfin, et c’est la bonne nouvelle de cette situation, que la démagogie communautariste ne vous prémunit pas contre les échecs électoraux. Georges Fenech, aujourd’hui président d’un machin appelé Miviludes, a tout le loisir de méditer cette dure mais saine réalité.

Amédée Dubuis



http://www.observatoiredessubventions.com/category/religion/



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Jeanclaude le Mer 30 Mar - 17:36

Texte trop long et de toutes façons toi comme Livaste avez toujours raison donc inutile de poursuivre ! Dommage mais c'est ainsi !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Invité le Mer 30 Mar - 18:39

dommage que tu sois trop fainéant pour le lire ce texte...ça sent la mauvaise foi à plein nez! trop facile de se désister de la sorte ! Suspect heureusement, d'autres pourront le lire ! Twisted Evil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Georges le Mer 30 Mar - 18:45

franline2 a écrit:dommage que tu sois trop fainéant pour le lire ce texte...ça sent la mauvaise foi à plein nez! trop facile de se désister de la sorte ! Suspect heureusement, d'autres pourront le lire ! Twisted Evil

Voyons Franline M. Copé a dit qu'il fallait "aborder ce débat avec une démarche de respect et de tolérance", nous pourrions commencer par suivre ses conseils sur ce forum de droite et pro-UMP.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Invité le Mer 30 Mar - 18:48

monsieur Copé n'a pas à me dire comment penser, comment m'exprimer, et quoi gober ! Suspect je suis mon libre-arbitre! Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Invité le Mer 30 Mar - 18:48

C'est rare d'avoir des gens UMP en débat en ce moment... Ils osent plus trop parlé ou se définir comme UMP. Il faut leur appliquer un statut d'espèce protégée car il risque de disparaître en 2012!!!! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la laïcité: «l'UMP est morte» selon le député Daniel Garrigue

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum