François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Jeanclaude le Jeu 31 Mar - 7:51

François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

31/03/2011 à 07h23 - 09:43Dernière mise à jour

François Fillon, «en accord avec le président de la République», n’assistera pas à la convention UMP du 5 avril sur la laïcité, a-t-on appris mercredi dans l’entourage du Premier ministre.

«Cette décision a été prise il y a plusieurs jours, en accord avec le président de la République», a-t-on insisté, en soulignant qu’il s’agissait «d’un débat du parti auquel le gouvernement était attentif». Peu après, l’entourage de M. Fillon a précisé que la décision avait été prise «lors d’une réunion à l’Elysée le 17 mars».

Cette convention, a-t-on relevé également, n’est pas une enceinte de décision du gouvernement. On a rappelé à cet égard que le Premier ministre n’avait «pas assisté aux précédents débats» organisés par l’UMP.

Interrogé par l’AFP, le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé, organisateur de ce débat, a déclaré qu’il n’y avait «aucun problème» sur ce point, puisque M. Fillon n’avait «pas non plus assisté à la convention UMP consacrée à l’application des peines».

Emoi dans la majorité

Les conventions de l’UMP sont à l’initiative du parti et visent à déboucher sur des «propositions concrètes». «Ensuite, il revient au gouvernement de les mettre ou non en oeuvre», avait précisé M. Copé, à l’issue du bureau politique hebdomadaire du parti, mercredi.

Dans un entretien au Figaro à paraître jeudi, le patron de l’UMP rappelle que «comme toutes les conventions (du parti), celle sur la laïcité a été faite en accord avec le président de la République et le Premier ministre et validée par le bureau politique de l’UMP (exécutif du parti où siège le Premier ministre)». «Tout a été fait en connaissance de cause», rappelle M. Copé.

La confirmation que M. Fillon ne participera pas à la convention sur la laïcité intervient après un affrontement entre le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé et le chef du gouvernement.

M. Copé avait reproché lundi soir sur Canal + au Premier ministre de ne «pas jouer collectif», après les réserves que M. Fillon avait publiquement exprimées. Interrogé par RTL, M. Fillon avait en effet prévenu le 28 février qu’il s’opposerait à ce débat s’il conduisait «à stigmatiser les musulmans».

Cet affrontement public avait mis en émoi la majorité, et les deux hommes avaient affirmé mardi, après avoir été reçus par le président Nicolas Sarkozy, que l’incident était «clos» et «l’heure à l’apaisement». Toutefois, M. Copé avait maintenu ses propos sur le fond.
(Source AFP)

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Invité le Jeu 31 Mar - 10:22

En même temps, que ce soit uniquement le parti UMP qui lance le débat hors gouvernement c'est me semble -til logique!
Après , que Fillon soit frileux ...ça me déçoit beaucoup justement parce que lui-même dénonçait en son temps l'époque où les précédants gouvernements l'était... Suspect

Je reste persuadée que si certains députés refusent ce débat c'est parce qu'ils ont quelque chose à se reprocher dans leurs actes ...subventions camouflées sous l'égide de la "culture", cession de terrains à 1 euro symbolique (Juppé), ou loyers indécemment bas sur une période relativement longue(Gaudin), création d'une fondation pour but de récolter des fonds de façon à détourner la loi 1905(Villepin), emprunt des municipalités pour construction de mosquée (Jean-Christophe Lagarde), ou tout simplement en imposant des repas halal dans les écoles pour plaire à une minorité.... certains grands pontes de l'UMP (sis nommés ci-dessus) tentent désespérément de créer un malaise afin de se sentir moins "coupables"...la gauche n'a pas spécialement ce complexe puisqu'elle assume pleinement ces aides tout en décriant le débat...et en prônant à qui veut l'entendre être la défenderesse de la laïcité... clown

Bref, après on s'étonne que les gens fuient petit à petit ces partis politiques, finissent pas haïr la politique, désertent les urnes.... ou votent aux extrèmes ! Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Georges le Jeu 31 Mar - 10:37

Tu trouves donc anormal que toutes les religions puissent avoir des lieux de cultes ?

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Jeanclaude le Jeu 31 Mar - 10:51

Georges a écrit:Tu trouves donc anormal que toutes les religions puissent avoir des lieux de cultes ?

Je ne pense pas que c'est ce qu'elle a voulu dire !
Par contre j'aimerais savoir quelle est l'association créée par Mr De Villepin et qui aurait été subventionnée. S'il s'agit d'un parti politique, ils sont TOUS subventionnés !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Invité le Jeu 31 Mar - 11:07

Georges a écrit:Tu trouves donc anormal que toutes les religions puissent avoir des lieux de cultes ?

où ai-je dit que j'étais contre les lieux de culte ????? Shocked

Vous défendez la laïcité comme bon vous semble ! seriez-vous prêt à casquer ouvertement et sans complexe pour permettre la construction par le biais du contribuable ??? ... moije suis contre ! j'estime que ceux qui souhaitent des lieux de culte qu'ils se financent eux-même !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Invité le Jeu 31 Mar - 11:08

Jean-Claude a écrit:
Georges a écrit:Tu trouves donc anormal que toutes les religions puissent avoir des lieux de cultes ?

Je ne pense pas que c'est ce qu'elle a voulu dire !
Par contre j'aimerais savoir quelle est l'association créée par Mr De Villepin et qui aurait été subventionnée. S'il s'agit d'un parti politique, ils sont TOUS subventionnés !

encore là tu déformes mes propos...ce n'est pas une association que Villepin a crée mais, une FONDATION !


Une fondation pour financer les mosquées
Article publié le 21/03/2005 Dernière mise à jour le 21/03/2005 à 12:45 TU


Le ministre de l'Intérieur, Dominique de Villepin met la dernière main à son projet de fondation pour l'islam de France. Ce projet doit permettre le financement du culte musulman, à l'abri de toute opacité Question . Dimanche, le Conseil français du culte musulman, le CFCM, réuni en conseil d'administration a décidé de soutenir à l'unanimité la création de ce projet, et ce lundi, Dominique de Villepin reçoit les quatre présidents des principales fédérations du culte musulman pour signer les statuts de cette fondation.


L'idée de cette fondation est née en novembre dernier. Aujourd'hui, elle est désormais sur les rails et sa vocation première sera de collecter l'argent de donateurs pour financer la construction des mosquées. Autre objectif poursuivi: financer les filières de formation des imams.

Il y a quelques semaines, Dominique de Villepin avait relevé que sur les 1 200 imams qui exercent en France, 75% n'étaient pas français et un tiers d'entre eux ne parlaient pas la langue. Désormais, donc, un cursus d'enseignement sera organisé pour tout candidat à la charge d'imam.

La « mainmise » du CFCM

Pourtant, cette fondation suscite déjà de vives protestations au sein de la communauté musulmane. Il y a quelques jours, une dizaine de recteurs de grandes mosquées de province, a adressé une lettre ouverte au ministre de l'Intérieur, ils se plaignent d'être tenu à l'écart de ce projet et dénoncent la mainmise du CFCM, sur le collège de direction.

Pour calmer la révolte quelque personnalités, civiles ont été choisi comme administrateur, à l'instar d'Abdellatif Benazzi, l'ancien capitaine du XV de France. Reste à savoir si cela suffira à apaiser les esprits, au sein des différentes instances de la communauté musulmane
par Franck Alexandre


http://www.rfi.fr/actufr/articles/063/article_34925.asp

le même ancien premier ministre qui prone la Laicité....
les politiques ne devraient jamais se mêler du financement de quelque manière que ce soit des lieux de culte !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  livaste le Jeu 31 Mar - 11:55

franline2 a écrit:
Georges a écrit:Tu trouves donc anormal que toutes les religions puissent avoir des lieux de cultes ?

où ai-je dit que j'étais contre les lieux de culte ????? Shocked

Vous défendez la laïcité comme bon vous semble ! seriez-vous prêt à casquer ouvertement et sans complexe pour permettre la construction par le biais du contribuable ??? ... moije suis contre ! j'estime que ceux qui souhaitent des lieux de culte qu'ils se financent eux-même !!

exactement !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Invité le Jeu 31 Mar - 12:00

désolée JC... c'est long...



Que devient la Fondation des oeuvres de l’islam de France ?


Créée par décret en 2005, la Fondation des Oeuvres de l'islam de France avait vocation à financer les lieux de culte musulmans de façon transparente, sans permettre aux donateurs d'acheter un pouvoir politique au moyen de leur don. Elle a été, au départ, très généreusement dotée par des entreprises françaises. Depuis, elle est en sommeil semble-t-il. Jean-Pierre Chevènement a demandé de ses nouvelles, car les fonds qu'elle devrait recueillir seraient bien utiles au moment où les pouvoirs publics financent de fait ces lieux de cultes en contournant la loi de 1905. La réponse du ministère de l'Intérieur n'est pas satisfaisante, et revient à avouer que les réseaux musulmans préfèrent fonctionner chacun pour soi sans transiter par la fondation (mais, ajouterons nous, sans oublier de solliciter le contribuable quand il manque des fonds quelque part).

L'islam de France manque de lieux de culte, nous dit-on. Pour aider à les financer, des maires obligent le contribuable à mettre à la poche par des moyens détournés, baux emphythéotiques ou locaux mixtes à la fois "culturels" et cultuels.

Pourtant, une solution de financement avait été prévue : il s'agit de la Fondation pour les oeuvres de l'islam de France, créee par décret en Conseil d'Etat du 31 mars 2005. Elle a vocation à faciliter la création et la gestion de lieux de culte. Elle peut recevoir des dons, et ceux-ci, comme dans le cas de toutes les fondations, bénéficient même d'un régime fiscal favorable. Mais ces dons ne permettent pas, en principe, au donateur, d'exercer un pouvoir sur l'islam de France, puisque l'argent transite par un lieu (les caisses de la fondation) qui le neutralisent.

Comme l'islam, au plan mondial, est riche, et qu'en outre l'expérience a montré que des entreprises françaises avaient été généreuses avec la fondation, le problème du financement des mosquées devrait en théorie être réglé.

En réalité, il n'en va pas ainsi. Les luttes de pouvoir pour diriger la fondation sont épiques, mais les riches bienfaiteurs musulmans ne se bousculent pas pour apporter un argent qui serait déconnecté du pouvoir correspondant. Chacun préfère financer ses propres réseaux. C'est ce qui ressort d'un échange qui a eu lieu entre Jean-Pierre Chevènement et Nora Berra, représentant ici le ministre de l'intérieur et des cultes, à l'occasion d'une question orale posée par le sénateur.

Cet échange est interressant par la description très détaillée qu'il fait de la problématique.

Jean-Pierre Chevènement commence par des données historiques :

"Forte de sa reconnaissance en Conseil d’État, de la caution de l’administration par sa présence au sein du conseil d’administration, de l’engagement de la Caisse des dépôts et consignations, du dépôt d’une somme non négligeable - un million d’euros allouée en vue de son financement par une entreprise française ; d’autres entreprises opérant à l’étranger, notamment dans des pays musulmans, étaient également conviées à contribuer à son action –, forte donc de tous ces avantages tout à fait spécifiques auxquels venait s’ajouter l’accord, dans un premier temps, de toutes les parties musulmanes, cette fondation disposait initialement d’atouts considérables.


Que s’est-il passé ?

Des difficultés ont surgi – je ne l’ignore pas – au sein de son conseil d’administration et la collecte de fonds supplémentaires, par rapport à la dotation originelle de un million d’euros, s’est trouvée interrompue."

Le sénateur poursuit en exposant les rivalités des réseaux musulmans entre eux et leur peu de disposition à mutualiser leurs moyens :

"Ces dysfonctionnements tiennent d’abord à la composition du conseil d’administration, liée aux équilibres difficiles à trouver, au sein du CFCM, entre les trois fédérations principales de l’islam de France : l’Union des organisations islamiques de France – l’UOIF –, la Fédération nationale des musulmans de France – la FNMF – et la Fédération nationale de la Grande Mosquée de Paris – la FNGMP. Laughing (sont même pas capable de s'entendre entre eux...)

Chacune a effectivement son propre dispositif de financement et c’est là, madame le secrétaire d’État, la question qui se pose : va-t-on s’accommoder d’un système dans lequel chacun dispose de ses propres réseaux, de ses propres relais, de ses propres donateurs ?

Selon moi, il appartient à l’État républicain Shocked (encore!!) de faire en sorte que les financements que les uns et les autres peuvent obtenir, de l’Algérie, de l’Arabie Saoudite, du Maroc, de tel ou tel autre pays du Golfe, puissent transiter par le canal de la Fondation pour les œuvres de l’islam de France, de façon que l’argent collecté soit mis en commun.

C’est un test, madame le secrétaire d’État, pour ce que l’on appelle l’islam de France, et non pas l’islam en France !"

En résumé : chacun a ses propres réseaux, ses propres relais et ses propres donateurs, ils ne partagent pas entre eux, et, quand une association se trouve manquer de telles ressources, elle se tourne vers le contribuable, et occupe éventuellement les rues.

Les différents réseaux musulmans doivent s'entendre( bah oui mais on fait comment pour qu'ils s'entendent..on leur met un couteau sous la gorge???), ajoute Chevènement, d'autant lus que les entreprises françaises sont déjà incitées à payer (sous-entendu : dégrèvement fiscal à la clé) :

"L’islam de France ne peut se résumer à la juxtaposition de réseaux plus ou moins financés par des pays étrangers. L’État a son mot à dire sur cette question Shocked( encore....) J’ajoute que l’objectif doit rester de mettre à contribution les entreprises françaises Shocked(il me semble que c'est aux entreprises de décider où investir....quand elles le peuvent) .


Une politique cohérente doit donc être élaborée, tenant compte des besoins des musulmans de France et faisant naturellement une juste place aux différentes sensibilités de l’islam. Ils peuvent s’entendre ! Ce sont des hommes et, en plus, comme je leur ai déjà dit, ce sont des musulmans.


C’est à l’État Shocked (encore)de faire en sorte que ces équilibres puissent être trouvés et, s’il saisit l’opinion, il aura l’appui de la majorité des musulmans."

Et maintenant, deux questions qui fâchent : que fait le gouvernement ? et quelles sommes la fondation a-t-elle actuellement en caisse ?

"Je souhaite donc que vous m’indiquiez, madame le secrétaire d’État, les mesures que le Gouvernement compte mettre en œuvre pour assurer la pérennité de la Fondation pour les œuvres de l’islam de France. Shocked Question

Je vous demande aussi de m’indiquer le montant des fonds dont elle dispose actuellement à la Caisse des dépôts et consignations."

La réponse de Nora Berra est un aveu d'impuisance :

d]]"Ainsi, il n’appartient pas aux pouvoirs publics de se substituer aux fédérations musulmanes composant le conseil d’administration de la Fondation pour les œuvres de l’islam de France, qu’il s’agisse, par exemple, de décider de la collecte des ressources de l’institution ou de déterminer des projets de construction de lieux de culte.[/b]


Force est de constater que, ces dernières années, les fédérations n’ont pas estimé que la Fondation devait être le vecteur privilégié de leur action. Nous en prenons acte : c’est aux musulmans de France eux-mêmes qu’il revient de choisir s’ils souhaitent, ou non, utiliser cet outil."

Cette réponse est bien peu satisfaisante, et Chevènement le fait savoir : pig

"Madame le secrétaire d’État, la réponse de M. Brice Hortefeux ne me convient pas : elle marque que l’État renonce à faire en sorte que l’islam de France se constitue conformément aux principes qui ont été posés dès l’origine, par une déclaration signée de tous les représentants de toutes les sensibilités de cet islam de France.


Le but à atteindre est évidemment, non seulement de faciliter la construction de mosquées, mais aussi d’éviter l’intrusion de politiques étrangères qui peuvent chercher à influencer, par ce biais, telle ou telle fraction de la communauté des musulmans de France. Shocked

Il était tout de même possible, par un dialogue de conviction, de conduire les différentes sensibilités de l’islam de France à admettre le principe d’un transit commun des fonds qu’elles reçoivent, à charge pour elles, ensuite, de redistribuer ces fonds d’une manière équitable entre elles.


Si j’ai bien compris la réponse de M. Brice Hortefeux, celui-ci se contente de l’existence du CFCM (normal !!c'est sa principale organisation avec un président élu à la majorité de voix par les muslmans de France... à lui de trouver une coopération raisonnable des différentes mouvances islamiques et maintenir une modération) et n’applique pas les règles de clarté qui auraient dû aller de pair avec la création de la Fondation.


Je le regrette, je le regrette pour la République, pour les musulmans de France et pour le concept même d’un islam de France !"


http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/que-devient-la-fondation-des-89182

en gros une fondation a pour but que l'Etat n'ait pas à la financer comme une association serait subventioonée ....
mais la gauche voudrait que l'etat y mette son nez ... gère les conflits entre différentes mouvances islamiques, fasse en gros de l'ingérence et donc, bafouer la loi 1905 ...
les musulmans ont la possibilité de trouver les fonds nécessaires pour s'auto-financer mais, ne savent pas gérer les conflits internes et attendent donc de l'Etat qu'il investisse en créant un moratoire sur 10 ou 20 ans (idée Boubakeur CFCM, 2008).... tellement plus "facile" pour eux... Suspect


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Jeanclaude le Jeu 31 Mar - 16:59

Nous sommes hors sujet mais ça n'est pas grave !

En effet le texte ( accompagné de quelques commentaires ) est un peu "long" ! Pour plus de clarté je l'ai lu par le biais de ton lien !

Je suis bien entendu contre le détournement de la loi de 1905 sous quelque forme que ce soit et par qui que ce soit !
Tu as dit être pour les lieux de culte mais financés par qui ? Les pratiquants des dites religions ? Soit mais alors es-tu contre le financement des rénovations, constructions, ravalements d'édifices catholiques par l'Etat ce qui est contraire au texte de la Loi de 1905 sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat ?

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Invité le Jeu 31 Mar - 21:19

La LOI 1905 autorise la rénovation, travaux, entretiens de lieux de cultes ayant été construit avant 1905! c'était un accord avec l'Eglise .Cet accord tient toujours et, pour beaucoup ces églises font parti de NOTRE PATRIMOINE HISTORIQUE ! il ne me viendrait pas à l'esprit que dans mon propre pays je sois d'accord pour ne pas entretenir ce qui fait notre identité même si je ne pratique pas ! la LOI 1905 est une loi qui protège une partie de l'histoire de notre pays.Je ne vois pas au nom de quoi nous devrions ignorer cette réalité pour en créer une autre qui pencherait vers l'Islam .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  livaste le Jeu 31 Mar - 22:58

Faut il rappeler que les édifices religieux , appartenaient autrefois à l'Eglise , et l'Etat en est devenu le propriétaire , or à ma connaissance , c'est le propriétaire qui entretient le gros oeuvre !!!
Comme dit Franline , ce sont des bâtiments historiques que l'Etat a récupérer gratos , mais je constate que certains gauchistes ont une telle haine envers les catholiques qu'ils seraient prêts à raser tout ce patrimoine , pourvu que cela fasse disparaître à jamais , toute référence au catholicisme .. Cela me rappelle les talibans qui ont détruit à jamais les statues !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Invité le Jeu 31 Mar - 23:00

Est-ce que ce débat est vraiment intéressant pour nos compatriotes? Non. C'est juste une opération de com' de l'UMP. Pour le reste, il est évident que nos compatriotes musulmans ont le droit à des mosquées.

L'UMP n'a plus grand chose à dire. Mieux vaut en rire. L'UMP déteste les catholiques comme les gauchistes. Elle veut un monde libre fait des particules élémentaires déracinées. On retrouve l'UMP au côté des féministe antti-chrétienne et apologiste de la culture de mort dénoncé par le pape Jean-Paul II.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Georges le Ven 1 Avr - 11:05

"Faut il rappeler que les édifices religieux , appartenaient autrefois à l'Eglise , et l'Etat en est devenu le propriétaire , or à ma connaissance , c'est le propriétaire qui entretient le gros oeuvre !!!"

Pourquoi ne pas faire la même chose avec les mosquées ?

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Invité le Ven 1 Avr - 11:10

Georges a écrit:"Faut il rappeler que les édifices religieux , appartenaient autrefois à l'Eglise , et l'Etat en est devenu le propriétaire , or à ma connaissance , c'est le propriétaire qui entretient le gros oeuvre !!!"

Pourquoi ne pas faire la même chose avec les mosquées ?

tu proposesque l'Etat soit propriétaire des mosquées ...??? et tu les finances comment tes mosquées ??...ah oui , les riches tant qu'il y en a encore !!! Suspect
en gros, tu proposes du tout état partout tout le temps !!! même à la messe ??!! clown

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Georges le Ven 1 Avr - 11:16

tu proposesque l'Etat soit propriétaire des mosquées

Oui pourquoi pas, ainsi que les temples boudhistes, les cynaguogues, les temples protestant et évangéliques. Il serait normal que toutes les religions soient logées à la même enseigne. Tu préfères que les mosquées soient financées par les Islamistes iranniens.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Invité le Ven 1 Avr - 11:21

c'est vrai qu'en dépouillant tous les riches de France avant qu'ils puissent se barrer, en taxant à mort le capital ... on se crée une petite dictature multi religieuse "intéressante" .... Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Georges le Ven 1 Avr - 11:25

franline2 a écrit:c'est vrai qu'en dépouillant tous les riches de France avant qu'ils puissent se barrer, en taxant à mort le capital ... on se crée une petite dictature multi religieuse "intéressante" .... Laughing

A part toi personne ne dit ça, mais tu n'as pas répondu : Tu préfères que les mosquées soient financées par les Islamistes iranniens.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Invité le Ven 1 Avr - 12:05

Non, je préfère qu'elles soient financés par les FRANCAIS MUSULMANS eux-même! il faut savoir rester modeste dans la vie et, construire des mosquées de proximité au lieu de vouloir des trucs immenses qui coûtent un bras! Suspect
Tiens, hier, j'ai croisé une église baptiste... c'était un simple contener en ferraille peint en blanc pourtant, on ne les entend pas gueuler qu'ils n'ont pas de "lieu de culte"... le but étant qu'ils se réunissent entre eux par petits groupes tranquilles et non dans un monument gigantesque qui impose pour se faire remarquer.

Chaque village a son église, elles sont à l'image de notre histoire quoique tu en dises.

Sinon, tu t'y prends comment pour financer toutes les mosquées de France...tu balances une taxe spéciale, un jour de congé, ....?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Invité le Ven 1 Avr - 12:16

Georges, tu agites le spectre iranien et de l' islamisme ici. Tu te situes à droite de Marine Le Pen ici. Qui peut croire sérieusement que l'Iran Chiite financera des mosquées pour les adeptes de la sunna? Sur ce ce coup, tu montres une très grande ignorance de la répartition des croyances islamiques en France et tu joues sur la peur de l'Iran. Bravo. Very Happy

Quand à la réponse de Franline, elle est hors sujet. La taxe Tobin qui vise à taxer à 0,01% les flux spéculatifs a été refusé. Ce n'est pas le capital qui est taxé à mort et cela même si tu te bases sur les taxes sur le capital fixe (FBCF) ou sur le capital variable. Ce qui est taxé en France, c'est le travail et c'est ça le drame. La TVA comme l'impôt sur le revenu sont contraire aux théories équilibristes. De plus, je ne vois pas le rapport avec la question de Georges? [b]

Si dictature multiculturel, il y a... et bien il faut chercher le dictateur, le roi ubuesque que certains nomment le Général Pinochio.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Invité le Ven 1 Avr - 12:20

franline2 a écrit:
Chaque village a son église, elles sont à l'image de notre histoire quoique tu en dises.


D'ailleurs elle tombe en ruine car la décentralisation voulue par l'UMP et le culte de l'individu (conception marchande de l'individu) voulu par l'UMP éloignent les gens de la foi. L'UMP préfère financé des plan banlieues qui ne servent à rien si ce n'est produire de la dette, plutôt que financer la réhabilitation des églises de France. Même les bâtiments religieux classés sont dans un état pitoyable...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Invité le Ven 1 Avr - 12:42

saco a écrit:Georges, tu agites le spectre iranien et de l' islamisme ici. Tu te situes à droite de Marine Le Pen ici. Qui peut croire sérieusement que l'Iran Chiite financera des mosquées pour les adeptes de la sunna? Sur ce ce coup, tu montres une très grande ignorance de la répartition des croyances islamiques en France et tu joues sur la peur de l'Iran. Bravo. Very Happy

Quand à la réponse de Franline, elle est hors sujet. La taxe Tobin qui vise à taxer à 0,01% les flux spéculatifs a été refusé. Ce n'est pas le capital qui est taxé à mort et cela même si tu te bases sur les taxes sur le capital fixe (FBCF) ou sur le capital variable. Ce qui est taxé en France, c'est le travail et c'est ça le drame. La TVA comme l'impôt sur le revenu sont contraire aux théories équilibristes. De plus, je ne vois pas le rapport avec la question de Georges? [b]

Si dictature multiculturel, il y a... et bien il faut chercher le dictateur, le roi ubuesque que certains nomment le Général Pinochio.
Saco, je demandais à Georges COMMENT il financerait les mosquées si elles devaient être étatiques ! j'ai émis des suggestions pas des affirmations !
Quand au financement des mosquées actuellement ce sont les pays maghrébins (Algérie,Maroc,Tunisie) qui financent en partie et, l'Arabie Saoudite.
les Iraniens n'ont jamais fait état d'un financement de mosquée en France.

Sinon, je n'ai jamais parlé d'une éventuelle dictature multi-culturelle mais, multi-religieuse.... ! et quand je parlais d'une dictature c'était par rapport à leur haine des riches qui ne paient jamais assez ... ou comment racketter un max pour financer les religions.(une suggestion parmis d'autres).

on peut apprécier la culture culinaire, folklorique de certains sans pour autant qu'ils nous imposent leur religion.C'est comme ça que ça fonctionne au Québec en tous cas.
Chacun a son église, temple, synagogue, mosquée, ... de quartier et, chaque quartier a sa communauté.Ca fonctionne assez bien.
Les gens vont bosser indifférement de leurs origines, ensemble et, se rencontrent pour partager un évènement, un repas très souvent avec les us et coutumes de leur pays d'origine le tout avec respect! ils cohabitent bien mieux parce qu'ils n'ont pas fait de victimisme !ils se sont juste ouvert l'esprit aux différences en restant chacun à leur place. Accepter les différences de chacun et les respecter permet d'éviter des revendications excessives.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Jeanclaude le Ven 1 Avr - 16:26

franline2 a écrit:

on peut apprécier la culture culinaire, folklorique de certains sans pour autant qu'ils nous imposent leur religion.C'est comme ça que ça fonctionne au Québec en tous cas.
Chacun a son église, temple, synagogue, mosquée, ... de quartier et, chaque quartier a sa communauté.Ca fonctionne assez bien.
Les gens vont bosser indifférement de leurs origines, ensemble et, se rencontrent pour partager un évènement, un repas très souvent avec les us et coutumes de leur pays d'origine le tout avec respect! ils cohabitent bien mieux parce qu'ils n'ont pas fait de victimisme !ils se sont juste ouvert l'esprit aux différences en restant chacun à leur place. Accepter les différences de chacun et les respecter permet d'éviter des revendications excessives.

Tout à fait d'accord avec ce genre de vie collective ... tolérance, respect, acceptation des différences, ouverture d'esprit aux différences, partage avec des gens ayant des coutumes différentes !

Dommage qu'en France ça ne puisse pas être la même chose !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Invité le Ven 1 Avr - 16:41

non, ça s'appelle le communautarisme d'après certains.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  livaste le Ven 1 Avr - 18:53

je vois que Jean Claude est un grand démocrate , il préconise l"acceptation des différences " et donc à ce titre ( de gloire ) il accepte que les femmes soient voilées , cloîtrées , que les gamines n'aient pas droit aux cours de sciences , de sport , etc !!!Vaste programme !

Tu dois donc aussi accepter que les filles soient excisées , c'est la tradition n'est ce pas , que les mecs soient polygame .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Invité le Ven 1 Avr - 20:33

ce genre de choses peuvent être interdites par la loi qui serait elle-même appliquée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Fillon boycotte le débat sur la laïcité

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum