Italie - Berlusconi met la gauche une nouvelle fois KO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Italie - Berlusconi met la gauche une nouvelle fois KO

Message  Invité le Ven 20 Fév - 12:48


Italie - Berlusconi met la gauche une nouvelle fois KO



Critiqué par la gauche et les syndicats, qui ont organisé de nombreuses manifestations contre sa politique économique et sociale et sa lutte contre l'immigration, Silvio Berlusconi, un an après son retour au pouvoir, s'est vu conforté dans ses choix par les Sardes. Le candidat de son parti, le Peuple des libertés, a en effet largement remporté lundi l'élection régionale de Sardaigne face au Parti démocrate. Ugo Cappellacci a obtenu 51,9% des voix, contre 42,9% à son rival Renato Soru, qui était pourtant le président sortant de l'administration de l'île.

Ce résultat sans appel est un succès personnel pour le Premier ministre. Ugo Cappellacci est en effet le conseiller fiscal d'un de ses amis proches. Propriétaire d'une villa en Sardaigne, où il passe souvent ses vacances, "Il Cavaliere" s'est également rendu à cinq reprises sur place pendant la campagne pour soutenir son poulain, novice en politique, qui vantait l'intérêt pour l'île d'avoir un "gouvernement ami" à Rome.

"Berlusconi, le patron de l'Italie"

Ce succès, qualifié de "victoire de Berlusconi" par le Corriere della Serra, le plus gros tirage italien, confirme la tendance actuelle en faveur de la droite. "La thèse affirmant qu'il s'agit d'une élection exclusivement locale (...) ne tiendrait que si la défaite du Parti démocrate en Sardaigne était une parenthèse isolée", commente le journal de centre droit. Il y a un mois, la droite a en effet ravi la région des Abruzzes à la gauche à la faveur d'une autre régionale partielle. "Berlusconi a confirmé qu'il était le 'patron de l'Italie'", admet le quotidien de gauche La Repubblica.

Conséquence de cet échec cinglant pour l'opposition : le leader du Parti démocrate, Walter Veltroni, qui s'était incliné aux législatives face à Silvio Berlusconi au printemps dernier, a offert sa démission. Celle-ci a été refusée par la direction dans un premier temps, avant d'être finalement acceptée.

http://tf1.lci.fr/infos/monde/europe/0,,4258490,00-berlusconi-met-la-gauche-une-nouvelle-fois-ko-.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum