Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

La fille d'Uderzo porte plainte pour abus de faiblesse

Aller en bas

La fille d'Uderzo porte plainte pour abus de faiblesse Empty La fille d'Uderzo porte plainte pour abus de faiblesse

Message  livaste Mar 29 Mar - 18:57

La fille d'Uderzo porte plainte pour abus de faiblesse


Par Flore Galaud

29/03/2011 | Mise à jour : 20:45

Sylvie Uderzo en 2006 alors qu'elle entretenait encore de bons rapports avec son père. Crédits photo : FRANCOIS GUILLOT/AFP
Déjà en froid avec son père, Sylvie, fille unique du co-créateur d'Astérix, soupçonne l'entourage du dessinateur d'avoir «pillé et brisé» sa famille. Albert Uderzo l'accuse de harcèlement judiciaire.

La zizanie continue de régner chez la famille Uderzo. La fille unique du co-créateur d'Astérix vient de déposer plainte contre X, soupçonnant l'entourage de son père, âgé de 84 ans, d'abus de faiblesse, révèle Le Parisien mardi. «Je veux que la justice établisse que mes parents ont été victimes d'aigrefins qui ont pillé et brisé une famille», assure celle qui, depuis quelques années, a très peu de contact avec ses parents.

Tout commence véritablement en 2007, lorsque Sylvie, jusqu'alors très proche de son père, est licenciée pour faute grave de son poste de directrice générale de la société Albert René, éditrice des neuf derniers albums d'Astérix et Obélix. «Cette brutalité et ce côté procédurier ne lui ressemblaient pas, explique-t-elle au sujet de son père. Une fois le choc passé, je me suis interrogée. Et j'ai constaté que son entourage, au fil des années, avait changé».

Un plombier, un notaire
En ligne de mire, notamment : le plombier de son père, devenu son homme de confiance. Ce dernier s'est ainsi chargé «de l'achat d'une nouvelle maison puis de sa pharaonique décoration intérieure», et a fait acheter à Albert Uderzo «un mirage III qui dort, aujourd'hui, dans un hangar !». Des dépenses farfelues, estime Sylvie.

Mais la liste des «nouvelles» fréquentations de son père ne s'arrête pas là. Dans les colonnes du Parisien, elle pointe également du doigt certains responsables des éditions Albert René, «très influents auprès de lui» et qui «ont contribué à l'isoler». Mais aussi son notaire, Michel Monchtouris, qui fait actuellement l'objet d'une enquête pour escroquerie dans le cadre d'une autre affaire.

«Mon père a besoin d'être reconnu»
Ces nouvelles amitiés, Sylvie les explique par les décès de tous les plus proches amis de son père - notamment René Goscinny - ces dernières années. Or, «comme bon nombre d'artistes, mon père a besoin d'être reconnu, aimé. Au fil des ans, une cour de flatteurs s'est formée autour de lui». «Fragilisé» par un procès avec une maison d'édition et une leucémie, Albert Uderzo «s'est rapproché de ces gens», assure-t-elle.

Plusieurs choses font penser à Sylvie que son père est manipulé. Déjà, le fait qu'il ait fini par céder ses parts de la holding familiale au groupe Hachette «alors que des années durant, il s'y était refusé». Mais aussi sa décision, à l'automne 2010, de faire changer les noms des bénéficiaires sur ses contrats d'assurance vie.

Des accusations auxquelles Albert Uderzo n'a pas tardé à répondre. En fin de matinée, il a exprimé dans un communiqué son «infinie tristesse» au sujet de cette affaire, accusant sa fille de harcèlement judiciaire.

Par Flore Galaud

Décidément , c'est dur , dur , la vie de riche !!
Voià un tourment que je ne connaîtrai pas , nul ne viendra me flatter pour piquer le fric que je n'ai pas ! cheers

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

La fille d'Uderzo porte plainte pour abus de faiblesse Empty Re: La fille d'Uderzo porte plainte pour abus de faiblesse

Message  Invité Mar 29 Mar - 19:01

elle a dû suivre l'affaire Bettancourt ...et s'est peut-être dit que son père était peut-être dans la même situation que la mère Bettancourt !...
finalement, pour faire parler d'Astérix et relancer les ventes, ça doit valloir le coût et le coup de faire parler de "soi" dans la presse à scandale ...
finalement , être riche et parent c'est dangereux ! pauvres parents, ils ne peuvent plus dépenser leur pognon comme ils l'entendent ! Razz avec un plombier, un notaire ou un photographe .... psssssst , la vie n'est plus ce qu'elle était ! Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum