Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

c'est parti pour les sondages

4 participants

Aller en bas

c'est parti pour les sondages Empty c'est parti pour les sondages

Message  livaste Jeu 1 Oct - 23:11

Régionales : deux sondages donnent le PS devant Europe Ecologie
01.10.2009, 21h21 | Mise à jour : 22h07




Si les élections régionales, qui auront lieu en mars, avaient lieu dimanche, le parti socialiste serait assuré de passer devant Europe Ecologie. Selon le «Politoscope» Opinionway pour Le Figaro/LCI publié jeudi (1), les Français voteraient à 19% pour le PS, 16% pour les Verts-Europe écologie. L'UMP reste en tête avec 32% des intentions de vote.



Le Front de gauche (PCF/Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon) obtiendrait 8%,
le Modem 7% et le NPA de Olivier Besancenot récolterait 5% des suffrages.
Le Front national obtiendrait 6%,
le Nouveau Centre 4%,
3% allant à d'autres listes, selon cette enquête.


Les intentions de vote, précise l'institut Opinionway, ont été calculées sur la base des électeurs se déclarant certains d'aller voter, soit 59% des personnes interrogées.

Des votes en fonction d'enjeux nationaux

Une autre étude d'opinion dégage une tendance similaire (2).
L'UMP recueille 31% des intentions de vote devant le Parti socialiste à 21% et Europe-écologie-Verts à 17%, selon un sondage CSA pour LCP à paraître vendredi.
Après ce trio de tête, les autres formations sont créditées de moins de 10% des intentions de vote (8% pour le MoDem, autant pour le FN, 6% pour le Front de gauche (PCF-PG), à égalité avec le NPA, et 3% pour LO).



Aux européennes de juin dernier, les amis de Cohn-Bendit ont créé la surprise avec 16,28% des voix, contre 16,48% au PS. L'UMP caracolait avec 27,87% et François Bayrou tombait à 8,45% des suffrages.

Pour le scrutin de 2010, 42% des électeurs sondés affirment qu'ils voteront, d'une manière générale, plutôt en fonction d'enjeux nationaux en mars 2010 contre 57% qui se prononceraient plutôt selon des enjeux spécifiques à leur région (1% ne se prononcent pas).



(1) Etude «Politoscope» Opinionway pour Le Figaro/LCI réalisée auprès d'un échantillon de 1.032 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas et par interrogation en ligne sur système Cawi (Computer Assisted Web Interview), du 30 septembre au 1er octobre 2009.

(2) Sondage CSA réalisé par téléphone les 30 septembre et 1er octobre auprès de 863 personnes inscrites sur les listes électorales (méthode des quotas).


Tous les articles de la rubrique Leparisien.fr

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

c'est parti pour les sondages Empty Re: c'est parti pour les sondages

Message  Invité Sam 3 Oct - 7:35

On part donc vers une déculotté programmé de l'UMP avec potentiellement des triangulaires en PACA et dans le nord.

À droite, l'UMP se maintient autour de 32 %. Un score très rassurant pour Nicolas Sarkozy plus de deux ans après son élection à l'Élysée. Mais cette bonne nouvelle en cache une mauvaise. «Si le PS a un problème politique au premier tour, l'UMP en a un au second», analyse Bruno Jeanbart, directeur politique d'OpinionWay. Ce problème, c'est celui des réserves de voix. Quand la gauche totalise 43 % des voix toutes listes confondues au premier tour, la droite n'en compte que 36 %. Or les régionales, à la différence des européennes, sont des élections à deux tours. Résultat : l'UMP n'est pas du tout certaine de remporter autant de conseils régionaux qu'elle l'espérait. Prudent, le patron de l'UMP Xavier Bertrand, qui a commandé de nombreux sondages région par région, explique par avance que «ce serait déjà un miracle si la majorité remportait quatre régions».


Pour ma part, si je me réjouis de la déculottée prévisible, y compris par les cadres de l'UMP, je ne me réjouis pas de l'arrivée de majorité PS-Vert-Modem à la tête de la quasi-totalité des régions. La réforme des collectivités locales (catastrophe encore due à l'UMP) avec une réforme des modes de scrutin (volonté d'élection à 1 tour pour maintenir au pouvoir un pouvoir désormais minoritaire).

Les bons côtés d'une bonne raclée pour l'UMP seront l'échec de la stratégie pronée par le MPF( qui se traduit déjà sur le terrain par une évaporation de ses membres, il en va de même pour les chasseurs- j'ai fréquenté longtemps des clubs de tir où l'on trouve pas mal de chasseur). Mais la satisfaction est à la mesure de la peine de voir arrivée au pouvoir régional des anti-nationaux tel que les verts.

Pour le reste, l'action social étant transmis aux régions prochainement par un transfert de compétence de l'Etat et des départements vers les régions, on peut être désormais sûr que le MPF a trahi la cause nationale car il ne critique ni ce projet qui remettra en cause l'harmonie des territoires et le principe d'égalité, ni son fondement (au contraire, la subsidiarité made in Europa est même vanté!!!), ni surtout l'absence totale de critère de préférence nationale alors que la dette, les déficits et la pression fiscale s'envolent de manière irréversible remettant en cause la notion de bien commun à terme. Le MPF ose encore défendre la notion de service publique en campagne... Faut pas avoir honte.

Dire que les régions seront mieux gérer avec l'UMP s'est prétendre que des gens qui ont améné la France là où elle est en mantière de déficit et de chômage seront plus compétent que d'autres gens qui ont eux aussi en leurs temps amenés le pays là où il est. Croire que des gens qui ont produits un tel niveau de dette et de défiocit sont capables de mieux gérer les régions relèvent soit de la bêtise, soit purement et simplement de l'aveuglement.

Pour ma part, étant dans une région qui peut basculer à l'UMP vu les scores des européennes et l'usure des pouvoirs municipaux locaux de gauche (Le Mans, Angers, Nantes, la Roche-sur-Yon), je soutiendrais au premier tour les listes FN, ferait camapagne pour le FN, et irait (dans la mesure du possible car je ne serais pas aussi libre qu'avant) à la rencontre des clubs souverainistes et nationalistes pour qu'aucune voix et aucun militant ne vote pour ce qui est une trahison (la liste MPF-UMP). Pour ce qui en doute, je le redis, il n'y a rien de mieux que de militer au grand air sur les marchés, dans les bars... le reste ne relevant souvent que de ce qu'écrit le chanteur de NO ONE IS INNOCENT dans son morceau révolution. com.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

c'est parti pour les sondages Empty Re: c'est parti pour les sondages

Message  livaste Jeu 29 Oct - 20:03

Régionales : l'UMP recule, le FN progresse
Judith Waintraub
29/10/2009 | Mise à jour : 20:36 |

Dans notre baromètre OpinionWay-Fiducial, le PS creuse l'écart avec les écologistes.

Le Front national réalise la plus forte progression dans l'enquête OpinionWay-Fiducial pour Le Figaro-LCI sur les intentions de vote aux régionales que nous publions vendredi. Avec un score de 9 %, soit 3 points de mieux qu'en septembre, le parti de Jean-Marie Le Pen apparaît comme le principal bénéficiaire des «affaires» qui ont alimenté le débat politique ces dernières semaines. Les responsables de la majorité n'en seront pas surpris : ils savent que c'est dans l'électorat populaire que cette séquence, qui a commencé avec les protestations de Frédéric Mitterrand contre l'arrestation du cinéaste Roman Polan ski et s'est poursuivie par le feuilleton de la candidature de Jean Sarkozy à la tête de l'Epad, a causé le plus de ravages.

Toutes les composantes de la majorité sont sanctionnées, puisque l'UMP perd deux points à 30 % et que le Nouveau Centre recule d'un point, de 4 % à 3 %. Autre forme d'expression de ce mécontentement : 28 % des per sonnes interrogées, soit 3 % de plus que le mois dernier, n'expriment pas d'intentions de vote.

Et ce ne sont pas les électeurs du PS qui se démobilisent, puisque le parti dirigé par Martine Aubry progresse de 2 points dans notre sondage. Du coup, il creuse l'écart avec les Verts et Europe Écologie, qui passent de 16 % à 15 % des intentions de vote. En juin, le PS et les écologistes étaient presque au coude-à-coude, les premiers étant crédités de 16,48 % des suffrages et les seconds de 16,18 %.

Le recul des écologistes est une bonne nouvelle pour les socialistes, qui craignent d'être dépassés au premier tour dans des régions comme l'Ile-de-France et Rhône-Alpes. Mais c'est un motif d'inquiétude supplémentaire pour la majorité, qui comptait sur les divisions à gauche pour compenser au deuxième tour le handicap constitué par l'absence de réserve de voix à droite.

L'impact des affaires

Le rapport gauche-droite s'établit à 42 % contre 33 %, alors qu'il était de 43 % contre 36 % le mois dernier. Les Verts ne sont pas les seuls à perdre des points. Le Front de gauche, qui rassemble le PCF et le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon, tombe de 8 % à 6 % des intentions de vote. Le MoDem passe, lui, de 7 % à 6 % des intentions de vote.

Ce tableau d'ensemble résume les tendances qui se sont dégagées au cours des dernières partielles. La plupart ont été remportées par la droite, mais de justesse, à cause de sa difficulté grandissante à mobiliser son électorat. La progression du FN multiplie le risque de triangulaires au second tour dans des régions stratégiques comme Provence-Alpes-Côte d'Azur. En Alsace, où l'extrême droite est traditionnellement forte, une poussée du Front national pourrait menacer l'UMP, bien qu'elle soit sortante. Le même phénomène est susceptible de lui barrer la route de la victoire en Champagne-Ardenne, l'une des régions qu'elle estime être en mesure de reconquérir. La progression frontiste est également perceptible en Rhône-Alpes, où l'union entre l'UMP et les centristes ne suffit déjà pas à menacer la suprématie du président sortant Jean-Jack Queyranne.

Le Nouveau Centre, tenté de se distinguer de l'UMP au premier tour pour s'adresser à l'électorat traditionnel de l'UDF qui s'est détourné du MoDem, va sans doute être refroidi dans ses ardeurs par son score. À 3 % au premier tour, ses listes ne pourraient pas fusionner avec celles de l'UMP au second.

Une dernière donnée confirme l'impact des affaires : 47 % des personnes interrogées, soit 5 % de plus qu'en septembre, disent qu'elles se détermineront en fonction d'enjeux nationaux, contre 52 % qui affirment toujours privilégier dans leur vote les enjeux spécifiques à leur région. La majorité l'a d'ailleurs compris, puisque c'est sur le terrain de l'identité nationale, un thème qui transcende les préoccupations locales, qu'elle a choisi de lancer sa contre-offensive.

c'est parti pour les sondages A4ec9112

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

c'est parti pour les sondages Empty Re: c'est parti pour les sondages

Message  Georges Jeu 29 Oct - 20:32

Je ne vois pas comment les sondeurS peuvent s'y retrouver avec les votes PC et PG, car dans presque la moitié des régions le PC partira sur les listes du PS, dans environ 25% des régions le PC ira avec le PG et dans le reste ils partiront seul, quand au PG c'est encore le grand flou, cvu nos derniéres rncontre ils semblerait que les régions choisiront leurs alliers : dans certaines ce sera avec le PC et d'autres ce sera avec le NPA.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 74
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

c'est parti pour les sondages Empty Re: c'est parti pour les sondages

Message  patriote reformiste Jeu 19 Nov - 22:47

Je partage l'analyse de saco et effectivement si l'arrivée ou le maintien des majorités PS Verts +(Modem dans certains cas) ne me réjouit guère compte tenu de leur responsabilité dans la situation nationale ainsi que leur bilan en matière de gestion régionale, j'avoue qu'il faut éviter que l'UMP ne l'emporte.

En effet, une victoire de l'UMP serait interprétée par le fanfaron de l'Elysée comme une approbation de sa stratégie et de sa politique alors que les orientations sont, pour le moins, contestables tant en terme de gestion que de respect de la démocratie.

Dès lors, pour éviter l'enlisement des régions, c'est les listes FN que je soutiendrais et pour lesquelles je militerais, estimant qu'elles constituent, à ce jour le meilleur message à envoyer aux élites politiques et incarnent les valeurs qui sont les miennes en terme de projet.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 41
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

c'est parti pour les sondages Empty Re: c'est parti pour les sondages

Message  livaste Jeu 19 Nov - 23:48

il faudrait savoir ce que tu veux , tu décries l'U mais tu es pr^t à souhaiter la victoire des verts(rouges ) et du modem qui sont plus européens que l'UE elle même !
Les verts , sont pour l'arrivée massive des tous les peuples en UE et donc en France, puisqu'ils sont uniquement citoyens du monde !
Quant à bayrou , il a toujours été partisan de la suppression des nations .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

c'est parti pour les sondages Empty Re: c'est parti pour les sondages

Message  patriote reformiste Ven 20 Nov - 12:31

Je t'arrêtes tout de suite....Je n'ai jamais voté pour la gauche à ce jour et préconise de choisir pour une vraie alternative qui rehabiliterais la nation face à l'euromondialisme.

Les partis classiques de gauche comme de droite sont soumis à l'euromondialisme, ce qui me laisse penser que ces formations ne sont pas en capacité de gérer correctement le pays.

En revanche, au vu des atteintes à la démocratie auquel le Président de la République, ardent artisan de l'instauration d'un parti unique à droite et à gauche, mériterait de perdre les élections.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 41
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

c'est parti pour les sondages Empty Re: c'est parti pour les sondages

Message  livaste Ven 20 Nov - 13:08

la gauche , tu entends par là le ps , ferait exactement la même chose , avec cependant plus d'ouverture aux immigrès , et plus d'assistanat .
A toi de voir !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

c'est parti pour les sondages Empty Re: c'est parti pour les sondages

Message  shimmy Ven 20 Nov - 15:02

plus d'ouverture aux immigrès , et plus d'assistanat .

Plus d'immigration, ça me parait difficile, il n'en est jamais rentré autant qu'en ce moment !
Et on bat cette année tous les records en matière de naturalisation, tu sais, pour ceux qui fêtent la victoire de l'Algérie à grands coups de drapeaux et de magasins pillés...
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 78
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

c'est parti pour les sondages Empty Re: c'est parti pour les sondages

Message  Invité Ven 20 Nov - 16:21

patriote reformiste a écrit:Je t'arrêtes tout de suite....Je n'ai jamais voté pour la gauche à ce jour et préconise de choisir pour une vraie alternative qui rehabiliterais la nation face à l'euromondialisme.

Les partis classiques de gauche comme de droite sont soumis à l'euromondialisme, ce qui me laisse penser que ces formations ne sont pas en capacité de gérer correctement le pays.

En revanche, au vu des atteintes à la démocratie auquel le Président de la République, ardent artisan de l'instauration d'un parti unique à droite et à gauche, mériterait de perdre les élections.
tu n'as pas tord !!! d'ici 2014 les prochaines élections régionales seront à un seul tour ! fini le premier tour de votes de choix , le seul tour devra être de "raison" .

http://www.causeur.fr/chacun-son-tour,3225

Chacun son tour

Un mode de scrutin sur mesure pour l’UMPS


La réforme territoriale, présentée la semaine dernière par le président Sarkozy, s’accompagne d’une révolution. Celle-ci ne porte ni sur les structures, ni sur les enchevêtrements de compétences, ni même sur le nombre réduit des élus. Tous ces problèmes constituent d’aimables broutilles par rapport au changement de mode de scrutin.

Qu’il me soit permis de battre ma coulpe : comme la plupart des médias, j’ai tu ce sujet. Alors que la presse commentait encore les déclarations de Jean Sarkozy, mon attention se portait sur un communiqué des Chiennes de garde, la lettre de Guy Môquet et l’annulation d’OM-PSG. Pourtant, dès le début, j’aurais dû ici évoquer le scandale que constitue l’établissement d’un scrutin uninominal à un seul tour pour l’élection de nos élus territoriaux à compter de 2014.

Un scandale, parce qu’il raye, d’un trait de plume, cent cinquante ans de démocratie à deux tours pour les scrutins uninominaux. La France, pays aux plus de trois cents façons de faire du fromage, est aussi une nation qui génère de nombreux partis politiques. Le scrutin à deux tours, qui tend non au bipartisme mais à la bipolarisation, a permis, tout au long de notre histoire démocratique, de combiner richesse et diversité des courants politiques avec efficacité de gouvernement.
...
Que Benoît Hamon me pardonne, mais on l’a entendu ces derniers temps sur des sujets beaucoup moins décisifs. Le parti socialiste, en demeurant extrêmement discret sur le futur mode de scrutin à tour unique, croit servir ses intérêts. Il pense que ses positions actuelles lui permettront d’être le gagnant, avec l’UMP, de l’opération. Tout cela rappelle étrangement les lois sur le financement public de la vie politique, “loterie pour les organisateurs de la loterie2“, où les principaux partis s’étaient entendus comme de vulgaires opérateurs de téléphonie, afin qu’aucun nouveau venu ne vienne bouleverser la donne et leur abus de position. Le PS est, à cet égard, aussi coupable que le président de la République. Qu’il se méfie par ailleurs que les Verts ne viennent pas, entretemps, lui souffler la première place de l’opposition.

Car les changements de scrutin n’ont pas toujours profité à ceux qui les initiaient ou les soutenaient, ainsi que le faisait justement remarquer Luc Rosenzweig. Souvenons nous que le PS était en meilleure forme que l’UMP d’aujourd’hui en 2000 soit deux ans avant qu’il ne se fasse chasser du second tour par le Front National. Si un candidat, voire deux, venaient troubler les plans de l’UMPS en 2012, Sarkozy et les socialistes pourraient bien se mordre les doigts d’avoir initié un tel scrutin pour 2014. Il me prend à espérer que les vainqueurs reviendraient, contre leurs intérêts électoraux immédiats, sur cette réforme en rétablissant le scrutin à deux tours. Je rêve ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

c'est parti pour les sondages Empty Re: c'est parti pour les sondages

Message  Invité Ven 20 Nov - 17:06

livaste a écrit:il faudrait savoir ce que tu veux , tu décries l'U mais tu es pr^t à souhaiter la victoire des verts(rouges ) et du modem qui sont plus européens que l'UE elle même !
Les verts , sont pour l'arrivée massive des tous les peuples en UE et donc en France, puisqu'ils sont uniquement citoyens du monde !
Quant à bayrou , il a toujours été partisan de la suppression des nations .

Celui qui a donné par son traité la personnalité juridique à la BCE, c' est M. Sarkozy. C'est M. Sarkozy qui a trahi le vote des français. Il ne vaut pas mieux que Cohn-Bendit ou Valls ou je ne sais qui. Les actes parlent et le traité de Lisbonnes est un acte fort de renoncement à notre identité nationale.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

c'est parti pour les sondages Empty Re: c'est parti pour les sondages

Message  patriote reformiste Sam 21 Nov - 13:35

Evidemment la reforme du mode de scrutin ne vise qu'à avantager l'UMP et réduire les concurrences que pourraient lui poser le FN dans certaines régions.

Or, il convient de rappeler que les procédés visant à s'assurer de la victoire électorale ont toujours fini par se retourner contre leurs auteurs.

Sarkozy refusant la moindre critique sur sa politique, veut inciter les français au vote utile....Or, actuellement le meilleur moyen d'éviter de cautionner ces orientations est d'éviter aux listes de l'UMP de l'emporter aux régionales tout en refusant de cautionner le bilan des executifs régionaux PS. Le FN correspondant à cette définition semble être le plus en capacité d'incarner l'alternative et la véritable opposition aux orientations approuvées par les partis du pouvoir qui y ont tous un intérêt.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 41
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

c'est parti pour les sondages Empty Re: c'est parti pour les sondages

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum