Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

En Belgique comme en France

4 participants

Aller en bas

En Belgique comme en France Empty En Belgique comme en France

Message  livaste Ven 10 Juil - 22:13

La jeune femme belge retrouvée dans l'Escaut serait victime d'un crime d'honneur



vendredi 10.07.2009, 12:23 - Avec AFP En Belgique comme en France _090701-victime-valise Claudia Lalembaidje, retrouvée dans l'Escaut, aurait été victime d'un crime d'honneur. PHOTO AFP


Selon la famille de la victime, retrouvée dans une valise dans l'Escaut, la jeune femme aurait été assassinée car elle souhaitait divorcer de son mari pakistanais.

Une Belge de 32 ans d'origine tchadienne, dont le cadavre a été retrouvé le 29 juin dans une valise flottant dans l'Escaut, a été victime d'un sinistre « crime d'honneur », a affirmé sa famille vendredi au journal bruxellois Le Soir.

Son mari pakistanais et un frère de ce dernier ont été arrêtés par la police belge et inculpés pour « séquestration arbitraire et meurtre », a indiqué un magistrat de Bruxelles. Les deux accusés n'ont à ce jour pas reconnu le meurtre, selon le même magistrat, précisant qu'un troisième frère en fuite fait l'objet d'un mandat d'arrêt international.
La famille de la victime belge avait signalé le 15 juin à la police la disparition de Claudia, au lendemain d'un rendez-vous avec son mari, Hammad Raza Syed, dit « Ali », dont elle était en train de divorcer, refusant, assurent ses proches, de vivre selon des coutumes « obscurantistes ». Ils s'étaient mariés moins d'un an avant alors que la jeune femme était enceinte, -leur fils naîtra en septembre 2008-, a raconté au Soir la mère de la victime, Kadidja Kade.
« Très vite, explique-t-elle, Claudia a eu le sentiment qu'elle avait été l'instrument d'un mariage blanc. Qu'Ali l'avait utilisée pour régulariser sa situation en Belgique ». Le couple s'installe dans la région de Namur (Wallonie) mais le mari entend régenter ses tenues vestimentaires comme l'ensemble de sa vie, selon la famille. Claudia Lalembaidje renâcle et il la bat. Elle portera plainte pour deux tentatives d'étranglement. Puis, toujours selon Mme Kade, son gendre disparaît des semaines. Sa fille fait alors constater l'abandon du domicile conjugal, obtient la garde de l'enfant, entame une procédure de divorce et revient vivre à Bruxelles. De retour, dit-il, du Pakistan, le mari la harcèle avec l'aide de ses frères et exige qu'elle renonce au divorce, la menaçant même de mort, selon les proches de la jeune femme. Il invoque les traditions pakistanaises, y compris une lecture rigoriste du Coran. « Il lui a dit qu'au Pakistan, le mariage c'est à la vie, à la mort », assure la mère de Claudia.

Elle aura payé de sa vie et de celle de son enfant .
Condoléances à cette famille .


Dernière édition par livaste le Dim 12 Juil - 17:25, édité 1 fois

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

En Belgique comme en France Empty Re: En Belgique comme en France

Message  Bertolt_Brecht Ven 10 Juil - 22:16

Il y a vraiment de ces tarés...

Pitoyable !
Bertolt_Brecht
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 112
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

En Belgique comme en France Empty Re: En Belgique comme en France

Message  unknown Sam 11 Juil - 23:10

Crime d'honneur? Crime d'horreur oui. Evil or Very Mad
unknown
unknown
Candidat
Candidat

Masculin Nombre de messages : 494
Age : 34
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

En Belgique comme en France Empty Re: En Belgique comme en France

Message  livaste Dim 12 Juil - 17:28

Un crime d'honneur derrière le meurtre d'une jeune fille dans la banlieue lyonnaise?

Par Dominique Albertini, publié le 10/07/2009 19:51



Le meurtre de Fatima, 22 ans, à Oullins, dans la banlieue lyonnaise, met de nouveau en lumière la difficulté des conditions de vie des femmes dans certains quartiers populaires. Le frère de la victime est le principal suspect.

Elles étaient une centaine, ce vendredi 10 juillet, à marcher en la mémoire de leur amie Fatima, dont le corps a été retrouvé le 1° juillet dans la cave d'une cité d'Oullins, petite ville de la banlieue lyonnaise. Ce sont les pompiers, venus éteindre un incendie volontaire, qui ont découvert le cadavre brûlé, sac plastique sur la tête, un tuyau d'arrosage en guise de liens. La jeune fille, âgée de 22 ans, est morte étouffée ou étranglée, avant l'assassin ne mette le feu au corps.

Principal suspect : le frère de la victime, Mohammed, 17 ans et aîné des garçons de cette famille comptant neuf enfants. Il a été mis en examen pour meurtre et écroué jeudi.

Présidente du mouvement anti-discriminations Ni putes ni soumises, Sihem Habchi participait au rassemblement. Selon ce que lui auraient déclaré sur place les amies de la victime, Fatima ne vivait plus avec sa famille, ni même dans le quartier, en raison de différents l'opposant à ses proches au sujet de son mode de vie.

Peu de temps avant sa mort, elle leur aurait néanmoins rendu visite, pour "reprendre le contact" et leur annoncer son prochain mariage avec son petit ami, chez lequel, toujours selon ses camarades, elle était installée. L'autopsie a révélé que la jeune fille avait eu un rapport sexuel quelques heures avant sa mort.

La piste religieuse "prématurée"

Le procureur de la République de Lyon, Xavier Richaud, s'est déclaré "convaincu" de sa culpabilité du frère de la victime, évoquant un "faisceau d'indices concordants". Et notamment de sérieuses brûlures aux jambes, au sujet desquelles le jeune homme n'a pu donner d'explication convaincante. Selon le site internet du Progrès de Lyon, un collier lui appartenant aurait également été retrouvé sur les lieu du crime.

D'après une source proche de l'enquête, il s'agirait d'un garçon "violent" et "religieux". A-t-il jugé inacceptable le comportement de sa soeur ? s'agit-il d'un "crime d'honneur"? Pour le procureur Xavier Richaud, il serait "prématuré" de l'affirmer, le jeune homme s'étant pour l'instant refusé à toute déclaration sur les actes qui lui sont reprochés.

Dans un entretien au Progrès de Lyon, le père de Mohammed et Fatima dément quant à lui que la religion soit le mobile du crime, car son fils, déclare-t-il, "ne faisait jamais de prières".

Pour l'heure, c'est, selon la présidente de Ni putes ni soumises, "un terrible sentiment d'abandon, de l'horreur et de l'incompréhension" qui dominent chez les filles du quartier. "Fatima a été punie pour vouloir être libre et choisir avec qui elle voulait vivre", assure la dirigeante de l'association. Comme Sohanne, 17 ans, brûlée à Vitry en 2002

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

En Belgique comme en France Empty Re: En Belgique comme en France

Message  shimmy Dim 12 Juil - 17:41

Pas qu'en Belgique !

Malmö : Une femme meurt après une chute d’un balcon. On soupçonne un crime d’honneur

Une femme de 28 ans est décédée après être tombée de la fenêtre de la cuisine de son appartement du 3e étage dimanche soir. Originaire du Maroc, la femme était arrivée à Malmö (Suède) il y a quelques jours pour emménager avec son mari de 32 ans originaire du Moyen-Orient. La police dit que le couple était seul dans l’appartement au moment des faits et qu’elle soupçonne qu’il s’agit d’un crime d’honneur. Ils sont à la recherche de témoins.

Le mari a été arrêté puis libéré quelques heures plus tard (le lundi matin). Carin Brange, porte-parole de la police, a dit que le procureur avait décidé que le mari pouvait être remis en liberté, mais qu’il est toujours l’objet d’une enquête.

Leif Fransson, chef du département de la violence domestique de la police de Malmö, dit qu’ils présument qu’il s’agit d’un crime grave fondé sur l’honneur, mais qu’ils attendent les résultats de l’enquête. Il se dit frappé par la libération hâtive du mari, car les auteurs de crimes d’honneur tentent souvent de masquer leur crime sous les apparences d’un suicide ou d’un accident, et qu’il aurait été préférable de s’entretenir davantage avec le mari.

Devin Rexvid du Département de travail social à l’Université de Stockholm, qui fait des recherches sur les crimes liés à l’honneur, dit que la décision de libérer le mari était inappropriée et qu’elle pourrait avoir pour effet de nuire à l’enquête.

Devin Rexvid fait une étude sur le cas survenu à Malmö en février de l’année dernière impliquant une jeune fille de 16 ans décédée après être tombée d’un balcon. Le frère et le beau-père de la jeune fille ont été arrêtés pour meurtre, mais l’enquête a ensuite été fermée. En 2007, une jeune fille est morte et trois autres ont été blessées après être tombées du haut de balcons. La police soupçonne qu’un crime a été commis dans chacun de ces cas, mais il n’y a pas eu de poursuites.

Rexvid dit que la preuve est très difficile à faire. Les procédures pour enquêter sur ce type de crime sont insuffisantes. Il estime que la police devrait plus souvent faire appel à des experts. Il y a quelques personnes au sein de la police qui ont l’expertise et l’expérience de cas similaires et qui devraient être impliquées dans ces enquêtes au stade préliminaire.

Rexvid appelle également à une meilleure coopération entre la police, les écoles et les services sociaux, disant que les deux derniers devraient être davantage impliqués lorsqu’il s’agit de jeunes filles tombées du haut de balcons.

Pernilla Ouis, assistant professeur à l’Université de Malmö et experte dans les questions d’oppression au nom de l’honneur, dit que la chute du haut d’un balcon est une méthode d’assassinat de femmes qui est pratiquée au Moyen-Orient. Elle ne peut pas commenter l’affaire en cours, mais confirme que les crimes d’honneur sont probablement beaucoup plus fréquents qu’on ne le croit.

Elle dit que le plus souvent, les auteurs masquent leurs crimes sous des apparences de suicide ou d’accident, ce qui a été vu en Suède et à l’étranger. Pernilla Ouis appelle à des lois plus strictes, comme les punitions collectives imposées au Danemark dans les cas de violence liée à l’honneur. Elle dit que les auteurs de ces crimes agissent rarement seuls, et que souvent la famille au complet est impliquée.

Après plusieurs incidents qui ont attiré l’attention du public, tels que le meurtre de Pela Atroshi et de Fadime Sahindal, la police suédoise a concentré des efforts sur la manière d’aborder les questions de violence liée à l’honneur. Des agents de police ont été formés pour reconnaître rapidement les crimes liés à l’honneur et mieux répondre aux besoins des victimes.
Selon Pernilla Ouis, ils en connaissent encore trop peu sur ce type de crime, et des efforts accrus sont nécessaires. Elle déplore que l’oppression liée à l’honneur ne retienne l’attention que lorsqu’elle mène au meurtre, car c’est un problème persistant qui touche un grand nombre de jeunes femmes.

Sources: KVP, SVT, SvD, Sydsvenskan (Suédois) via Islam in Europe (anglais). Traduction par Bivouac-Id en collaboration avec Poste de veille.
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 78
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

En Belgique comme en France Empty Re: En Belgique comme en France

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum