Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-40%
Le deal à ne pas rater :
Machine à café avec broyeur KRUPS YY4384FD Essential
357.99 € 599.99 €
Voir le deal

Un prof de Riposte Laïque agressé

Aller en bas

Un prof de Riposte Laïque agressé Empty Un prof de Riposte Laïque agressé

Message  livaste Lun 6 Juil - 19:16

Un prof de Riposte Laïque agressé
Philippe Cohen - Marianne | Lundi 06 Juillet 2009 à 07:01 |



Voici quelques semaines, une enseignante, auteur du journal Riposte Laïque, a été agressée dans son cours par une vingtaine de lycéens qui seraient d'obédience salafiste. Histoire.


Voici quelques semaines, une vingtaine de lycéens ont fait irruption dans une salle de classe d'un lycée de banlieue parisienne. Pendant de longues minutes, ils ont vilipendé, agressé, menacé une enseignante à cause d'articles qu'elle avait publiés dans le e-journal Riposte Laïque. Ce groupe de lycéens se réclame ouvertement du salafisme et semble très lié à l'une des mosquées locales.

Cela n'évoque rien pour vous ? C'est tout à fait normal : aucun média - y compris Marianne et Marianne2 - ne s'est fait l'écho de cette affaire. Pas (ou pas seulement) par censure et soumission au politiquement correct. En fait, le corps enseignant de cet établissement est terrorisé. L'enseignante aimerait que l'information sur son agression soit diffusée, mais elle ne veut pas que l'on cite son nom ni celui de son lycée, ni même celui de la ville où elle s'est déroulée. L'administration du lycée, pusillanime, un peu comme dans le film La journée de la jupe, a joué l'apaisement, si bien que des sanctions mineures ont été prononcées contre les agresseurs.

Bref, les conditions dans lesquelles cette affaire s'est déroulée rendent aujourd'hui difficile une enquête sur le lycée : l'année scolaire est finie et aucun des protagonistes de ce conflit ne le souhaite vraiment.

Cette polémique étouffée est pour nous l'occasion de rendre compte du développement de l'association Riposte Laïque. Elle est née après le fameux discours de Nicolas Sarkozy, qui était alors ministre de l'Intérieur, en 2003 au Bourget au congrès annuel de l'UOIF (Union des organisations islamiques de France). On se souvient que l'actuel Président avait été sifflé lorsqu'il avait expliqué que la France ne pouvait tolérer qu'une femme porte le voile sur une photo d'identité. Pour Pierre Cassen, un jeune pré-retraité de la presse, cet évènement était le signe indubitable qu'il convenait de mener un combat spécifique pour la laïcité.

Quatre ans plus tard, Riposte Laïque est une association déjà bien installée : son e-journal hebdomadaire, créé en 2007, compte 30 000 abonnés; 400 auteurs y contribuent plus ou moins régulièrement. Et l'association a médiatisé plusieurs incidents provoqués par des mouvements islamistes radicaux, et notamment l'affaire de Fanny Truchelut, dont Marianne2 a déjà rendu compte.

Riposte Laïque a également initié la première pétition contre la burqa, signée par 4 000 personnes dont les députés Jacques Myard et André Gérin qui ont récemment pris l'initiative de proposer la création d'une commission parlementaire sur la Burqa.

Nous partageons évidemment les valeurs de Rispote Laïque et, au-delà, son acrimonie contre le politiquement correct. Mais nous ne pensons pas forcément que l'islam politique sera le fascisme du XXI° siècle. Et s'il convient de défendre pied à pied la laïcité dans l'espace public, il faut craindre qu'en se focalisant sur l'islam radical, on finisse par déclencher des réactions de solidarité propres à renforcer le communautarisme que Riposte Laïque entend combattre.

Voilà pour les divergences et les réserves. Celles-ci ne nous empêchent pas de relayer les interpellations publiques de Riposte Laïque lorsqu'elles paraissent légitimes, ni de manifester une solidarité pleine et entière quand l'un de ses membres est agressé. D'où la publication de la vidéo ci-dessous, éditée


sur le site de Riposte Laïque à propos de l'agression de l'un de ses membres, professeur de lycée.

Pourquoi les médias n'ont ils pas relayé cette information ?
Je sais que cela s'est passé dans les locaux de l'EN, et au cours de l'année scolaire mais cela me semble être l'affaire de tous .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum