Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-20%
Le deal à ne pas rater :
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – Charge 65W
239 € 299 €
Voir le deal

Strauss-Kahn: «La stabilité mondiale est en cause»

Aller en bas

Strauss-Kahn: «La stabilité mondiale est en cause» Empty Strauss-Kahn: «La stabilité mondiale est en cause»

Message  livaste Lun 6 Oct - 18:38

De passage à Paris, le patron du FMI s’est étendu sur «l’autre crise», celle qui risque de balayer tous les efforts des pays émergents.


«Il faut d’abord éteindre le feu et ensuite reconstruire la maison.» Invité du forum «L’Union européenne et l’Amérique latine face aux défis de la mondialisation» qui s’est tenu ce lundi à Paris (1), le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) Dominique Strauss-Kahn a fait part de son extrême préoccupation face à l’actuelle crise financière, estimant que «l’ensemble de la stabilité mondiale est en cause».

Les nouvelles prévisions mondiales de croissance que le FMI publiera mercredi tablent d’ailleurs sur un «ralentissement assez sensible de la croissance», voire «d’une croissance réduite à presque rien», a noté Strauss-Kahn en marge de son intervention publique.

Après avoir exhorté l’Union européenne à adopter une «réponse coordonnée» telle que celle mise en place par les Etats-Unis avec le plan Paulson («L’euro est en proie à sa première vraie épreuve et il faut organiser une défense collective»), le patron du FMI s’est étendu sur «l’autre crise», celle «aux conséquences beaucoup plus sérieuses» qui risque de balayer tous les efforts des pays émergents.

«Il serait dramatique de couper l'aide internationale»

Car si le taux de croissance chinois qui semble toujours honorable passe de 12 à 9%, si celui de l’Inde passe de 10 à 8, «il n’y a pas de découplage entre le Sud et le Nord» précise Strauss-Kahn pour qui les canaux de transmission de la crise sont les mêmes pour tous. «L’ensemble du monde est aujourd’hui globalisé et les conséquences se feront sentir partout, avec un décalage, peut-être, et pas nécessairement par l’intermédiaire du monde financier», estime-t-il.

Or «après l’incendie» («dans quelques semaines ou quelques mois»), le pompier Strauss-Kahn jauge déjà les risques pour les pays émergents jusqu’à présent charmés par les promesses du Nord destinées à financer leurs projets de développement: il serait dramatique de «couper l’aide internationale» aux Etats nécessiteux «pour des raisons domestiques». Dans certains pays en développement, notamment en Afrique et en Amérique latine, un ralentissement de la croissance a des «conséquences qui peuvent être dramatiques car cela se chiffre en terme de malnutrition des enfants et de famine» a expliqué Strauss-Kahn.

Les conséquences humaines (accroissement de la misère, abandon des programmes liés à l’éducation…) mais également économiques (mise en sourdine du financement des infrastructures, mouvements sociaux…) d’une frilosité des donateurs exacerberaient les difficultés locales.

D’autant que le FMI, bien que prévoyant une stabilisation des cours du pétrole et des denrées alimentaires qui ont flambé ces derniers mois, note que les prix de ces produits resteront bien supérieurs à leur niveau d’avant la crise. Cinquante pays à revenus moyens ou faibles qui se trouvent aujourd’hui dans une zone de risque pourraient ainsi se déporter «dans une situation de rupture d’ici début 2009». Parmi eux de nombreux pays d’Afrique, d’Amérique centrale et latine, de la zone caraïbe et même d’Asie, a précisé Strauss-Kahn.

La mission du FMI est de «rendre service»

Pour les pays importateurs net de pétrole, l’impact de l’envolée du baril s’est traduit par une hausse globale de la facture équivalant à 3% de leurs produits intérieurs bruts (PIB) conjugués, soit environ 44 milliards d’euros. Les 43 pays qui sont pour leur part importateurs nets de denrées alimentaires ont dépensé plus de 5,2 milliards d’euros supplémentaires. En Amérique latine, la hausse des produits alimentaires et du pétrole, a ainsi occasionné une augmentation de 3 points de l’inflation qui devrait tourner autour de 13% dans la zone en 2008.

Un dangereux processus pourrait se mettre en branle: l’impact de l’augmentation des taux d’intérêts et la raréfaction des crédits favorisant le chômage et les risques d’explosions sociales, les gouvernements concernés pourraient être tentés de lâcher du lest pour les juguler, alimentant le processus inflationniste. Selon le directeur général du FMI, il est urgent d’une part de contrôler les risques d’inflation, d’autre part de concentrer l’aide internationale - qui doit correspondre «au niveau attendu» - pour les plus démunis.

Interrogé sur l’image de l’institution qu’il dirige et qui a longtemps été associée à un strict agent de régulation économique imperméable aux problèmes sociaux, Dominique Strauss-Kahn n’a pas manqué d’assurer que la mission du FMI était de «rendre service» et que la seule politique efficace à long terme («sinon on réussit dans la douleur à court terme et on échoue à long terme») pour s’assurer le soutien des populations était celle qui tenait compte des politiques sociales. Un vrai programme de gouvernement.
(1) A l’initiative de l’Institut des Amériques, de la Banque interaméricaine du développement et du ministère français des Affaires étrangères et européennes.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Strauss-Kahn: «La stabilité mondiale est en cause» Empty Re: Strauss-Kahn: «La stabilité mondiale est en cause»

Message  Invité Lun 6 Oct - 19:10

non pas que je critique DSK de prévenir des risques pour les plus faibles de la planète mais, deja que tout le monde panique et tente de sauver le peu qu'il reste... en rajouter une couche sur les conséquences ça fait flipper !
je conçois très bien qu'en fait il alerte les dirigeants politiques européens de cette éventualité afin de les presser a réfléchir ensemble plutôt qu'a ne penser qu'a chacun d'eux ....et TROUVER DES SOLUTIONS A LONG TERME !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Strauss-Kahn: «La stabilité mondiale est en cause» Empty Re: Strauss-Kahn: «La stabilité mondiale est en cause»

Message  Invité Lun 6 Oct - 19:18

franline a écrit:non pas que je critique DSK de prévenir des risques pour les plus faibles de la planète mais, deja que tout le monde panique et tente de sauver le peu qu'il reste... en rajouter une couche sur les conséquences ça fait flipper !
je conçois très bien qu'en fait il alerte les dirigeants politiques européens de cette éventualité afin de les presser a réfléchir ensemble plutôt qu'a ne penser qu'a chacun d'eux ....et TROUVER DES SOLUTIONS A LONG TERME !

Lorsque les gens ont faim tu les arrête pas..et dans des pays producteurs de pétrole si ça flambe, les prix vont encore s'envoler ici . La crise sera bien plus sérieuse encore. Cette "éventualité" qui est déjà une réalité par de nombreux pays , soulèvements ici où là va d'ailleurs.

La deuxième lame de fond se prépare...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Strauss-Kahn: «La stabilité mondiale est en cause» Empty Re: Strauss-Kahn: «La stabilité mondiale est en cause»

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum