Un Français sur quatre ne se soigne pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un Français sur quatre ne se soigne pas !

Message  Jeanclaude le Mar 28 Sep - 15:50

Un Français sur quatre ne se soigne pas
mardi 28 SEPTEMBRE 2010, 08:58 France

Une étude révèle que faute de moyens pour payer les frais médicaux, de nombreux Français ne se soignent pas.

Un Français sur quatre ne se soigne pas, faute de moyens pour payer les frais médicaux : c'est le résultat du dernier baromètre Cercle Santé-Europe assistance. Un chiffre en hausse de 12% par rapport à l'année dernière.

Qui sont ces Français qui renoncent à se soigner ? Des chômeurs mais aussi des salariés avec des rémunérations très basses ou encore des femmes, souvent seules pour élever leurs enfants

"Je suis obligée de toujours trancher. Ma plus jeune fille avait une radio des sinus à faire et moi je souffrais d'une grosse crise d'asthme. Mon médecin m'a conseillé de faire une radio des poumons et des sinus. J'ai préféré faire la radio de la petite plutôt que la mienne", raconte Sandra, secrétaire en intérim et mère de deux filles, rencontrée par Europe 1.

Le docteur Didier Ménard, médecin généraliste à Saint-Denis, en banlieue parisienne, le confirme : les malades qui renoncent à se soigner ne sont "pas les plus pauvres". "De plus en plus, ce sont des gens qui travaillent, qui ont des salaires", explique-t-il. "Je récupère les vieilles lunettes et je les donne aux gens et chacun trie dans les lunettes pour savoir celle qui lui va le mieux", raconte encore ce médecin.

Pour ces patients, souvent, pas de Couverture médicale universelle, ou CMU, puisqu'elle s'applique aux personnes avec des revenus inférieurs à 750 euros par mois. "Pour les soins courants, pour la médecine qui n'est pas celle des pathologies, on estime qu'ils ne sont pas remboursés à plus de 50-55% et donc tout va dépendre de la protection complémentaire", de la mutuelle, confirme Didier Tabuteau, responsable de la chaire Santé à Sciences Po.

Alors que le gouvernement doit faire des coupes pour établir le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2011, "on assiste très clairement à une dégradation du système" de santé français, met en garde Didier Tabuteau.

Première du classement européen des systèmes de santé en 2006,... la France a chuté à la 7e place.

(Source Europe1)


Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Français sur quatre ne se soigne pas !

Message  Invité le Mar 28 Sep - 16:38

je fais partie de ceux qui se soignent rarement , non par moyens financiers mais parce que je ne me coltine pas une attente de 2 heures pour un rhume ....je file directement à la pharmacie prendre du fervex ou autres médocs en vente libre et ça passe.
Je ne dis pas que je n'y vais jamais ; je fais faire une prise de sang par an par principe et c'est tout .

en France ceux qui ne peuvent pas payer ont droit ou à la CMU ou à l'AME pour la plupart.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Français sur quatre ne se soigne pas !

Message  Jeanclaude le Mar 28 Sep - 17:02

franline a écrit:je fais partie de ceux qui se soignent rarement , non par moyens financiers mais parce que je ne me coltine pas une attente de 2 heures pour un rhume ....je file directement à la pharmacie prendre du fervex ou autres médocs en vente libre et ça passe.
Je ne dis pas que je n'y vais jamais ; je fais faire une prise de sang par an par principe et c'est tout .

en France ceux qui ne peuvent pas payer ont droit ou à la CMU ou à l'AME pour la plupart.

Tant mieux pour toi si tu n'es pas malade tu m'en vois ravi ... certes un rhume n'est pas une maladie Very Happy très coûteuse et se soigne relativement facilement pour peu que l'on s'en donne les moyens !.

Ce n'est pas de " rhumes" dont il s'agit. Ce qu'a voulu démontrer cette enquête que tu sembles prendre à la légère et qui ne fait pas d'allusion à l'AME dont on sait que cette assurance ne concerne pas les français. Or il s'agit de 7,84 millions de FRANCAIS dont il s'agit et non pas d'immigrés en situation plus ou moins régulière !
Je vis en ce moment des évènements douloureux ( et je ne parle pas d'un tout simple rhume ) Que feraient les parents s'ils n'avaient pas les moyens financiers d'assurer tous les "faux frais" qu'occasionnent un accident ?



Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Français sur quatre ne se soigne pas !

Message  Jeanclaude le Mar 28 Sep - 17:30

La CMU de base

La couverture maladie universelle de base permet l'accès à l'assurance maladie pour toutes les personnes résidant en France de manière stable et régulière depuis plus de trois mois, et qui n'ont pas droit à l'assurance maladie à un autre titre (activité professionnelle, etc.).

Si vous êtes dans cette situation, vous serez pris en charge par le régime général au titre de votre résidence en France.

Bon à savoir : " les personnes qui cessent de remplir les conditions pour relever d'un régime obligatoire bénéficient, à compter de la date à laquelle ces conditions ne sont plus remplies, d'un maintien de droit aux prestations des assurances maladie, maternité, invalidité et décès " (article L. 161-8 du code de la Sécurité sociale).

Ce maintien de droits pour les prestations en nature est de 12 mois (article R. 161-3 du code de la Sécurité sociale).
Les chômeurs non indemnisés, les jeunes sans activité cessant d'être ayant droit de leurs parents, les personnes séparées de leur conjoint se trouvent le plus souvent dans cette situation et n'ont pas besoin de faire jouer le critère de résidence pour être assuré social car ils bénéficient du maintien de droits.


CMU de base : y avez-vous droit ?

Résider en France de manière stable et régulière
Pour pouvoir bénéficier de la couverture maladie universelle de base, vous devez résider en France de façon stable et régulière.

La résidence stable est réputée acquise après 3 mois de résidence. Cette condition est applicable à tous, français ou étrangers.

En outre, les personnes étrangères doivent avoir un titre de séjour en cours de validité ou un document attestant qu'elles ont demandé le renouvellement du titre de séjour ou encore une attestation de dépôt de demande d'asile (c'est la résidence régulière).

Le délai de trois mois n'est pas opposable aux personnes inscrites dans un établissement d'enseignement ou effectuant un stage dans le cadre d'un accord de coopération, aux bénéficiaires de certaines prestations (prestations familiales, prestations logement, RSA ou autre), et aux étrangers reconnus réfugiés ou ayant demandé le statut de réfugié.

Les assurés sans domicile au moment de la demande doivent élire résidence auprès d'un Centre communal d'action sociale ou d'un organisme agréé par l'autorité préfectorale.

Ne pas disposer d'un autre droit à l'assurance maladie
Vous êtes concerné par la CMU de base uniquement si vous n'êtes pas couvert par un régime d'assurance maladie obligatoire à un autre titre. En cas de doute, vous devez vous adresser à la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) du département ou de la circonscription de votre résidence qui fera le point sur votre situation. Vous cessez d'être assuré au titre de la résidence dès lors que votre situation change (reprise d'emploi, départ du territoire etc...).

Les pupilles de l'Etat sont pris en charge au titre de la résidence.

Ne peuvent être pris en charge au titre de la résidence les membres du personnel consulaire et diplomatique, ainsi que leur famille, les personnes venues en France pour y recevoir des soins et les retraités des organisations internationales.

Au dessus d'un plafond de ressources, une cotisation
Les assurés au titre de la résidence doivent s'acquitter d'une cotisation de 8 % de leurs revenus fiscaux.

La cotisation n'est pas due sur la part des revenus inférieure à un plafond déterminé. Les bénéficiaires de l'ACS ou de la CMU complémentaire sont exonérés de cette cotisation.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à contacter la caisse d'assurance maladie de votre domicile.

CMU de base : à quoi avez-vous droit ?

Avec la couverture universelle de base, vous avez droit à l'ensemble des prestations en nature de l'assurance maladie, dans les mêmes conditions que tous les assurés sociaux (prise en charge des soins en ville et à l'hôpital dans la limite des règles définies pour l'assurance maladie).

Ainsi, avec la seule CMU de base (sans assurance complémentaire), vous êtes redevable du ticket modérateur et du forfait hospitalier, c'est-à-dire la part non prise en charge par l'assurance maladie.

Les assurés sociaux au titre de la CMU de base ont exactement les mêmes droits que les autres assurés.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à contacter la caisse d'assurance maladie de votre domicile

Obtenir la CMU de base en 3 étapes

Faire la demande
Adressez-vous exclusivement à la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) de votre domicile ou à l'un de ses points d'accueil.

Les documents à présenter
Vous devez remplir la demande d'affiliation, complétée d'une déclaration de ressources annuelles, toutes deux établies sur un seul formulaire.
Vous devez aussi présenter des justificatifs dont vous trouverez la liste en page 4 du formulaire.

Effet de la demande
En cas d'attribution de la Couverture maladie universelle de base, vous relevez de ce régime dès le dépôt de votre demande. Il en est de même pour les membres de votre famille à votre charge.

Ensuite, votre caisse d'assurance maladie vous adressera, avant le 1er août de chaque année, une nouvelle déclaration de ressources que vous devrez renvoyer dûment remplie et accompagnée des pièces justificatives, au plus tard le 15 septembre.

En l'absence d'éléments permettant de procéder au calcul de votre cotisation, vous pourrez être taxé d'office par votre caisse d'assurance maladie sur la base d'une assiette fixée à 5 fois le plafond annuel de la sécurité sociale.

Lors du renouvellement de vos droits à la CMU de base, vous devrez justifier avoir votre foyer habituel et permanent en France ou avoir séjourné plus de 6 mois sur le territoire.


Voilà ce qu'il en est de ta fameuse CMU ... l'excellence au niveau santé publique !




Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Français sur quatre ne se soigne pas !

Message  Jeanclaude le Mar 28 Sep - 17:42

Définition de l'AME
Mis à jour le 08.04.2009 par La Documentation française

Principe

L'aide médicale d'Etat (AME) est une couverture de santé qui permet la prise en charge des dépenses de soins, de consultations médicales à l'hôpital ou en médecine de ville, de prescriptions médicales et de forfait hospitalier, par application des tarifs servant de base au calcul des prestations de l'assurance maladie.

Le bénéficiaire de l'AME est dispensé de faire l'avance des frais, à l'hôpital ou en médecine de ville.
Dépenses prises en charge

Dans les limites de tarification précisées plus haut, ce sont :

-les honoraires de médecins (généralistes et spécialistes) ;
-les soins et les prothèses dentaires ;
-les médicaments et les appareils ;
-les analyses et les examens de laboratoire ;
-les hospitalisations et les traitements dans les établissements de soins, de réadaptation fonctionnelle et de rééducation ou d'éducation professionnelle, dans les limites de tarification précisées plus haut ;
-les interventions chirurgicales ;
-les médicaments, produits ou objets contraceptifs et les frais d'analyse et d'examen en laboratoire ordonnés en vue de prescriptions contraceptives ;
-les transports nécessaires pour recevoir des soins ou subir des examens médicaux appropriés à l'état du malade ;
-les soins et hospitalisations liés à l'interruption volontaire de grossesse ;
-les actes et traitements réalisés à titre préventif (comme les examens de dépistage, les vaccinations ou les consultations de prévention dans le cadre de programmes de santé mis en oeuvre par l'Etat, les collectivités territoriales ou les organismes d'assurance maladie) ;
-les frais médicaux, pharmaceutiques, d'analyse et d'examens de laboratoires, d'appareils et d'hospitalisation relatifs ou non à la grossesse, à l'accouchement et à ses suites ;
-la surveillance médicale de la grossesse et des suites de l'accouchement, en particulier les examens prénataux et postnataux obligatoires ainsi que les mesures de prévention sanitaire et sociale pour les enfants de moins de six ans, notamment les examens médicaux obligatoires prévus par le code de la santé publique.

Conditions à remplir pour bénéficier de l'aide médicale de l'Etat (AME)

Mis à jour le 01.06.2009 par La Documentation française

Principe
L'aide médicale d'Etat (AME) est destinée aux personnes de nationalité étrangère :

- qui résident en France de façon ininterrompue depuis plus de 3 mois,
- mais ne disposent pas d'un titre de séjour,
- et qui justifient de ressources annuelles ne dépassant pas le plafond applicable pour l'admission à la Couverture Maladie Universelle (CMU) complémentaire.

Cette couverture de santé bénéficie aussi aux personnes à la charge du demandeur.

Justification de l'identité

Le demandeur doit justifier de son identité et de celle des personnes à sa charge. Il peut le faire au moyen de l'un des documents suivants :

- le passeport ;
- la carte nationale d'identité ;
- la traduction d'un extrait d'acte de naissance effectuée par un traducteur assermenté auprès des tribunaux français ou par le consulat, en France, du pays rédacteur de l'acte ou du pays dont l'intéressé a la nationalité ;
- la traduction du livret de famille effectuée par un traducteur assermenté auprès des tribunaux français ou par le consulat, en France, du pays rédacteur de l'acte ou du pays dont l'intéressé a la nationalité ;
- la copie d'un titre de séjour antérieurement détenu.
A savoir : lorsque le demandeur n'est pas en mesure de justifier de son identité et de celles des personnes à sa charge, la CPAM recherche tout autre document de nature à attester l'identité des personnes concernées par la demande d'AME. Ce peut être un document nominatif des ministères des affaires étrangères, de l'intérieur ou de la justice, un permis de conduire ou une carte d'étudiant.

Dans le cas où un demandeur, qui prouve sa bonne foi par la cohérence de ses déclarations, n'est pas en mesure de produire un de ces documents, une attestation d'une association reconnue ou d'un professionnel de santé pourra être acceptée par la CPAM.

Condition de résidence

Il faut prouver sa présence ininterrompue depuis 3 mois sur le territoire français. Cette durée est calculée de date à date.

Les pièces justificatives de l'ancienneté de la résidence en France sont le visa ou le passeport avec le tampon comportant la date d'entrée sur le territoire français. A défaut de pouvoir présenter ces documents, d'autres justificatifs peuvent être demandés par l'administration :

- une copie du contrat de location ou d'une quittance de loyer datant de plus de 3 mois, ou d'une facture d'électricité, de gaz, d'eau ou de téléphone datant de plus de 3 mois ;
- un avis d'imposition ou de non imposition à l'impôt sur le revenu des personnes physiques, à la taxe foncière ou à la taxe d'habitation ;
- une facture d'hôtellerie datant de plus de 3 mois ;
- une quittance de loyer ou une facture d'électricité, de gaz, d'eau ou de téléphone établie au nom de l'hébergeant, datant de plus de 3 mois, lorsque le demandeur est hébergé à titre gratuit par une personne physique ;
- une attestation d'hébergement établie par un centre d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) datant de plus de 3 mois ;
- si la personne est sans domicile fixe, une attestation de domiciliation établie par un organisme agréé et datant de plus de 3 mois ;
- tout autre document de nature à prouver que cette condition est remplie.

A noter : une personne qui prouve sa résidence en France par un document datant de plus de 3 mois à la date de la décision est considérée comme remplissant la condition de résidence. En conséquence, il n'y a pas lieu de fournir un justificatif pour chaque mois de résidence en France.

Conditions de ressources
Principe

Le demandeur doit justifier de ressources inférieures au plafond fixé pour l'attribution de la couverture médicale universelle (CMU) complémentaire.

Calcul des ressources du demandeur

Les ressources prises en compte pour l'ouverture des droits à l'AME comprennent l'ensemble des ressources de toute nature (nettes de prélèvements sociaux) perçues par le demandeur et les personnes à sa charge, en France ou à l'étranger, au cours des 12 mois civils précédant le dépôt de la demande.

La perception d'un salaire, d'une pension de retraite, les bénéfices d'un commerce avant l'entrée en France doivent être indiqués pour le montant qu'ils représentent en euros.

Si le demandeur verse une pension ou des obligations alimentaires, ces charges sont déduites du calcul de ses ressources.

Évaluation forfaitaire des avantages en nature

Les avantages en nature procurés au demandeur de l'AME ou aux personnes à sa charge par un logement occupé à titre gratuit sont évalués forfaitairement selon un barème déterminé comme suit :

12 % du montant forfaitaire du RSA (ex-RMI) fixé pour une personne seule, lorsque le foyer se compose d'1 personne ;
14 % du montant forfaitaire du RSA (ex-RMI) fixé pour un couple, lorsque le foyer se compose de 2 personnes ;
14 % du montant forfaitaire du RSA (ex-RMI) fixé pour 3 personnes, lorsque le foyer se compose de 3 personnes ou plus.

Contrôle des ressources et recours de l'administration

La déclaration des ressources peut faire l'objet d'une vérification auprès des services fiscaux. Par ailleurs, les dépenses prises en charge au titre de l'AME peuvent faire l'objet le cas échéant d'un recouvrement auprès des parents du bénéficiaire, dans le cadre de l'obligation alimentaire.

Durée et date d'effet de la prise en charge au titre de l'aide médicale de l'Etat (AME)

Mis à jour le 08.04.2009 par La Documentation française

Durée de la prise en charge

L'aide médicale de l'Etat (AME) est attribuée pour 1 an renouvelable.

Elle peut être reconduite chaque année si, au terme de l'année d'admission, le bénéficiaire n'a pas quitté le territoire français et si les conditions pour en bénéficier sont remplies.

Attention : le renouvellement n'est pas automatique. 2 mois avant la date d'expiration, il convient de déposer une nouvelle demande d'AME auprès de la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM), de sorte qu'elle puisse prendre une décision avant l'expiration du droit.

Début de la prise en charge

La décision d'admission à l'AME est rétroactive. Elle prend effet généralement à la date du dépôt de la demande, attestée, selon le mode de dépôt, soit par le tampon dateur apposé par l'organisme sur le formulaire de demande, soit par un accusé de réception postal.

Si la demande est déposée moins de 3 mois après l'entrée en France, la décision prend effet le 1er jour du 4ème mois.

Cas particulier

Lorsque des soins ont été délivrés au bénéficiaire de l'AME avant la date de dépôt de sa demande, ceux-ci peuvent être pris en charge :

- si la demande d'AME a été déposée dans les 30 jours suivant la délivrance de ces soins, qu'il s'agisse de soins hospitalier ou de soins prodigués en médecine de ville ;
- et si la personne justifie qu'elle remplit, à la date des soins, la condition de résidence en France de façon ininterrompue depuis plus de 3 mois.


Ces infos tant sur la CMU que sur l'AME auront pour mérite je l'espère d'éviter toutes confusions légères, voire raciales et polémistes sur ces mesures sociales !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Français sur quatre ne se soigne pas !

Message  Georges le Mar 28 Sep - 18:16

franline a écrit:je fais partie de ceux qui se soignent rarement , non par moyens financiers mais parce que je ne me coltine pas une attente de 2 heures pour un rhume ....je file directement à la pharmacie prendre du fervex ou autres médocs en vente libre et ça passe.
Je ne dis pas que je n'y vais jamais ; je fais faire une prise de sang par an par principe et c'est tout .

en France ceux qui ne peuvent pas payer ont droit ou à la CMU ou à l'AME pour la plupart.

Tu oublies ceux qui gagnent de trop pour avoir la CMU et pas assez pour se payer une mutuelle, cela touche plusieurs millions de personnes.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 69
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Français sur quatre ne se soigne pas !

Message  Jeanclaude le Mar 28 Sep - 19:48

Georges a écrit:
franline a écrit:je fais partie de ceux qui se soignent rarement , non par moyens financiers mais parce que je ne me coltine pas une attente de 2 heures pour un rhume ....je file directement à la pharmacie prendre du fervex ou autres médocs en vente libre et ça passe.
Je ne dis pas que je n'y vais jamais ; je fais faire une prise de sang par an par principe et c'est tout .

en France ceux qui ne peuvent pas payer ont droit ou à la CMU ou à l'AME pour la plupart.

Tu oublies ceux qui gagnent de trop pour avoir la CMU et pas assez pour se payer une mutuelle, cela touche plusieurs millions de personnes.

Je pense qu'elle parlait de la CMU sans trop avoir de quoi il retournait ... ! Very Happy

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Français sur quatre ne se soigne pas !

Message  livaste le Mar 28 Sep - 20:01

ce ne sont certainement pas les gens bénéficiant de la CMU qui ne se soignent pas , ce sont ceux qui cotisent et sont moins remboursés alors que les non cotisants ayant la CMU sont entièrement pris en charge !
parmi ceux qui ont droit à ce dispositif tous les étrangers qui arrivent pour se faire soigner en France , allez donc dans les hôpitaux de Marseille , vous serez édifiés de voir des étrangers débarqués du ferry et aussitôt pris en charge .
C'est pas une chance pour la France , c'est une charge pour la France !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27653
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Français sur quatre ne se soigne pas !

Message  Invité le Mar 28 Sep - 21:39

livaste a écrit:ce ne sont certainement pas les gens bénéficiant de la CMU qui ne se soignent pas , ce sont ceux qui cotisent et sont moins remboursés alors que les non cotisants ayant la CMU sont entièrement pris en charge !
parmi ceux qui ont droit à ce dispositif tous les étrangers qui arrivent pour se faire soigner en France , allez donc dans les hôpitaux de Marseille , vous serez édifiés de voir des étrangers débarqués du ferry et aussitôt pris en charge .
C'est pas une chance pour la France , c'est une charge pour la France !

tu as bien résumé ma pensée ! Si on limitait les aides aux étrangers l'argent promis à la santé des "profiteurs" bénéficierait plus+ aux plus démunis et aux intermédiaires qui cotisent sans se voir rembourser une partie de leurs dépenses de santé !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Français sur quatre ne se soigne pas !

Message  Bertolt_Brecht le Mar 28 Sep - 22:09

A titre d'information, l'AME représentait une dépense de 490 millions d'euros pour l'Etat en 2009.
Et le projet de cotisation forfaitaire des bénéficiaires qui avait été proposée pour tenter de limiter le montant de cette dépense a été abandonné et n'est plus d'actualité.
avatar
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 107
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Français sur quatre ne se soigne pas !

Message  Invité le Mar 28 Sep - 22:49

oui et c'est bien dommage , il me semblait normal au moins que chaque bénéficiaire de l'AME cotise un forfait ne serait-ce que par respect envers le pays qui le soigne...
il est préférable en France d'être étranger et de ne pas parler français correctement(vous avez alors toute l'aide nécessaire pour avoir le top des services) ...que d'être finalement français lamda appartenant à la classe moyenne ...
c'est lamentable !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Français sur quatre ne se soigne pas !

Message  Bertolt_Brecht le Mer 29 Sep - 8:09

A noter également que l'AME bénéficie d'une exonération du forfait hospitalier (18 € / jour d'hospitalisation) alors que la CMU n'en bénéficie pas (la CMU-C en bénéficie partiellement par contre) et que ces 18 € restent à la charge du patient.

Et pour donner un ordre d'idées sur le nombre de bénéficiaires (chiffres 2009) :
- CMU : 2 millions
- CMU-C : 4,2 millions
- AME : environ 210.000 (pour un coût de 547 millions d'euros)

avatar
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 107
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Français sur quatre ne se soigne pas !

Message  Invité le Mer 29 Sep - 11:14

Bertolt_Brecht a écrit:A noter également que l'AME bénéficie d'une exonération du forfait hospitalier (18 € / jour d'hospitalisation) alors que la CMU n'en bénéficie pas (la CMU-C en bénéficie partiellement par contre) et que ces 18 € restent à la charge du patient.

Et pour donner un ordre d'idées sur le nombre de bénéficiaires (chiffres 2009) :
- CMU : 2 millions
- CMU-C : 4,2 millions
- AME : environ 210.000 (pour un coût de 547 millions d'euros)

Certes mais, si le patient n'a pas de papiers, n'a pas un rond en poche ... il est donc insolvable , qui peut le forcer à régler sa note en sortant ? il redevient anonyme et les frais hospitaliers restent indûs....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Français sur quatre ne se soigne pas !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum