arrêter de fumer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

arrêter de fumer

Message  Invité le Lun 15 Mar - 15:32

par le biais d'un vaccin anti-tabac !!!

serait-ce une possibilité bientôt accessible ?

http://acces.inrp.fr/acces/ressources/sante/reponse-immunitaire/comprendre/pageaccueilvaccins/vaccins-anti-addiction-image-et-fichier/etat-des-recherches-sur-les-vaccins-anti-addiction

trois labo (Suisse , USA , Celte?) mais aucun labo français .... pourquoi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêter de fumer

Message  The Shadow le Mar 4 Sep - 17:34

Je me permets d'apporter mon modeste témoignage sur ce sujet:

Le 29 janvier dernier, j'ai arrêté de fumer avec Champ... (tartrate de varénicline), après avoir fumé pendant presque 12 ans. A mes débuts de grand fumeur, j'étais à 2 cigarettes par jour. A la fin, j'étais à plus d'un paquet. Et quand on a commencé à 14 ans, ce n'est pas brillant...

Bref, après une double bronchite mal soignée et très désagréable, j'ai demandé à mon médecin de me fournir ce fameux médicament "miracle".

C'est vrai que c'est fulgurant: moi qui n'avait pas le courage de me passer d'une seule cigarette, j'ai réduit ma consommation de moitié dès le premier jour (11 cigarettes contre 25 habituellement).
Au bout d'une semaine, j'ai totalement arrêté le tabac. J'ai cependant utilisé pendant une semaine ou deux une cigarette électronique, mais sans nicotine ni gout de tabac (gout fruits rouges), juste pour me rassurer dans les moments les plus durs.

Ce qui se passe avec ce médicament: au début, on "oublie" de fumer: sans vraiment s'en rendre compte, on "saute" certaines cigarettes. Puis, en ce qui me concerne, du moins, je me suis lancé des petits défis: se passer ce celle que j'allumais en sortant du RER avant d'aller au boulot, se passer ce celle avant le déjeuner, etc... Ces défis m'ont paru très faciles.
Puis, la cigarette nous fait de moins en moins d'effet: on a l'impression de ne fumer que du papier.
Vers la fin de la première semaine, une inquiétude m'a prise: car même si j'avais réduit de plus de la moitié ma conso, je n'arrivais pas à descendre d'avantage.

Lors de la seconde semaine, on commence à prendre la dose de croisière: 1 comprimé le matin, puis 1 le soir. Dès le premier jour de ce traitement, j'ai totalement arrêté la cigarette.
Ce jour là, j'ai enfilé mes chaussures de randonnée, car je ressentais comme des courbatures au niveau des bras et du torses notamment, j'avais besoin de me dégourdir. LOL. J'ai fais 20 kilomètres en 4 heures sans m'en rendre compte. lol!

Le premier mois est assez difficile, certes, mais le Champ... aide bien: lorsque l'envie de fumer survient, il faut juste se calmer, ne pas céder à la panique. Et l'envie passe avec une grande facilité. Cependant, il y a un effet secondaire qui a été très présent durant tout le traitement et même après: une ENOOOOOOOOOOORme fatigue!
Moi qui n'avais auparavant aucun mal à me lever à 6h, et qui avait même un certain mal à m'endormir, j'ai découvert à quel point mon lit était moelleux et mes yeux se fermaient facilement!
La prise de poids a été assez limitée: 5-6 kilos, mais il est vrai que je me suis enfilé des dizaines de snickers et autres barres chocolatées.

Le second mois se caractérise par le fait de commencer à en avoir marre d'être tout le temps fatigué: j'ai zappé certains cachets certains jours, tout simplement parce que j'était déjà assez fatigué comme cela.
Le Troisième mois, on a vraiment envie d'arrêter le traitement, même s'il ne le faut surtout pas!
Mais, même avec toute la volonté du monde, j'avoue que je n'ai pas pris tous les cachets: il m'en reste un certain nombre, dans une boite.

Le premier jour d'arrêt du traitement est très très dur: l'envie de fumer, que l'on avait totalement oubliée durant les 2 derniers mois du traitement, revient en force et de manière brutale. Mais passe au bout de quelques jours.

Bref, tout cela pour vous dire qu'il y a quelques jours, j'ai fêté mon 7ème mois d'abstinence, et que j'en suis très heureux: plus de déprime, plus de tremblements dus à l'anxiété, plus de tout, plus de bronchites, même si mon coeur bat toujours un peu vite.

Concernant les conséquences "psychologiques" de ce traitement, quelques mots tout de même: on entend beaucoup d'histoires de "pensées suicidaires" concernant ce médicament particulier. En ce qui me concerne, cela s'est avéré faux: j'ai bien eu quelques envies de meurtre envers mon supérieur, mais cela n'était pas du à ce médicament (voir le post "Le Shadow Nouveau").
Cependant, c'est vrai que pendant 3 mois, et je dirai pendant encore 2 mois après, vous êtes "stone": il m'est passé beaucoup de choses par la tête durant cette période. J'ai pas mal repensé à mon passé, à ma "jeunesse", à ce que j'aurai du faire et ne pas faire. Etant nostalgique par nature, je ne sais pas si tout est dû au traitement, mais c'est vrai que j'ai eu pas mal d'idées bizarres pendant 5-6 mois.

Voilà, tout cela pour dire aux accrocs du forum qu'il n'y avait pas de cas plus désespéré que moi en matière de clope, que s'arrêter est possible à condition de trouver le traitement qui vous convient.

Ah, si, une dernière chose tout de même: il m'arrive tous les jours d'avoir envie de fumer. Dans mon cas, c'est surtout le soir, entre 18 et 21h. Tiens, en ce moment, d'ailleurs. C'est malheureusement un combat de chaque instant, et même les gens qui ont arrêté depuis longtemps sont parfois tentés. Alors si vous avez des enfants, montrez-leur ce post, et dites-leur que le mieux, c'est de ne JAMAIS commencer!

PS: la phrase "Tout est une question de volonté", que l'on entend à tous les coins de rue, est définitivement la phrase la plus conne du monde: dans mon cas, la volonté n'avais rien à voir: j'étais accroc à une drogue dure nommée cigarette. Et comme tous les malades, je m'en suis débarrassé en me soignant!


The Shadow
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 1125
Age : 31
Date d'inscription : 15/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêter de fumer

Message  livaste le Dim 9 Sep - 23:43

Chapeau Shadow .
Tu as fait mieux que moi , j'avais entrepris un sevrage , j'avais diminué de plus de la moitié ma consommation , mais , à la suite de grosse contrariété , j'ai repris !( et je précise ce n'est pas l'élection du capitaine de pédalo qui m'a contrariée à ce point )

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêter de fumer

Message  The Shadow le Lun 10 Sep - 10:25

Courage Livaste, moi en fait j'avais décidé d'arrêter après 10 ans de clopes...Ca ne m'aura jamais pris que 2 ans de plus pour y arriver! D'ailleurs, jusqu'à mes 12 mois de sevrage, je suis encore considéré comme fumeur "abstinent". Et pendant Encore 5 ans après, je serai considéré comme "à risque". (1/2 la période de tabagisme).

The Shadow
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 1125
Age : 31
Date d'inscription : 15/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêter de fumer

Message  livaste le Lun 10 Sep - 11:17

Je vais m'y remettre mais faut reconnaître qu'entre les ennuis perso et les emmerdes crées par le président anormal , c'est pas gagné !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêter de fumer

Message  The Shadow le Lun 10 Sep - 11:24

Tu peux aussi attendre ce fameux "vaccin", en espérant qu'il soit efficace. Après tout, moi, avant d'entendre parler de la varénicline, je n'imaginais même pas arrêter de fumer un jour, tant j'étais dépendant! C'est un collègue dont la petite amie est infirmière qui m'en a parlé il y a deux ans, et comme j'ai eu l'opportunité...Mais il faut savoir qu'avant de commencer le traitement, je n'avais pas une forte confiance dans ce produit!
Je me suis dis: "on va essayer, ça ne peut pas être pire que la cigarette, et puis si ça ne marche pas, il me suffira de ne pas acheter les boites suivantes". D'ailleurs, la première boite de traitement dure 15 jours et ne coute pas encore trop cher (55 euros).

Et puis....ça a marché. Mais c'est pour cela que je dis que la phrase "le plus important, c'est la volonté", c'est une connerie absolue! La volonté vient avec la réussite! C'est un cercle vertueux: plus on tient la distance, plus on a envie d'aller loin.

The Shadow
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 1125
Age : 31
Date d'inscription : 15/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: arrêter de fumer

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum