Forte poussée de la gauche au Sénat

Aller en bas

Forte poussée de la gauche au Sénat Empty Forte poussée de la gauche au Sénat

Message  livaste le Lun 22 Sep - 10:13

Olivier Pognon
22/09/2008 |

La droite conserve la majorité dans la Haute Assemblée.

La gauche a connu, dimanche, une progression plus forte que prévu,
lors du renouvellement sénatorial, même si cela ne remet pas en cause la suprématie de l'UMP dans la Haute Assemblée. Cette forte poussée est le reflet assez logique de la très importante progression du PS aux municipales de mars.

Alors que les résultats n'étaient pas encore tous connus, Roger Karoutchi estimait dimanche soir que la gauche avait gagné «entre 15 et 20 sièges», tout en saluant «la bonne résistance» de l'UMP. Selon le secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement, le parti majoritaire devrait regrouper environ 150 sièges de sénateurs au lieu de 159 dans l'Assemblée sortante. Selon un décompte de l'AFP, la gauche a progressé d'au moins 23 sièges (19 PS, 3 PRG et 1 PCF) contre une quinzaine attendue.

Le PS a profité d'un certain nombre de facteurs. D'abord, bien sûr, sa progression aux municipales, qui a modifié dans beaucoup de départements l'équilibre du corps des grands électeurs en sa faveur : ainsi en Côte-d'Or où l'UMP, qui avait les trois sortants, n'obtient pas un élu, tandis que le PS, qui n'en avait pas, fait élire deux de ses candidats, le troisième allant à un divers droite. De même dans l'Ille-et-Vilaine, où le PS gagne trois sièges, l'UMP n'en conservant qu'un sur les trois qu'elle avait, l'Union centriste perdant le sien. Ainsi aussi en Corrèze, où le PS se saisit des deux sièges là où les sortants étaient UMP et DVD ; en Dordogne, où le PS, qui n'avait qu'un siège, prend les deux. Dans le Gers, où la droite détenait les deux sièges, le PRG fait élire un candidat au détriment du socialiste. Le PRG prend aussi un siège dans le Cantal à l'UMP.


Passage à la proportionnelle favorable à l'UMP

La gauche a aussi bénéficié de l'augmentation du nombre des sièges dans les Bouches-du-Rhône, en Gironde, et même dans les Alpes-Maritimes où le radical valoisien Pierre Laffitte, président du groupe RDSE au Sénat, a été battu : à chaque fois, le nouveau siège créé dans ces départements où l'élection avait lieu à la proportionnelle est allé au PS. Les Alpes-Maritimes compteront d'ailleurs pour la première fois un sénateur PS. Dans l'Ain, où l'UMP avait les deux sièges, elle n'en conserve qu'un, Charles Millon étant battu et le PS ayant deux élus. En revanche, le passage à la proportionnelle a bénéficié à l'UMP dans l'Hérault, dans la Haute-Garonne, où elle n'avait pas d'élu, l'élection ayant eu lieu au scrutin majoritaire en 1998. Sans surprise, l'UMP a aussi gagné les deux nouveaux sièges de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin.

Dès le premier tour, les candidats de droite ou de gauche avaient été élus ou réélus dans les départements où leur camp est largement majoritaire : ainsi Jean-Pierre Bel, président du groupe socialiste, réélu avec 76,21 % dans l'Ariège. Plus de 76 %, également, dès le premier tour pour les deux sénateurs sortants socialistes de l'Aude, Roland Courteau et Marcel Rainaud. La gauche obtenait encore l'élection ou la réélection de ses candidats (deux PS, un communiste) au premier tour dans les Côtes-d'Armor. De même étaient réélus, dimanche matin, les sénateurs PRG de Haute-Corse et de Corse-du-Sud, François Vendasi et Nicolas Alfonsi, dans ce fief inexpugnable de leur mouvement.

Pour favorables qu'elles soient à la gauche, ces sénatoriales ne remettent pas en cause l'actuelle majorité. Le prochain président du Sénat, dont l'élection aura lieu le 1er octobre, sera issu des rangs de l'UMP. Avant ce renouvellement, le Sénat comptait 331 membres, ce qui mettait la majorité absolue à 166. La droite l'atteignait facilement, avec 159 UMP, la plus grande partie des 31 sénateurs de l'Union centriste, 9 sénateurs radicaux valoisiens et la quasi-totalité des 8 non-inscrits. Le nombre de sénateurs ayant été porté à 343 lors de ce renouvellement, la majorité absolue s'établira à 172. Même en perdant une dizaine de sièges, l'UMP et ses alliés y parviendront sans difficulté.

c'était à prévoir , après les résultats des élections municipales de l'an dernier !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30779
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Forte poussée de la gauche au Sénat Empty Re: Forte poussée de la gauche au Sénat

Message  livaste le Lun 22 Sep - 16:53

Le Sénat se féminise et rajeunit... un peu
Par LEXPRESS.fr, mis à jour le 22/09/2008 à 12:38 - publié le 22/09/2008


Avec 75 femmes sur 343 élus, le Sénat fait désormais mieux que l'Assemblée nationale en matière de féminisation de la vie politique. Le renouvellement de dimanche 22 septembre a également permis de rajeunir légèrement la chambre haute du Parlement.
La proportion de femmes élues au Sénat a progressé dimanche 22 septembre, après le renouvellement d'un tiers de ses membres, de 18% à 21-22%, ce qui le place devant l'Assemblée nationale, selon un décompte officiel.

Dans l'attente - au cours de la nuit - des quatre derniers sièges à pourvoir (Guyane, Polynésie), il y a désormais 75 sénatrices sur 339 élus (soit 22,1%). Elles étaient 60 sur 330 précédemment (18,2%), selon le service de presse du Sénat.

La Haute Assemblée est désormais plus féminine dans sa composition que l'Assemblée nationale, qui comptait 107 femmes sur 577 après les élections de juin 2007.

Une députée, Marie-Hélène Des Esgaulx (UMP, Gironde) doit même quitter le Palais Bourbon après avoir été élue au Sénat dimanche.

Le groupe communiste sénatorial qui sera formé le 1er octobre promet d'être sans précédent, avec autant de femmes que d'hommes, prévoit-on dans ses rangs.


Autre avancée, trois femmes d'origine maghrébine siègeront désormais au Sénat: la socialiste Samia Ghali (Bouche-du-Rhône) rejoint en effet Alima Boumediene-Thiery (Verts, Paris) et Bariza Khiari (PS, Paris).

Au total 18 femmes ont été élues dimanche au Sénat (trois sortantes ne se représentaient pas, soit le solde de 15). Toutes sont de nouvelles élues.

"Aujourd'hui force est de constater qu'il n'y a pas de femme questeur, pas de femme présidente d'un commission (...) et qu'une seule vice-présidence est réservée à une femme", a cependant observé Catherine Dumas, sénatrice UMP de Paris.

Pour protester contre les ratés de la parité, des femmes portant des barbes postiches avaient fait irruption dans l'hémicycle sénatorial dimanche à la mi-journée, pendant les journées du patrimoine qui coïncidaient avec les sénatoriales.

Enfin, le Sénat devrait également rajeunir à l'occasion du renouvellement de dimanche. La doyenne de l'assemblée, Paulette Brisepierre (UMP, Français de l'étranger) ayant renoncé à 91 ans à se représenter, le nouveau doyen devrait être l'UMP Serge Dassault (Essonne), qui n'a que 83 ans. C'est donc lui qui présidera la séance inaugurant la nouvelle mandature, le 1er octobre.

Derrière lui, on trouve Charles Pasqua (81 ans), le président Christian Poncelet, Robert Badinter, Jack Ralite et Pierre Mauroy (80 ans). Les plus âgés des élus de dimanche sont René Teulade (Corrèze) et Gaston Flosse (Polynésie), tous deux 77 ans.

Quant au titre de benjamin, il devrait échoir à Richard Tuheiava, un élu indépendantiste de Polynésie de 34 ans. Autres jeunots à faire leur entrée au palais du Luxembourg: Sophie Joissains (38, Bouches-du-Rhône), Samia Ghali (40, Bouches-du-Rhône) et Christophe Frassa (40, Français de l'étranger).



Quel dommage que la doyenne , agée de 93 ne se soit pas representée , elle aurait été élue jusqu'à...102 ans !!!

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30779
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Forte poussée de la gauche au Sénat Empty Re: Forte poussée de la gauche au Sénat

Message  Invité le Lun 22 Sep - 18:12

on devrait mettre en place la chryogénique .... on les congèle et on les ressort dans 100 ans ..... What a Face

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Forte poussée de la gauche au Sénat Empty Re: Forte poussée de la gauche au Sénat

Message  Invité le Lun 22 Sep - 18:52

Il y a un livre sympa sur le Sénat qui vient de sortir, cela à l'air croustillant. Forte poussée de la gauche au Sénat 654302

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Forte poussée de la gauche au Sénat Empty Re: Forte poussée de la gauche au Sénat

Message  Invité le Lun 22 Sep - 22:03

quand on voit l'âge de certains sénateurs on peut douter de l'intérêt du livre .... Razz a moins qu'il soit classé "histoire de France" ....notre patrimoine ancestral toujours debout ! What a Face

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Forte poussée de la gauche au Sénat Empty Re: Forte poussée de la gauche au Sénat

Message  Invité le Mar 23 Sep - 19:56

franline a écrit:quand on voit l'âge de certains sénateurs on peut douter de l'intérêt du livre .... Razz a moins qu'il soit classé "histoire de France" ....notre patrimoine ancestral toujours debout ! What a Face

Non, classé grand privilège de l'Arnaque et du vol .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Forte poussée de la gauche au Sénat Empty Re: Forte poussée de la gauche au Sénat

Message  Invité le Mar 23 Sep - 21:32

comme une petite poignée de fraudeurs français et étrangers .... entre 30 et 45 milliards de fraude sociale .... Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Forte poussée de la gauche au Sénat Empty Re: Forte poussée de la gauche au Sénat

Message  Invité le Mar 23 Sep - 21:35

Sénat ça a la même racine éthymologique que "sénile"?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Forte poussée de la gauche au Sénat Empty Re: Forte poussée de la gauche au Sénat

Message  Invité le Mar 23 Sep - 21:39

franline a écrit:comme une petite poignée de fraudeurs français et étrangers .... entre 30 et 45 milliards de fraude sociale .... Suspect

C'est bizarre cette méthode indirecte de devoir comparer les choses sur ce qui se passe ailleurs . Que penses tu des écarts des Sénateurs ? on te parle pas d'immigrés ???
Un peu de clairvoyance enfin, tu tentes cacher la vérité sur les pratiques, toi qui reproche ce manque de ..clairvoyance à la gauche à chaque instant ! ! Un peu de franchise ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Forte poussée de la gauche au Sénat Empty Re: Forte poussée de la gauche au Sénat

Message  Invité le Mar 23 Sep - 21:47

non , je sais bien que le monde politique est pourri , pour y parvenir il faut avoir fait des coups tordus ... alors qu'être fraudeurs (français ou non ) ne relève pas du défit d'être un jour sénateur ...il suffit juste de tricher en douce en volant le pauvre contribuable que nous sommes .....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Forte poussée de la gauche au Sénat Empty Re: Forte poussée de la gauche au Sénat

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum