Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

Trierweiler Valérie, premier drame de France

Aller en bas

Trierweiler Valérie, premier drame de France  Empty Trierweiler Valérie, premier drame de France

Message  livaste Dim 10 Juin - 17:02

dimanche 10 juin 2012
Trierweiler Valérie, première Ménagère de France
Le Premier Drame de France


Trierweiler Valérie, premier drame de France  Blog_t12
Top model déhanchée de chez YSL (Pierre Bergé)

ou starlette sur le tapis rouge du Festival de Cannes,
la "première ménagère de plus de 50 ans" a
la Palme de la vacuité triomphante


"Il y a des moments jouissifs dans la vie politique, l’intervention de Valérie Trierweiler ce matin sur France Inter est incontestablement de ceux là. Jouissif parce qu’en quelques minutes, elle a réussi à montrer à la France l’étendue de sa démagogie, l’absurdité de son idéologie et surtout son extraordinaire égocentrisme.
Passons sur sa volonté incompréhensible de garder une indépendance financière en continuant à travailler. En fait non, arrêtons nous quand même dessus un moment : il faudrait que quelqu’un lui explique qu’en vivant avec l’homme le plus important de France, elle se doit de donner si elle en est capable, sa vie à la France, en tout cas de faire semblant, pour un temps donné, pour un temps compté, en fait pour 5 ans tout au plus… Sans tomber dans une conception trop monarchique du pouvoir, on peut quand même penser que les français qui ont élu (sans me demander mon avis d’ailleurs…) celui qui lui sert de compagnon méritent que lui, comme elle, se donnent à la France complètement. [Un sacerdoce laïc, en somme ! Mais elle ambitionne probablement d'être une sorte de prêtre ouvrier de la République...]

Il se trouve que notre nouvelle Montespan (ou Montesflan pour les plus cruels d’entre nous) est journaliste. Imaginez si elle était serveuse dans un troquet ou contrôleuse dans le métro !… Heureusement elle fait partie de cette joyeuse petite caste [voisinant avec l'Audrey Pulvar de Nono Montebourg, le "gommeux" en charge du "redressement productif"...] à qui personne ne demande jamais rien et qui continue de se demander pourquoi toutes les études d’opinion montrent qu’il s’agit de la corporation la plus détestée par les Français (même les contrôleurs du fisc et grévistes de la RATP sont plus aimés…).
Bref, Folcoche pourra continuer à toucher un salaire et les nombreux avantages fiscaux qui en découlent [pourquoi ne le ferait-elle, puisque Manu Valls a tenté d' "assurer son indépendance financière" en émargeant àhauteur de 1700 euros en son conseil municipal d'Evry] en faisant écrire ses papiers par les 6 collaborateurs que nous lui payons tout en profitant des fastes dûs à sa fonction. Ca se passe comme ça en Normalie…

Mais la Pompadure qui use désormais les tapis de l’Elysée avec les talons hauts de ses escarpins de luxe – tout en affirmant, sans peur que l’on se demande si oui ou non elle nous prend pour des demeurés, qu’elle s’habille sur les marchés – nous a gratifié ce matin d’un grand moment de radio en disant qu’elle voulait changer le titre de « Première Dame de France » qu’elle trouvait trop désuet.
Ce doit être un jeu entre eux, chaque semaine ils doivent enlever ou mettre un mot, une sorte de Scrabble géant dont le plateau serait nos textes constitutionnels ou les usages républicains. Lui a voulu mettre le mot laïcité pour remplacer le mot race ( +8 points au Scrabble ) et notre marquise Valérie de la Botoxie veut enlever maintenant l’expression Première Dame de France et semble compter sur les français pour l’aider dans sa quête sémantique si essentielle en ces temps de crise.


"La pression est retombée" depuis l'élection de François Hollande pour la journaliste de Paris Match qui souhaite "s'installer dans ce rôle" auprès du Président de la République : "il n'y a pas de statut, tout est à définir". "Le rôle que j'ai auprès de lui est le même qu'auparavant, c'est un rôle dans notre vie personnelle avant tout". Pas si simple et surtout, beaucoup plus démago:


Valérie Trierweiler par franceinter
Je n’ose penser que ce qui gène la comtesse aux pieds luxueusement chaussés est le fait que le mot « Dame » est plutôt réservé aux femmes mariées quoi qu’en disent les féministes hystériquement correctes qui peuplent nos médias et les grands appartements parisiens. Ca, je crois vraiment qu’elle s’en balance comme de sa première paire d’escarpins Yves Saint Laurent qu’elle a eu pour son passage en CP.
Elle veut marquer l’Histoire, et quoi de mieux pour marquer l’Histoire que de passer pour une débile égocentrique aux yeux de la France et du Monde. En tout cas, elle est bien partie, elle a même pensé dans sa grande humilité, à se faire appeler « Atout cœur de France ». Elena Ceausescu aurait pu avoir cette idée. Cette idée, on ne peut l’avoir que si l’on n’est pas très certain de sa capacité à faire les choses avec cœur et de manière désintéressée.

On peut se demander légitimement si elle ne débloque pas un peu la Mère Tapedur. Mais je ne crois pas, je crois juste qu’elle se fout de nous et qu’elle nous prend pour des cons. En témoigne sa deuxième idée pour remplacer son titre : elle a osé évoquer celui de « Première journaliste de France ». Il se trouve qu’on avait lancé cette idée sur Twitter pour se moquer de cette situation absurde quand Paris Match – qui n’est jamais à la traine quand il s’agit de lécher des escarpins Yves Saint Laurent, surtout quand ils sont portés par des gens de gauche… – avait confirmé la Thénardier à son poste de journaliste pour rester fidèle à sa devise : « le poids des egos, le choc des bobos ». Mais comme elle n’est pas assez stupide pour croire qu’on lui suggérait quelque chose de sérieux, je crois tout simplement qu’elle a décidé, pour venger sans doute quelque frustration passée, de se foutre de notre gueule allègrement. Mais cela tombe bien, c’est notre sport favori et là, Madame de Maintenant va en prendre pour 5 ans.
(Texte de Mdame Michu: lien)

La concubine du président de la République assure qu'elle est obligée d'assurer son indépendance financière en poursuivant ses activités journalistiques et soumise aux charges "normales" d'une mère de plusieurs enfants scolarisés dans le XVIe arrondissement de Paris:
lien PaSiDupes 1: "La concubine du Président " qui n’aime pas les riches " reçoit plus de 250 000 euros par mois"

http://pasidupes.blogspot.fr/

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Trierweiler Valérie, premier drame de France  Empty Re: Trierweiler Valérie, premier drame de France

Message  livaste Dim 10 Juin - 17:04

vendredi 1 juin 2012
V.Trierweiler a des revenus de 250 000 euros par mois
La concubine du Président " qui n’aime pas les riches " gagne plus de 250 000 euros par mois




Pauvre petite fille riche
Et qui n'aime pas la finance ?



Les soucis limités de transparence et de moralisation de la vie politique
La " première concubine de France " n'a pas eu la correction d'informer les Français de sa situation patrimoniale.


Le grand père de Valérie Massonneau, divorcée Trierweiler, était banquier, propriétaire de la Banque angevine Massonneau et Cie.
La famille Massonneau a vendu sa banque au Crédit de l’Ouest, mais elle est aussi devenue actionnaire à hauteur de 11% du Crédit de l’Ouest.


Aujourd’hui les enfants Massonneau (ils sont six) sont actionnaires au Crédit industriel et Commercial, et sont détenteurs de paquets d'actions dans différents groupes associés au CIC.
Les revenus annuels de la journaliste sont estimés à plus de 3 millions par an.
Mais elle a déclaré avoir besoin de travailler pour assurer ses fins de mois...


Mais Valérie Trierweiler possède également des actions de la chaine Direct 8 , ex-Bolloré, qui va passer dans le giron du groupe Canal+, sur laquelle elle présentait des émissions politiques (entre autres)…

A part tout cela, François Hollande "n’aime pas les riches " et ne vit avec la journaliste que pour son amabilité.
Son principal adversaire est " le monde de la finance ", selon ses propres termes de campagne. En janvier dernier, lors de son premier grand meeting, le candidat socialiste a avancé qu'il luttait contre un "adversaire sans nom" qui "ne peut pas se présenter".
Voilà un homme qui a des convictions… On peut lui faire confiance !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Trierweiler Valérie, premier drame de France  Empty Re: Trierweiler Valérie, premier drame de France

Message  livaste Mer 13 Juin - 16:10

Valérie Trierweiler demande au Monde de retirer des photos
Par Copyright (c)2010, Voici | Voici.fr –



Il n’y a pas que dans la vie privée de François Hollande que Valérie Trierweiler est déterminée à faire le ménage. Avec moins de succès…
On s’y attendait un peu : les rapports entre Valérie Trierweiler et la presse sont du genre légèrement tendus. Les journalistes du Monde viennent de révéler que la première dame a tenté de faire retirer deux photos prises en marge de la séance organisée à l’Élysée pour la réalisation du portrait officiel de François Hollande.
Selon le journal, le 4 juin, Valérie Trierweiler a découvert « ulcérée » un portfolio réalisé par les assistants de Depardon sur le making-of de cette journée, publié par LeMonde.fr. Elle a appelé aussi sec la rédaction pour demander le retrait de deux photos sur les neufs que compte l’album.
Qu’y a-t-il de si terrible sur ces clichés qui nécessitait leur retrait immédiat ? Le Président en caleçon troué entre deux essayages ? Un bout de papier sur le frigo avec les codes nucléaires griffonnés à la hâte ? La pile de Voici que François Hollande collectionne amoureusement depuis 10 ans et qu’il planque sous le lit présidentiel ?
Pire… Valérie Trierweiler elle-même !
La first girlfriend n’a tout simplement pas supporté qu’on puisse découvrir qu’elle assistait ce jour-là à la réalisation du portrait officiel de son homme.
La rédaction du Monde a bien évidemment refusé d’accéder à sa demande. Vous pouvez donc continuer à admirer Valérie admirant François

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Trierweiler Valérie, premier drame de France  Empty Re: Trierweiler Valérie, premier drame de France

Message  livaste Mer 13 Juin - 20:09


Trierweiler/Royal : la presse étrangère se moque de Hollande
Rédigé par lesoufflet le 13 juin 2012.

13.06.2012

Au lendemain de l’incroyable Tweet de la première concubine de France, Valérie Trierweiler, qui a taclé avec beaucoup d’élégance Ségolène Royal, la mère des enfants de son compagnon, François Hollande, la presse du monde entier se déchaine et ridiculise Trierweiler pour sa jalousie maladive et Hollande qui se fait humilier publiquement par sa petite copine. A travers cet épisode pathétique, ce sont tous les Français qui sont passés pour des lâches dominés, à l’image de leur président.

Pour le New York Times, prestigieux organe de presse américain, plutôt situé à gauche, l’affaire Trierweiler/Royal « ressemblait à une scène de Molière ». Le journaliste explique que le tweet de Trierweiler est au cœur d’un « scandale » et créé la « stupéfaction » des observateurs.
L’article revient sur les vieilles rivalités de cour de Lycée entre Ségolène Royal et Valérie Trierweiler. Il évoque la mesquinerie et la méchanceté de la première concubine de France en citant une anecdote : « Lorsque la mère de M. Hollande est décédée, début de 2009, Mme Trierweiler a insisté sur le fait que Mme Royal n’assiste pas à l’enterrement, même si ses enfants y étaient »
.
Du côté du Canada, on parle de « jalousie aveugle » dans le National Post qui traite de « l’Élysée qui bascule dans le vaudeville » et de « Dallas à l’Élysée«
.
Le journal argentin La Nacion explique dans un article intitulé « Jalousie, politique et tweet : scandale à l’Elysée » , que « la première dame soutient un rival de Royal et contredit le président ».

Même les Allemands du Rheinische Post hallucinent de voir « Hollande pris entre deux femmes« .

Comble du comble, ce sont les Chinois qui viennent nous donner des leçons de démocratie et qui se payent la tête de celui que Martine Aubry nommait « couille molle » (on comprend mieux pourquoi). Le South China Morning Post considère qu’avec « un simple Tweet, la première dame de France a réussi à porter un coup à l’ex de son compagnon, à se mettre publiquement en désaccord avec le président, et jeter le trouble au sein du parti socialiste. »

Un grand merci à Valérie Trierweiler et à son petit copain dont on a oublié le nom pour avoir couvert notre pays de ridicule en exposant publiquement en en mêlant à la vie politique nationale leurs petites histoires intimes.


L’absence de dignité, c’est maintenant !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Trierweiler Valérie, premier drame de France  Empty Re: Trierweiler Valérie, premier drame de France

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum