Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Les Français pour la suspension des allocations

Aller en bas

Les Français pour la suspension des allocations Empty Les Français pour la suspension des allocations

Message  livaste Ven 23 Avr - 16:25

Les Français pour la suspension des allocations


Par Natacha Polony

22/04/2010 | Mise à jour : 21:58 Réactions (160)

Les Français pour la suspension des allocations Alloca10

Le sondage commandé par le ministère de l'Éducation nationale atteste de l'adhésion des Français à la proposition du président.

Alors que des voix s'
élèvent, parmi la communauté éducative, contre les annonces de Nicolas Sarkozy autour de la lutte contre l'absentéisme et les violences scolaires, un sondage publié par Ipsos pour le ministère de l'Éducation nationale indique qu'une majorité de Français soutient les deux mesures phares du dispositif, la suspension des allocations familiales pour les parents d'enfants absentéistes et l'éloignement dans des structures spécialisées des élèves perturbateurs.


Parmi le panel interrogé par l'institut, ils sont en effet 65% à se déclarer plutôt favorables ou très favorables à un tel dispositif, les plus réticents se «recrutant» parmi les foyers à plus faible revenu, et parmi les diplômés ayant bac + 3 et plus. Ils sont, quoi qu'il en soit, 60% à estimer que cette mesure «permettrait de lutter efficacement contre l'absentéisme» et qu'elle «responsabiliserait les parents». La proposition de loi que doit déposer le député des Alpes-Maritimes Éric Ciotti se veut une amélioration de l'arsenal juridique déjà disponible. «Le lien entre allocations familiales et exercice de l'autorité parentale existe depuis l'ordonnance de 1959, rappelle-t-on dans l'entourage de Nicolas Sarkozy. Il aboutissait, jusqu'en 2004, à des milliers de suspensions par an.» Quant à la loi de 2006, créant le contrat de responsabilité parentale signé par les familles, et dont le non-respect pouvait entraîner la suspension des allocations, il était sous la responsabilité des présidents de conseil général, dont aucun, jusqu'à Éric Ciotti, ne l'avait jamais utilisé. La nouvelle proposition de loi irait donc vers un transfert de la responsabilité aux inspecteurs d'académie et directeurs des services départementaux, qui seraient chargés de saisir les directeurs de caisse d'allocations familiales en cas d'absentéisme des élèves.

«Une procédure graduée»
Le député des Alpes-Maritimes souligne pour sa part que l'absentéisme est défini comme le cumul de 4 demi-journées d'absence non justifiée par mois. Sachant que le ministère de l'Éducation évalue à 7% le taux d'absentéisme dans l'enseignement secondaire, et jusqu'à 15% dans les lycées professionnels, Éric Ciotti rappelle que «le phénomène concerne entre 275 000 et 300 000 élèves en France». Depuis les annonces du président de la République, les prises de position défavorables se sont succédé dans le monde éducatif. «Nous ne sommes pas opposés à un contrat, un lien avec les familles, explique Catherine Petitot, secrétaire générale adjointe du SNPDEN, principal syndicat de chefs d'établissement, mais ce couperet à partir de 4 demi-journées va pénaliser des familles déjà en difficulté». Du côté de l'Élysée, on rappelle au contraire qu'«il n'est pas question de mettre en place une machine monstrueuse. Il y aura une procédure graduée, avec avertissement et rappel à la loi. Simplement, au bout de la chaîne, il existe une réelle sanction.»

Mais les chefs d'établissement voient dans la mesure une disposition «sécuritaire», qui s'ajoute à l'idée que les policiers référents disposent d'un bureau dans les établissements difficiles, un dispositif qui existe déjà en Grande-Bretagne. «Ces mesures composent un arsenal, qui s'ajoute à l'école des parents et aux médiateurs de vie scolaire, plaidait jeudi Luc Chatel, en visite dans une école parisienne. Ces policiers seront en civil. Et nous prévoyons une réunion en juin avec Brice Hortefeux et les chefs d'établissement concernés.»

je crois effectivement qu'il est grand temps de responsabiliser les parents , mais je ne me conterais pas de suspendre les AF en cas d'absentéisme , je les suspendrais également quand les gamins ne fréquentent l'école que pour perturber les classes ,surtout quand ils provoquent , eux et les parents , des actes de violence contre les enseignants ou les autres élèves .
Pour certaines familles , généralement très connues des services de justice , de police , des service sociaux aussi , il n'y a qu'en touchant au porte monnaie qu'on peut espérer une responsabilisation .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les Français pour la suspension des allocations Empty Re: Les Français pour la suspension des allocations

Message  Invité Ven 23 Avr - 16:46

C'est le moment de vérité, mais je doute que les politicards d'aujourd'hui en aient plus dans le pantalon qu'avant.
Ces mesures de suspension doivent aussi absolument accompagner des réformes indispensables dans l'EN: fin du collège unique (avec mise en place d'un système souple pour qu'un élève puisse, le cas échéant, passer d'un enseignement dit général à technologique et inversement), mise en valeur de l'apprentissage + revoir le système d'exclusion pour les élèves les plus pénibles.
En gros, il faut des moyens et du courage. Et je ne suis pas sûre que ce soit gagné...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les Français pour la suspension des allocations Empty Re: Les Français pour la suspension des allocations

Message  livaste Ven 23 Avr - 19:28

je suis d'accord avec toi , mais pourtant c'est la seule chose à fair pour sortir l'EN et les enseignants et les élèves e ce marasme .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les Français pour la suspension des allocations Empty Re: Les Français pour la suspension des allocations

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum