Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

GUANTANAMO - Bruxelles et Washington négocient les principes à respecter

2 participants

Aller en bas

GUANTANAMO - Bruxelles et Washington négocient les principes à respecter Empty GUANTANAMO - Bruxelles et Washington négocient les principes à respecter

Message  Invité Jeu 28 Mai - 14:16

GUANTANAMO - Bruxelles et Washington négocient les principes à respecter

Les Européens finalisent avec Washington une liste de principes censés faciliter l'accueil en Europe de détenus de Guantanamo, comme le respect des droits de l'homme ou l'argent que les Américains pourraient donner aux détenus libérés, selon des diplomates.

Les ambassadeurs des 27 pays de l'Union européenne ont discuté pour la première fois mercredi d'un projet de déclaration commune UE/Etats-Unis qui fixerait ces principes sur le papier, selon ces diplomates européens.

Cette déclaration doit permettre d'"obtenir des garanties" des Etats-Unis qu'"ils abandonnent la guerre contre le terrorisme" -avec les excès qui l'ont caractérisée sous l'administration Bush- et qu'ils suivront désormais "une approche plus européenne" et respectueuse du droit, selon un diplomate.

Dans la première mouture discutée mercredi par les ambassadeurs, il est notamment dit que "l'UE et les Etats-Unis partagent des valeurs fondamentales de liberté, de démocratie, de respect des droits de l'homme et de l'Etat de droit".


"Nous réaffirmons que la responsabilité première pour la fermeture de Guantanamo et pour trouver un lieu de résidence pour les ex-détenus revient aux Etats-Unis. Nous prenons note du fait que les Etats-Unis reconnaissent leur responsabilité à accepter certains ex-détenus désireux d'être admis aux Etats-Unis", poursuit le texte obtenu par l'AFP.

Cette dernière phrase pose problème à Washington, où le débat continue sur le sort des détenus de Guantanamo. Les Américains voudraient que la formulation reste "ouverte", a expliqué un diplomate.

La compensation que Washington pourrait accorder aux détenus libérés pour être envoyés en Europe pourrait aussi poser problème, a-t-il ajouté.

La mouture actuelle dit que "nous notons que les Etats-Unis envisageront de verser une compensation appropriée aux détenus libérés".

Ces points à finaliser avec les Américains sont cependant minimes au regard des divergences entre Européens. Les pays de l'UE divergent notamment sur le "timing" de cette déclaration, ont expliqué les diplomates.

Alors que la France, qui a pris les devants en accueillant le 15 mai un ex-détenu algérien, le Royaume-Uni ou l'Espagne veulent la voir entérinée dès juin, d'autres, comme l'Allemagne, les Pays-Bas ou la Grèce la jugent prématurée tant que Washington n'aura pas arrêté définitivement sa politique sur Guantanamo.

L'Allemagne et l'Autriche rechignent toujours par ailleurs à entériner le mécanisme qui doit permettre aux pays européens d'échanger des informations sur les ex-détenus qui seront accueillis en Europe.

Ce mécanisme prévoit que tout pays envisageant d'accepter un ex-détenu devra obtenir des Etats-Unis toutes les informations nécessaires et les transmettre à ses partenaires européens.

Il prévoit aussi, une fois la personne arrivée, le partage d'informations sur son intégration dans le pays d'accueil.

Berlin et surtout Vienne voudraient qu'il stipule aussi que ces personnes ne pourront pas librement circuler dans l'espace Schengen sans contrôle aux frontières, mais "c'est juridiquement impossible", a expliqué un diplomate.

Six pays seulement se sont dits prêts à accueillir d'anciens détenus: France, Portugal, Espagne, Royaume-Uni, Italie et Belgique.


Les ministres de l'Intérieur de l'UE devraient discuter de ces problèmes au cours de leur réunion les 4 et 5 juin à Luxembourg.

http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-05-27/guantanamo-bruxelles-et-washington-negocient-les-principes-a-respecter/924/0/347022

Pourquoi doit-on accepter ces "détenus" alors que ne sommes pas responsable de leur arrestation ? Suspect d'autant plus , qu"une fois libérés ces "détenus" pourront circuler librement .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

GUANTANAMO - Bruxelles et Washington négocient les principes à respecter Empty Re: GUANTANAMO - Bruxelles et Washington négocient les principes à respecter

Message  shimmy Jeu 28 Mai - 14:20

Bravo, pour "plaire" à Obama, on refuse que Elizabeth II assiste aux cérémonies du soixante cinquième anniversaire du débarquement, et on continue à se récupérer les terroristes de Guantanamo !
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 78
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

GUANTANAMO - Bruxelles et Washington négocient les principes à respecter Empty Re: GUANTANAMO - Bruxelles et Washington négocient les principes à respecter

Message  livaste Jeu 28 Mai - 15:16

moins que tu estimes que c'est l'angleterre qui doit nous dicter nos invitations et nous chaperonner !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

GUANTANAMO - Bruxelles et Washington négocient les principes à respecter Empty Re: GUANTANAMO - Bruxelles et Washington négocient les principes à respecter

Message  shimmy Jeu 28 Mai - 16:08

J'estime que quand on commémore le débarquement allié, on invite tous les alliés, par seulement celui à qui Sarko tente désespérément de plaire !
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 78
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

GUANTANAMO - Bruxelles et Washington négocient les principes à respecter Empty Re: GUANTANAMO - Bruxelles et Washington négocient les principes à respecter

Message  Invité Jeu 28 Mai - 19:03

Mais l'Angleterre sera là, Brown a réussi à obtenir une invitation. Twisted Evil

Faut faire attention par ailleurs à l'article qui a déclenché la polémique C'est le Daily Mail...Un peu marseillais sur les bords (hahaha).
Et puis les anglais sont très à cheval sur le protocole royal. Elizabeth ne s'incruste pas, on l'invite. cirebotte

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

GUANTANAMO - Bruxelles et Washington négocient les principes à respecter Empty Re: GUANTANAMO - Bruxelles et Washington négocient les principes à respecter

Message  shimmy Jeu 28 Mai - 19:04

La France, terre d'accueil et d'asile.... des terroristes!

Ça a commencé avec Khomeiny, ça continue!
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 78
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

GUANTANAMO - Bruxelles et Washington négocient les principes à respecter Empty Re: GUANTANAMO - Bruxelles et Washington négocient les principes à respecter

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum