Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir

2 participants

Aller en bas

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir Empty et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir

Message  livaste Ven 10 Oct - 8:08

Nouveau krach à la Bourse
Par LEXPRESS.fr, mis à jour le 10/10/2008 09:50:15

Paris perd plus de 8% en début de séance. Dans le sillage de Wall Street et de Tokyo, toutes les bourses européennes sont en chute libre ce vendredi matin. Le G7 se réunit en début de soirée à Washington.

La Bourse de Paris s'effondre vendredi matin, le CAC 40 plongeant de 8,21% en tout début de la séance, au lendemain d'une débâcle historique à New York et quelques heures avant un sommet des grands argentiers du Groupe des Sept (G7).

Lâchant 6,36% dès l'ouverture, l'indice a rapidement dégringolé, tombant même brièvement sous les 10%, avant de se stabiliser un peu. Londres et Francfort ontaussi perdu jusqu'à 10% après quelques minutes de cotation.

A 9H23 (07H23 GMT), l'indice vedette chutait de 282,53 points à 3.160,17 points. La place parisienne avait clôturé sur un nouveau repli jeudi (-1,55%), après avoir dégringolé lundi (-9,04%) et mercredi (-6,31%).

La Bourse de New York a connu jeudi une séance cauchemardesque, la pire depuis le krach d'octobre 1987, le Dow Jones plongeant de 7,33% (soit -678,91 points) et atteignant son plus bas niveau depuis cinq ans.

Les places asiatiques ont plongé dans son sillage: à Tokyo, l'indice Nikkei s'est effondré de 9,62%, sa pire baisse en une séance depuis 21 ans, tandis que Hong-Kong chutait de plus de 7% à mi-séance.

Ni la multiplication des mesures et garanties gouvernementales en faveur du secteur bancaire, ni l'annonce mercredi de baisses de taux concertées de sept grandes banques centrales, n'ont suffi à rassurer un marché fébrile, affolé par la propagation de la crise financière et ses répercussions économiques.

L'ensemble des valeurs vedettes, tous secteurs confondus, enregistrent de très fortes baisses : ArcelorMittal chute de 12,19% à 22,03 euros ; GDF Suez et Veolia Environnement, chahuté jeudi, s'enfoncent respectivement de 11,62% à 23,00 euros et de 11,91% à 20,94 euros.

Renault (-10,52% à 29,30 euros), Carrefour (-10,14% à 24,54 euros), et Société Générale (-10,01% à 51,74 euros) figurent également parmi les plus chutes les plus importantes.

Selon les analystes de la maison de courtage Aurel, "une nouvelle vague baissière" pourrait emmener le CAC 40 vers les 3.000 points, voire plus bas, alors que les tensions persistent sur un marché interbancaire empoisonné par la défiance.

Pour Valérie Plagnol, directrice de la stratégie au Crédit Mutuel-CIC, "ça +krach+" : "la contagion gagne les marchés de la planète alors que l'assèchement des liquidités atteint son paroxysme".

Cette nouvelle débâcle des marchés renforce la pression sur la réunion des ministres de l'Economie et des Finances et des gouverneurs des banques centrales des sept pays les plus industrialisés (G7), qui débute à Washington à 14H00 locales (18H00 GMT).

Les Etats-Unis pourraient se retrouver en position d'accusés face aux autres membres du club (Allemagne, Canada, France, Grande-Bretagne, Italie et Japon).

Les investisseurs seront par ailleurs très attentifs aux résultats trimestriels du géant américain de l'énergie General Electric, attendus avant l'ouverture de Wall Street.

Ils garderont également un oeil sur les indicateurs macroéconomiques du jour, dont les chiffres du commerce extérieur américain pour août et les prix à l'importation pour septembre aux Etats-Unis, tous deux publiés à 12H30 GMT.

ce n'est que le début de la journée , qui va être longue !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir Empty Re: et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir

Message  Invité Ven 10 Oct - 9:33

dans cette mondialisation , on en est arrivé pour être compétitif ,à singer les USA . "Heureusement" pour nous ,pas suffisement loin pour foutre en l'air un système qui à la base est extraordinaire .
C'est comme qui dirait assommant!
Je ne sais pas pour vous mais , même les économistes ne savent plus trop quoi répondre et ont du mal a percevoir le bout du tunnel , mise a part les plus optimistes qui hier encore se voyait en fin de crise... aujourd'hui c'est encore une fois le rétamage .
Accoyer propose une amnystie fiscale .... moi je ne la proposerait pas qu'aux riches ...mais pour tous (la classe moyenne qui paie l'IR), les petits patrons de tpe et pme!)
Le président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer propose, dans un entretien à paraître vendredi dans Les Echos, de lancer "un grand emprunt d'Etat" et "une amnistie fiscale" pour sortir de la crise bancaire et financière.
"Pourquoi ne pas réfléchir au lancement d'un grand emprunt d'Etat, pour être en mesure de donner au secteur bancaire les moyens de financer notre économie?" propose M. Accoyer.
"Pourquoi ne pas réfléchir aussi à une amnistie fiscale pour nos compatriotes qui accepteraient de rapatrier leurs capitaux, sous condition bien sûr de souscrire à cet emprunt d'Etat ?" ajoute-t-il.
"C'est une idée personnelle mais je me suis aperçu qu'elle pouvait être partagée", ajoute-t-il.
"Nous ne devons nous interdire aucune voie de réflexion afin que la France puisse sortir de cette crise et rebondir le mieux possible. S'agissant de l'amnistie, je pense à nos compatriotes, pas aux dirigeants qui ont pu être défaillants", explique-t-il.
"Même si son système bancaire est plus solide qu'ailleurs, la France aura quand même à faire face aux conséquences de cette crise. Donc nous devons mobiliser toutes nos forces. D'autant plus qu'il nous faut continuer à assainir nos finances publiques", ajoute M. Accoyer.
Interrogé sur la validité du projet de budget 2009, construit sur une hypothèse de croissance de 1% alors que le FMI table sur 0,2%, M. Accoyer estime que le budget "a été préparé avec une grande prudence et une grande honnêteté."
"La discussion budgétaire apportera nécessairement des adaptations mais faisons confiance au gouvernement et soyons volontaristes", ajoute-t-il.
"Nous devons tous faire des efforts en matière de dépenses publiques. Ainsi, ai-je décidé, pour montrer l'exemple, que l'Assemblée nationale renonce à solliciter une hausse de 3,8% de sa dotation, initialement destinée à financer la mise en place des deux nouvelles commissions permanentes et le développement de l'évaluation et du contrôle du gouvernement, prévus par la réforme institutionnelle", dit M. Accoyer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir Empty Re: et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir

Message  Invité Ven 10 Oct - 9:36

franline a écrit:dans cette mondialisation , on en est arrivé pour être compétitif ,à singer les USA . "Heureusement" pour nous ,pas suffisement loin pour foutre en l'air un système qui à la base est extraordinaire .
C'est comme qui dirait assommant!
Je ne sais pas pour vous mais , même les économistes ne savent plus trop quoi répondre et ont du mal a percevoir le bout du tunnel , mise a part les plus optimistes qui hier encore se voyait en fin de crise... aujourd'hui c'est encore une fois le rétamage .
Accoyer propose une amnistie fiscale .... moi je ne la proposerait pas qu'aux riches ...mais pour tous (la classe moyenne qui paie l'IR), les petits patrons de tpe et pme!)
Le président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer propose, dans un entretien à paraître vendredi dans Les Echos, de lancer "un grand emprunt d'Etat" et "une amnistie fiscale" pour sortir de la crise bancaire et financière.
"Pourquoi ne pas réfléchir au lancement d'un grand emprunt d'Etat, pour être en mesure de donner au secteur bancaire les moyens de financer notre économie?" propose M. Accoyer.
"Pourquoi ne pas réfléchir aussi à une amnistie fiscale pour nos compatriotes qui accepteraient de rapatrier leurs capitaux, sous condition bien sûr de souscrire à cet emprunt d'Etat ?" ajoute-t-il.
"C'est une idée personnelle mais je me suis aperçu qu'elle pouvait être partagée", ajoute-t-il.
"Nous ne devons nous interdire aucune voie de réflexion afin que la France puisse sortir de cette crise et rebondir le mieux possible. S'agissant de l'amnistie, je pense à nos compatriotes, pas aux dirigeants qui ont pu être défaillants", explique-t-il.
"Même si son système bancaire est plus solide qu'ailleurs, la France aura quand même à faire face aux conséquences de cette crise. Donc nous devons mobiliser toutes nos forces. D'autant plus qu'il nous faut continuer à assainir nos finances publiques", ajoute M. Accoyer.
Interrogé sur la validité du projet de budget 2009, construit sur une hypothèse de croissance de 1% alors que le FMI table sur 0,2%, M. Accoyer estime que le budget "a été préparé avec une grande prudence et une grande honnêteté."
"La discussion budgétaire apportera nécessairement des adaptations mais faisons confiance au gouvernement et soyons volontaristes", ajoute-t-il.
"Nous devons tous faire des efforts en matière de dépenses publiques. Ainsi, ai-je décidé, pour montrer l'exemple, que l'Assemblée nationale renonce à solliciter une hausse de 3,8% de sa dotation, initialement destinée à financer la mise en place des deux nouvelles commissions permanentes et le développement de l'évaluation et du contrôle du gouvernement, prévus par la réforme institutionnelle", dit M. Accoyer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir Empty Re: et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir

Message  pwalagratter Ven 10 Oct - 12:20

Franline : te rends tu comptes que c'est justement en ayant trop défiscalisé que les gouvernements se retrouvent (entre autre raison) dans la panade la plus complète ?
Rien qu'en France par exemple, le coût des HS défiscalisées, des intérêts d'emprunts défisaclisés et la loi sur les successions ont coûté à la collectivité 15 milliards d'euros. Et au final les HS ont accentué l'augmentation du chomage (ce qui meme pour des nuls en économie comme moi était prévisible), donc surcout pour la collectivité qui n'a pas été chiffré celui là.

Bien au contraire il faut d'urgence remettre à plat l'ensemble des défiscalisations en abrogeant le maximum. On conserve un minimum pour ceux que ça peut vraiment aider et dont les revenus sont réellement faibles.
Il faut également aller rechercher l'argent là où il se trouve vraiment et commençons par l'Europe avec le Luxembourg on finira par les Iles Caimans. On les retrouvera vite ces grosses fortunes.
Parallèlement nationalisation des banques avec controle effectif (qu'on nous refasse pas le cout du Crédit Lyonnais) et examen de tous les comptes. Levée du secret bancaire donc

On voit bien que l'argent existe, ces débauches de milliards d'euros ou de dollars sont là pour le prouver. Est il réel ou fictif dans les 2 cas il faudra bien que les états qui s'engagent actuellement honorent leurs dettes. C'est pour ça qu'il est urgent d'aller voir du côté obscur de l'économie mondiale.
pwalagratter
pwalagratter
Maire
Maire

Nombre de messages : 549
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir Empty Re: et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir

Message  livaste Ven 10 Oct - 12:25

d'accord avec toi , pwalagratter , il faut tout remettre à plat , il faut assainir et " moraliser " ( mais n'est ce pas un mot iconoclaste pour parler de ces spéculateurs , véritables prestidigitateurs )

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir Empty Re: et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir

Message  pwalagratter Ven 10 Oct - 12:45

Ce serait risible si ce n'était aussi dramatique. Entendre les discours actuels qui révèlent la totale impuissance de ceux qui nous assénaient qu'il n'y avait qu'une seule voie possible : le libéralisme. Pourtant ils avaient l'expérience de 29. Et si Bretton Woods a existé c'est qu'il y avait une bonne raison : il fallait des garde-fous.
Que Nixon pour financer sa fichue guerre du Viet-Nam a fichu en l'air.
Le pire c'est que je ne suis même pas sûre que ce qui se passe actuellement leur fasse prendre conscience. Certains continuent à nous anoner encore le besoin de "réformes" libérales.
Quand on sera sorti de ce b.... il faudra réfléchir sérieusement à un permis de voter. On voit bien ce que les gens sont capables de voter.
pwalagratter
pwalagratter
Maire
Maire

Nombre de messages : 549
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir Empty Re: et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir

Message  Invité Ven 10 Oct - 13:43

perso quand je parlais de defiscaliser c'etait ponctuel , que cette année et surtout pour le commun des mortels....je ne défendais pas ceux qui ont fuit ...quoique je les comprends aussi .
mais , c'etait simplement pour permettre aux classes moyennes d'en avoir de coté...
mais concernant le trop d'impôts , je regrette mais je suis contre une hausse ; on casque suffisement comme ça , nous on est en plein dans ceux qui paient un max et , c'est sérieusement étouffant ; on fait partie de ceux qui paient mais qui ne peuvent pas parfois offrir a nos gosses certains 'extra" car aucune aide pour aider a financer ....alors que d'autres , moins "riches" peuvent offrir des colonies de vacances , sejours linguistiques à leurs gosses parce qu'ils peuvent avoir des aides....ce qui leur revient beaucoup moins cher au final.

et dû a la mondialisation , on se doit d'être compétitifs , attractifs.... Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir Empty Re: et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir

Message  Invité Ven 10 Oct - 13:44

sinon, je continue a soutenir le libéralisme qui pourmoi n'a rien a voir avec le rapt financier actuel !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir Empty Re: et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir

Message  Invité Ven 10 Oct - 18:36

Morliser de sert à rien, il faut faire casquer les responsables jusqu'au dernier centime, les mettre à la rue et saisir leurs maisons.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir Empty Re: et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir

Message  Invité Ven 10 Oct - 19:58

franline a écrit:sinon, je continue a soutenir le libéralisme qui pourmoi n'a rien a voir avec le rapt financier actuel !

Le problème est que le Libéralisme actuel est un libéralisme exclusivement spéculatif et non plus un libéralisme pour investir et permettre d'entreprendre et ce n'est pas nouveau.
L'auto régulation par les marchés au nom de cette liberté d'entreprendre a donc dérivé de façon honteuse. C'est pourquoi l'Etat doit être le policier des marchés et que soit mis en place de vraies alertes...

PAstaga, tu oublies "Au Gnouf les instituts de conseil de notations".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir Empty Re: et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir

Message  Invité Ven 10 Oct - 20:06

je préfère défendre le libéralisme auquel je crois ! et si je devais baisser les bras et tous ceux qui défendent un libéralisme de responsabilités alors il n'en resterait plus rien , il faudrais alors se laisser dicter notre vie pas des dictateurs ; je considère ces capitalistes immoraux comme des dictateurs financiers...ils nous le font payer au niveau mondial actuellement ; ces gens là ne méritent pas le titre de libéraux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir Empty Re: et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir

Message  Invité Ven 10 Oct - 20:08

La moralité n'existe pas dans la finance. Il faut un capitalisme classique où l'argent qu'on engage est solvable, et où les décideurs risquent leurs propres deniers.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir Empty Re: et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir

Message  Invité Ven 10 Oct - 20:10

en risquant leurs propres deniers , ils prennent leur responsabilité .
sachant qu'habituellement il doit y avoir 1$ de liquidité pour 12$ de crédit.
on en etait à 1$ de liquidité pour 36$ de crédit .... ca n'a rien de responsable !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir Empty Re: et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir

Message  livaste Ven 10 Oct - 20:13

avant il y avait la planche à billetsmais c'était les états qui en avaient le commandes , aujourd'hui ils ont l'argent virtuel , au service des spéculateurs et des actionnaires des multinationales !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir Empty Les dirigeants européens en sommet de crise à Paris

Message  Invité Dim 12 Oct - 12:07

Acculés à agir et rassurer, les dirigeants européens devaient tâcher dimanche soir à Paris de donner un contenu clair et concret à une stratégie coordonnée face à la crise financière, quelques heures seulement avant la réouverture des marchés.

A la dérive après la semaine la plus noire de leur histoire, les Bourses attendent des mesures fortes et audacieuses des chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro, réunis en urgence au Palais de l'Elysée par le président français Nicolas Sarkozy.

"Vous ne serez pas déçus", a lancé la ministre française des Finances Christine Lagarde à Washington, en marge des réunions du G7 et du Fonds monétaire international (FMI).
C'est paradoxalement vers la Grande-Bretagne, le pays le plus réfractaire à leur monnaie unique, que les dirigeants des pays de la zone euro devaient se tourner pour trouver l'inspiration. Le plan britannique, qui allie nationalisations partielles et garantie des prêts entre banques, paraît à tous le plus abouti.

Le Premier ministre britannique Gordon Brown devait être reçu à l'Elysée par Nicolas Sarkozy vers 13H30 GMT, avant le début du sommet de l'eurogroupe prévu à 15H00 GMT. "Je vais à Paris pour persuader les autres pays européens d'adopter l'approche globale que nous avons prise en Grande-Bretagne", a expliqué le Premier ministre britannique.

"Pour l'Europe, les enjeux ne pourraient pas être plus élevés, et il s'agit d'un moment de vérité", a-t-il ajouté.
Le plan mis en place par Londres prévoit une action résolue de la Banque d'Angleterre pour injecter des liquidités et une dotation de 50 milliards de livres (62,5 milliards d'euros) d'argent public pour entrer dans le capital des banques les plus faibles.

Mais il prévoit surtout une envoloppe de 250 milliards de livres (315 milliards d'euros) pour garantir les échanges entre banques. C'est le coeur du problème. Par peur des faillites, les banques ne se prêtent plus entre elles et rechignent donc à faire crédit aux entreprises et aux ménages, menaçant l'ensemble du système économique et financier.

Le sommet de dimanche soir est d'autant plus crucial que le communiqué adopté pendant le week-end à Washington par les ministres des Finances du G7 s'apparente davantage à une déclaration de principe qu'à un véritable plan d'action. Il s'agit de "mettre du muscle sur le squelette" que constitue la déclaration du G7, a dit Christine Lagarde. Shocked

Dans ce texte, le G7 se dit notamment déterminé à tout faire pour empêcher les faillites de banques et débloquer le crédit.
Lors de ce sommet de crise, une femme et un pays devaient être au centre de l'attention. La chancelière allemande Angela Merkel, après avoir fait cavalier seul au début de la crise, semble s'être ralliée à l'idée d'une réponse coordonnée.


La France et l'Allemagne sont "sur une voie commune pour mettre en place une réaction concertée et cohérente de la zone euro à la crise financière internationale", a-t-elle déclaré samedi lors d'une rencontre avec Nicolas Sarkozy, mettant fin à une séquence de divisions du couple franco-allemand.

Selon la presse allemande, la chancelière travaille à un plan de sauvetage du secteur bancaire, sur le modèle britannique. Plusieurs centaines de milliards d'euros seraient consacrés à un système de garantie des échanges interbancaires et au renflouement des banques en difficulté. Angela Merkel pourrait l'annoncer à Paris, dès la fin du sommet de l'Eurogroupe.

Chaque pays européen dégagerait ainsi des ressources pour soutenir le secteur bancaire, selon des modalités communes à toute l'Europe.
Pour Berlin, cette réaction concertée ne saurait prendre la forme d'un fonds européen de sauvetage des banques. Nicolas Sarkozy en a donné acte samedi à la chancelière, estimant qu'une telle option n'était pas adaptée aux décisions urgentes.
"Quand il faut décider entre 04H30 et 07H00 du matin (du sauvetage d'une banque), si on doit réunir tous les partenaires membres de ce fonds, on n'y arriverait pas, voilà pourquoi jamais nous n'avons proposé un tel fonds", a-t-il dit.
Dernière mise à jour le: Dimanche 12 Octobre 2008, 12:24

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir 20081012052499578034864


http://actualite.aol.fr/les-dirigeants-europeens-en-sommet-de/article/20081012011715129201438

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir Empty Re: et pour teminer la semaine , un vendredi tout aussi noir

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum