Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + poigner amovible
20.99 €
Voir le deal

Hausse historique à la Bourse de Paris

Aller en bas

Hausse historique à la Bourse de Paris Empty Hausse historique à la Bourse de Paris

Message  Invité Ven 19 Sep - 17:40

Au bord du gouffre tout au long de la semaine, le CAC 40 réalise une performance inégalée ce vendredi, clôturant en hausse de 9,27%.

Hausse historique à la Bourse de Paris Coeur-
La place parisienne, qui clôture en hausse de 9,27% à 4324,87 points, a encore accéléré sa progression après la présentation aux Etats-Unis des premières mesures concernant le projet d'une structure géante qui récupérerait tous les actifs douteux nés de la dernière bulle. Le précédent record à la hausse datait du 14 mars 2003, où la Bourse avait regagné 7,25%, après la baisse qui avait suivi l'invasion américaine en Irak. Les autres indices européens ont également touché des sommets : à Londres, l'indice FTSE-100 a gagné 8,84% à 5.311,30 points. La Bourse de Francfort, première place financière d'Europe, a pris 5,56% à 6.189,53 points. Records de gains en une séance également à Madrid (+8,71% à 11.557,90 points) et Milan (+8,62% à 27.877,00 points). La Bourse suisse a pris 6,07% et l'AEX d'Amsterdam 8,58%.


Hier soir, le Trésor américain et la Réserve fédérale avaient annoncé être en discussions avec les responsables du Congrès afin de mettre en œuvre un plan pour «s'attaquer au problème des actifs non liquides dans les bilans des banques».
Le secrétaire américain au Trésor, Henry Paulson, a annoncé que les mesures en faveur des banques coûteraient «des centaines de milliards de dollars». Rappelant l'urgence de la situation, Paulson a insisté sur le fait qu'il fallait que l'action soit suffisamment «forte pour faire une vraie différence et aller au cœur du problème».
D'après un influent sénateur républicain, Richard Shelby, le coût de ce plan pourrait atteindre les 1.000 milliards de dollars. Mais qu'importe, tout le système financier global s'est réjoui de l'annonce de ce plan, qui redonne un peu d'oxygène à un système au bord de l'asphyxie. Les bancaires ont été le moteur de la hausse du jour : Dexia grimpe de 22,50% à 10,50 euros, à l'instar de Crédit Agricole (+26,32% à 14,40 euros), de BNP Paribas (+17,50% à 68,00 euros), de Société Générale (+19,94% à 67,00 euros) et d'Axa (+21,28% à 24,65 euros).

Les autres valeurs du jour
Le consortium italien CAI jette finalement l'éponge concernant la reprise d'Alitalia. Air France-KLM (+5,27%), qui était intéressé il y a de cela quelques mois, pourrait bien à nouveau se porter candidat.
Air Liquide (+6,75%) annonce que le projet KSTAR en Corée du sud a réalisé ses premiers plasmas, qui permettent d'atteindre les conditions nécessaires à la fusion nucléaire contrôlée des atomes.
Selon Les Echos, EDF (+7,25%) pourrait porter son offre de 765 pence par action à 774 pence pour reprendre le britannique British Energy.
La Bolivie indique que Gazprom et Total (+8,34%) se sont engagés à investir 4,5 milliards de dollars dans un projet de gaz naturel dont la production devrait être de 26 millions de mètres cubes par jour.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum