Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-28%
Le deal à ne pas rater :
PNY CS900 Series – Disque SSD 1 To 2,5″ SATA III à 71,99€
71.99 € 99.99 €
Voir le deal

Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes"

Aller en bas

Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes" Empty Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes"

Message  Invité Ven 12 Sep - 9:53



Nicolas Sarkozy a affirmé jeudi que ce n'est pas parce qu'il y a "une crise économique mondiale" qu'il faut "arrêter les réformes", mais qu'"au contraire", c'est "une raison pour aller plus loin".



Le président de la République s'exprimait lors d'une table ronde à Châtelaillon-Plage (Charente-Maritime), sur l'intéressement et la participation.







"Bien sûr, il y a une crise économique mondiale et européenne" mais "ce n'est pas une raison pour arrêter les réformes. C'est au contraire une raison pour aller plus loin", a-t-il déclaré.

Selon lui, "c'est justement parce que ça tangue dans l'économie mondiale qu'il faut muscler la France, qu'il faut qu'on soit inventif, qu'il faut qu'on donne le sentiment à chacun que les efforts demandés sont justes et équitables".

"Le monde bouge, la France doit prendre des initiatives. Il n'est pas question, sous prétexte qu'il y a des problèmes économiques mondiaux, qu'on reste comme tétanisé devant le danger sans bouger. Ca, c'est l'échec", a-t-il martelé.

"Au contraire", a-t-il ajouté, "quand il y a un peu de vent, un peu de houle et un peu de difficultés, on en profite pour entraîner tout le pays vers les réformes nécessaires pour que la France reste le pays à nul autre pareil" avec "des emplois compétitifs, des entreprises compétitives et des salariés heureux d'aller au travail parce qu'ils considèrent qu'on les respecte et qu'on les rémunère" de façon "juste".

Dernière mise à jour le: Jeudi 11 Septembre 2008, 20:16


perso , je n'y vois pas d'inconvénient mais ,....la rémunération de façon juste ... on attend de voir ! Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes" Empty Re: Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes"

Message  shimmy Ven 12 Sep - 9:56

Il a raison, encore faut il faire les bonnes réformes!
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 78
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes" Empty Re: Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes"

Message  Invité Ven 12 Sep - 20:11

franline a écrit:


Nicolas Sarkozy a affirmé jeudi que ce n'est pas parce qu'il y a "une crise économique mondiale" qu'il faut "arrêter les réformes", mais qu'"au contraire", c'est "une raison pour aller plus loin".



Le président de la République s'exprimait lors d'une table ronde à Châtelaillon-Plage (Charente-Maritime), sur l'intéressement et la participation.







"Bien sûr, il y a une crise économique mondiale et européenne" mais "ce n'est pas une raison pour arrêter les réformes. C'est au contraire une raison pour aller plus loin", a-t-il déclaré.

Selon lui, "c'est justement parce que ça tangue dans l'économie mondiale qu'il faut muscler la France, qu'il faut qu'on soit inventif, qu'il faut qu'on donne le sentiment à chacun que les efforts demandés sont justes et équitables".

"Le monde bouge, la France doit prendre des initiatives. Il n'est pas question, sous prétexte qu'il y a des problèmes économiques mondiaux, qu'on reste comme tétanisé devant le danger sans bouger. Ca, c'est l'échec", a-t-il martelé.

"Au contraire", a-t-il ajouté, "quand il y a un peu de vent, un peu de houle et un peu de difficultés, on en profite pour entraîner tout le pays vers les réformes nécessaires pour que la France reste le pays à nul autre pareil" avec "des emplois compétitifs, des entreprises compétitives et des salariés heureux d'aller au travail parce qu'ils considèrent qu'on les respecte et qu'on les rémunère" de façon "juste".

Dernière mise à jour le: Jeudi 11 Septembre 2008, 20:16


perso , je n'y vois pas d'inconvénient mais ,....la rémunération de façon juste ... on attend de voir ! Suspect
$
Ceux qui me gêne est qu'il parle de Rémunération juste , mais que fait-il pour cela ? Une loi, un groupe de travail, une concertation ..rien que des paroles. Madame Parisot est pas très prolixe sur le sujet d'ailleurs. Réduire les charges sociales sur les entreprises à l' état de décoder, augmenter les salaires " les entreprises décident elles seules". Même constat on capitalise les profits on nationalise les pertes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes" Empty Re: Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes"

Message  Invité Ven 12 Sep - 20:24


<H2>Intéressement et participation




Depuis plus de 40 ans, l'intéressement (créé en 1959) et la participation (créée en 1967) permettent aux salariés de toucher leur part des bénéfices et d'être intéressés à l'accroissement des performances de leur entreprise.
Un dispositif d'exonérations sociales et fiscales incite les entreprises à passer des accords et les salariés à se constituer une épargne, à travers un PEE ou un PERCO.


Défiscalisation et blocage


Même si cette défiscalisation s'accompagne d'un blocage pendant au moins 5 ans (pour la participation et les PEE) et jusqu'au moment du départ en retraite (pour les PERCO), cette épargne reste pourtant disponible pour les grands événements de la vie (mariage, naissance, achat de résidence principale, création d'entreprise...).

  • En 2003, les entreprises (non agricoles) ont distribué 11,6 milliards d'euros au titre de la participation, de l'intéressement et des PEE (abondement de l'entreprise).
  • 6,3 millions de salariés ont bénéficié d'une prime de participation, d'intéressement, d'un abondement PEE ou des trois à la fois.
  • Ils représentent 53,2 % des effectifs des entreprises non agricoles.
  • La prime moyenne distribuée a augmenté de 4,5 % par rapport à l'année précédente et atteint 1 830 € par salarié (Chiffres Conseil supérieur de la participation).


</H2>

http://www.lemoneymag.fr/v4/dossier/s_Dossier_v4/0,5352,3250,00.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes" Empty Re: Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes"

Message  Invité Sam 13 Sep - 20:00

Franline, je pige pas ton copié collé. C'est pour prouver que le President fat des choses pour les salaires ??!!!!
La rémunération se résume pour toi à l'investissement et la participation ??? D'ailleurs ce truc existe depuis 1959 d'après ton article..donc le Président n'a rien fait.
J'y est droit bien avant que Sarko ne soit au pouvoir donc il n'a rien créé. La rémunération il me semble correspond avant tout à ton salaire brut annuel, là j'ai rien vu.
Par ailleurs un point que tu ne releves pas, tu investis dans des plans en actions bloqués 5 ans ( tu imagines le friv pour les Entreprises ce nombre obligé d investisseurs ??) ...Quand on voit les résultats de la bourse on est bien tous 'eu.'

Le smic aucun coup de pouce supplémentaire par rapport aux augmentations automatiques indéxées sur l'inflation.

Donc pour conclure , Le Président n'a rien entrepris sur les salaires désolé.


Dernière édition par David le Sam 13 Sep - 20:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes" Empty Re: Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes"

Message  Invité Sam 13 Sep - 20:11

Ca me fait penser aux gars qui perdent toutes leurs économies à la machine à sous. "Je vais me refaire, je vais me refaire !" Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes" Empty Re: Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes"

Message  Invité Sam 13 Sep - 20:53

Seulement 11% des salariés travaillant dans les entreprises de moins de 50 salariés ont accès à la participation contre 3/4 des salariés de celles ayant un effectif compris entre 50 et 499 salariés et près de 90% des salariés travaillant dans les grandes entreprises.


Dans le cadre des ambitions gouvernementales de modernisation de l’économie mais aussi de soutien au pouvoir d’achat, le système de participation pourrait connaître une cure de rajeunissement qui viserait à fortement relever l’intéressement et la participation en stimulant notamment ce dispositif dans les PME.



http://www.etudes.ccip.fr/archrap/rap08/interessement-et-participation-des0803.htm


Proposant d'ores et déjà une nouvelle étape, Nicolas Sarkozy a souhaité mardi que la participation soit étendue à tous les salariés du secteur privé. Actuellement, seules les entreprises de plus de 50 salariés ont l'obligation de mettre en place un mécanisme de participation, les autres pouvant le faire volontairement. Les petites entreprises seraient incitées à se doter d'un tel mécanisme par un "impôt sur les bénéfices différencié", a-t-il suggéré.

Surtout, Nicolas Sarkozy a proposé que le plafond de la réserve de participation soit "fortement relevé". "Un doublement, voire un triplement de la réserve de participation, c'est pas quelque chose qui me choquerait", a-t-il dit. En 2007, la participation était plafonnée à 24.138 euros par salarié et l'intéressement à 16.092.

Il a en outre souhaité que les salariés puissent choisir "librement" entre intéressement (versé tout de suite, mais facultatif et calculé en fonction des résultats de l'entreprise) ou participation (bloquée cinq ans en général, en contrepartie d'avantages fiscaux et sociaux). Et il a demandé que les stock-options et la distribution d'actions gratuites bénéficient "à tous les salariés" d'une entreprise, "pas seulement à quelques-uns".

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/politique/20080108.FAP9071/pouvoir_dachat_sarkozy_promet_des_primes_de_participati.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes" Empty Re: Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes"

Message  Invité Sam 13 Sep - 20:59

Enfin Franline des faits : " il a souhaité " " il a proposé" " il souhaiterai" . Rien de concret.

Et puis une chose qui tombe chaque mois est ton salaire , non ? Là rien . Le SMIC rien.
Que des effets d'annonce. Comme le RSA .sauf pour ceux assujetis au bouclier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes" Empty Re: Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes"

Message  Invité Sam 13 Sep - 21:21

le temps de mettre en place ... tu sais bien ! Razz .... deja s'il a les idées , le reste viendra!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes" Empty Re: Sarkozy: la crise économique mondiale, "pas une raison pour arrêter les réformes"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum