Tout le monde se dispute l'héritage du " gaullisme"

Aller en bas

Tout le monde se dispute l'héritage du " gaullisme" Empty Tout le monde se dispute l'héritage du " gaullisme"

Message  Jeanclaude le Mer 10 Nov - 11:11

Tout le monde se dispute l'héritage du gaullisme

mercredi 10 novembre 2010

Le 40e anniversaire de la mort du Général a offert à Nicolas Sarkozy l'occasion d'appeler de Gaulleà la rescousse. Et à l'opposition de lui dénier l'exclusivité de cette filiation.

Nicolas Sarkozy : au pied de la Croix de Lorraine et sous le crachin froid de Colombey-les-Deux-Églises, le Président, en présence de François Fillon et de Michèle Alliot-Marie, présidente du mouvement gaulliste Le Chêne, a exalté hier le souvenir du " sauveur " de la France. Il a placé son action sous l'héritage de son illustre prédécesseur.

Exemples : " Quand il avait dit que la politique de la France ne se faisait pas à la corbeille de la Bourse [...] à sa façon il appelait à la régulation des lois du marché. " Le général de Gaulle " n'a jamais reculé devant la nécessité de décider [...] parce qu'il savait qu'en repoussant la décision, les souffrances seraient plus grandes encore ".

Il a même repris quelques citations, comme pour mieux justifier sa gouvernance : " Si la France m'a appelé à lui servir de guide, ce n'est certes pas pour présider à son sommeil [...] Dans notre pays, dire ce qu'il y a à dire, ça, ça va, c'est facile. Faire ce qu'il y a à faire, voilà la première leçon du général de Gaulle. " Ou celle de De Gaulle souhaitant que du Président " émanent réellement toute décision importante aussi bien que toute autorité ".

Il a ajouté que les problèmes auxquels il était lui-même confronté étaient plus " complexes " que ceux auxquels a dû faire face le général de Gaulle.

Martine Aubry : tout en rendant hommage au général, elle a aussi estimé que Nicolas Sarkozy ne pouvait se prévaloir de son héritage. " Alors que cet héritage est aujourd'hui mis à bas, nous ne l'oublions pas. " " Du général, Nicolas Sarkozy n'a retenu pour l'essentiel que le penchant autoritaire ", ajoute Bruno Le Roux, vice-président du groupe PS à l'Assemblée.

Nicolas Dupont-Aignan : le député souverainiste (ex-UMP) parle " d'imposture, de discours indécent ". " Quand on rentre dans l'Otan, on n'affirme pas l'indépendance de la France, quand on bafoue le référendum (européen) de 2005 en faisant voter par le Parlement, ce que les Français ont désavoué, on ne respecte pas le peuple. Or le principe même du gaullisme, c'est le respect du peuple. " Le président de Debout la République, gaulliste incontestable, est par ailleurs furieux de s'être vu interdire le dépôt d'une gerbe.

Jean-Pierre Chevènement : pour le président d'honneur du Mouvement républicain et citoyen, " il ne reste du gaullisme que la Constitution de 1958 mais avec un président très diminué et une Constitution qui a été profondément altérée ".

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet.php?abo=620248&serv=10&idCla=3635&idDoc=1581657&utm_source=ofmnewsletter&utm_medium=lettredinformation&utm_campaign=politique


Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Tout le monde se dispute l'héritage du " gaullisme" Empty Re: Tout le monde se dispute l'héritage du " gaullisme"

Message  livaste le Mer 10 Nov - 12:47

Oui , tout le monde se dit gaulliste , de la droite à la gauche !

Mais pour dupont truc machin , son argument sur l'OTAN est un non sens et une méconnaissance de l'esprit du Général .
Quand De Gaulle se retire de l'oTAN, il peut se le permettre , la situation mondiale c'est la rivalité entre 2 blocs ,l'est et l'ouest , et la France peut alors se garder de s'allier avec les occidentaux , car il est évident que l'URSS ne risque pas de déclarer une guerre quelconque à la France ..
La situation est aujourd'hui toute autre , la menace vient de l'hégémonie des pays islamistes qui n'ont pas renoncé à conquérir par la peur le monde pour faire disparaitre l'occident . Dans ce cas , nous ne pouvons rester isolés , et je suis certaine que De Gaulle qui était étonnamment visionnaire , n'aurait pas fait autrement que de rentrer dans l'OTAN ,
Faut être aussi borné que truc machin pour penser que le gaullisme c'est rester les deux pieds dans le même sabot , comme si le monde n'avait pas évolué depuis 1950 !
De Gaulle ne prenait ps des recettes du passé , regarde , il 'a jamais copié ce qui se faisait par exemple en 1930 , il prenait des décisions en analysant les problèmes non seulement actuels , mis en projetant dans le futur .
Or , en projection , ce qui est certain c'est que le danger vient de l'islam conquérant , pas d'un quelconque pays occidental .
mais ça , l'esprit étriqué , figé de dupont la joie ne peut le comprendre !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum