Les colis suspects à destination des États-Unis auraient pu exploser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les colis suspects à destination des États-Unis auraient pu exploser

Message  livaste le Sam 30 Oct - 19:34

Publié le 30/10/2010 à 13:07 - Modifié le 30/10/2010 à 18:16 Le Point.fr 3
TERRORISME
Les colis suspects à destination des États-Unis auraient pu exploser

Source AFP


Les colis piégés interceptés vendredi, à Dubaï et à Londres, en provenance du Yémen et à destination des États-Unis auraient pu exploser. Le chef de la police de Dubaï, le général Dahi Khalfane, a confirmé samedi à l'Agence France-Presse que le colis suspect découvert à Dubaï était "un colis piégé" et qu'un acte terroriste "aurait pu avoir lieu", précisant que le colis aurait pu "exploser" dans l'avion s'il n'avait pas été intercepté à temps. Le second colis, découvert en Angleterre, était également "actif" et aurait pu détruire l'appareil s'il avait explosé, a déclaré de son côté la ministre britannique de l'Intérieur, Theresa May. Elle a assuré que Londres agirait immédiatement pour stopper les mouvements de tout fret non accompagné venant du Yémen à destination du Royaume-Uni ou y transitant. "Je peux confirmer que le dispositif était actif et aurait pu exploser. La cible pourrait avoir été l'avion, et si (la bombe) avait explosé, il aurait pu être détruit", a-t-elle dit.

Les enquêteurs de Dubaï et de Grande-Bretagne avaient confirmé, plus tôt dans la journée, la présence d'explosifs dans les deux colis piégés à destination des États-Unis, interceptés en transit la veille en provenance du Yémen et dont la découverte a déclenché une alerte mondiale. Le président américain Barack Obama a évoqué une "menace terroriste crédible" pour les États-Unis, pointant du doigt Al-Qaeda au Yémen. Il a précisé que les colis contenaient "apparemment" des explosifs et étaient adressés à "des lieux de culte juifs, à Chicago", son fief électoral, où il doit passer la nuit de samedi à dimanche, dans le cadre d'une ultime tournée avant les législatives de mardi. "Nous continuons à renforcer notre coopération avec le gouvernement yéménite afin de déjouer de nouveaux attentats et de détruire la branche d'Al-Qaeda", dans la péninsule arabique, a lancé Barack Obama.

Penthrite

La police de Dubaï, où un des colis a été découvert dans les locaux de la FedEx, a indiqué avoir trouvé un mélange de penthrite et de plomb, un explosif très puissant, dissimulé dans une imprimante d'ordinateur et avec un dispositif de détonation. "L'engin a été préparé de manière professionnelle et doté d'un circuit électrique relié à une carte de téléphone portable cachée dans l'imprimante", selon un communiqué de la police de Dubaï, pour qui la méthode est "caractéristique" des groupes terroristes comme Al-Qaeda". L'autre paquet, trouvé dans un avion-cargo de la compagnie américaine UPS à l'aéroport d'East Midlands, au centre de l'Angleterre, "contenait effectivement du matériel explosif", a indiqué dans la nuit la ministre britannique de l'Intérieur, Theresa May. Samedi, en fin de matinée, le comité d'urgence britannique "Cobra" s'est réuni à Downing Street, en présence de Theresa May, pour examiner si le colis découvert - également une imprimante d'ordinateur - constituait réellement une bombe, comme à Dubaï.

Al-Qaeda au Yémen est une source d'inquiétude aux États-Unis depuis l'attentat raté à l'explosif contre un avion de ligne le jour de Noël 2009, mené par un jeune Nigérian, Umar Farouk Abdulmutallab, qui avait caché de la penthrite dans son slip. De la penthrite avait également été découverte dans les chaussures du Britannique Richard Reid, accusé d'avoir tenté de mettre feu à des explosifs cachés dans ses chaussures à bord d'un vol Paris-Miami, en décembre 2001. Les autorités de Sanaa sont une nouvelle fois sous la pression pour lutter contre les réseaux d'Al-Qaeda actifs sur son territoire. Dix ans après l'attentat contre le navire américain USS Cole qui a tué 17 Américains, le 12 octobre 2000, dans le port yéménite d'Aden, revendiqué par Al-Qaeda, le réseau continue de prospérer dans le pays, multipliant les attentats contre les intérêts économiques et les cibles étrangères.

Les vols directs en provenance du Yémen et vers la Grande-Bretagne sont suspendus depuis janvier 2010 et les autorités britanniques ont annoncé "étudier d'urgence de nouvelles mesures de sécurité" pour les avions-cargos venant du Yémen. Les transporteurs américains UPS et FedEx ont annoncé mettre fin à leurs services à partir du Yémen.

J'ai entendu que la France suspendait ses avions cargos au départ du Yemen , sage précaution .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27337
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colis suspects à destination des États-Unis auraient pu exploser

Message  livaste le Sam 30 Oct - 19:36

Publié le 30/10/2010 à 19:35 Le Point.fr

Pourquoi l'aviation civile bloque-t-elle le fret en provenance du Yémen ?
Par Thierry Vigoureux



La direction générale de l'aviation civile vient de suspendre en France l'embarquement de fret en provenance du Yémen à bord des avions. Cette mesure a été prise alors que des colis suspects à destination des États-Unis ont été interceptés. Al-Qaeda, présumée à l'origine de ces menaces, a trouvé la faille dans les dispositifs sécuritaires qui entourent le transport aérien. Dans les terminaux réservés aux passagers, toute tentative devient très complexe et vraisemblablement vouée à l'échec. Les immenses hangars dédiés au traitement du fret offrent, eux, des possibilités beaucoup plus "intéressantes". Un passager, quand il prend l'avion, reste entre une et trois heures dans la zone stérile du terminal et n'a guère de possibilités d'action. Un colis voyageant par avion, lui, peut séjourner plusieurs jours dans des locaux de l'aéroport, où les va-et-vient et les manipulations sont incessants. Le fret y est, en effet, rassemblé, trié puis regroupé par destinations. Les interventions illicites restent possibles même si des contrôles par scanner sont prévus.

Puis le fret ne voyage pas seulement à bord des avions-cargos comme ceux d'UPS ou de FedEx. Une majorité de compagnies aériennes utilisent les soutes des avions situées sous la cabine réservée aux passagers pour transporter leurs bagages, mais aussi des colis ou des palettes entières de fret. Le Boeing 777, par exemple, est souvent qualifié de camion, car il peut charger plus de vingt tonnes de fret (ou 150 m3) dans ses soutes, autant que certains avions-cargos.

Cette découverte de colis pouvant devenir des bombes en provenance du Yémen est déjà considérée comme un cas d'école par les spécialistes de l'antiterrorisme : les différentes couches de contrôles organisés se sont révélées inefficaces et faillibles. En revanche, le travail de fourmi des agents de renseignement et la collaboration entre les différents services dans le monde ont montré toute leur efficacité.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27337
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colis suspects à destination des États-Unis auraient pu exploser

Message  livaste le Sam 30 Oct - 22:22

Attentats déjoués dans deux avions : une étudiante arrêtée au Yémen
30.10.2010, 10h37 | Mise à jour : 22h56
Les deux colis suspects interceptés vendredi dans des avions en provenance du Yémen et à destination des Etats-Unis, auraient pu exploser en plein vol, affirment ce samedi le Royaume-Uni et Dubaï. Depuis la Maison-Blanche, hier soir, Barack Obama avait annoncé qu'ils contenaient «apparemment dès explosifs» et étaient adressés à des lieux de culte juifs de Chicago.


Selon le président américain, ces colis portent l'empreinte d'Al-Qaïda. Il s'est dit déterminé à «détruire» l'organisation terroriste au Yémen.
Sur place, une femme soupçonnée d'avoir envoyé les colis piégés a été arrêtée samedi soir dans la banlieue de Sanaa, la capitale yéménite, après l'encerclement de sa maison par les forces de sécurité.

Son numéro de portable sur les bordereaux

D'après un responsable des services de sécurité du Yémen, cette femme «est une étudiante en médecine à l'université de Sanaa. Elle a été arrêtée en compagnie de sa mère. Son père est un ingénieur dans le secteur du pétrole qui travaille dans une compagnie située dans la province de l'Hadramout, dans l'est du Yémen». Les services de sécurité yéménites ont trouvé le numéro de téléphone portable de cette femme sur les bordereaux des colis, a-t-il ajouté.

Plus tôt dans la journée, les autorités locales avaient annoncé avoir saisi 26 colis suspects et interpellé des employés des compagnies de transport aérien et de la division cargo de l'aéroport international dans la capitale yéménite.

Le Yémen ne veut pas d'ingérence dans «ses affaires intérieures»

Sous pression américaine, le président du Yémen a indiqué avoir donné l'ordre à ses forces de traquer les suspects. Si Ali Abdallah Saleh s'est dit, lui aussi, «déterminé» à lutter contre le terrorisme, il a, toutefois, mis en garde les Etats-Unis contre toute ingérence. «Nous ne permettrons à personne de s'ingérer dans nos affaires intérieures», a affirmé le président en guise de réponse à la Maison-Blanche, qui a demandé au Yémen une «coopération étroite».

Le colis devait exploser dans l'avion, selon Londres

Le paquet piégé découvert vendredi en Angleterre dans un avion cargo en partance pour les Etats-Unis devait exploser à bord de l'appareil, a déclaré samedi soir le Premier ministre britannique, David Cameron. «Nous ne pouvons pas être sûrs du moment où cela devait se produire. Il n'y a pas de preuve que cela devait avoir lieu au-dessus du territoire britannique, mais bien sûr nous ne pouvons pas l'exclure», a déclaré à la BBC le chef du gouvernement depuis sa résidence de Chequers, près de Londres.

L'engin trouvé à l'aéroport d'East Midlands, dans le centre de l'Angleterre, était «opérationnel», avait indiqué plus tôt la ministre de l'Intérieur, Theresa May, à l'issue d'une réunion du comité d'urgence britannique. Caché dans une imprimante, il aurait pu exploser n'importe où, avait-elle affirmé.

«L'empreinte d'Al-Qaïda»

Le deuxième colis, intercepté cette fois, à l'aéroport de Dubaï contenait des explosifs et un système de mise à feu «portant l'empreinte d'organisations terroristes comme celle d'Al-Qaïda», a assuré ce matin la police de Dubaï dans un communiqué. Les enquêteurs évoquent «une imprimante d'ordinateur dont l'encre contenait des produits explosifs». Il s'agirait d'un mélange de penthrite (PETN) et de plomb, un produit hautement explosif utilisé dans les systèmes de mise à feu. «L'engin a été préparé de manière professionnelle et doté d'un circuit électrique relié à une carte de téléphone portable cachée dans l'imprimante», précise la police de Dubaï.

La France suspend le fret aérien en provenance du Yémen

Les transporteurs américains UPS et FedEx ont annoncé dès vendredi soir mettre fin à leurs services à partir du Yémen. L'alerte internationale déclenchée par les Etats-Unis a conduit la France à suspendre les opérations de fret aérien en provenance de pays. La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) demande «à toutes les compagnies aériennes de suspendre tout embarquement de fret aérien en provenance du Yémen». De son côté, Le ministère belge de l'Intérieur a demandé samedi une «vigilance accrue» aux services de sécurité des aéroports.

La Belgique a demandé de son côté une «vigilance accrue» pour les vols de et vers le Yémen, et à destination des Etats-Unis.





Leparisien.fr

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27337
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colis suspects à destination des États-Unis auraient pu exploser

Message  livaste le Ven 5 Nov - 23:12

Colis piégés : Al-Qaïda revendique le crash d'un avion en septembre
Par TF1 News, le 05 novembre 2010 à 20h50, mis à jour le 05 novembre 2010 à 23:15

Al-Qaïda dans la péninsule arabique a revendiqué l'envoi de colis piégés interceptés en Grande-Bretagne et à Dubaï vendredi dernier, ainsi que l'explosion d'un avion cargo en septembre à Dubaï. Une explosion jusqu'ici jugée accidentelle.

Les enquêteurs s'en doutaient, c'est désormais confirmé : Al-Qaïda dans la péninsule arabique a revendiqué l'envoi de colis piégés interceptés en Grande-Bretagne et à Dubaï. Mais, et là l'information est nouvelle, la nébuleuse terroriste revendique également l'explosion d'un avion cargo en septembre à Dubaï. Les enquêteurs avaient jusqu'ici estimé qu'il s'agissait d'un accident.


L'information a été dévoilée par SITE, le centre américain de surveillance des sites islamistes. SITE indique en outre que le réseau a revendiqué ces actes dans des messages diffusés sur des forums internet prônant le "jihad", dans lesquels il appelait à l'envoi d'autres paquets piégés notamment dans des "avions de ligne", mais aussi d'autres "avions cargo".

Vendredi dernier, deux colis piégés en provenance du Yémen, ont été découverts à Dubaï et en Grande-Bretagne. Ils étaient adressés à des lieux de culte juifs à Chicago (Etats-Unis). Début septembre, c'était un avion cargo du groupe américain de messagerie UPS s'était écrasé sur une base militaire émiratie près de l'aéroport de Dubaï. Les deux membres de son équipage avaient été tués.
"Dissimuler l'accident ?"

Le message dévoilé par le centre d'enquête américain est sans équivoque : "Nous avons abattu l'avion appartenant à la compagnie américaine UPS, mais puisque les médias de l'ennemi ne nous ont pas attribué la responsabilité de ce travail, nous sommes restés silencieux jusqu'à ce que vienne le moment de frapper à nouveau", selon le message. Le réseau Aqpa, cité par SITE, affirme que c'est lui qui a placé, quelques semaines plus tard, deux autres bombes dissimulées dans des colis sur des vols FedEx et UPS.

"Nous nous posons la question: pourquoi est-ce que l'ennemi n'a pas montré ce qui était arrivé à l'avion d'UPS qui a été abattu ?". "Est-ce parce que l'ennemi n'a pas été capable de déterminer la cause du crash, ou parce que l'administration Obama voulait dissimuler l'incident ? (...) Nous disons à Obama : nous avons frappé trois fois vos avions en un an. Si Allah le veut, nous allons continuer à frapper les intérêts américains et les intérêts des alliés des Américains", poursuit le message.

Artificier d'al-Qaïda

Ces revendications vont dans le sens des soupçons des enquêteurs américains, selon lesquels des personnes affiliées à Al-Qaïda sont derrière la fabrication des deux bombes dissimulées dans des colis adressés à deux synagogues de Chicago. En revanche, elles sont contradictoires avec les affirmations des autorités de l'aviation civile des Emirats concernant la chute de l'avion UPS en septembre. Des experts de cette agence ont en effet affirmé la semaine dernière
avoir éliminé la possibilité d'une explosion à bord de l'appareil.

Washington croit savoir que les colis piégés portent la signature du Saoudien Ibrahim Hassan al-Asiri, soupçonné d'être un artificier d'Al-Qaïda. Les autorités britanniques ont indiqué que leur charge était suffisamment puissante pour détruire un avion en vol.

Par TF1 News le 05 novembre 2010 à 20:50


Qui est le menteur , dans cette histoire de crash d'un avion ?

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27337
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colis suspects à destination des États-Unis auraient pu exploser

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum