SNCF semi-privatisée, je t'aime...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SNCF semi-privatisée, je t'aime...

Message  Invité le Jeu 2 Avr - 9:55

Trafic toujours perturbé gare du Nord
AFP
02/04/2009 | Mise à jour : 10:27
Le trafic est toujours très fortement perturbé ce matin à la gare du Nord à Paris, essentiellement sur le réseau banlieue, à la suite d'une panne d'alimentation électrique qui touchait plusieurs postes d'aiguillage depuis 6h15, selon la SNCF.
Seulement un train sur quatre circulait en provenance ou à destination de la banlieue, selon une porte-parole de la SNCF, qui n'était pas en mesure de préciser la nature des retards sur le réseau francilien. Certains voyageurs ont fait état de retards dépassant deux heures.

Les TGV, Eurostar et Thalys circulaient avec un retard de l'ordre de trente minutes, selon la SNCF. La cause de la panne affectant l'alimentation électrique de plusieurs postes d'aiguillage n'était pas connue, selon la porte-parole de la SNCF.

Les retards affectaient principalement le trafic des lignes de banlieue B et D, K et H à l'arrivée et au départ de la gare du Nord.

La SNCF prévoyait un rétablissement de la circulation normale en milieu de journée.
Les voyageurs étaient orientés vers un service d'autobus de substitution, sur le parvis de la gare du Nord. D'autres faisaient la queue pour obtenir des bulletins de retard destinés à leur employeur.

"Il y a souvent des pannes. C'est la deuxième fois en un mois", a indiqué un voyageur, Christophe Texier, intérimaire dans le bâtiment, qui redoutait de perdre son poste, en raison du retard de son train parti de Beauvais à 6h10 et arrivé à 9h30 à la gare de Nord, pour un trajet habituellement effectué en une heure.

De nombreux touristes prenaient d'assaut les taxis afin de se rendre à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle.

Partie d'Ecouen à 7H00 et arrivée à la gare du Nord à 9h50, pour un trajet normalement réalisé en 30 minutes, Marie Léger a expliqué que "l'atmosphère était très tendue dans le train. Nous sommes restés bloqués 1h30 près de Sarcelles. Des gens ont pris à partie les contrôleurs".

Selon la SNCF, le service de navettes était mis en place entre les gares de:
- Stade de France Saint-Denis et Creil
- Aulnay - Mitry et Aulnay - Roissy
- Pontoise - Ermont
- Persan - Sarcelles.
A partir de ces gares, les voyageurs étaient invités à prendre les autres moyens de transport à leur disposition (T4, métro, bus).
Bon, bah voilà pourquoi je n'ai pas pu aller en cours ce matin! lol! Mais c'est teeeeeeeeellement inhabituel sur ma ligne que je prends volontiers mon mal en patience!
Si on confiait de nouveau aux services publics l'entretien des voies et autres, le système ne planterait sans doute pas tous les deux jours et il n'y aurait pas autant de suppressions de trains. Il faudrait que ça change, ras-le-bol de payer pour un service semi-privé de merde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNCF semi-privatisée, je t'aime...

Message  livaste le Jeu 2 Avr - 10:02

J'allais justement poster cette info , je me demandais qui avait réussi à foutre la pagaie , une fois de plus !
Il est vrai que question entretien , cela semble effarant , les pannes succèdent aux pannes , quand ce n'est pas les catenaires , c'est l'alimentation !
il y a une sacrée dégradation de tous les services qui " privatisent " , aujourd'hui j'ai reçu une lettre recommandée , que j'attendais avec impatience ...postée le 28 , elle est sans doute venue à pieds !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27653
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: SNCF semi-privatisée, je t'aime...

Message  Invité le Jeu 2 Avr - 10:12

Je vous rejoins sur ce point. On est tout les trois d'accord. rdv au bar.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNCF semi-privatisée, je t'aime...

Message  Invité le Jeu 2 Avr - 10:13

C'est franchement insupportable, ça ça me met vraiment hors de moi, et pas les grèves. En général ce ne sont pas les grèves qui me mettent dans la merde ou qui m'empêchent de me déplacer, ce sont ces pannes incessantes, et qui durent en plus.
On essaie de faire porter le chapeau aux cheminots et c'est dégueulasse. Même si les gens n'en ont pas conscience, ils se battent justement aussi pour que le service redevienne réellement public. Parce que si les conducteurs bossent mais que le système est en panne, évidemment, ça ne change rien à l'affaire: y'a pas de trains.
L'année dernière, en plein hiver, panne de caténaire dans une gare sur ma ligne vers 18h, alors que je rentrais chez moi après avoir donné un cours. Interruption totale du trafic jusqu'à 23h, résultat: 2h de marche à pied par une température négative. Ca, ça ne doit pas arriver, les caténaires doivent être vérifiés systématiquement... Et des ruptures de caténaires, y'en a pas eu qu'une!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNCF semi-privatisée, je t'aime...

Message  Invité le Jeu 2 Avr - 10:30

Entièrement d'accord avec toi, les notions de corporate government, d'entreprise en réseau ou de réenginering appliqué à notre fonction publique c'est de la bêtise européiste... Car c'est au nom de la concurrence libre et non-faussé (hypothèse jamais réalisé) que l'on supprime les services publics.

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNCF semi-privatisée, je t'aime...

Message  livaste le Jeu 2 Avr - 10:34

C'est très récent ces pannes à répétition , pendant des décennies , la SNCF a eu la réputation justifiée d'être sûre , mais c'était au temps où l'entretien était de son ressort .
maintenant en vue de la préparation à la concurence , l'entretien revient à une société spéciale , la SNCF lui payent un " loyer " pour l'utilisation des lignes .Et cette société qui a reçu d'emblée les équipements que nous avions payés , se contente semble t il , de percevoir les loyers et de n'entretenir que lorsqu'il faut réparer .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27653
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: SNCF semi-privatisée, je t'aime...

Message  livaste le Jeu 2 Avr - 10:41

Réseau ferré de France




Création : 1997

Forme juridique : Établissement public industriel et commercial
Slogan(s) : « Traçons les liens entre ici et demain »
Siège social : Paris
France
Direction : Hubert du Mesnil
Activité(s) : Gestionnaire d'infrastructure ferroviaire
Produit(s) : Patrimoine non utile au ferroviaire, sillons (créneaux pour accessibilité du réseau), circulations, produits financiers...
Filiale(s) : LTF
Effectif : + de 750 (2007)
Site d'entreprise : http://www.rff.fr/

Dette : 27.6 Mds € [1]
Chiffre d’affaires : 2,5 Mds € (2005)


Réseau ferré de France (RFF) est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) français créé en 1997, par une scission limitée à partir de la SNCF. Il est chargé de l'entretien, du développement, de la cohérence et de la mise en valeur des voies ferrées françaises.




Objectifs et métier [modifier]
En créant RFF, l'État français visait plusieurs objectifs :

Rendre possible l'usage du réseau par d'autres acteurs ferroviaires par la séparation de l'infrastructure et de l'exploitation, conformément aux principes européens (en particulier la Directive transport ferroviaire de 1991, qui imposait une séparation comptable) ;
libérer la SNCF de la dette liée à l'infrastructure (notamment celle contractée pour la construction des lignes à grande vitesse), dans le double but de
légitimer un financement public, pour les nouvelles lignes (TGV Est, par exemple) et pour la partie entretien du réseau et circulation.
restaurer la compétitivité de la SNCF à l'égard de ses consœurs européennes ou des nouveaux entrants ;
renforcer son pouvoir sur la SNCF : le gouvernement dispose maintenant d'une nouvelle variable, le solde des échanges financiers entre RFF et SNCF (redevances d'usage de la SNCF vers RFF, rémunération des services rendus par la SNCF à RFF), qu'il peut moduler soit pour accroitre le bénéfice de la SNCF soit pour augmenter la pression sur la SNCF pour la pousser vers plus de rentabilité et compétitivité.
accessoirement et si possible, récupérer et vendre des terrains historiquement détenus par la SNCF alors qu'elle n'en avait plus l'usage[2].
Par ailleurs, il fallait l'unité de la SNCF, la scission éventuelle (entre la circulation, l'entretien, la gestion du trafic, la commercialisation, etc.) étant considérée comme un casus belli par les syndicats de cheminots ; et comme un désastre éventuel par certains observateurs[réf. nécessaire].

La propriété du domaine public ferroviaire a été transférée pour l'essentiel à RFF lors de sa création en 1997 : 29.000 km de lignes en service et 108.000 ha répartis sur plus de 10.000 communes[3]. En tant que gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire, RFF dispose d'une délégation de service public pour percevoir une redevance des entreprises ferroviaires utilisatrices. RFF n'en fixe pas le montant, c'est le gouvernement.

RFF est aussi en charge de l'entretien du réseau et de la gestion des circulations, mais du choix de maintenir l'unité de la SNCF a découlé un montage juridique par lequel RFF est obligé de faire appel à la SNCF pour ces fonctions (art. 11 du décret constitutif). RFF n'a pas le droit de remplir ces missions elle-même et encore moins de faire appel à une autre entreprise que la SNCF. Or ces fonctions sont coûteuses (2,7 Mds d'€ en 2006), bien au-delà des redevances d'usage perçues par RFF (2,3 Mds d'€ en 2006).

RFF est donc une structure relativement légère, d'un peu plus de 800 personnes.

Il perçoit des subventions pour :

amortir la dette correspondant aux anciennes lignes,
participer au financement des dépenses de renouvellement et des investissements de développement,
financer la différence entre d'une part les redevances payées par les entreprises ferroviaires utilisant le réseau et d'autre part les coûts d'entretien et de gestion des circulations.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27653
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: SNCF semi-privatisée, je t'aime...

Message  Invité le Jeu 2 Avr - 10:56

Paris Nord : trafic perturbé jusqu'à demain
AFP
02/04/2009 | Mise à jour : 12:13
Le trafic, très fortement perturbé ce matin à la gare du Nord à Paris en raison d'une défaillance électrique, restera difficile toute la journée sur le réseau banlieue avec un retour à la normale prévu vendredi matin, selon la SNCF.

La circulation des trains a été totalement bloquée à partir de 6H30 et durant deux heures sur les lignes banlieue B, H et K au départ et à l'arrivée de la gare du Nord, selon Gilles Albertus, directeur régional SNCF pour Paris-Nord.

"C'est un composant neuf, une batterie défaillante, qui a provoqué des dégradations en cascade sur tout le réseau électrique" du poste qui alimente les aiguillages de Paris Nord, a-t-il expliqué à la presse. "Il ne s'agit pas d'un acte de malveillance", a-t-il assuré.

Sur les lignes B, H et K, le trafic a progressivement repris pour passer à un train sur quatre, puis un train sur trois. Les trains ont enregistré des retards pouvant atteindre plusieurs heures, selon la SNCF. Le retour à un trafic normal est prévu pour vendredi matin, a précisé M. Albertus.

Sur la ligne D, la circulation, moins gravement perturbée, est revenue à la normale aujourd'hui en fin de matinée.

Les TGV, Eurostar et Thalys, affectés dans un premier temps par des retards de l'ordre de trente minutes, connaissaient en fin de matinée des retards de 15 à 20 minutes, selon la SNCF.

Un numéro vert (0805 700 805) a été mis à la disposition des voyageurs et un service d'autobus de substitution a été mis en place.

Environ 550.000 voyageurs transitent chaque jour par la gare du Nord.
Si c'est pas formidable tout ça! Bon, bah je vais devoir annuler mon cours de cet aprem! Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNCF semi-privatisée, je t'aime...

Message  The Shadow le Jeu 2 Avr - 18:04

SNCF: établissement public: entreprise privée possédant un monopole grâce à la complicité de l'Etat.
RATP: régie autonome: service public géré de manière autonome, entreprise d'économie mixte (pas mieux)
STIF: mix des deux entreprises sus-mentionnées, gérées par la région.
Actionnaire principal: l'Etat.

Comprenez: Vous payez cher pour un service médiocre afin que deux entreprises privées ou quasi-privées se fassent des tunes sur votre dos. L'actionnaire principal de ces deux entreprises étant l'Etat, ce dernier se fait aussi un max de pognon sur votre dos.

Responsables à abattre: Sarkozy, son ministre des tranports, Jean-Paul Huchon, Président du Stif, et les patrons des deux entreprises.

Pourritures qui s'en foutent plein sur le dos des travailleurs: les leurs et les autres...

The Shadow
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 1125
Age : 32
Date d'inscription : 15/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SNCF semi-privatisée, je t'aime...

Message  Invité le Jeu 2 Avr - 18:45

Huchon se "lance seul" pourtant dans les travaux de rénovation, sans pouvoir attendre plus l'aide de l'état quoi ne vient toujours pas... Il a fait un coup politique au passage, compte-tenu de l'acharnement de l'opposition pour le descendre sur le sujet, à des fins purement politique ( l'élection approche..hein Pecresse, Karoutchi and co..) .
"OK j'y vais" ... "seul' ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNCF semi-privatisée, je t'aime...

Message  The Shadow le Jeu 2 Avr - 19:08

David a écrit:Huchon se "lance seul" pourtant dans les travaux de rénovation, sans pouvoir attendre plus l'aide de l'état quoi ne vient toujours pas... Il a fait un coup politique au passage, compte-tenu de l'acharnement de l'opposition pour le descendre sur le sujet, à des fins purement politique ( l'élection approche..hein Pecresse, Karoutchi and co..) .
"OK j'y vais" ... "seul' ..

Non, désolé, mais Huchon n'a strictement rien fait depuis son élection. Ou plutôt si, il a dépensé beaucoup....de travers.

Quelques exemples:

-Extension de la ligne 4 du métro à la proche banlieue. Très bien, mais si à la place, on avait remplacé les rails, refait le circuit électrique et acheté de nouvelles rames?
-Les tramway: 5 "nouvelles" lignes (nouvelles est un terme contestable) à venir dans les 4 ans, je l'ai lu dans le métro ce matin. Super....Pour les parisiens.
-Achat de nouveaux TER pour la région parisienne. Très bien: les nouveaux TER centre achetés par son collègue SAPIN il y a quelques années sont magnifiques: il y a même des prises 230 volts pour brancher son téléphone, son MP3, sont ordi portable....
Oui, mais lors de son élection, Môssieur Huchon avait promis des nouveaux......RER.
Quelle nouveauté dans les RER? Sur la ligne B: une petite voie électronique qui annonce la station, donne quelques informations: "attention à la marche"...etc. Super. On aurait préféré une petite ventilation, à défaut d'une vraie clim. L'été arrive, je sens que ça va chauffer....

Cela étant dit, je ne pense pas que Madame Pécresse fera mieux, bien au contraire. Conclusion: utilisateurs du RER: allez vous faire foutre et payez, vos préoccupations n'intéressent pas nos politiciens.

The Shadow
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 1125
Age : 32
Date d'inscription : 15/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SNCF semi-privatisée, je t'aime...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum