FN: Carl Lang tente l'aventure solo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FN: Carl Lang tente l'aventure solo

Message  livaste le Dim 11 Jan - 10:12

FN: Carl Lang tente l'aventure solo sous le signe des "racines chrétiennes"

10.01.2009, 15h45



Dix ans après le fracassant départ de Bruno Mégret, un autre cadre historique du FN, Carl Lang, s'est lancé samedi dans l'aventure en solitaire en faisant campagne pour les européennes dans le Nord-Ouest, où il affrontera la fille du chef, Marine Le Pen.
Dans un discours aux accents résolument droitiers, prononcés depuis un hôtel baptisé "de la Croix Blanche" sur le Mont-Saint-Michel - "lieu qui symbolise les valeurs de la France éternelle et les racines chrétiennes de l'Europe" - Carl Lang a martelé qu'il représentait "le FN réel".
"Au moment où Sarkozy a +lepénisé+ son discours, Marine a +délepénisé+ son père. Le FN a abandonné ses thèmes historiques au nom d'une lubie de normalisation médiatique", a affirmé l'ancien secrétaire général du parti, opposé depuis des années à l'ascension de Marine Le Pen au sein de l'appareil.
"Le Front national est totalement incarné par la personnalité de Jean-Marie Le Pen. Le jour où il cessera de le diriger ce sera la fin du FN. J'ai simplement anticipé sur sa retraite", annoncée par Le Pen lui-même pour 2010, alors qu'il aura 82 ans, a poursuivi Carl Lang.
Réaffirmant qu'il s'apprêtait à fonder un nouveau parti politique, dont il livrera les détails en février, l'eurodéputé sortant a affirmé inscrire son action dans la défense de la "majorité invisible" contre les "minorités visibles", désignant les jeunes issus de l'immigration.
"La France et l'Europe sont en phase d'être victimes d'une immigration de peuplement qui va se transformer dans les années qui viennent en une immigration de remplacement", a-t-il lancé, reprenant la vieille phraséologie anti-étrangers qui avait fait le succès du FN.
"La France n'est pas terre d'Islam et je ne crois pas que l'Islam soit soluble dans la terre nationale", a-t-il aussi dit, se présentant comme un opposant farouche à l'entrée de la Turquie dans l'UE.
Interrogé sur l'échec de l'aventure solitaire de Bruno Mégret, ancien numéro 2 du FN, dont il avait claqué la porte il y a dix ans pour fonder le MNR, Carl Lang a assuré que son initiative était en tous points différente.
"Le MNR a été lancé à l'issue d'une tentative ratée de prise de contrôle du FN, ce n'est pas du tout notre cas", a assuré celui qui avait à l'époque assuré la remise au pas du parti après le départ de ceux que Le Pen avait qualifié de "putschistes". A l'issue de plusieurs échecs successifs, Bruno Mégret a fini par se retirer de la vie politique en mai dernier.
Parmi les soutiens revendiqués par Carl Lang figurent de nombreux conseillers régionaux FN du Nord-Pas-de-Calais, où il est lui-même élu, ainsi que Fernand Le Rachinel, autre député européen FN sortant, en conflit financier avec son parti d'origine, qui lui doit plusieurs millions d'euros.
"Tous les meilleurs partent du FN. Ne reste qu'un petit cercle d'amis qui sont inféodés au chef", a affirmé ce dernier, interrogé en marge de la conférence de presse de son nouveau mentor.
Agé de 51 ans, Carl Lang militait depuis l'âge de 20 ans au FN, dont il a assuré à deux reprises le secrétariat général (de 1988 à 1995 puis de 1999 à 2005) dans l'ombre du leader frontiste.
"Idéologiquement, il est à la droite de Le Pen. C'est un identitaire", affirme à son propos Jean-Yves Camus, chercheur à l'Institut des relations internationales et stratégiques (IRIS) et spécialiste de l'extrême droite.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27202
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum