La droite italienne célèbre le passé fasciste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  livaste le Mar 9 Sep - 11:53

Par LEXPRESS.fr, mis à jour le 08/09/2008 15:53:35 - publié le 08/09/2008 15:53:35

Après le maire de Rome Gianni Alemanno estimant que "le fascisme n'est pas le mal absolu", c'est au tour d'un autre membre de l'Alliance nationale de créer la polémique: le ministre de la défense italien Ignazio La Russa, a associé, lors d'un hommage aux anciens combattants de la deuxième guerre mondiale, les soldats restés fidèles à Mussolini et aux nazis.
La droite italienne est déchaînée. La cérémonie à la mémoire des combattants de l'armée royale morts en septembre 1943 à Rome, lors de brefs combats face aux Allemands, a été l'occasion pour Ignazio La Russa de faire un lien douteux. Le ministre de la Défense a également évoqué les troupes qui avaient décidé de combattre aux côtés des nazis, après le renversement d'alliance en 1943.

Il a tenu à citer les parachutistes de la division "Nembo", qui continuèrent la lutte aux côtés des Allemands jusqu'en 1945, alors que Mussolini avait mis en place dans le nord de la péninsule sa "République sociale", la "République de Salo".

Les propos d'Ignazio La Russa font suite à ceux du maire de Rome, Gianni Alemanno, qui a suscité la polémique en établissant une distinction entre les lois raciales antijuives de 1938 - "le mal absolu", a-t-il dit - et le régime fasciste en tant que tel.

Gianni Alemanno comme Ignazio La Russa font partie de l'Alliance nationale de Gianfranco Fini, héritière du Mouvement social italien (MSI) néo-fasciste.

"Je trahirais ma conscience si je ne rappelais pas que d'autres hommes en uniforme, comme ceux de la 'Nembo' de l'armée de la RSI, ont aussi combattu, de leur point de vue, avec la conviction qu'il défendait leur pays", a lancé Ignazio La Russa.

Le fascisme, le mal absolu?

Dimanche, dans une interview au Corriere della Sera, le maire de Rome, qui arbore toujours autour du cou la croix celtique, symbole de l'ancien mouvement de jeunesse du MSI qu'il a dirigé, avait pour sa part fait la distinction entre le fascisme et les lois raciales de 1938.

"Je ne considère pas et je n'ai jamais considéré le fascisme comme le mal absolu. Le fascisme a été un phénomène plus complexe (...) Beaucoup de gens ont rejoint le fascisme en toute bonne foi et je ne pense pas qu'on puisse parler de mal absolu à leur sujet. (Mais) les lois raciales voulues sous le fascisme et qui ont contribué à sa fin politique et culturelle étaient, elles, le mal absolu", a-t-il affirmé.

Plusieurs élus de gauche l'ont aussitôt accusé de tenter indirectement de réhabiliter le fascisme.

"Tout ce qui vise à légitimer un phénomène tragique, dramatique, absolument inacceptable comme le fascisme relève d'une attitude totalement irresponsable", a déclaré le député Roberto Giachetti, pour qui "le régime fasciste est la période la plus sombre de l'histoire de l'Italie".

Pour un autre député d'opposition, Roberto Morassut, du Parti démocrate, Gianni Alemanno devrait présenter des excuses aux Italiens pour "ses propos aussi graves qu'imprudents" qui ont des relents de "révisionnisme".

"Si le fascisme n'avait pas existé, il n'y aurait pas eu de lois raciales", a commenté Piero Terracina, un rescapé d'Auschwitz.

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  Invité le Mar 9 Sep - 12:00

cette phrase est stupide ...

"Je trahirais ma conscience si je ne rappelais pas que d'autres hommes en uniforme, comme ceux de la 'Nembo' de l'armée de la RSI, ont aussi combattu, de leur point de vue, avec la conviction qu'il défendait leur pays", a lancé Ignazio La Russa

on a tous des convictions , des idéaux , des opinions pour autant on sait bien que les nazis combattaient eux aussi par conviction qu'ils défendaient leur pays ....pour autant , ça ne fait pas d'eux de valeureux combattants , des gens bien , ou leurs actes auraient crées un bienfait sur l'humanité .

c'est incroyable de lire des trucs pareils.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  Invité le Mar 9 Sep - 12:02

Au contraire, il n'a pas tord...

Le primo-fascisme n'avait pas que du mauvais, les soldats qui ont cru se sont trompés et il ne mérite pas d'être oublier car comme disait maurras (qui parlait de "nos frères italiens" quand il parlait des italiens) "une nation c'est les morts et les vivants"...

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  The Shadow le Mar 9 Sep - 12:03

J'aime de plus en plus ce gouvernement..... Very Happy

The Shadow
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 1125
Age : 31
Date d'inscription : 15/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  Invité le Mar 9 Sep - 12:04

sans parler des philosophes , historiens .... ils étaient si "bien" que c'est pour cette raison qu'un paquet d'italiens sont venus en France .... Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  Invité le Mar 9 Sep - 12:07

Pas pendant la guerre en tout cas, et pas plus qu'avant le fascisme si on prend les chiffres brutes de l'immigration. Par contre, il est clair que ce type à dévier grave. Je crois que la guerre fut pour lui un traumatisme.

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  shimmy le Mar 9 Sep - 16:49

franline a écrit:sans parler des philosophes , historiens .... ils étaient si "bien" que c'est pour cette raison qu'un paquet d'italiens sont venus en France .... Rolling Eyes

Non, à cause de la misère.......

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  The Shadow le Mar 9 Sep - 20:25

Ouais, c'est clair que les livres d'histoire ne racontent pas que des italiens soient venus en France à cause de Mussolini: Ah si, quelques Italiens ont tenté de venir en France sous Mussolini: des soldats Italiens, à vrai dire, qui montaient leurs canons à dos d'homme dans les Alpes pour tirer sur ce qui restait de l'armée Française (guerre franco-italienne).... Very Happy Mais à part ça.....

The Shadow
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 1125
Age : 31
Date d'inscription : 15/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  Invité le Mar 9 Sep - 20:30

la famille de ma belle-mère n'était pas de ces fachos pro-mussolini.
la famille de ma tante a quitté l'Italie à cause de Mussolini ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  The Shadow le Mar 9 Sep - 20:33

franline a écrit:la famille de ma belle-mère n'était pas de ces fachos pro-mussolini.
la famille de ma tante a quitté l'Italie à cause de Mussolini ...

Bon ben voila, ça fait une famille......

The Shadow
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 1125
Age : 31
Date d'inscription : 15/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  Invité le Mar 9 Sep - 20:34

deux... ma belle-mère étant la mère de mon mari et ma tante , la femme du frère de mon père.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  Invité le Mar 9 Sep - 20:48

shimmy a écrit:
franline a écrit:sans parler des philosophes , historiens .... ils étaient si "bien" que c'est pour cette raison qu'un paquet d'italiens sont venus en France .... Rolling Eyes

Non, à cause de la misère.......

Tu dis encore n'importe quoi.
Ma famille a quitté l'Italie sous le régime de Musso non par misère mais compte tenu des idées facistes du dictateur. Ensuite , mes grands parents, ont fait partie de la Résistance active . Alors SVP , tu te la ******* . Toi si prompte à défendre les valeurs de la France , tais toi sur le sujet quand je lis de telles ********** sur les motifs de la venue de Italiens ( Ils étaient communistes ). Oublie pas ton Histoire de ..France.


j'ai édité , il n'est pas nécéssaire de devenir agressif .... la misère a peut-être aussi contribué a leur exil ; dans le doute on peut retenir la réponse de Shimmy .Mais la famille de ma tante a bien quitté l'Italie à cause de Mussolini mais , nétait pas communiste pour autant . Même si je ne doute pas qu'il y en avait !Franline

J'attends des excuses car le post de Shimmy dépasse le tolérable. Si toi, étant issue de famille Italienne cela te laisse de marbre , libre à toi. Parfois il serait bon d'editer les posts de votre amie qui ne sont que trollage et provocation, plutôt bêtise absolue.
La misère: mais elle y sait quoi dans la misère où ils vivaient en France, associé au racisme.
Il y a des villages haut lieu de la resistance ( pour ma famille dans l' AIN ) qui sont en population à 80 % d 'origine Italienne -Espagnole . Alors , un peu de respect et ce n'est pas mon post qu'on doit rogner sur certains mots, l'impartialité aurait voulue de laisser mes mots employés devant ces insultes de bons français moyens .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  shimmy le Mer 10 Sep - 5:43

Les grandes vagues migratoires des Italiens ont eu lieu bien avant Mussolini.
S'il y a eu quelques familles qui ont quitté l'Italie sous Mussolini, ce n'est vraiment pas ce qui a fait le gros des émigrés italiens, que tu le veuilles ou non!

Quant à tes excuses, tu pourras les attendre longtemps!

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  Invité le Mer 10 Sep - 11:08

C'est un mythe complet de croire que les italiens ont fui le fascisme massivement... Comme le dit effectivement, Shimmy, les grandes vagues d'immigrations italiennes ont eu lieu avant la guerre. Je ne nie pas ici qu'il y est eu des gens à fuir le régime pour raison politique mais ils étaient minoritaires, je ne dis pas non plus que ce régime fut une bonne chose, je dis juste pour ma part, que les soldats italiens méritent le respect.

Je trouve lassant cette manie d'agiter l'histoire et d'aller chercher dans les tréfonds les idéologies mortes et les erreurs de régime qui n'existe plus (et qui ont certes fait des erreurs) pour justifier une réinterprétation fausse et moralisatrice de l'histoire.

Les anti-fascistes de 1940 aurait été pour pas mal d'entre vous de véritable fasciste vu leurs discours, les comités de vigilance contre le fascisme ont fini dans ce que l'histoire appelle la collaboration.

bien à vous,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  Invité le Mer 10 Sep - 12:17

David a écrit:
shimmy a écrit:
franline a écrit:sans parler des philosophes , historiens .... ils étaient si "bien" que c'est pour cette raison qu'un paquet d'italiens sont venus en France .... Rolling Eyes

Non, à cause de la misère.......

Tu dis encore n'importe quoi.
Ma famille a quitté l'Italie sous le régime de Musso non par misère mais compte tenu des idées facistes du dictateur. Ensuite , mes grands parents, ont fait partie de la Résistance active . Alors SVP , tu te la ******* . Toi si prompte à défendre les valeurs de la France , tais toi sur le sujet quand je lis de telles ********** sur les motifs de la venue de Italiens ( Ils étaient communistes ). Oublie pas ton Histoire de ..France.


j'ai édité , il n'est pas nécéssaire de devenir agressif .... la misère a peut-être aussi contribué a leur exil ; dans le doute on peut retenir la réponse de Shimmy .Mais la famille de ma tante a bien quitté l'Italie à cause de Mussolini mais , nétait pas communiste pour autant . Même si je ne doute pas qu'il y en avait !Franline

J'attends des excuses car le post de Shimmy dépasse le tolérable. Si toi, étant issue de famille Italienne cela te laisse de marbre , libre à toi. Parfois il serait bon d'editer les posts de votre amie qui ne sont que trollage et provocation, plutôt bêtise absolue.
La misère: mais elle y sait quoi dans la misère où ils vivaient en France, associé au racisme.
Il y a des villages haut lieu de la resistance ( pour ma famille dans l' AIN ) qui sont en population à 80 % d 'origine Italienne -Espagnole . Alors , un peu de respect et ce n'est pas mon post qu'on doit rogner sur certains mots, l'impartialité aurait voulue de laisser mes mots employés devant ces insultes de bons français moyens .

en l'occurence , le post de Shimmy ne comporte aucune insulte ! elle répond simplement par une phrase et ce , sans viser qui que ce soit (et en me répondant personnellement ).
Maintenant , faire des retours en arrières incessants pour victimiser une population , ça , ca devient hyper lassant !
les Italiens d'aujourd'hui ici en France , comme ceux d'Italie ne souffrent plus de la misère ou du fascisme ; et c'est aussi ce qui importe ! parce que , dans deux générations , ces gens n'auront plus en tête le fait que l'arrière arrière grand-père a fuit par les Alpes un quelconque ennemi mais , des parents et grand-parents aillant bossé dans un pays démocratique , n'aillant pas subit de guerre depuis le milieu du XXè siècle et ça , c'est ce qui importe !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  Invité le Mer 10 Sep - 12:37

C'est quoi le bon français moyen, david, une notion statistique à partir de laquelle on calcule les écarts? C'est quoi "moyen"?

Pour le reste, personne n'a dit ici qu'il soutenait le fascisme ou autres... Je te rappelle que le fascisme est un mixte entre des théories très différentes (Pareto, Sorel,...). Théories toutes dépassés aujourd'hui et qui n'ont pas servi d'ailleurs qu'au fascisme. Pareto a influencé nombre de néo-libéraux et même de socialiste (TVA et optimum), Sorel a influencé aussi bien des gens de gauche, que de droite. Rendre hommage à des soldats, ce n'est pas soutenir le fascisme... c'est rendre hommage à ceux qui sont morts.

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  shimmy le Mer 10 Sep - 12:58

Et les italiens qui sont ici, quelle que soit la raison pour laquelle ils sont venus, se sont parfaitement intégrés....S'il n'y avait le nom de famille, on ne saurait même pas leurs origines!

Ce n'est pas le cas de tous!

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  Invité le Mer 10 Sep - 16:53

saco a écrit:C'est quoi le bon français moyen, david, une notion statistique à partir de laquelle on calcule les écarts? C'est quoi "moyen"?

Pour le reste, personne n'a dit ici qu'il soutenait le fascisme ou autres... Je te rappelle que le fascisme est un mixte entre des théories très différentes (Pareto, Sorel,...). Théories toutes dépassés aujourd'hui et qui n'ont pas servi d'ailleurs qu'au fascisme. Pareto a influencé nombre de néo-libéraux et même de socialiste (TVA et optimum), Sorel a influencé aussi bien des gens de gauche, que de droite. Rendre hommage à des soldats, ce n'est pas soutenir le fascisme... c'est rendre hommage à ceux qui sont morts.

saco

Tu le sais parfaitement.
Paragraphe 2 : prétexte fallacieux
Je me suis pas exprimé sur le sujet sauf ci dessous' personne n'a dit ici qu'il soutenait le fascisme ou autres.'.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  zongo le Mer 10 Sep - 17:57

saco a écrit:C'est quoi le bon français moyen, david, une notion statistique à partir de laquelle on calcule les écarts? C'est quoi "moyen"?

Pour le reste, personne n'a dit ici qu'il soutenait le fascisme ou autres... Je te rappelle que le fascisme est un mixte entre des théories très différentes (Pareto, Sorel,...). Théories toutes dépassés aujourd'hui et qui n'ont pas servi d'ailleurs qu'au fascisme. Pareto a influencé nombre de néo-libéraux et même de socialiste (TVA et optimum), Sorel a influencé aussi bien des gens de gauche, que de droite. Rendre hommage à des soldats, ce n'est pas soutenir le fascisme... c'est rendre hommage à ceux qui sont morts.

saco

Dans les premiers temps du fascisme il y avait une vraie volonté de Révolution nationale dans le sens prolétarien du terme. J'ai pu comparer les programmes de 1919 et de 1921 du parti fasciste et il est patent que nombre d'idées de nature socialistes étaient passées à la trappe (notamment l'idée des 40 heures de travail par semaine, reprise avec le bonheur qu'on sait par le Front Populaire).

De plus, et Saco a raison de le préciser, Mussolini a passé son temps à dévier du fascisme originel, allant même jusqu'à se contredire complètement. J'ai trouvé une citation d'une de ses maîtresses que j'ai noté dans le cas des discussions sur le fascisme. Elle est tirée du Crapouillot N°77 :

"Ses idées philosophiques n'étaient jamais que le reflet du dernier livre qu'il venait de lire."

Il était réputé pour être facile à influencé, alors même que "Psychologie des foules" de Gustave le Bon était son livre de chevet...

Bon je ne suis pas un expert du fascisme mais il y a des gens qui ont trouvé un écho favorable au premier fascisme (d'avant 1920 en gros), tel le poète et écrivain Marinetti, qui finit par renier Mussolini quelques années plus tard. La posture d'artiste reconnu lui sauva la peau mais ce n'est pas le cas pour tout le monde. Enfin d'après ce que j'ai compris, le fascisme a quand même été un mouvement de masse et les italiens y ont adhéré avec plaisir et jusqu'au bout.

zongo
Maire
Maire

Nombre de messages : 843
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  Invité le Jeu 11 Sep - 17:12

Le livre de Gustave le bon était son livre de chevet parce qu'il était dans la bibliographie de G. Sorel dans les "réflexions sur la violence"...
Pour le reste, les histoires de fascisme et communisme sont des réponses économiques et politiques (qui se sont avérés fausses) à une situation de crise économique, morale et financière. Elles n'ont pas été retenue par l'histoire, elles ont abouti sur des situations pas bonnes... Soit, je le reconnais mais respectons les soldats.

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  Invité le Jeu 11 Sep - 17:37

Ce gouvernement s'il avait été honnête '( mais le peut-il ?) aurait rendu hommage à toute les victimes du fascisme pas seulement celles qui ont combattu pour cette merde. Là le fond de la polémique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La droite italienne célèbre le passé fasciste

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum