Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Manga Spy X Family : le Tome 9 de Spy x Family aura le ...
Voir le deal

JO d'hiver 2018 : le triomphe de Pyeongchang, l'humiliation d'Annecy

Aller en bas

JO d'hiver 2018 : le triomphe de Pyeongchang, l'humiliation d'Annecy Empty JO d'hiver 2018 : le triomphe de Pyeongchang, l'humiliation d'Annecy

Message  livaste Mer 6 Juil - 17:43

JO d'hiver 2018 : le triomphe de Pyeongchang, l'humiliation d'Annecy
Publié le 06.07.2011, 13h54 | Mise à jour : 18h41

Grande favorite face à Annecy et Munich, la ville sud-coréenne de Pyeongchang a décroché l'organisation des jeux Olympiques d'hiver 2018, ce mercredi. Et de la plus belle façon : elle a obtenu la majorité absolue dès le premier tour du scrutin organisé à Durban (Afrique du Sud) par le Comité international olympique (CIO).


Avec 63 voix, les Coréens écrasent les Munichois (25 voix) et humilie Annecy, qui n'a décroché que 7 voix. «Tous les pays reconnus au niveau olympique ont un socle de 25 voix. Si on n'obtient pas 20 voix, ce sera très grave», prévenait Armand de Rendinger, consultant international et expert reconnu, ce mercredi dans les colonnes du «Parisien» - «Aujourd'hui en France».

La nouvelle a été accueillie par une énorme explosion de joie en Corée du Sud. «Oui, c'est Pyeongchang !» criait la population de la ville désignée par le Comité international olympique, qui a applaudi à tout rompre l'annonce faite par le CIO un peu avant 17h30. Des feux d'artifice ont été tirés, et des touristes se sont mêlés à la foule pour danser sur une musique folklorique locale. Des gens criaient leur joie en levant le poing, d'autres pleuraient.

La Corée du Sud, candidate pour la troisième fois après ses échecs pour les JO-2010 et 2014, n'a organisé qu'une seule fois des jeux Olympiques, ceux d'été, en 1988 à Séoul. Dans une allocution très politique pour défendre la candidature de son pays, le président sud-coréen, Lee Myung-Bak, a rappelé que son pays avait participé à ses premiers JO d'hiver en 1948 quand «nous étions une des nations les plus pauvres». «Quarante ans plus tard nous avons organisé les Jeux d'été à Séoul et ils ont donné au peuple coréen une leçon de puissance mais également un grand espoir pour l'avenir».

Jouanno : «C'est dur à encaisser pour le sport français»

En France, la ministre des Sports Chantal Jouanno a affirmé que le sport français dans son ensemble devrait tirer les conclusions qui s'imposent. Interrogée sur France 2 sur les quatre défaites des candidatures françaises présentées depuis 2004, elle a répondu : «C'est dur à encaisser pour le sport français, parce que le sport français ne mérite pas ça, mais on va apprendre de cette défaite. On n'a sans doute pas suffisamment appris des précédentes défaites. On va apprendre de celle-ci. On va clairement débriefer.» Les candidatures de Paris (deux fois), Lille et Annecy ont été repoussées successivement par le CIO depuis 2004. «C'est une déception pour tous les athlètes et les centaines de personnes qui ont porté cette candidature», a ajouté Jouanno.
LeParisien.fr

ouf !!!!

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum