Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -47%
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants ...
Voir le deal
47.93 €

Quatre anciens Khmers rouges devant la justice

Aller en bas

Quatre anciens Khmers rouges devant la justice Empty Quatre anciens Khmers rouges devant la justice

Message  livaste Lun 27 Juin - 10:55

MONDE - le 27 Juin 2011

Quatre anciens Khmers rouges devant la justice

L'idéologue et numéro 2 du régime Nuon Chea, l'ancien président Khieu Samphan, l'ancien ministre des Affaires étrangères Ieng Sary et son épouse Ieng Thirith, ancienne ministre des Affaires sociales, sont inculpés de crimes contre l'humanité, crimes de guerre et génocide.


36 ans après l’instauration du régime des Khmers rouges, un tribunal cambodgien, soutenu par les Nations-Unis, va juger ces quatre proches de Pol Pot, aujourd’hui des octogénaires infirmes. Un procès historique, dont la forte médiatisation au Cambodge est particulièrement importante, même si l’extrême lenteur de ce tribunal d’exception fait que les prévenus risquent de mourir avant que le verdict soit prononcé. Créés en 2005, les Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC) ont déjà jugé et condamné Kaing Guek Eav dit "Douch" à 35 ans d'emprisonnement.

L’importance des quatre prévenus dans les quatre années sanglantes, de 1975 à 1978, est déterminante. On estime qu'environ 1,7 million de personnes, soit 21% de la population cambodgienne, ont été exécutées ou ont péri de faim, de maladie ou d'épuisement dans des camps de travail agricoles.

Ils seront jugés sur ces quatre chefs d’inculpation :

crimes contre l'humanité (meurtre, esclavage, déportation, emprisonnement, torture, persécution pour des motifs politiques, raciaux et religieux et autres actes inhumains)
génocide pour le meurtre de Vietnamiens et de l’ethnie Chams
violations graves de la Convention de Genève de 1949 (meurtres, actes de torture et traitements inhumains infligés de manière délibérée; infliger de manière délibérée de grandes souffrances ou de graves blessures corporelles; priver de manière délibérée un prisonnier de guerre ou un civil du droit à un procès juste et équitable; déportation illégale ou emprisonnement illégal d'un civil)
meurtres, actes de torture, persécution religieuse (contre les Chams musulmans), tels que définis par le code pénal cambodgien de 1956

Tous devraient plaider non coupables. Le tribunal prononce des peines allant de cinq ans de prison à la réclusion à perpétuité, le Cambodge ayant renoncé à la peine de mort. De ce lundi jusqu’à jeudi, les débats en audience portent sur des questions de procédure. Les premiers témoignages des quatre anciens responsables, en détention depuis 2007, ne sont attendus qu'en août. Ce procès devrait durer plusieurs années.

http://www.humanite.fr/27_06_2011-quatre-anciens-khmers-rouges-devant-la-justice-475157

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum