Toute la Droite
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -20%
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – ...
Voir le deal
239 €

les experts se plantent

Aller en bas

les experts se plantent Empty les experts se plantent

Message  livaste Ven 22 Jan - 12:55

Les experts du climat font amende honorable
Marielle Court
22/01/2010 | Mise à jour : 10:02 | Commentaires 38 | Ajouter à ma sélection

Le quatrième rapport du Giec a valu à Rajendra Kumar Pachauri, le président de l'organisation, de recevoir le prix Nobel de la paix. Crédits photo : ASSOCIATED PRESS
Le Giec a reconnu jeudi que plusieurs erreurs se sont glissées dans un de ses rapports.

Le communiqué du Giec (groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) est paru mercredi : un paragraphe du rapport «se réfère à des estimations peu fondées sur la vitesse du recul des glaciers de l'Himalaya et la date de leur disparition».

Il n'aura donc fallu pas plus de 24 heures aux responsables du Giec pour réagir et reconnaître les erreurs qui sont apparues dans le deuxième volume du quatrième rapport du Giec publié en 2007. Dans ce document il est évoqué l'idée d'une disparition des glaciers de l'Himalaya en 2035, ce qui ne repose sur rien, et une diminution de la surface des glaciers terrestres (ils passeraient de 500 000 kilomètres carrés à 100 000 kilomètres carrés) également en 2035 alors que le scientifique russe évoquant cette hypothèse avait écrit 2350.

«Cela doit nous inciter à être beaucoup plus vigilant», insiste Jean Jouzel, l'un des climatologues français participant au travail du Giec. «Cela montre que le Giec est prêt à apprendre de ses erreurs», souligne de son côté Jean-Pascal Van Ypersele, l'un des vice-présidents du groupe et professeur à l'université de Louvain-la-Neuve (Belgique).

Procédures de relecture
Le communiqué du Giec rappelle toutefois qu'il s'agit d'un paragraphe dans un document de 938 pages et, surtout, que cela rappelle la nécessité de respecter à la lettre les procédures de relecture et de vérification des textes. Cela n'a sans doute pas été le cas cette fois-ci même si, pour l'heure, les responsables du Giec n'ont pas totalement remonté le fil de l'histoire.

Il est vrai également que les trois grands volets du rapport du Giec présentent quelques différences. Si le premier tome consacré aux résultats concernant les aspects physiques du climat n'est basé que sur des textes publiés dans des revues à comité de lecture, le tome II, qui concerne l'impact sur les écosystèmes, l'activité humaine et les stratégies d'adaptation dans les grandes régions du monde notamment, fait parfois appel à ce que les scientifiques appellent une littérature grise.

«C'est parce que nous en étions conscients que nous avons décidé il y a deux mois de cela que pour le cinquième rapport du Giec , nous allions incorporer dans ce tome II des contributions des tomes I et III», ajoute Jean-Pascal Van Ypersele. Un prochain rapport dont la publication est attendue en 2013-2014.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

les experts se plantent Empty Re: les experts se plantent

Message  livaste Ven 22 Jan - 13:07

des incapables, même pas des universitaires

Se tromper d'un facteur 10, trahi une absence de culture générale.

Alors personne n'a lu le rapport ou ceux qui l'ont lu sont des demeurés ?

C'est le problème de notre société qui produit des spécialistes incultes.



c'est sur ....

quand l'on est pris la main dans le sac .... il n'y a pas
d'autre solution que de faire ( hypocritement ) amende honorable et on passe à d'autres truquage !!!!

Et les catastrophes dues à la Nature, et non à l'homme ?

Le GIEC ne s'intéresse qu'à l"action -forcément coupable - de l'homme, mais l'ONU ne pourrait-il pas créer un autre groupe d'étude sur les catastrophes naturelles qui me semblent légèrement plus meurtrières qu'un réchauffement hypothétique dans cent ans ! Rappel : 200 000 morts en Haïti; 300 000 morts durant le Tsunami en Asie. Le tout due à des tremblements de terre de la gentille Nature


il y a pire !

mensonges...erreurs... comme disait Coluche;
mais il y a pire ! il ya ceux qui le répètent ! ! !


Des "EXPERTS" ?


Quels travaux scientifiques vérifiés par leurs pairs ? Des prophéties climatiques à échéance 2100, par nature INVERIFIABLES. Dans ces conditions, tout un chacun peut se proclamer "expert" : nous ne sommes pas dans le domaine de la science, où les théorèmes doivent pouvoir être vérifiés, démontrés. En dehors, nous sommes en astrologie.


tous les scientifiques sérieux...

... savent que ce n'est qu'une bande de charlatans qui profitent de la bêtise des politiques pour vendre leur soupe


Deux reflexions et un exemple.
En premier, je ne vois pas comment qualifier ces gens de scientifiques. Est scientifique une experience ou une observation qui peut etre reproduite par n'importe qui, n'importe quand, et n'importe oú avec les memes resultats. ainsi le definisait Gallilé.
En second, baser une demonstration sur des statistiques est une escroquerie. Il y a trois types de mensonges dans la vie: les petits mensonges; les gros mensonges et les statistiques, disait deja Mark Twain au 19° siecle. Precisement au moment ou Malthus le gourou de nos tenants de la fin du monde actuel avait sorti sa theorie.
En exemple: plaçons un observateur entre 8 et 9 heures du matin pour compter le nombre de personnes qui prennent l'ascenceur dans une tour de bureau. Tirons une statistique sur un an. Il y aura donc quelques centaine de millier de personnes entassés dans la tour. Il y aura donc des risques sanitaire, un manque d'eau et de nouriture, une temperature de four, les toilettes insufisantes, et bientot un surcharge de poids qui entrainera ineluctablement a l'efondrement de la tour. Il serait donc urgent d"interdire l'accés a la tour, ou de bloquer les ascenceurs, de prevoir un plan d'evacuation, de prevoir des moyens sanitaires etc...
C'est exactement comment nous manipulent ces gens lá. Remarquez qu'en plus nous les payons.
Alerter Répondre

Le changement climatique?

Oui, bien sûr, et cela n'a pas arrêté depuis la création de la Terre il y a presque 5 milliards d'année.

Le climat se réchauffe en ce moment? Oui, peut-être mais cela reste à prouver sur le long terme.
Mais: est-ce la faute de l'humanité?
Il ne faut pas oublier que, il y a 18.000 ans, le niveau des océans était 120 m olus bas que maintenant!!


le même but

est poursuivi par le GIEC:culpabiliser les pays "riches", riches de leur travail, de leur discipline; mais ils ne sont pas les seuls; c'est la théorie de la monogénèse dont on parle tout le temps; ceux qui pensent que la polygénèse est une théorie plus réaliste n'ont pas droit aux heures de grandes écoutes; ensuite il y a le métissage prôné par les "intellectuels" du politiquement correct; ensuite c'est le domaine du spectacle fermé à certains et portes grandes ouvertes à d'autres...etc de qoi écrire un livre. Mais je rappelle un fait: Saint Louis pour les Croisades s'est embarqué à Aigues Mortes, il y a environ 4 siècles; mais aujourd'hui ce port est perdu dans les sables; pollution? de même pour le Groenland, vert à l'époque de sa découverte; Alors? la vrai pollution est celle des esprits par le politiquement correct; mais pour dépolluer ce sera très dur!!


Experts???
Encore une fois le GIEC est pris la main dans le sac.. Ce groupement d'experts inféodés aux gouvernants et aux multinationale ont toujours développé des thèses qui permettent de manipuler l'opinion par la peur. La plupart des médias ne donnent que les avis allant dans le "bon sens". On canalise la pensée , on masque les informations au besoin on déforme.. l'erreur du Giec arrange tout un pan des EcoDictateurs en puissance.. et de leurs mécènes politique et autres qui ne voient là que le bon moyen de gouverner par la peur du lendemain et la manne financière de l'EcoloBusiness ( de la taxe carbone aux produits bio/ecolo). L'homme est si imbu de lui même qu'il pense être capable de tuer la planéte d'être plus fort que la nature, si il fait certes du mal, qu'il souille qu'il défigure certains sites penser que l'activité humaine est la cause de tout est tout de même très présompteux mais comme on peut faire du fric avec la peur allons y se disent les politiques.. Ce n'est pas ne raison pour ne pas faire attention mais rasion garder serait plus utile et productif


L'aveu d'une manipulation honteuse

Ce n'est pas une erreur, c'est une manipulation honteuse.
Et le GIEC était informé qu'elle avait été détectée depuis des mois, mais il n'a rien fait jusqu'à qu'il soit acculé.

Prix Nobel

N'oublions pas que c'est sur ce rapport du GIEC de 2007 que le prix Nobel de la Paix (rien de scientifique, ouf!) a été attribué au GIEC.

Ce dont Mr Jouzel s'enorgueillit chaque fois qu'il passe à la télé.

Rien que de la certitude à 90%.

les couts d'exploitation petroliers

Dans les prochaines décennies le pétrole va se raréfier et les couts d'exploitation trop élevés pour des raisons techniques (profondeur d'extraction etc....).L'inertie des
systèmes sociaux et politiques ne permettant pas de
"lisser" le passage du tout pétrole vers d'autres formes
d'énergies (dites"energies vertes ou durables")il
convenait de proceder différemment pour accélérer les processus.C'est ainsi qu'il s'est créé un organisme (le GIEC) chargé de marquer les esprits afin de "bouster" la transition ;D'ou la création de ce qu'on pourrait appeler le "lobbie climatique",dont les affirmations sont bien loin de faire l'unanimité comme on veut nous le faire croire (prix Nobel ,matraquage médiatique etc;...).


COMMENT

des soi-disant scientifiques peuvent-ils faire des bourdes pareilles. Aveuglés par les fins qu'ils poursuivent ils ne prennent m^me pas le temps de la réflexion et de ce fait partent de bases erronées pour arriver à des conclusions qui le sont tout autant. Confondre l'an 2350 et le transformer en 2035 enlève toute crédibilité à leurs prétendus travaux!

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

les experts se plantent Empty Re: les experts se plantent

Message  Invité Ven 22 Jan - 13:33

qu'en pense Monsieur Hulot qui fît pression sur tous les politiciens en 2007 ?...et qu'en pense Borloo ??? va t-il nous imposer ses lubbies encore longtemps ? .... les experts se plantent Suspect
je n'ai rien contre un comportement "citoyen" de se sentir concerné et se comporter en personne responsable mais doit-on régresser et se remettre au vélo ou à la charrue et les boeufs...?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les experts se plantent Empty Re: les experts se plantent

Message  livaste Ven 22 Jan - 14:55

c'est ce qu'ils nous réservent Franline , la voiture , l'avion devant uniquement être réservés aux " élites " people !!
Pour eux , le menu peuple n'a pas à bénéficier des progrès , mais eux , hulot , borlo , duflot et compagnie , ce n'est pas à la rame qu'ils traversent les océans pour leurs vacances ou leurs voyages , et ce n'est pas en chariot qu'ils voyagent à travers la planète !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

les experts se plantent Empty Re: les experts se plantent

Message  livaste Dim 24 Jan - 9:35

Le Giec va revoir sa copie
Par TF1 News (D'après agence), le 24 janvier 2010 à 09h58, mis à jour le 24 janvier 2010 à 10:16

Après l'aveu d'inexactitudes sur l'avenir des glaciers himalayen fait par le Groupe intergouvernemental d'experts sur le climat, il faudra peut-être aussi revoir ce qui concerne les catastrophes naturelles.


Pas question de prêter le flanc à la critique. Les données du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (Giec) font autorité dans le monde en matière d'évaluation du réchauffement et de ses impacts. Ses publications sont visées par des scientifiques et vérifiées par des éditeurs. Ce qui n'a pas empêché, pourtant, des erreurs minant la crédibilité du Giec. La plus récente concernant des prévisions annonçant la disparition des glaciers de l'Himalaya. En 2007, dans son 4e rapport, le groupe d'experts avait estimé alors que ces glaciers reculaient plus vite que les autres dans le monde et "pourraient disparaître d'ici 2035, voire avant". Mais il a fallu faire amende honorable en reconnaissant que ce rapport faisait "référence à des taux de retrait et à une date de disparition des glaciers de l'Himalaya peu fondés". Si le Giec a réaffirmé que la conclusion générale de l'étude restait valable et que les glaciers du "toit du monde" étaient bel et bien menacés de fonte totale, cette incertitude sur la date a jeté le discrédit sur tout le groupe.

Du coup, les experts du Giec veulent repasser leurs résultats au crible. Et le groupe va notamment réexaminer ses conclusions sur les liens entre réchauffement et catastrophes naturelles, affirme l'hebdomadaire anglais The Sunday Times. Car ce fameux rapport de 2007 qui contenait les prévisions sur les glaciers de l'Himalaya affirmait également que les catastrophes naturelles telles que les inondations des côtes et les ouragans sont liées au changement climatique. Or, tout comme les analyses concernant l'Himalaya, de telles conclusions émanent d'une étude qui n'a pas subi l'examen critique des scientifiques du groupe, affirme l'hebdomadaire dominical britannique.

"Notre travail reste rigoureux et scientifique"

Au moins deux scientifiques avaient émis des doutes sur de telles conclusions et une note indique dans l'étude, finalement publiée en 2008, qu'il "n'y a pas de preuve suffisante pour faire un lien entre le réchauffement climatique et les catastrophes naturelles
". La vérification s'impose, alors que le Giec a commencé à rédiger ses prochains rapports, qui doivent aborder notamment la question des changements des niveaux de la mer et étudieront des phénomènes climatiques saisonniers comme les moussons ou El Nino. Ils seront publiés en 2013 et 2014.

Le Professeur Jean-Pascal Van Ypersele, climatologiste à l'université catholique de Louvain et vice-président du Giec, a donc reconnu auprès du Sunday Times que les éléments de preuve allaient être "réexaminés". Tout en soulignant : "Malgré les événements récents, notre travail reste rigoureux et scientifique". Une chose est sûre : les spécialistes du climat de l'ONU, chargés d'éclairer les décisions des politiques, sont soucieux d'éviter tout scandale après l'affaire du "climategate", l'affaire des mails piratés d'experts soupçonnés de manipuler des données pour confirmer le réchauffement planétaire, qui avait éclaté à quelques jours du sommet de Copenhague.

Par TF1 News (D'après agence) le 24 janvier 2010 à 09:58



les experts manipulateurs !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 31219
Date d'inscription : 14/01/2008

https://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

les experts se plantent Empty Re: les experts se plantent

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum