FINANCE MONDIALE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FINANCE MONDIALE.

Message  livaste le Dim 13 Juil - 8:29

La faillite d'une banque américaine tétanise les marchés
Valérie Hacot
dimanche 13 juillet 2008 | Le Parisien

A cause de la crise des crédits immobiliers douteux, les subprimes, la banque californienne Indymac a été mise sous tutelle. Deux géants du rachat de crédits sont en sérieuse difficulté. Des répercussions sont à craindre en Europe.

LES EFFETS collatéraux de la crise des subprimes n'en finissent pas de se faire sentir. Tard vendredi soir, c'est l'annonce de la faillite de la banque californienne Indymac qui a fait souffler un vent de panique sur la planète financière. L'établissement a été mis sous la tutelle des autorités américaines.


Du jamais-vu pour une banque de cette importance depuis... vingt-quatre ans. De quoi raviver le spectre d'une crise bancaire internationale.

D'autant que cette annonce intervient alors que les marchés ne se sont pas encore remis de l'effondrement des deux principaux bailleurs de l'immobilier américain, Fannie Mae et Freddie Mac. Retour sur une crise dont les conséquences vont se faire sentir en Europe.

Une faillite bancaire inquiétante. Depuis l'éclatement de la crise des subprimes (crédits à taux variable accordés à des ménages modestes et qui ne peuvent plus rembourser) six banques avaient déjà fait faillite. Indymac est la septième victime, mais de loin la plus importante. Ses actifs sont évalués à plus de 32 milliards de dollars. L'établissement a prospéré en octroyant des crédits hypothécaires à des ménages modestes. Ce qui l'a rendu vulnérable. Confronté à des problèmes de liquidités, Indymac n'a pas été en mesure de lever des capitaux. Paniqués, les clients de la banque ont retiré en quelques semaines 1,3 milliard de dollars. Cotée 28 $ en 2007, l'action de la banque a cloturé à 28 cents vendredi.

Cet effondrement n'augure rien de bon à la veille d'une semaine cruciale où les grandes banques américaines doivent dévoiler leurs résultats. A ce jour, la crise des subprimes s'est soldée par plus de 300 milliards de dollars de pertes pour l'ensemble du système bancaire. Pour l'instant. « En Californie, un ménage sur 192 voit sa maison saisie contre un sur 501 dans le reste des Etats-Unis, expliquait hier à notre journal Philippe Waechter, économiste chez Natixis. De nouvelles faillites bancaires sont à redouter dans cet Etat. »

Les piliers de l'immobilier américain vacillent. Ces sociétés s'appellent Freddie Mac et Fannie Mae, ce sont elles qui garantissent les emprunts aux Etats-Unis. « Elles détiennent 5 200 milliards de dollars de prêts américains, soit près de la moitié de la totalité des emprunts dans ce pays », souligne Philippe Waechter. Rattrapés par la crise, les deux géants, dont la fonction consiste à racheter les crédits aux banques, ne peuvent plus faire face aux défauts de remboursements. Les autorités américaines sont à la recherche d'une solution pour venir à leur rescousse. L'idée d'une nationalisation a été évoquée. En attendant, leurs cours de Bourse dévissent.

Fortis dans la tourmente. Le PDG du groupe de banque et d'assurance a été contraint de démissionner vendredi. En un an, l'action du groupe a perdu... 69 %. Son bénéfice est en net recul, et le groupe a du mal à digérer le rachat de la banque ABN Amro.

Quel impact pour l'économie française ?
Cette succession de mauvaises nouvelles va avoir des conséquences en Europe et en France. « On ne peut pas dissocier le marché français du marché américain », explique Philippe Waechter. L'accélération de la crise cet été aura donc pour impact de rendre les banquiers français encore plus prudents. Le risque : que ces derniers octroient des prêts au compte-gouttes. De quoi ralentir les capacités d'investissement des entreprises, et faire tousser un marché immobilier déjà bien mal en point.


On ne peut que s'inquiéter de ces nouvelles faillites américaines , evidemment que cela varetentir sur l'économie européenne , mondialisation oblige !
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27653
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: FINANCE MONDIALE.

Message  Octave le Dim 13 Juil - 8:56

D'autant plus qu'on n'en est qu'au début de la crise financière due aux subprimes, contrairement aux apparences.
avatar
Octave
Maire
Maire

Masculin Nombre de messages : 975
Age : 94
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: FINANCE MONDIALE.

Message  livaste le Dim 13 Juil - 9:08

je pense que chez nous , les répercussions vont se faire sentir très vite , les banquiers qui ne prêtent en temps ordinaire qu'aux riches , ne vont plus prêter qu'aux très riches !!
Donc fini les prets pour l'immobilier , finis les prêts à la consommation pour les voitures par exemple .
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27653
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: FINANCE MONDIALE.

Message  Invité le Dim 13 Juil - 11:38

Pour l'instant les défauts de paiement ne touche pas le France, alors les banques vont encore prêter. Ce qui les menace c'est plutôt leurs comptes plombées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: FINANCE MONDIALE.

Message  Octave le Dim 13 Juil - 12:02

Si les banques arrêtent de prêter en France, c'est la faillite. A force de ne miser que sur la consommation, voilà ce qui arrive, si les Français ne peuvent plus consommer (donc à crédit), la machine s'arrête ou presque. Le problème est en plus extrêmement sensible dans des secteurs comme l'immobilier par exemple, le crash annoncé (et qui n'aura peut-être pas lieu d'ailleurs) vient en partie du fait qu'à la pénurie déjà relativement ancienne de logements vient s'ajouter la difficulté croissante d'obtenir un prêt et la hausse des taux, on est proche du point de rupture.
avatar
Octave
Maire
Maire

Masculin Nombre de messages : 975
Age : 94
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: FINANCE MONDIALE.

Message  Invité le Dim 13 Juil - 12:30

Pour l'instant les crédits immobiliers se tassent, mais pas tant que celà. Le marché français est sain, il y a très peu de défaut de paiement. Reste à voir ce que va faire ce couillon de Trichet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: FINANCE MONDIALE.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum