La grande dérive vers le totalitarisme , c'est l'exception gauchiste !

Aller en bas

La grande dérive vers le totalitarisme , c'est l'exception gauchiste ! Empty La grande dérive vers le totalitarisme , c'est l'exception gauchiste !

Message  livaste le Mer 12 Mar - 23:12

Dans quel autre pays…
HOME MON FIGARO MON FIGARO  
Par Alexis BrézetMis à jour le 12/03/2014 à 22:40 Publié le 12/03/2014 à 20:39
L'éditorial d'Alexis Brézet



Que dirait-on si, dans un pays qui n'est pas la France, le principal adversaire du pouvoir en place, sur la base de soupçons que rien n'est venu étayer, était durant des mois surveillé, géolocalisé, espionné jusque dans les conversations qu'il entretient avec son propre avocat? On fustigerait fermement la dérive policière de ce triste régime, et l'on aurait raison.
Que dirait-on si, dans une République moins «exemplaire» que celle dont Mme Taubira se veut la virulente égérie, le gouvernement, pris en flagrant délit de tentative d'élimination d'un rival politique, ne trouvait à opposer à l'évidence de ses turpitudes qu'un lamentable brouet de contradictions et de contrevérités? On dénoncerait hautement un scandale d'État, et l'on aurait raison.
Mais nous sommes en France, et Mme Taubira peut «les yeux dans les yeux» mentir éhontément en direct à ses concitoyens et plaider deux jours plus tard le simple «malentendu». Nous sommes en France, et M. Valls peut prétendre, sans déclencher un ouragan de rires, qu'il a appris dans le journal - lui, l'homme censément le mieux informé de France - ce que ses subordonnés mobilisés par dizaines pour les écoutes et les perquisitions savaient pour certains depuis des mois! Nous sommes en France, et M. Hollande jurera ses grands dieux, comme dans l'affaire Cahuzac, qu'évidemment il ne savait rien, mais rien de rien, de ce que savaient ses ministres et le premier d'entre eux… sans doute parce que, comme le dit Mme Taubira, on n'aura pas voulu «l'importuner» avec une affaire d'aussi piètre importance.
La France, vraiment, ce pays où «le mensonge, comme le tabac et les allumettes, est devenu un monopole d'État» (Henri Jeanson)? On a du mal à s'y résigner. Dans une France qui serait à la hauteur des exigences que les Français placent en elle, la démission de la garde des Sceaux et celle du ministre de l'Intérieur auraient déjà été remises au président de la République - et acceptées.



» Alexis Brézet sur Twitter:@abrezet



Dans quel autre pays  de telles pratiques totalitaires peuvent elles exister ??

En Corée du Nord , peut être , en Chine également , et autrefois  , en URSS , évidemment !



Mais chut , nous sommes tous sur écoute , quand je téléphone , je commence toujours , depuis que la gauche a supprimer la liberté d'expression , à souhaiter bonjour ou bonsoir aux grandes oreilles qui nous écoutent , gens de droite , mais peut être aussi , gens de gauche !!!!!

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30286
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

La grande dérive vers le totalitarisme , c'est l'exception gauchiste ! Empty Re: La grande dérive vers le totalitarisme , c'est l'exception gauchiste !

Message  livaste le Jeu 13 Mar - 8:35

Qui veut la peau de Sarkozy ?
Par Catherine Nay (


Chasse à l'homme. Il est le seul adversaire que François Hollande redoute, et la gauche aimerait bien bénéficier des dernières affaires. « Scandales d’État », selon Harlem Désir. « Système mafieux », préfère Bruno Le Roux. Tam-tam politique pour détruire une réputation. Que veulent les juges ? Nicolas Sarkozy, qui les a beaucoup malmenés, attiserait-il leur rage ?

En juin 2012, MM. Gentil, Tournaire, Daïeff signaient, avec 80 magistrats, une tribune dans le Monde. Une critique en creux de son quinquennat. Ces juges, qui s’érigent en chevaliers de la vertu, estiment que rien ne doit entraver leur croisade purificatrice. Dans l’affaire Bettencourt, le juge Gentil en était sûr : il y avait eu abus de faiblesse envers la milliardaire. Rien n’ayant pu être prouvé, Nicolas Sarkozy a bénéficié d’un non-lieu.

L’argent de la Libye. Entre les deux tours de la présidentielle de 2012, Mediapart publiait un document laissant entendre que Tripoli avait décidé de verser 50 millions pour sa campagne 2007. Thierry Herzog avait porté plainte pour “faux et usage de faux”. L’authenticité de ce document est aujourd’hui contestée. En avril 2013, le parquet déclenchait une information judiciaire pour “corruption”. Depuis lors, Nicolas Sarkozy et son avocat étaient sur écoute. François Hollande était-il au courant ? « Ne vous inquiétez pas, Sarkozy, je le surveille, je sais exactement ce qu’il fait », a-t-il lancé à des députés PS, le 17 février dernier.

Ces interceptions n’ont rien donné. Et voilà que les juges font leur miel des échanges entre deux vieux amis, Thierry Herzog et Gilbert Azibert, magistrat à la Cour de cassation. L’avocat s’informe : la haute juridiction va-t-elle juger licite ou non la saisie des agendas officiels de l’ex-président par le juge Gentil ? Azibert ne pouvant jouer aucun rôle dans la décision, il postule pour être magistrat à la Cour de révision de Monaco. Il aimerait un coup de pouce de Nicolas Sarkozy. Les juges soupçonnent aussitôt un trafic d’influence. Le nouveau procureur financier, Éliane Houlette, nommé sur proposition de Christiane Taubira, ouvre une information judiciaire.

Nicolas Sarkozy passe quelques jours de vacances à Monaco. Son avocat l’y rejoint (il passe tous ses week-ends à Nice). CQFD. Voilà les deux hommes pris la main dans le sac ! Les juges passent à l’offensive. Perquisitions chez Me Herzog : son bureau, son domicile parisien, où un policier a même inspecté le tambour de la machine à laver, le studio du fils, l’appartement de Nice… Les policiers emportent ses deux téléphones portables, son outil de travail. Du jamais-vu ! La principauté de Monaco déclare que la candidature de Gilbert Azibert n’avait pas été retenue et qu’aucune intervention extérieure n’est jamais venue interférer. Alors pourquoi cet acharnement ?

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30286
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

La grande dérive vers le totalitarisme , c'est l'exception gauchiste ! Empty Re: La grande dérive vers le totalitarisme , c'est l'exception gauchiste !

Message  livaste le Jeu 13 Mar - 8:55

La grande dérive vers le totalitarisme , c'est l'exception gauchiste ! Acoute10

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30286
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

La grande dérive vers le totalitarisme , c'est l'exception gauchiste ! Empty Re: La grande dérive vers le totalitarisme , c'est l'exception gauchiste !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum