Bavures , impairs , grossièreté

Aller en bas

Bavures , impairs , grossièreté  Empty Bavures , impairs , grossièreté

Message  livaste le Mer 23 Mai - 17:09

L'impair de Bernard Cazeneuve, ministre délégué aux Affaires européennes
Par Hughes BEAUDOUIN, envoyé spécial à Strasbourg, le 23 mai 2012 à 18h10 , mis à jour le 23 mai 2012 à 18h19

Dossier : UE

COULISSES - L'annulation mardi, presque au dernier moment, de la visite de Bernard Cazeneuve au Parlement européen de Strasbourg n'a pas été appréciée par les députés européens, de droite comme de gauche.


Bernard Cazeneuve, à Cherbourg, le 8 mai 2012

"On aurait pu espérer un peu plus d'égard pour les parlementaires européens". C'est avec un agacement évident que ce diplomate français a commenté l'annulation de la première visite à Strasbourg du nouveau ministre français délégué aux Affaires européennes. Bernard Cazeneuve était en effet très attendu en ce mardi par l'assemblée parlementaire, réunie en session plénière.


Prévenu quelques heures après la passation de pouvoirs de l'intention du nouveau ministre de se rendre dans la capitale alsacienne, le Parlement européen n'avait pas ménagé ses efforts pendant tout le week-end pour mettre au point toute une série de rencontres avec ses principaux acteurs. Le protocole avait même mis les petits plats dans les grands, en préparant le salon d'honneur pour un déjeuner avec le président du Parlement, le socialiste allemand Martin Schulz.
Table déjà dressée

Le Parlement européen est une assemblée susceptible qu'il faut choyer et apprivoiser. Les gouvernements européens ont souvent tendance à la snober, bien qu'elle soit pourtant un rouage incontournable du mécano institutionnel européen. La visite était d'autant plus attendue que les députés européens s'interrogent sur les intentions du nouvel exécutif français : que cache la demande de renégociation du pacte budgétaire ? Le nouveau pouvoir sera-t-il plus respectueux des prérogatives du Parlement ? Imposera-t-il un nouveau directoire franco-allemand dans le concert européen ? Quel est le message qui se cache derrière la nomination de deux "nonistes" au Quai d'Orsay ?

Autant de questions que les parlementaires de gauche et de droite n'auront donc pu poser au ministre, la visite ayant été annulée dans la soirée de lundi. Certains députés ont seulement été prévenus le jour même de la visite. Comble de l'ironie, c'est par la presse que le cabinet de Martin Schulz et du président du groupe des droites européennes ont appris l'annulation. Dans le salon d'honneur, la table était déjà dressée.

Obligation de réserve

A Paris, le cabinet du ministre a invoqué la tenue d'une réunion de préparation du sommet de Bruxelles de mercredi pour justifier cette annulation de dernière minute. Suscitant ironie et agacement chez de nombreux députés. Un premier impair diplomatique dont on ne sait quand il sera lavé. Avec la campagne des élections législatives qui s'ouvre, une certaine obligation de réserve s'impose à Bernard Cazeneuve. Le Parlement européen reste donc sur sa faim....
Par Hughes BEAUDOUIN, envoyé spécial à Strasbourg le 23 mai 2012 à 18:10

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30199
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum