Nouveau coup de canif à la déontologie professionnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau coup de canif à la déontologie professionnelle

Message  livaste le Sam 12 Mai - 14:13

samedi 12 mai 2012




Valérie Trierweiler espère pouvoir interviewer des personnalités étrangères



La concubine du président de la République, côté cour et côté jardin

Nouveau coup de canif à la déontologie professionnelle




On la voit partout dans la lumière du président élu. Valérie Trierweiler, dans un entretien à Elle, a confié qu'elle souhaite continuer à faire un peu de journalisme, en réalisant, "par exemple", des entretiens de personnalités étrangères, et qu'elle ne fera "rien qui puisse gêner" son compagnon, le président élu, François Hollande.
Peu importe donc que ça gêne les Français et porte atteinte à la liberté d'expression des journalistes.


La situation s'aggrave donc très vite dans la république des concubines, depuis que le CSA a permis à la Audrey Pulvar de poursuivre ses activités médiatiques, alors même qu'elle partageait la vie du député Arnaud Montebourg, bien qu'il fût candidat à la primaire socialiste et donc à la course à l'l'Elysée.

Anne Sinclair, richissime épouse de Dominique Strauss-Kahn, est l'un des précédents que notre république accepte de se voir imposer par la presse de l' internationale socialiste (Huffington Post).



V. Trierweiler dit le droit



"Je pense pouvoir continuer à faire du journalisme si je ne traite pas de l'actualité française, quelle qu'elle soit", a préjugé la journaliste politique au magazine Elle, à paraître samedi, qui a ouvertement mené campagne pour François Hollande. En toute indépendance.
"Je pourrais par exemple, mais ce n'est qu'à l'état de réflexion encore, réaliser des entretiens de personnalités étrangères, ce qui me permettrait de poser une distance saine. C'est une piste", a sereinement envisagé Valérie Trierweiler, actuellement employée à Paris-Match et Direct 8. Angela Merkel sera-telle la première sur sa liste ?


L'indépendance de la presse n'est plus garantie

Elle annonce froidement qu'elle sera partisane


"Une chose est sûre, je ne ferai rien qui puisse gêner François et le gouvernement, ni ne défendrai aucune cause contraire à la diplomatie française. C'est la limite que je me suis fixée", a-t-elle assuré, indiquant au passage qu'elle fixe elle-même et souverainement les règles qui régiront ses activités, ce qui ne serait pas démocratique, quand bien même elle serait une élue du peuple.
A défaut, est-elle candidate au portefeuille des Affaires étrangères ?

Pas de conflit d'intérêts ?


"Je n'ai pas de fortune personnelle, ce que je ne considère pas comme un handicap, au contraire. J'ai besoin de gagner ma vie, j'ai trois enfants à charge. Mon indépendance financière est, comme pour des millions de Françaises, une réalité concrète et une priorité", (se) raconte V. Trierweiler, au risque de faire pleurer au restaurant Le Laurent ou à la Maison de l'Amérique latine dans les chaûmières, se défendant froidement sur sa politique du beurre et de l'argent du beurre.

La concubine s'impose, avec la complicité tacite du microcosme

En octobre dernier, Valérie Trierweiler ménageait encore le milieu.
En pleine primaire socialiste, la journaliste avait arrêté son émission politique sur Direct 8, "2012 portrait de campagne", dans l'indifférence générale, expliquant qu'il était "devenu difficile" pour elle de faire "correctement" son métier de journaliste politique. En novembre, Paris Match, pour lequel elle travaille depuis 1989, avait aussi annoncé qu'elle ne prendrait plus part "à la vie collective" du journal le temps de la campagne.

Aujourd'hui, la concubine ne prend déjà plus de gants.
Avant même que la "gauche molle" ne soit investi, elle décide souverainement de ce qui est bon pour elle, la presse et la démocratie, avant même que la gauche ne détienne éventuellement, la totalité des pouvoirs médiatique, exécutif et législatif
.

Publié par Pakool à l'adresse samedi, mai 12, 2012 8 commentaires

ry nos gauchistes , si prompts pendant 5 ans à dénoncer la soi disant mainmise du pouvoir sur les médias , n'y voient rien à redire !
Au passage , je rappelle que pendant 5 ans , les journaleux tous les journaleux presque , ont fait de l'anti sarkozysme primaire et ont fait campagne pour le ps !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27653
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau coup de canif à la déontologie professionnelle

Message  livaste le Dim 13 Mai - 7:14

r - Publié le 12/05/2012 à 17:48 - Modifié le 12/05/2012 à 19:17
Valérie Trierweiler s'émeut de la meute journalistique, qu'elle semble découvrir. Qu'elle se rassure ! Sa dévotion lui est acquise.






Pouvons-nous nous permettre une bénigne et respectueuse critique à l'adresse de la bientôt première dame de France, dont nous ne contestons pas la majesté, mais que nous venons de prendre en délit de contradiction avec elle-même ?

Nous comprenons parfaitement l'irritation que peut provoquer chez elle le harcèlement dont elle est victime depuis que son compagnon de fortune a été élu président de la République, de la part des photographes de presse qui font son siège devant son domicile privé. Hélas, l'insupportable dictature de l'image le veut ainsi. Madame Trierweiler le découvre à ses dépens. Son innocence nous touche profondément. Mais réfléchissons. Elle ne pouvait pas ignorer cette culture, comme disent les parvenus, puisque, durant des années, elle a professionnellement trempé dans la marmite du journalisme. C'est là où l'on s'étonne.

N'aurait-elle jamais feuilleté les magazines, à commencer par celui auquel elle collabore, qui, depuis que la photo existe, consacrent des pages à illustrer par des clichés, tantôt furtifs, tantôt complaisants, les faits et gestes des grands de ce monde. Et d'ailleurs ne se prête-t-elle pas elle-même à ce jeu dont le public est légitimement friand ? Tiens, par exemple, ne figure-t-elle pas cette semaine en page de couverture de Paris Match, où elle affiche son sourire au côté du nouveau président, en ouverture d'un cahier de 64 pages spéciales consacré à la grande geste du héros.

Effigie

Il faudra bien que la présidente s'y fasse, comme s'y sont faites celles qui l'ont précédée, chacune accompagnée de ses symboles fétiches, madame Coty sa soupière, madame de Gaulle son tricot, madame Chirac ses pièces jaunes et Mme Sarkozy sa guitare. Par l'onction du suffrage universel, elle est condamnée durant cinq ans au statut d'effigie, comme l'ont été toutes ces dames. Les reines de France sous la monarchie ne faisaient pas autant de manières. Et qu'elle ne se plaigne pas, elle a sur beaucoup d'entre elles le privilège de la grâce.

Elle bénéficie, en outre, d'un avantage inespéré : la bienveillance, pardon la dévotion de la presse. Avant même d'exister, elle est en effet immunisée. Son crédit est illimité : elle est à gauche. On compte sur l'objectivité renommée de Marianne et de Libération pour célébrer ses vertus et rappeler à l'ordre, au nouvel ordre moral, les chiens sectaires qui s'en éloigneraient. La presse est libre désormais. Hollande l'a libérée des chaînes dont Sarkozy, sinistre émule de Pétain, comme l'observait judicieusement il y a peu l'un des dignitaires socialistes, l'entravait depuis cinq ans.

On respire enfin, l'air est léger et les journaux sont joyeux. On est rempli d'espoirs. Pour des générations : c'est ainsi qu'on vient d'apprendre que les élèves de l'une des plus célèbres écoles françaises de journalisme avaient dans leur totalité voté pour Hollande. L'avenir est radieux : la censure est enfin abolie.


http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/philippe-tesson/tesson-les-contradictions-de-madame-trierweiler-12-05-2012-1460877_543.p

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27653
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau coup de canif à la déontologie professionnelle

Message  livaste le Dim 13 Mai - 7:20

Quelques réactions , heureusement ...


Terrible pour une démocratie de n'avoir aucune voix dissonante !
La vôtre nous sera très utile ! Piquez ! Critiquez ! Titillez ! Taquinez ! Ce sera bon signe... Nos libertés seront alors garanties !

Merci Tesson !
Cher Monsieur Tesson, vous êtes peu nombreux à avoir du courage. Votre carrière est faite : Combat, Quotidien de Paris... Vous n'avez plus rien à prouver sauf qu'il vous reste du courage. Merci !

Merci mille fois
Je désespérais de lire un article objectif, un journaliste qui ne soit pas de gauche ! Merci M. Tesson continuez ne lâchez rien, ils ne méritent rien d'autre
.


Bravo monsieur Tesson !
Vos articles nous font du bien ! Je pensais que vous seriez vous aussi muselé, mais continuez à nous faire plaisir le plus longtemps possible ! Nous n'avons que faire de [VT] ! FH a été élu par à peine la moitié des Français, mais elle, par personne! Il serait temps qu'elle se taise !



Faut-il encore s'étonner de l'hypocrisie du socialisme ?
[...]Cela n'est donc pas étonnant que ceux qui la pratique soient obligés d'opérer sans cesse des contorsions comportementales pour s'adapter à leurs contradictions permanentes. "Je suis pour imposer les riches mais pas les œuvres d'art car ma famille en à plein", "je suis pour l'école publique mais j'envoie mes enfants à l'école privée", "je suis pour l'immigration mais j'habite dans les beaux quartiers", "je suis pour la présomption d'innocence sauf si la personne est de droite", "je suis socialiste et Mitterrand est ma référence", "c'est OK d'insulter Sarkozy mais pas un président de gauche", "je travaille dans un magazine people où les paparazzi font les événements mais maintenant que je suis sous les 'limelight', cela devient détestable". On pourrait citer ces exemples à l'infini.



La censure est abolie
Effectivement, il n'y en a plus besoin car entre soi, nulle critique : ils ont sorti Sarkozy et font partie maintenant des bienheureux. Tout ce qui sera difficile sera de la faute de Sarkozy et le reste sera à mettre au bénéfice de notre Président normal. Heureusement que nos voisins européens seront là pour nous rappeler aux réalités. Merci Monsieur Tesson pour la justesse de vos propos. L'Etat PS est marche : reprise en main en cours des médias à France télévision, France 24. À quand le Figaro ?

Pour le Figaro , c'est en bonne voie !


Vous croyez que M. Sarkozy a aimé que la presse (actualité et scandale) s'immisce dans sa vie privée lorsqu'il a divorcé et qu'elle se régale quand il s'est mis avec Carla Bruni ? C'est du tout pareil, sauf que concernant M. Sarkozy, les médias il n'y avait pas l’élégance et l'esprit de M. Tesson. L'ancien président s'en ait pris plein la figure sur sa vie privée pendant cinq ans, je pense qu'un petit article bien acerbe de ce genre sur le nouveau n'est que juste retour des choses (ne vous inquiétez pas, vu tout les médias à la botte de la gauche, ce sera un des seuls articles... ).



_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27653
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau coup de canif à la déontologie professionnelle

Message  livaste le Dim 13 Mai - 7:50

Madame va porter la culotte ?
En tous cas elle ne va pas rester discrète, et ceci d'autant plus qu'elle doit affirmer qu'elle est bien la compagne du président - Si elle était mariée cela coulerait de source, mais une" compagne" une concubine - une maîtresse - est toujours sur un siège éjectable, Louis XV le Bien-Aimé (tiens comme Hollande) a eu deux concubines très influentes : la Pompadour et la Du Barry. Nous allons donc voir comment se comporte notre "du Barry nationale", surtout quand elle sera en déplacement à l'étranger. C'est une première qu'un président français ne soit pas marié, étonnamment personne n'a relevé ce détail qui a encore toute son importance pour les gens attachés à la morale bourgeoise... Michèle Obama a les idées larges, cela ne devrait pas poser de problèmes avec le protocole américain, quoique ! Quand aux pays d'Amérique du Sud comme le Brésil et le Mexique qui ont gardé des racines profondes, que vont-ils en penser ?
Alors Mme Trierweiler, faites-vous le plus discrète possible pour ne pas en rajouter sur la moralité des hommes politiques français bien écornée par l'affaire DSK ou alors annoncez-nous prochainement la régularisation de votre situation tout comme l'a fait M. Sarkozy - Les Français adorent les mariages quoiqu'ils en disent...



Un régal, M. Tesson
Que de vous lire, un peu de sixième, voire de septième degré dans cette politique de brute ! Ceci dit, j'avoue sans équivoque le petit faible que j'éprouve pour notre regrettée Carla dont le charme et la discrétion s'impose naturellement. J'ai le vague pressentiment que le changement maintenant va se conjuguer aussi bien au masculin qu'au féminin, mais bon ça ne m'a pas l'air bien sexy tout ce bazar!


Nous étions les ténèbres
La France est à nouveau repassée de l'Ombre à la Lumière, mettez-vous bien ça dans la tête ! Les professeurs, les médiatiques, les juges, les gens du spectacle, les syndicalistes, vont s'employer chaque jour à nous inonder de la justesse de leur adoration pour Hollande et son équipe. Nous sommes mieux cernés qu'hier.
Mais les 48, 4% ne font pas une défaite sans appel. Nous avons besoin d'esprits comme M. Tesson pour continuer à respirer un peu en attendant d'autres échéances.


Bravo
J'espère que vous résisterez encore longtemps Monsieur Tesson, heureusement que vous êtes là pour faire une lecture juste et différente des évènements... Et voilà que les socialistes ne sont pas contents... Non, je rêve, le harcèlement envers Sarkozy a commencé le lendemain de son élection, alors permettez-nous de respirer un peu... Et ce qu'écrit P. Tesson n'est pas méchant, c'est juste le reflet de la réalité telle que nous la per
cevons.


Chapeau Monsieur Tesson
Merci Monsieur Tesson pour cette bouffée d’oxygène. Et oui, notre [VT] continue ses frasques médiatiques et maintenant son numéro d’offusquée par la meute de journalistes dont elle a quitté les rangs il y a peu. Il est assez indélicat de cracher dans la soupe qui, hier encore, faisait son ordinaire journalier. Plus de calme ou de retenu nous obligerait car tout ce tapage et ce tumulte incite plus aux quolibets qu’au respect. Cesser de sautiller pour faire les Unes des hebdomadaires et quotidiens.[...]




L'incroyable Monsieur Tesson...
Que penseriez-vous cher Mr Tesson des commentaires qui concerneraient votre vie privée plutôt que vos activités professionnelles ? Vous n'avez pas l'esprit démocratique.[...]

voila sans doute un grand "démocrate " gauchiste, qui ne permet la critique que lorsqu'elle vise la droite et qui adore tout ce qui vient e la gauche !


Il n'y a pas de première dame en France
Aucun texte législatif ou règlementaire ne fait en France référence à une "première dame", et à notre connaissance, la presse n'a pas (encore) le pouvoir, de s'y substituer. Ce titre est donc dans notre pays l'équivalent d'une dénomination de sitcom télévisuel, donc peu flatteur. Rappelons en tant que de besoin que la Loi française est normative, cela signifie que seul ce qu'elle définit est autorisé, tout le reste est interdit. La notion de première dame existe aux USA, définie par les textes, avec des attributions précises, parce que c'est un régime présidentiel institutionnel, ce qui n'est pas le cas de la Cinquième République Française. En conséquence, la compagne ou femme du Président, n'a pas de rôle légal institutionnel, elle n'existe tout simplement pas du point de vue de l'exercice d'un pouvoir officiel quelconque, jusque et y compris le pouvoir de représentation du Peuple seul dévolu, sous peine de forfaiture, aux élus du Peuple. Faire référence à une "première dame" relève donc en France, plus de la flatterie égotique, que d'une réalité républicaine. Ajoutons de surcroit que le nouveau couple élyséen n'est pas marié, et que cela risque poser de sérieux problèmes de protocole dans certains pays, notamment l'Angleterre, où l'étiquette ne permet pas à la Reine de recevoir des concubins. En conséquence si c'est une simple compagne, cela ne crée pas d'incident, si bêtement on l'appelle "première dame", c'est, diplomatiquement parlant, un affront. Un peu de circonspection n'est donc pas inutile.



Merci M. Tesson
Merci M. Tesson d'être la voix de ceux qui ne se trouvent absolument pas représentés dans les différents commentaires, articles, compte-rendus écrits ou télévisuels concernant la vie politique française.
Nous devons supporter que la plupart des journalistes, animateurs, humoristes, artistes qui ont la capacité et la possibilité de s'exprimer publiquement analysent les évènements en regard de leurs convictions, pour la plupart ancrées à Gauche. Combien de journalistes indulgents avec le PS pour un Eric Zemmour si décrié ?
Quant à cette dame qui sera la première de France pendant cinq ans, le temps se chargera de nous apprendre si elle reste dans le rôle de femme "normale" qu'elle a décidé d'endosser aujourd'hui.
Je me permets d'en douter au vu de son empressement à répondre aux différentes interviews et sollicitations et son ingérence évidente dans la vie politique de son compagnon.



Soyons simples !
Pour l'instant, elle n'est pas première dame, mais la seconde concubine (par ordre chronologique) du Président. La première concubine et mère des enfants communs sera la présidente de l'assemblée. La seconde concubine sera la présidente du président. Quand on voit son emprise, son caractère, son autorité, son ambition... On a tout compris par qui la France sera gouvernée. La parité sera à revoir, mais dans l'autre sens. Mais ces dames bénéficient de la complaisance des médias engagés.


Monsieur Tesson toujours très en verve !
C'est un plaisir de vous lire ! On dirait que vous lisez dans les pensées de beaucoup d'entre nous... Madame Valérie en fait un peu trop, on la voit partout, elle s'expose beaucoup, il ne faut pas qu'elle fasse la vierge effarouchée, d'autant plus que c'est son boulot de mettre " les personnalités " en vedette dans un journal people. Si on peut lui donner un conseil, qu'elle reste à sa place, discrète auprès de son compagnon, ou proche des people. Bravo monsieur Tesson pour votre perspicacité !


"normale" ?
Selon Mme Trierweiler, il faut "punir" le député L. Lucas, puis un journaliste est licencié pour ses propos, il est vrai vulgaires, la concernant. Désormais, elle filtre les entrées du QG de F. Hollande, et chasse les importuns. Enfin, elle se permet de critiquer les précédentes 1eres dames de France.
La compagne de F. Hollande paraît bien rancunière, autoritaire et prétentieuse. Elle n'attire vraiment pas la sympathie.
Pour l'instant, elle n'est pas une 1er dame "normale". Elle est beaucoup moins bien.



Attention on ne touche pas aux Dieux vivants !
On a le droit de taper et cracher sur un président de droite, on est blasphématoire si on le fait sur un Président de gauche. Je trouve cet article très juste même si il est un tantinet ironique. On ne peut pas cracher dans la soupe qui vous a fait vivre. Marianne et Libé vont devoir licencier (ben oui faudra bien assurer la rentabilité pour les actionnaires, des gens pauvres comme les Rotschild) parce qu'ils ne pourront plus attiser la colère du peuple. Plenel va nous faire une dépression, l'ennemi qui le maintenait en vie va disparaître des radars. On ne va pas se plaindre.
La gauche avait oublier la difficulté de gouverner, finalement une piqûre de rappel pourrait bien leur remettre les yeux en face des trous.
Mais ne nous inquiétons pas, la France est sauvée, l'espoir est de retour, les oracles de l'offset on parlé. Le Dieux de l'Olympe sont redescendus sur Terre popur sauver le monde. Le seul soucis c'est que l'Olympe est plus proche d’Athènes que de Berlin...




Bravo
Bravo pour l'ironie de Tesson. On peut avoir considéré que le choix de Hollande est la moins mauvaise solution et s'étonner du climat d'adulation qui est en train de se créer avec une naïveté qui laisse pantois. Tel blog, au ton jusqu'ici d'une liberté intéressante, devient quasiment illisible tant s'y manifeste une dévotion sans nuance et sans réserve pour le nouveau président...



C'est évidemment plus dur d'être la victime que le bourreau
Voilà bien l'hypocrisie des gens de gauche ! FH ne se voit pas vivre à l'Elysée et sa dame ne se voit pas poursuivie par les meutes de journalistes, corps qu'elle refuse pourtant de quitter au motif qu'une première dame n'est pas tenue à quoique se soit. C'est sur que passer de l'autre coté du miroir provoque parfois quelques chocs de réalité.
Mais comme ils ont tout fait, tous les deux, pour accéder à ces fonctions présidentielles, on ne peut voir dans ces réactions épidermiques face aux contraintes de la fonction qu'hypocrisie et vanité d'enfants gâtés ! FH se prétend un président normal ! Qu'il le prouve ! Et donc, s'il est un Français normal il doit pouvoir raisonner sa femme et la convaincre d’arrêter de jouer sa "diva" capricieuse.


Bravo ! !
Comme cela fait du bien de vous lire ! Cela fait une semaine que l'on a droit à des articles dithyrambiques sur la dame qui ne voulait pas être une potiche... Madame et ses difficultés financières, Madame et son travail, Madame et Julien Dray etc. J'attends plutôt de voir Monsieur et Angela, Monsieur et la Grèce...



A vous lire l'élection de Hollande aura rendu l'air "enfin" respirable. Profitez-en bien à pleins poumons, il risque de devenir moins respirable sous peu. Monsieur Tesson j'adore votre "plume" et je suis une femme. Pour moi il n'y a pas de "première dame" mais tout simplement une femme de président. Quant à ses états d'âme professionnels, elle savait bien à quoi elle s'exposait, alors qu'elle ne vienne pas maintenant nous jouer la "grande scène du IV". [...]


Enfin !
L'élément troublant et gravissime dans les propos judicieux de Tesson est la suprématie de la pensée de gauche chez les journalistes dans notre pays. J'ai pu constaté le manque d'objectivité des médias lorsque ces derniers rendaient compte des meetings de Sarkozy pendant la campagne. La caméra s'attardait sur une personne âgée si possible avec un signe extérieur de richesse pour montrer la composition sociologique de l'électorat de droite. Il n'y avait qu'à être au Trocadéro le 1er mai pour constater du travail de désinformation de certains médias. Je ne les ai pas entendus s'émouvoir aux déclarations honteusesd'Axel Kahn (scientifique de renom) comparant ce meeting à ceux de Nuremberg pendant la guerre. Nausées quand tu nous tiens...



Oui très classe M. TESSON comme toujours, toute vérité pas bonne à dire et encore plus aujourd'hui où il est impensable de critiquer le moindre socialiste, Hollande et bien sûr Madame l'ingénue ! Journaliste elle l'était, à Paris Match en plus donc elle sait à quoi elle s'attend, je ne vois pas en quoi critiquer ce fait ne serait pas classe ! Madame serait elle intouchable ? Durant 5 ans Sarkozy s'en est pris plein la tête, Carla Bruni n'en parlons pas, ah j'oubliais tout est permis quand il s'agit de la droite, à gauche pas touche ! Eh bien Madame la compagne du président entrant va devoir s'y faire, elle est avec un président normal, les gens "normaux" vont l'épier aussi jour et nuit, c'est comme cela, il est président, et lui encore plus qu'un autre n'a pas le droit au moindre faux pas, vu comme ses camarades socialistes, lui, et les médias s'en sont donnés à coeur joie pour allumer le candidat sortant. Le candidat entrant doit tout faire pour être parfait et apporter le bonheur sur la terre entière ! On attend !





[...]
Madame [...], n'en faite pas trop... Ne vous mêlez pas de la vie politique[...]... Restez à l'écart de la vie politique du pays France, vous n'avez aucun mandat.

Non , elle n'a aucun mandat mais chiche que c'est elle qui dicte le comportement de notre gros mou !







Anti-normale en tout cas depuis 1 semaine
Autant notre nouveau président joue la normalité (banalité ?) à fond, autant sa compagne fait parler d'elle plus que de raison depuis une semaine... Va-t-elle (comme Cécilia pour Sarkozy) être le premier point faible du président ?


Critique !
Cet article me semble dangereux pour son auteur ! Les limogeages ayant déjà commencé. La photo qui illustre l'article est exquise, en tant que femme, ça me fait vraiment envie. La vie privée de M. Hollande va nous être servie quotidiennement, joliment mise en page par les amis de Madame. Il nous reste la radio.



Merci
M. Tesson, cela fait du bien de lire un journaliste qui ose s'exprimer sur Mme Trierweiler. J'ai cru un moment que la presse était complaisante dans notre pays.


Angoissant !
D'apprendre que tous les élèves de cette école de journalisme ont voté, comme un seul homme, pour le candidat socialiste. Soit celui ci "crève l'écran" (auquel cas, pour le pays, tant mieux) soit ce sont des lèche-bottes en puissance. On s'en f... ! Depuis 1981 nous avons internet (et les médias des pays étrangers) pour nous donner les vrais informations. D'ailleurs, je dois remercier le Point. Fr qui, bien souvent, donne une info qui n'est reprise que quelques jours plus tard par les journalistes "aux ordres" de la télé. Maintenant tout finit par se savoir. Et très vite. Fini le temps ou l'on pouvait museler un J. Edern Hallier...

On a internet mais pour combien de temps encore ???



1- on a le droit d'être déçu
2- je ne vois pas pourquoi on se tairait, (nous ne sommes pas encore sous le régime de l'ex URSS si ?)
3- heureusement qu'il y a des journalistes comme monsieur Tesson, ça nous change de ceux qui approuvent le troussage de domestiques et les " dîners de cons"
4- je ne sais pas s'il existe encore en France des réserves de vitriol, car vos amis en ont fait grand usage pendant 5 ans, il devrait y avoir pénurie.



Merci Mr. Tesson
Après 5 années de harcèlement, la censure comme le dit @lebel ! Elle ne tardera pas.




Elle veut simplement faire parler d'elle ! !
Je crains que cette première dame fasse parler d'elle, car en matière de discrétion, ce n'est pas top... Il ne faut pas qu'elle oublie que c'est son compagnon qui a été élu Président de la République et non pas elle. Elle, elle n'est rien d'autre que sa compagne. Alors, il faut qu'elle se résigne...


Terrifiant...
... D'apprendre que la totalité des élèves journalistes de cette école ont voté Hollande. On comprend mieux le décalage perçu entre les français et la presse. Ceci témoigne de quelque chose de très inquiétant : les journalistes, les étudiants de science Po ont tous été formatés dans le moule de la pensée unique. Aucun pluralisme. Ils "pensent pareil", "aiment pareil", "détestent pareil", ont les mêmes cibles et les mêmes idoles. Une seule façon de réfléchir. C'est désolant pour notre société qui perd en pertinence et en liberté ce qu'elle gagne en conformisme. Qui osera, dans la presse ou chez les humoristes, critiquer ou se moquer de Hollande et de sa compagne ? Il ne restera que M Tesson, Le Figaro et Laurent Gerra, seuls contre tous les autres. C'est une mort douce et insidieuse de la démocratie, sous une forme de tolérance sympathique et humaniste mais qui en réalité n'en est pas une mais plutôt tout le contraire ! "L'esprit canal" et bobo aura eu raison des débats d'idées qui ont fait la grandeur de la France durant 4 siècles.





Bien Monsieur Tesson
Bien Monsieur Tesson, Profitez en encore quelques moments avant que la censure mette un terme à vos "effronteries" envers le nouveau pouvoir que le peuple souverain s'est donné. C'est fini votre temps, votre place est désormais dans un placard car comme vous l'avez si bien cité, les écoles de journalistes sont pleines d'éléments prêts à encenser notre nouveau souverain. Il ne vous reste plus qu'à prendre le maquis afin d'éviter d'être viré comme le malheureux Pierre Salviac de RTL pour avoir un peu tancé la belle Valérie. Le 15 mai, on arrête, on s'assagit et on dit merci tous les matins à François 2.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27653
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau coup de canif à la déontologie professionnelle

Message  livaste le Dim 13 Mai - 8:16

V. Trierweiler fait le ménage autour de F. Hollande
C'est le tour de Laurent Gerra, après Julien Dray, Pierre Salviac et les enfants Ségollande






L' "atout charme de Hollande" est en crise permanente[/b
]

Sous le titre ironique " L'atout charme de François Hollande, Naissance de leur amour. Récit", Paris Match a consacré en mars 2011 plusieurs pages, très illustrées, à Valérie Trierweiler, son ex-salariée depuis 1989, et à sa relation avec le dirigeant socialiste, à l'occasion de la sortie d'un livre sur les compagnes des candidats, écrit par la journaliste Constance Vergara. Valérie Trierweiler n'a pas tardé à faire le buzz en révélant son caractère "avenant". Elle est en effet montée au créneau, exprimant sa colère, probablement "juste", par le biais du réseau social Twitter.
"Quel choc de se découvrir à la Une de son propre journal. Colère de découvrir l'utilisation de photos sans mon accord ni même être prévenue", a tweeté la journaliste qui, depuis le début de la campagne, se cantonne aux pages culturelles du magazine. Et non pas internationales, auxquelles elle aspire...
Les relations sont tendues depuis novembre, quand Paris Match annonça qu'ils avaient décidé d'un commun accord qu'elle ne prendrait plus part "à la vie collective" du journal (conférences de rédaction, bouclages) le temps de la campagne. [b]Ses collègues respiraient, mais la bolée d'air frais a été de courte durée, car elle enchaîne les affrontements avec les media pourtant acquis: schizophrénie !



Julien Dray interdit de QG de F. Hollande par V. Trierweiler



C'est une révélation de Mediapart, pardon Laurent Mouchard-Joffrin dans Libération, encore pas, "Le Parisien" jeudi, alors qu'un pot était organisé mercredi pour clore la campagne présidentielle.
La compagne du Président-élu a ainsi sanctionné le député socialiste de l'Essonne qui, dans l'entre-deux tours avait convié à son anniversaire Dominique Strauss-Kahn sans prévenir les autres invités - dont des responsables de la campagne de François Hollande, Valls, Moscovici et Le Guen -, de la présence de l'ancien directeur général du Fonds monétaire international, le sulfureux Dominique Strauss-Kahn, l'obsédé sexuel poursuivi en just


RTL vient tout juste de licencier le journaliste Pierre Salviac


De l'auto-censure à la censure[/b]

[b]
L'insolence est devenue insupportable aux ex-tolérants


Le facétieux journaliste, spécialiste du rugby, avait eu l'impertinence -jusqu'ici garante de l'indépendance de la presse- de se croire aussi libre que sous la présidence de Sarkozy.

La dame de fer a donné un tour de vis

L'ex-journaliste de Paris-Match a fait pression sur ses confrères de RTL pour faire virer le manent que le SNJ ne protège pas: il avait rédigé un tweet qui évoquait les bons côtés de la "b**** utile" . La puritaine n'a pas aimé. Mais comment aussi le pût-elle ?
Pour cette saillie sexiste, Desproges ou Coluche n'aurait-il pas été applaudi par les bobos-socialos?

Lire PaSiDupes : "Pierre Salviac licencié de RTL pour un tweet"


Les enfants du couple Hollande-Royal déclarés indésirables


Le Canard Enchaîné a révélé que l'autoritaire Valérie Trierwieler fait déjà régner la terreur dans les rangs de la presse et a encore fait savoir qu'elle ne tolèrera plus un seul mot de travers.

Dans un article de Paris Match, la journaliste Mariane Grépinet avait écrit les simples mots suivants : " Thomas, l’aîné des quatre enfants du couple Royal-Hollande ". Et s'en est fini au ministère de la Culture de ce nouveau Jean-Christophe Mitterrand, surnommé "Papa m'a dit" en son temps ! Et si le fils Hollande veut être le futur patron de l’EPAD se ne sera qu'avec l'onction de la totalitaire !
Menaçante, Trierweiler-la-terreur répond à sa consoeur du tac au tac par SMS : " Thomas, c’est le fils de l’ex-couple Royal-Hollande. A quoi joues-tu ? "
Avec la politique de relance des grands travaux souhaitée par le PS, le goulag socialo-soviétique va-t-il connaître un regain d'activité ? Stéphane Guillon, Didier Porte et Nicolas Bedos, à bon entendeur, salut !

En revanche, à Thé ou Café, la cireuse de pompes a entrepris de consacrer l'émission de service publique à ...François Hollande: Catherine Cognet, dite Ceylac, la compagne du journaliste Claude Sérillon, 62 ans, coach audio-visuel du candidat Hollande, a-t-elle reçu un gentil SMS confraternel ?

http://pasidupes.blogspot.fr/

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27653
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau coup de canif à la déontologie professionnelle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum