Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  Georges le Dim 20 Nov - 19:51

Personne ne dit que l'on peut sortir du nucléair en peu de temps. Tous les antinucluéaires, les Vert compris, disent qu'il faudra bien 20 ans pour sortir du nucléair. Quand à l'EPR c'est vraiment une erreur; aucun pays au monde n'en veux. Un seul pays autre que le nôtre à un EPR en construction (par la France], et le regrette, commencé depuis plus de 6 ans, il est loin d'être terminé, pour la simple raison que nos ingénieurs ne savent toujours pas comment terminer la fase finale, et celui de Flamanville à en a encore pour plusieurs années et coûtera s'il se termine un jour, plus de 10 milliards.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  Invité le Dim 20 Nov - 19:53

Enfin Pratt voulait aussi peut-être dire "vivre à côté d'une centrale".
Sans forcément parler de nuage, moi la première, ça me poserait problème d'habiter à proximité d'une centrale. Mais on peut demander aux habitants de Fukushima ou de Tchernobyl si seul un nuage est dangereux...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  plume le Dim 20 Nov - 19:55

Georges a écrit:Personne ne dit que l'on peut sortir du nucléair en peu de temps. Tous les antinucluéaires, les Vert compris, disent qu'il faudra bien 20 ans pour sortir du nucléair.

Pourtant la dernière fois que j'ai vu Besancenot à la télé (il y a 2 semaines) il parlait de 10 ans....

plume
Admin
Admin

Nombre de messages : 1296
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  Pratt le Dim 20 Nov - 19:58

Anna a écrit:Enfin Pratt voulait aussi peut-être dire "vivre à côté d'une centrale".
Sans forcément parler de nuage, moi la première, ça me poserait problème d'habiter à proximité d'une centrale. Mais on peut demander aux habitants de Fukushima ou de Tchernobyl si seul un nuage est dangereux...
Je voulais juste dire que les gens UMP qui sont contre la sortie progressive du nucléaire , sont contre une centrale sur leur sol. ou a proximité. Pourquoi la droite n'a pas un seul parti écolos ? Préfère la finance sans doute. Twisted Evil
Donc je considère que Livaste serait pour une centrale en Corse. cheers

Pratt
Candidat
Candidat

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 46
Date d'inscription : 26/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  plume le Dim 20 Nov - 19:59

Anna a écrit:Enfin Pratt voulait aussi peut-être dire "vivre à côté d'une centrale".
Sans forcément parler de nuage, moi la première, ça me poserait problème d'habiter à proximité d'une centrale. Mais on peut demander aux habitants de Fukushima ou de Tchernobyl si seul un nuage est dangereux...

Vu le périmètre concerné par le taux de radiactivité lors d'une explosion dans une centrale, et la Corse n'étant pas si loin du continent, c'est pareil.

plume
Admin
Admin

Nombre de messages : 1296
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  Invité le Dim 20 Nov - 20:00

M'est avis que si ça explose à la Hague, il serait quand même moins pire d'habiter en Corse que dans le Contentin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  plume le Dim 20 Nov - 20:01

Anna a écrit:M'est avis que si ça explose à la Hague, il serait quand même moins pire d'habiter en Corse que dans le Contentin.

Il y a des centrales dans le sud de la France...

plume
Admin
Admin

Nombre de messages : 1296
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  Georges le Dim 20 Nov - 20:03

La droite n'a pas de parti écolo et c'est logique. L'écologie et la conservation de l'environnement n'est pas du tout compatible avec la course aux profits voulue par le capitalisme et le libéralisme.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  Invité le Dim 20 Nov - 20:05

Ca n'empêche que je suis persuadée que les gens préfèrent avoir une cantrale le plus près/ou le moins loin possible de chez eux, non?

Vous allez nous dire que tous les français favorables au nucléaire seraient disposés à aller s'installer au plus près des centrales? Que les français favorables au nucléaire en Corse ne diraient rien s'il fallait y ouvrir une centrale, sous prétexte qu'il y en a dans le sud de la France?

Personnellement, j'aurais comme un doute...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  plume le Dim 20 Nov - 20:10

Anna a écrit:Ca n'empêche que je suis persuadée que les gens préfèrent avoir une cantrale le plus près/ou le moins loin possible de chez eux, non?

Vous allez nous dire que tous les français favorables au nucléaire seraient disposés à aller s'installer au plus près des centrales? Que les français favorables au nucléaire en Corse ne diraient rien s'il fallait y ouvrir une centrale, sous prétexte qu'il y en a dans le sud de la France?

Personnellement, j'aurais comme un doute...

Tout le monde préfère être loin des centrales nucléaires, des centrales thermiques polluantes, des aéroports, des parcs d'eoliennes etc...
Sauf que là on diverge du sujet, Pratt à bout d'argument pour prouver qu'on peut se passer du nucléaire en claquant du doigt a commencé à sortir des évidences....

plume
Admin
Admin

Nombre de messages : 1296
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  Pratt le Dim 20 Nov - 20:18

plume a écrit:
Anna a écrit:Ca n'empêche que je suis persuadée que les gens préfèrent avoir une cantrale le plus près/ou le moins loin possible de chez eux, non?

Vous allez nous dire que tous les français favorables au nucléaire seraient disposés à aller s'installer au plus près des centrales? Que les français favorables au nucléaire en Corse ne diraient rien s'il fallait y ouvrir une centrale, sous prétexte qu'il y en a dans le sud de la France?

Personnellement, j'aurais comme un doute...

Tout le monde préfère être loin des centrales nucléaires, des centrales thermiques polluantes, des aéroports, des parcs d'eoliennes etc...
Sauf que là on diverge du sujet, Pratt à bout d'argument pour prouver qu'on peut se passer du nucléaire en claquant du doigt a commencé à sortir des évidences....
Je ne suis pas a "bout d'argument" je souligne juste un fait qui vous déplait à droite. Pas de parti écolos à droite existant, que des idiots , vive le nucléaire mais surtout pas chez moi... Basketball
Et je parle de progressivité, pas de claquement du doigt. Merci de ne pas déformer comme LIvaste. Une maladie à droite de déformer les propos ?

Pratt
Candidat
Candidat

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 46
Date d'inscription : 26/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  plume le Dim 20 Nov - 20:27

A force de me dire que je suis à droite, vous allez finir par me faire voter Sarkozy...
C'est pas parce que Livaste est ump que je le suis. Capito ?

Drôle de raccourcis les gauches molles de Hollande Laughing

plume
Admin
Admin

Nombre de messages : 1296
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  plume le Dim 20 Nov - 20:29

Pratt a écrit:
Et je parle de progressivité, pas de claquement du doigt. Merci de ne pas déformer comme LIvaste. Une maladie à droite de déformer les propos ?

Autre chose, je ne vois pas où tu as pu lire que j'étais contre un arrêt progrssif. Je dis juste qu'à l'heure d'aujourd'hui on ne sait pas produire assez d'énergie via les méthodes alternatives pour remplacer le nucléaire comme le voudrait certains utopistes d'ici 10 ans.

plume
Admin
Admin

Nombre de messages : 1296
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  Invité le Lun 21 Nov - 10:41

Georges a écrit:La droite n'a pas de parti écolo et c'est logique. L'écologie et la conservation de l'environnement n'est pas du tout compatible avec la course aux profits voulue par le capitalisme et le libéralisme.

totalement faux et débile comme réflexion.
c'est grâce aux investissements de capitaux par des capitalistes qu'on a pu développer des nouvelles technologies, avancer dans ce domaine et continuer dans cette voix.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  Invité le Lun 21 Nov - 10:42

Je suis assez d'accord avec Georges, idéologiquement, il y a une antinomie entre droite et écologie, mais comme d'ailleurs il y a, à mon sens, antinomie entre écologie et communisme par exemple.

EDIT: je précise donc (avant la volée de bois vert) que pour moi l'écologie à grande échelle ne peut-être rattachée à aucun parti, c'est une idéologie en soi qui, pour être efficiente, fonctionne avec la décroissance (et ça passe donc par des phases de sacrifice), la malthusianisme (enfin je n'ai jusqu'à présent rien entendu de convaincant qui soit contraire à ça).
Très souvent, les questions écologiques sont liées au social et entrent en conflit direct avec icelles.

Après, pour ce qui est de prendre les transports ou trier ses ordures, oui, tout le monde peut le faire et des gens de tous horizons politiques le font (ou pas Wink


Dernière édition par Anna le Lun 21 Nov - 10:45, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  Invité le Lun 21 Nov - 10:44

tu sais les Canadiens sont d'irréductibles libéraux et, il y a énormément d'écolo... là où il n'existe pas de politique gauchiste.
on peut être libéral et écolo en prônant le capitalisme régulé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  Invité le Lun 21 Nov - 10:46

J'ai fait un EDIT mais tu as été plus rapide Razz
Non, pour moi ça ne fonctionne pas, encore une fois, à grande échelle, c'est à dire à celle qui aurait pour but de préserver et sauver la planète Terre, pas uniquement ne région ou un pays.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  Invité le Lun 21 Nov - 10:51

Anna a écrit:Je suis assez d'accord avec Georges, idéologiquement, il y a une antinomie entre droite et écologie, mais comme d'ailleurs il y a, à mon sens, antinomie entre écologie et communisme par exemple.

EDIT: je précise donc (avant la volée de bois vert) que pour moi l'écologie à grande échelle ne peut-être rattachée à aucun parti, c'est une idéologie en soi qui, pour être efficiente, fonctionne avec la décroissance (et ça passe donc par des phases de sacrifice), la malthusianisme (enfin je n'ai jusqu'à présent rien entendu de convaincant qui soit contraire à ça).
Très souvent, les questions écologiques sont liées au social et entrent en conflit direct avec icelles.

Après, pour ce qui est de prendre les transports ou trier ses ordures, oui, tout le monde peut le faire et des gens de tous horizons politiques le font (ou pas Wink

je suis bien d'accord pour dire que l'écologie n'a pas a appartenir à un parti plus qu'à un autre.
c'est une question de mentalité, de vouloir se donner les moyens de changer les choses en mieux et, je me refuse à changer le nucléaire par le charbon parce que ça fait "mieux". la décroissance je ne comprends pas cette notion, c'est pour moi anti-social.
je veux bien qu'on sacrifie le nucléaire et suis prête à voter pour que si on offre une alternative cohérente.

pour le moment, personne n'offre d'alternative, par contre, pour dénoncer depuis des années, certains sont fort à ce jeu...mais je n'ai entendu aucune proposition valable, cohérente et viable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  Invité le Lun 21 Nov - 10:54

par exemple, une voiture dite écolo (la Opel ou la Chevrolet...me souviens plus de leur nom) coûtent autour des 70 000€... je n'ai pas les moyens pour investir la dedans... il faudra attendre que les méchants riches investissent pour que ça devienne accessible aux communs des mortels.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  Invité le Lun 21 Nov - 10:57

la décroissance je ne comprends pas cette notion, c'est pour moi anti-social

Tout à fait, c'est dans la phase de transition pour le moins anti-social, c'est pour ça que je dis que si l'écologie se heurte au capitalisme, elle se heurte aussi au communisme par exemple.[oui aussi pour ce que tu dis des voitures, et qui est valable pour plein de choses]
Par contre, personnellement, je comprends la "décroissance" (mais je n'en suis pas une pratiquante, que ce soit clair), pour les écologistes (encore une fois, les vrais, ceux qui pensent à l'échelle de la planète) qui la mettent en place. A terme c'est la seule façon de préserver l'environnement (mais je me demande s'il n'est pas trop tard).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  Invité le Lun 21 Nov - 11:10

déjà faire de la préférence agricole de proximité c'est aider sa planète, l' économie de son pays, et son pouvoir d'achat... si tout le monde achetait les légumes de saison uniquement en provenance du paysan du coin, on ferait de sacrés économies de transport donc de pollution.
vive le fret, mais si c'est pour nous ramener des tomates ou des pommes de l'autre bout du monde... à quoi ça sert? surtout quand on découvre le prix des pommes françaises au même prix que les chiliennes...c'est particulièrement bizarre.

bon, en même temps il y a des gens qui veulent manger des fraises en décembre, .... difficile d'empêcher les gens de manger ce qu'ils veulent.

chacun agit selon sa propre vision du monde, de son quotidien.
quand on a le temps d'aller faire les fermes pour un poulet picoreur bio, pour son huile d'olive direct du moulin ou tout autres produits... c'est idéal mais, la plupart des gens n'ont pas ce choix. Il faut que ce soit les paysans qui viennent à eux.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lourd enjeu des emplois du nucléaire

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum