Mort de la Française enlevée au Kenya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mort de la Française enlevée au Kenya

Message  livaste le Mer 19 Oct - 10:03

Mort de la Française enlevée au Kenya


Par Thomas Vampouille
Mis à jour le 19/10/2011 à 11:56 | publié le 19/10/2011 à 11:07


Le Quai d'Orsay a annoncé mercredi le décès de Marie Dedieu, la sexagénaire tombée le 1er octobre aux mains de ravisseurs somaliens.

«Les contacts à travers lesquels le gouvernement français cherchait à obtenir la libération de Marie Dedieu (…) nous ont annoncé son décès sans que nous puissions en préciser la date, ni les circonstances», a annoncé le ministère des Affaires étrangères mercredi matin. Le décès de l'otage n'est «pas encore totalement confirmé» mais «plus que probable», a précisé le chef de la diplomatie Alain Juppé, qui a dénoncé un «acte de barbarie et d'une violence absolument inqualifiable».

La Française de 66 ans coulait depuis quinze ans sa retraite près de Lamu, dans le nord du Kenya, quand dix bandits somaliens lourdement armés et soupçonnés d'être des agents des shebab (des insurgés islamistes, ndlr) sont venus la chercher à son domicile dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre. Les ravisseurs avaient réussi à gagner la Somalie voisine en bateau avec leur captive alors qu'ils étaient poursuivis par les forces de sécurité. L'otage avait d'abord été détenue à Ras Kamboni, un village frontalier de Somalie, avant, selon des sources locales, d'être emmenée dans une localité voisine, toujours dans la région somalienne du Bas Juba contiguë à la frontière kényane.

L'otage était en très mauvaise santé
Marie Dedieu souffrait d'un cancer et d'insuffisance cardiaque. Ses proches avaient indiqué qu'elle devait prendre des médicaments toutes les quatre heures. Elle était de surcroît handicapée et les ravisseurs n'avaient pas pris le fauteuil roulant dont elle se servait pour se déplacer. «L'état de santé de Mme Dedieu, l'incertitude sur les conditions de sa détention, le fait que les ravisseurs aient probablement refusé de lui remettre les médicaments que nous lui avons envoyés, nous conduisent à craindre que cette issue tragique soit malheureusement la plus vraisemblable», relève le Quai d'Orsay.

Exprimant «sa profonde émotion», le gouvernement français se dit aussi indigné «devant l'absence totale d'humanité et la cruauté dont ont fait preuve les ravisseurs (…) dont nous voulons qu'ils soient identifiés et traduits devant la justice». D'ici là, la France demande «la restitution sans délai et sans conditions de la dépouille mortelle de notre compatriote».

Nicolas Sarkozy s'est exprimé sur la mort de l'otage durant le conseil des ministres mercredi matin. Le chef de l'État est apparu «très, très ému, surtout par les conditions de son enlèvement et de sa mort», a rapporté Pierre Lellouche, secrétaire d'État au Commerce extérieur.



Par Thomas Vampouille
et ben sûr on retrouve comme barbares et tortionnaires des fanatiques islamistes ..

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort de la Française enlevée au Kenya

Message  Invité le Mer 19 Oct - 16:54

Moui enfin les enlèvements ou meutres d'étrangers ne sont pas l'apanage des islamistes...

L'issue est tragique mais je crois qu'il y avait peu d'espoir au vu de son état sanitaire et du fait qu'elle n'ait pu recevoir son traitement durant x jours.

C'était une femme courageuse en tout cas au vu de sa biographie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum